Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Avr 2021 17:03



Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 Habib Diallo 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Habib Diallo, le “lion” ressort les crocs
Le buteur sénégalais du Racing Habib Diallo a attendu 11 matches pour faire de nouveau trembler les filets adverses. Son 8e but dimanche à Bordeaux nourrit l’idée que le Lion de la Teranga (*) a retrouvé l’appétit après un jeûne bien trop long pour un prédateur des surfaces.
Ses partenaires le décrivent comme quelqu’un de discret dans le vestiaire. Habib Diallo n’y fait pas de bruit depuis son recrutement le 5 octobre à Metz. Le Lion de la Teranga ne rugit guère que sur le terrain lorsqu’il sort les griffes et assène aux adversaires ces foudroyants et fatals coups de patte qui font de lui un prédateur redouté en Ligue 1.

Après s’être rassasié aux premiers temps de son changement de couleur, du grenat messin au bleu strasbourgeois – 7 buts et 3 passes décisives sur ses 13 premiers matches –, le félin sénégalais a traversé une longue période de disette : près de trois mois sans alimenter son compteur buts, ni servir la moindre galette.
Mis à la diète à son corps défendant, il a même parfois donné l’impression de ne plus avoir faim. L’étiquette de recrue la plus chère de l’histoire du Racing – 10 millions d’euros lors de son transfert pour cinq ans de Metz à Strasbourg – a semblé lui peser autant que son exil régulier comme milieu droit, dans un rôle qu’il n’affectionne guère. Entre son but synonyme de victoire à Lens le 9 janvier (1-0) et celui du 2-0 à Bordeaux ce dimanche, 85 jours se sont écoulés. Une éternité pour un buteur patenté…

Laurey : « Content qu’il ait fait un match plein »


Son entraîneur Thierry Laurey a évidemment perçu son spleen et l’a régulièrement replacé dans l’axe : contre Saint-Etienne, à Lyon (où il y évoluait seul), à Metz, devant Angers, puis Monaco, à Rennes. Sans effet. Jusqu’à son déclic bordelais que Thierry Laurey n’était pas le dernier à épier : « Je suis content qu’Habib ait marqué et Ludo (Ajorque) aussi par la même occasion (voir le chiffre). Je suis surtout content qu’il ait fait un match plein. Il est allé chercher les choses et a en plus inscrit un but qui ne m’a pas semblé si évident (d’une tête plongeante, ndlr). Je lui avais dit : “Si tu restes dans ta routine actuelle, tu n’arriveras pas à t’en sortir. Il va falloir que tu fasses un petit plus pour aller chercher un but, une bonne performance et la confiance qui va avec.” Logiquement, ce but va lui faire du bien et lui permettre de retrouver un peu plus de bonnes sensations. »

Le réveil statistique de son avant-centre soulage le technicien qui dit avoir « tout fait pour essayer de le concerner ». En creux, le coach sous-entend que son buteur n’a pas toujours été dans les meilleures dispositions psychologiques.

« Ce n’est pas qu’il traînait les pieds, mais jouer sur le côté droit n’était pas sa tasse de thé. Si nous l’avons fait jouer là alors que ce n’était pas son poste de prédilection, c’est que nous étions persuadés que lorsque nous avions le ballon, il avait la possibilité de revenir dans l’axe et jouer comme un deuxième attaquant. A Bordeaux, nous avons évolué à deux axiaux. Ça lui permet d’être encore plus présent dans l’axe. Habib a besoin de finir les actions. On sait qu’il a une qualité très intéressante devant le but. »

La barre des dix buts dans le viseur

Si le retour en grâce et en forme de l’international sénégalais, deuxième buteur de Ligue 2 en 2018-2019 avec Brest et auteur de 12 réalisations en L1 avec Metz en 2019-2020, n’en est qu’à ses prémices, son amorce est déjà une bonne nouvelle. Surtout à l’entame d’un sprint final où le Racing, qui possède désormais sept longueurs d’avance sur le plus proche des trois attardés, Nîmes, ne peut nullement s’autoriser à couper son effort.

