Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Oct 2017 14:37



Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
 [Ex] Franck Leboeuf 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 14279
Localisation: Saujon (17)
Les footix chers à Baskath...

_________________
"Ginestet m a tuer..."


24 Juin 2010 18:04
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 27 Mai 2005 11:39
Messages: 3596
Pour le coup, j'en suis un ! J'étais persuadé de ça moi aussi ! :)


24 Juin 2010 18:13
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 4 Juil 2006 23:33
Messages: 2734
http://www.20minutes.fr/article/841082/frank-leboeuf-des-gens-font-tout-pourrir-club-strasbourg


12 Déc 2011 23:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 11778
Localisation: Madrid
Elle est un peu nulle son interview, il dit que des banalités, en plus il n'ose même pas dire qui le dérange.


12 Déc 2011 23:59
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 10554
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
vas-y francky c'est bon :lol:


13 Déc 2011 1:50
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9354
Localisation: Longjumeau
Stan a écrit:
Elle est un peu nulle son interview, il dit que des banalités, en plus il n'ose même pas dire qui le dérange.

Nan au moins lui il dit bien que s'il vient c'est pour faire du pognon, pas en perdre :lol:


13 Déc 2011 11:24
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3000
Localisation: WIEN
ouais assez nul en fait.

les parásites ont les connais pas la peine de leboeuf pour avoir des noms....

_________________
Code:
La L1 j y crois encore


On est en L1 ...on est en L1 ....lalalallalalalalalalallaalaaaaaa


13 Déc 2011 12:26
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37523
Localisation: Strasbourg
DNA a écrit:
Des pelouses aux planches

Frank Leboeuf était de retour en Alsace ce week-end. Pas au stade de la Meinau, mais non loin de là, sur la scène de l’Illiade, à Illkirch, où le champion du monde 98 était la tête d’affiche de la pièce « Ma belle-mère et moi ». L’ancien défenseur du Racing croque à pleines dents dans sa nouvelle vie.

C’est une reconversion pour le moins étonnante. Quand une majorité de footballeurs endosse le costume d’entraîneur ou de consultant télé une fois les crampons rangés, Frank Leboeuf s’est lui tourné vers la comédie. Rien de plus normal finalement, puisque la passion du cinéma et du théâtre l’habitait bien avant le football.

« Ma vie est faite d’expériences et de défis »

« Depuis tout petit, dès l’âge de quatre ans, j’ai toujours aimé cela. Je regardais très souvent l’émission “Au théâtre ce soir” avec ma mère », se souvient l’ancien défenseur du Racing. Mais le football aura tôt fait de le rattraper. « Je vivais dans un petit village (Saint-Cyr-sur-Mer, ndlr) où il n’y avait pas d’école de théâtre. Mon père était fou de foot, il entraînait des équipes de jeunes, alors je m’y suis mis. » Frank Leboeuf n’aura pas vraiment à le regretter, réalisant la grande carrière que l’on sait. Encore aujourd’hui, le football n’est jamais vraiment loin. Consultant pour M6 lors du Mondial-2006 et de l’Euro-2008, pour TF1 à la Coupe du monde 2010, il participe aussi à une émission de débat sur ESPN. « Je combine mes deux passions, c’est génial. » En 2001, alors qu’il était encore joueur, on lui offre un rôle dans le film Taking Sides, « avec Harvey Keitel et Robin Renucci ». « J’avais deux scènes, je devais dire une phrase, mais j’ai tout de suite su que c’était ce que je voulais faire après ma carrière de footballeur. »

