Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Avr 2021 15:41



Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
 Mahamé Siby 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 11168
Localisation: Longjumeau
Citation:
MAHAMÉ SIBY REJOINT LE RACING
LE MILIEU DE TERRAIN EN PROVENANCE DE VALENCIENNES S’EST ENGAGÉ POUR UNE DURÉE DE 3 ANS. IL EST LIÉ AU RACING JUSQU’EN 2023.
Mahamé Siby (23 ans, 1,91 m, 84 kilos) est né à Bobigny le 7 juillet 1996. C’est dans le club de sa ville natale, l’AF Bobigny, qu’il prendra sa première licence de joueur à l’âge de 10 ans. Il y fait ses gammes et passe par toutes les catégories d’âge avant de quitter le club en 2018. Il rejoint ensuite le Valenciennes Football Club (Ligue 2) et paraphe son premier contrat professionnel.

« En signant à Strasbourg, je réalise un rêve d’enfant, confie Mahamé. C’est une véritable progression pour moi et je suis heureux de rejoindre Strasbourg, une très belle ville qui vit pour le football. Je suis également impatient de rencontrer mes futurs coéquipiers. ».
« Nous sommes très contents de l’arrivée de Mahamé, explique Loïc Désiré, le responsable de la cellule recrutement. Il s’agit d’un joueur avec un réel potentiel, qui vient pour travailler et grandir avec nous. ».


28 Mai 2020 13:43
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 12312
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
il viendrait pour grandir alors qu'il mesure déjà 191 cm :lol: :lol:


28 Mai 2020 14:10
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 18223
Localisation: Strasbourg
Inconnu au bataillon... ne s'étant jamais imposé à 23 ans alors qu'il était en Ligue 2 (5 matchs en 2 ans...), je suis un peu sceptique mais du coup si surprise il y a, elle sera forcément bonne.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


28 Mai 2020 16:31
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 8222
Localisation: Mulhouse
Il a joué pas mal avec Bobigny en divisions amateurs. Je le vois bien encadrer la réserve pour commencer tout en faisant des piges dans le groupe pro. Bon, ce n'est pas encore le milieu défensif que nous attendons.


28 Mai 2020 19:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 11369
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
on va faire confiance au staff, car pour le coup il n'a pratiquement jamais joué en L2, je trouve ce choix étonnant, pour ne pas dire plus :roll:


29 Mai 2020 8:47
Profil ICQ
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
une recrue au Racing Racing : Siby, un pari de plus
Fidèle à sa politique de détection de pépites à polir pour les transformer en or, le Racing a misé sur Mahamé Siby (23 ans), milieu de terrain inconnu arrivé libre de Valenciennes (Ligue 2). On lui souhaite la même réussite qu’Aholou, Fofana ou Simakan.

Vu des tribunes du stade du Hainaut, à Valenciennes, où prend pourtant place un public de connaisseurs, son visage n’est pas familier. Dans le Nord, Mahamé Siby n’a pas eu le temps de s’installer. Cette saison, il compte en tout et pour tout trois apparitions en Ligue 2 pour 138 minutes de jeu.

«Du potentiel qui explose dans la générosité»


Dans la hiérarchie des milieux récupérateurs, ce joueur athlétique (1,91m) n’arrivait qu’au quatrième rang, aux yeux de l’entraîneur du VAFC Olivier Guégan, derrière Julien Masson, le Béninois Sessi D’Almeida arrivé en cours de saison puis le néo-pro de 18 ans Noah Diliberto, qui s’est imposé avant l’interruption du championnat.

Et comme le turn-over n’a pas les faveurs de Guégan, qui a prolongé de deux ans son bail sur le banc, autant dire que son avenir était bouché.

Pourtant, le Racing est venu chercher le Franco-Malien pour lui offrir un contrat de trois ans. Un pari à moindres frais, le joueur étant libre, mais forcément incertain qui correspond à la politique du club depuis que celui-ci a retrouvé les sphères professionnelles.

« Il est toujours facile de jeter son dévolu sur un joueur qui compte trente cinq matches de Ligue 2 et que tout le monde veut, explique Loïc Désiré, le responsable du recrutement du club alsacien. Essayer de déceler le potentiel d’un gamin au profil atypique, c’est une autre affaire. Ça ne marche pas à tous les coups, mais c’est ce que l’on aime faire. »

Force est de constater que Loïc Désiré et son équipe ne se sont pas trompés ces dernières années. Jean-Eudes Aholou et Youssouf Fofana, deux milieux de terrain arrivés à l’été 2017 respectivement d’Orléans (Ligue 2) et des U19 DH de Drancy, ont contribué à faire grandir le Racing. Un peu sur le terrain, beaucoup grâce à leur transfert à Monaco – à l’été 2018 pour Aholou, en janvier dernier pour Fofana – qui ont rapporté près de 30 millions d’euros.