Thierry Laurey le sait et espère que l’enfant de Thiès, bientôt 26 ans, ne s’arrêtera pas en si bon chemin. « Habib en est à huit buts. Je ne serais pas surpris qu’il en ait mis dix avant la fin de saison. Et quand tu mets dix buts en Ligue 1, ce n’est pas anodin, sachant qu’il n’a pas joué tous les matches et qu’il n’est aussi arrivé qu’à la septième journée. Ce serait plutôt un bon signe pour lui. »

Et un signe fort pour des Racingmen qui, après une longue traversée du désert en début de saison, entrevoient enfin l’oasis du maintien…
(*) Le surnom de la sélection du Sénégal.

Le chiffre
6

À Bordeaux, c’était la sixième fois que Habib Diallo et Ludovic Ajorque marquaient dans un même match. Le Racing a remporté cinq de ces six rencontres – à Brest (0-3), Nantes (0-4), Angers (0-2), contre Nîmes (5-0) et à Bordeaux (2-3) – ne chutant qu’à la Mosson (4-3).


6 Avr 2021 5:12
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13690
Localisation: Madrid
Espérons qu'il soit relancé maintenant.

Son bilan n'est pas si dégueu vu le poste où il est utilisé.


6 Avr 2021 11:43
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
Alsa'sport a écrit:
Habib Diallo le décrié !
Buteur face à Bordeaux après une longue période de doute, Habib Diallo a inscrit 8 buts pour le moment sous les couleurs du Racing pour sa première saison. Un chiffre pas si loin d’autres attaquants historiques passés par le club alsacien ces dernières années. Des buts également importants qui ont souvent permis à Strasbourg de s’imposer.
Avec une longue période sans inscrire le moindre but, les doutes autour d’Habib Diallo étaient nombreux. Auteur du deuxième but strasbourgeois lors de la victoire 2-3 à Bordeaux, Habib Diallo semble retrouver petit à petit confiance en lui. Sur les huit matchs où a marqué le Sénégalais, 6 ont été remportés par les Alsaciens dont celui de Lens en très grande partie grâce à lui puisqu’il est l’unique buteur de la rencontre. Sur ses 8 réalisations, l’attaquant sénégalais n’a marqué qu’un seul penalty et c’était en novembre contre Montpellier lors de la défaite 4-3 des Alsaciens.
Aussi bien à l’aise des pieds que de la tête

Malgré des périodes de troubles, Habib Diallo reste un joueur capable de marquer à n’importe quel moment et pèse sur les défenses. Sur son total de 8 buts, l’international sénégalais a marqué à trois reprises du pied droit, même tarif pour le pied gauche et a inscrit deux buts de la tête. Cinq de ses buts ont été inscrits suite à des passes décisives, à chaque fois avec un joueur différent. Contre Brest, il reprend de la tête un centre d’Anthony Caci. Lors de la victoire 0-4 à Nantes, Dimitri Lienard distribue un bon ballon sur corner que l’attaquant strasbourgeois reprend du pied gauche. À Angers, c’est Ludovic Ajorque qui lui permet de crucifier le Paul Bernardoni d’une belle frappe lointaine. Contre Nîmes lors de l’écrasante victoire 5-0, il obtient un bon ballon de Jean-Eudes Aholou. Enfin, tout récemment contre Bordeaux, il parvient à reprendre de la tête un magnifique centre de Frédéric Guilbert, mettant ainsi fin à une période de deux mois sans le moindre but.
Autre statistique très intéressante : sur les 8 buts inscrits en championnat par Habib Diallo, 7 l’ont été directement dans la surface de réparation. Preuve que l’ancien messin sait se comporter en “renard des surfaces”.

Proche du total de grands attaquants


Auteur de 8 buts pour le moment et ce pour sa première saison sous les couleurs bleues et blanches, Habib Diallo est en passe de faire aussi bien que d’autres attaquants du Racing Club de Strasbourg en Ligue 1. Pour sa première saison à Strasbourg, Mickaël Pagis avait inscrit 15 buts en championnat. Mamadou Niang, arrivé en 2003, avait quant à lui inscrit 9 buts pour sa première saison au Racing. Plus récemment, Lebo Mothiba ou Ludovic Ajorque avaient eux marqué 9 buts pour leur première saison en terres alsaciennes. Avec encore six rencontres à disputer, Habib Diallo a donc encore de nombreuses occasion pour tenter de battre ces statistiques.


16 Avr 2021 13:24
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 23 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com