Ce n’est pas pour retrouver l’adrénaline qu’il pouvait connaître sur les terrains que Frank Leboeuf s’est lancé vers le métier d’acteur. « On ne peut pas vraiment le comparer avec ce que l’on vit en tant que sportif, dans des stades de 50 000 places, parfois devant un public hostile. Au théâtre, les gens viennent toujours parce qu’ils t’apprécient. » C’est avant tout pour réaliser son rêve de bambin et connaître « une deuxième vie » que l’ancien joueur de Chelsea s’est inscrit, en 2005, au Lee Strasberg Institute à Los Angeles. « J’ai suivi des cours pendant un an et demi. » Le temps d’apprendre son nouveau métier, d’en assimiler les bases. « Le fait d’être aux États-Unis m’a permis de travailler sereinement, dans l’anonymat. » À 37 ans, Frank Leboeuf est donc reparti de zéro, sa volonté et son passé de sportif de haut niveau pour seuls bagages. « Je suis capable de répéter mon texte des dizaines et des dizaines de fois. J’ai toujours été un bosseur. »

Sa notoriété ne l’a pas forcément aidé

Suivront trois apparitions au cinéma et un rôle au théâtre dans la pièce d’Alain Reynaud-Fourton, « L’intrus ». La réalisation d’un rêve que le champion du monde 98 a longtemps cru inaccessible. « Cet univers me semblait intouchable. Quand on vient d’un petit village, cela ressemble à un monde à part, on a l’impression que l’on ne pourra jamais y entrer. » À force de travail, il a commencé à s’y faire une place. « Ma vie est faite d’expériences et de défis. Si on a l’envie et le courage de le faire, c’est possible. » Sa notoriété ne l’a pas forcément aidé. « Aux États-Unis, ils s’en fichent que tu sois champion du monde ou pas. » Et en France, où il est parfois difficile de se défaire des étiquettes ? « Je pense que l’on attend que je fasse mes preuves, que je montre que ce n’est pas une lubie. »

Comme cela a été le cas au cours de sa première vie, Frank Leboeuf sait qu’il lui faudra être « patient avant que les portes s’ouvrent ». On l’a peut-être oublié, mais avant de passer pro à Laval, il était représentant de commerce, et tâtait du ballon rond à Meaux. « Je suis toujours en apprentissage. Oui je suis acteur, mais je ne suis pas assis sur des lauriers. » Le théâtre lui a offert sa chance, l’ancien défenseur central espère aussi avoir l’opportunité de (re)jouer sur grand écran.
« Faire de cette passion une vie de tous les jours » À quoi peut encore rêver Frank Leboeuf, après avoir connu la gloire ballon au pied ? « Mes objectifs sont infinis. Je veux faire de cette passion une vie de tous les jours. » À 44 ans, Frank Leboeuf est tout simplement un homme heureux. « Je m’éclate », lance-t-il dans un large sourire. Un sourire qui vaut certainement tous ceux qu’il a pu esquisser sur les pelouses de toute l’Europe, les soirs de succès.

« De la peine pour le Racing »

Les supporters strasbourgeois ne l’ont pas oublié. Et Frank Leboeuf, lui non plus, n’a pas oublié le Racing. Car c’est en Alsace que le natif de Marseille s’est révélé à la France du foot, après ses débuts à Meaux et Laval. « Strasbourg a été un tremplin dans ma carrière », explique le champion du monde 1998, rappelant qu’il a connu sa première sélection en équipe de France alors qu’il portait les couleurs du Racing. Juste avant de rejoindre Chelsea, il avait même foulé la pelouse de la Meinau avec le maillot bleu sur les épaules. « C’était contre la Finlande en amical (le 29 mai 1996, victoire de l’équipe de France 2-0, ndlr). » « C’est aussi avec le Racing que j’ai découvert la Coupe d’Europe. » De 1991 à 1996, Frank Leboeuf a ainsi enchanté la Meinau, faisant souvent admirer ses talents de buteur (49 buts en 189 matches de championnat de Ligue 1 et Ligue 2). « C’est une grande période de ma carrière, assure-t-il. J’en garde des souvenirs extraordinaires, notamment une osmose géniale entre le club et les supporters. C’est toujours un grand plaisir pour moi de revenir à Strasbourg. »