D’autres trouvailles de la cellule recrutement, à l’image de Mohamed Simakan (20 ans), Ibrahima Sissoko (22 ans) et Jeanricner Bellegarde (21 ans) – par ordre d’apparition à la Meinau – sont aujourd’hui les valeurs ajoutées du Racing, tant dans l’effectif que sur le marché des transferts.

« Mahamé n’était pas le meilleur, mais c’était le plus sérieux »


« Tous ces garçons ont un peu le même profil, insiste Désiré. Ce ne sont pas des joueurs confirmés mais ils ont du potentiel qui explose dans la générosité. C’est ce qu’aime notre coach (Thierry Laurey) : il prend du plaisir à les faire progresser. C’est un peu pareil avec “Jeanjean” (Ricner) , que l’on a fait venir l’été dernier alors qu’il n’avait fait qu’une saison à douze matches avec Lens… »

Mahamé Siby peut-il suivre le même chemin ? En Seine-Saint-Denis, quelques-uns y croient. En particulier du côté de l’Académie de Football de Bobigny, où on l’a vu grandir, des U10 aux seniors, s’imposant très jeune en National 2.

« Il a fait toutes ses classes chez nous, dit Sine Danioko, le nouveau directeur technique du club. On ne peut pas dire que Mahamé était le meilleur, mais c’était le plus sérieux. C’est un garçon qui a une éducation très stricte, avec des valeurs saines. Il est devenu pro (à Valenciennes) sans être passé par un centre de formation. Pour nos gamins, c’est un bon exemple de persévérance par le travail. À Strasbourg, vous allez être surpris. Il me fait penser à Youssouf Fofana, dans un rôle plus défensif. »

Une comparaison flatteuse que ne renie pas Loïc Désiré. « Disons que son profil est un mixte entre celui d’Aholou et de Fofana, précise-t-il. Il est gaucher et athlétique, comme Aholou, et il est capable de se projeter, comme Fofana. Mais ce qui nous plaît surtout, c’est son état d’esprit. Il est en découverte, il a tout à prouver. Bref, il a faim. »
« De la caisse et du muscle »

À Valenciennes, l’ex-Strasbourgeois Ahmed Kantari (2006-2008), devenu entraîneur-adjoint dans le Nord, parle d’un joueur « au parcours cabossé qui a de la fraîcheur et une mentalité de leader, toujours positif dans un vestiaire ».

Les suiveurs du club gardent de lui le souvenir d’un garçon poli et d'un grand gabarit, « avec de la caisse et du muscle », qui avait marqué les esprits lors des tests physiques de début de saison. Un pépin musculaire l’avait ensuite éloigné des terrains, alors que l’équipe (7e au final) commençait à bien tourner sans lui.

« C’est sûr qu’il a un sacré volume de course, il est généreux dans l’effort, ajoute Loïc Désiré. Il débarque chez nous sans pression, dans l’idée de travailler et de grandir. Il va bien s’intégrer dans le groupe. »

Avec le milieu offensif Mehdi Chahiri (23 ans), arrivé en provenance du Red Star – il avait déjà paraphé un contrat de quatre ans et demi en janvier avant de finir la saison en National à Saint-Ouen – Mahamé Siby est donc la deuxième recrue de l’intersaison.

Un pari, un de plus, sur l’avenir.


29 Mai 2020 16:30
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12808
Localisation: HAGUENAU
si c'est bien lui, je crois l'avoir vu jouer à Haguenau en faux 9. Ma foi il a été au-dessus de tout ce qu'on avait pu voir sur le terrain

un grand gabarit puissant et rapide et très dangereux, c'est pas inintéressant du tout je trouve ;)


5 Juin 2020 21:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
Alsa'sports a écrit:
Mahamé Siby : “Un rêve de gosse qui se réalise”
Image
La dernière recrue du Racing Club de Strasbourg, Mahamé Siby, s’est livré dans une interview accordée à Onze Mondial. Le milieu de terrain défensif au parcours atypique a eu plusieurs clubs intéressés mais a préféré signer au Racing pour les trois prochaines saisons :
Signer en Ligue 1, on va dire que c’est un rêve de gosse qui se réalise. D’être au plus haut niveau français, ça me procure beaucoup d’émotions parce que c’est un travail de longue haleine qui fait qu’aujourd’hui ça a abouti. Ce projet à Strasbourg m’a séduit et avec mes agents, on a décidé de signer là-bas. Il y avait d’autres clubs intéressés, d’après ce que mes agents m’ont dit, mais je n’ai pas voulu en savoir plus. Depuis tout petit, je joue à ce poste là (milieu défensif), j’ai toujours aimé jouer au milieu de terrain et j’ai toujours préféré donner des passes décisives plutôt que marquer. Pour l’instant, par rapport à mon âge et à mes qualités, je pense que je serai plus utile pour mon équipe en jouant milieu défensif. Après avec le repositionnement d’un coach on verra. J’ai déjà joué défenseur central pour dépanner, mais mon vrai poste c’est milieu défensif.