L’ancien joueur de Chelsea a continué à suivre les résultats du Racing. Et c’est avec une certaine tristesse que l’ancien capitaine ciel et blanc vit les récents déboires du club strasbourgeois. « C’est navrant. Cela me fait de la peine. Strasbourg a le potentiel pour être un grand club européen. J’espère qu’il se redressera. Ce stade mérite d’être plein et de vivre des moments glorieux. »

Biographie

Né le 22 janvier 1968 à Marseille.
Poste : défenseur central.
Clubs : Hyères (1986), Meaux (1986-1988), Laval (1988-décembre 1990), Strasbourg (janvier 1991-1996), Chelsea (Angleterre, 1996-2001), Marseille (2001-2003), Al Saad Doha (Qatar, 2003-2004).
Équipe de France : 50 sélections de 1995 à 2002 (4 buts). Première sélection le 22 juillet 1995 à Oslo : Norvège – France (0-0).
Ligue 1 : 213 matches (34 buts). Premier match en Ligue 1 le 13 août 1988 : Nice – Laval (1-0).
Racing : 189 matches de championnat (141 en Ligue 1, 48 en Ligue 2, 49 buts).
Palmarès : Coupe du monde (1998), championnat d’Europe (2000), Coupe des Confédérations (2001), Supercoupe d’Europe (1998), Coupe des Coupes (1998), Coupe d’Angleterre (1997, 2000), Coupe de la League (1998), Charity Shield (2000), champion du Qatar (2004), finaliste de la Coupe de France avec le Racing (1995).

Simon Giovannini

_________________
L'histoire est en marche ...


6 Fév 2012 9:50
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 12523
Localisation: Dorlisheim
DNA a écrit:
Quand Frank Leboeuf fait une offre de service à Marc Keller, à Téléfoot
Nul ne sait si le téléphone de l'un ou l'autre a sonné dans la foulée de cet échange, mais ce matin sur Téléfoot, Frank Leboeuf a fait une offre de service à Marc Keller, président du Racing Club de Strasbourg Alsace...

Une phrase de l'ancien international qui est passé par Strasbourg, un tweet du député PS Philippe Bies et c'est parti...

Ce dimanche 24 mai on a eu droit à Téléfoot à une de ces séquences qui nourrissent les conversations et les réseaux sociaux, mais qui souvent restent sans lendemain aussi.

Dans un premier temps, Frank Leboeuf a déclaré : "Si Marc Keller a besoin de moi, je suis là". Les deux hommes se connaissent bien, ils ont passé plusieurs saisons ensemble au RCS. Propos repris par Philippe Bies dans un tweet :
Et évidemment, ce tweet a été commenté dans la foulée sur le plateau de Téléfoot.

"Alors, dans quel rôle ?", interroge l'animateur de TF1.

Frank Leboeuf, pris de court, se lance dans une improvisation, assez talentueuse, il faut le dire :

"Pas en tant que joueur, on va se calmer. Pas en tant qu'investisseur, on va se calmer là aussi."

"C'est un club et une région que j'adore et ce club ne doit pas être là, à cette place là. J'aime le RCS et s'ils ont besoin de moi, je suis là".

Dans la foulée, il est question de la direction sportive, d'un poste de conseiller du président, d'ambassadeur à Paris.
Ce qu'on peut retenir de cet échange, dont on verra bien s'il aura une suite, ce sont deux choses : Frank Leboeuf "aime" le RCS, où il a disputé 220 matchs de 1991 à 1996, c'est même le club où il a séjourné le plus longtemps, et Philippe Bies regarde Téléfoot le dimanche matin, ou en replay. What else ?
http://www.wat.tv/video/replay-mytelefo ... ey25_.html



24 Mai 2015 17:06
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37523
Localisation: Strasbourg
Il s'est lancé dans un truc puis a été pris de court :lol:

_________________
L'histoire est en marche ...


25 Mai 2015 23:04
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 105 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot], Majestic-12 [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com