16 Juin 2020 5:44
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom sur la deuxième recrue strasbourgeoise Mahamé Siby (Racing) :
« Je souhaite monter crescendo »

Recruté fin mai en provenance de Valenciennes (Ligue 2) où il n’a pas eu un temps de jeu particulièrement conséquent, le Francilien Mahamé Siby aborde cette « nouvelle étape » avec envie. Le milieu de terrain qui fêtera ses 24 ans le 7 juillet est convaincu de s’épanouir sous le maillot du Racing.
En allant chercher dans les rangs de Valenciennes un garçon qui n’a disputé que trois bouts de matches (138 minutes cumulées) en Ligue 2 la saison passée, la cellule recrutement du Racing a une nouvelle fois montré un certain goût pour le pari dans les profils qu’elle déniche.

Et c’est sans doute aussi ce qui a séduit Mahamé Siby, le natif de Bobigny formé dans le club de sa ville à la dure concurrence du milieu du football dans la région parisienne. Une école du ballon différente mais pas forcément moins formatrice que dans les pouponnières des clubs pros.

« J’ai toujours rêvé, un peu comme tous les gamins du monde, de devenir joueur professionnel mais je n’ai pas eu un parcours comme tout le monde, sourit le Balbynien. C’est très, très dur de sortir du lot en région parisienne. Je n’ai pas fait de centre de formation et j’ai fait toutes mes classes dans mon club à Bobigny. Ce n’est pas pareil qu’en centre de formation où tu t’entraînes tous les jours. Mais j’ai quand même joué à un bon niveau et j’ai eu la chance d’être repéré. »

Les prestations en National 3 du “petit dernier” d’une fratrie de sept – « avec mes frères, on kiffe le foot de "ouf", mais je suis le seul qui en fait vraiment au haut niveau », glisse-t-il –, ont fini par lui ouvrir les portes du monde professionnel dans le nord de la France.

« Que je joue ou que je ne joue pas, je n’ai jamais douté de moi »


« Ça m’a fait un changement. En arrivant à Valenciennes (lors de la saison 2018/2019, NDLR) , je ne voyais plus le foot de la même manière parce que là ça devenait vraiment mon métier. La rigueur, les attentes n’étaient plus les mêmes, déroule Mahamé Siby. Tout le monde qu’il y avait autour du club, ça n’avait plus rien à voir avec la région parisienne. »

Sur le terrain, l’athlétique milieu de terrain (1,91m) apprend aussi qu’on ne gagne pas une place de titulaire si facilement, d’autant plus qu’Olivier Guégan, l’entraîneur du VAFC, n’est pas spécialement un adepte du turn-over. Mais il en faut plus pour que le garçon baisse les bras.

« Tout compétiteur veut jouer les 90 minutes de chaque match. À Valenciennes, je n’ai pas eu le temps de jeu que j’espérais mais je l’ai pris comme il fallait le prendre, j’ai toujours continué à travailler à l’entraînement, à me donner à 300 %, confie Mahamé Siby. Ce qui a fait ma force, c’est que j’ai toujours été sûr de moi. Que je joue ou que je ne joue pas, je n’ai jamais douté de moi et ça a fini par payer. »

Voilà donc le Francilien au Racing pour les trois prochaines saisons. Sur les bords du Krimmeri, Mahamé Siby sait qu’il franchit une marche encore plus haute mais il ne s’en fait pas une montagne sans minimiser non plus l’évolution. « Signer dans un bon club structuré de Ligue 1 comme Strasbourg, c’est la nouvelle étape que je voulais dans ma carrière. Je réussis à l’atteindre maintenant, je suis content mais rien n’est fait encore », lâche-t-il.

Lui qui dans l’effectif connaît « un peu “JeanJean” (Jeanricner Bellegarde, NDLR) parce qu’il a joué en Ligue 2 » et a pu échanger avec Youssouf Fofana avant de signer, sait que Thierry Laurey n’hésite pas à donner des responsabilités aux jeunes s’ils en donnent les garanties à l’entraînement. C’est même une des raisons qui l’ont poussé à rejoindre Strasbourg.
« C’est sur l’aspect tactique et technique que je devrais le plus progresser »

Il compte bien montrer à son nouveau coach qu’il est prêt à répondre présent au poste de sentinelle. Si Thierry Laurey n’a pas caché qu’il cherche un joueur expérimenté qui amène tout de suite un plus, il a aussi précisé lundi qu’il « espère qu’à terme, il (Mahamé Siby) soit capable d’évoluer à ce poste, c’est notre ambition ».

« Dans tout mon parcours, j’ai toujours tourné au milieu de terrain entre sentinelle et relayeur », rappelle l’intéressé qui se définit comme « un joueur qui met beaucoup de cœur sur le terrain, qui déteste perdre ».

« J’ai des qualités assez fortes au niveau du physique, techniquement et tactiquement, je suis dans la normale, enchaîne-t-il. La Ligue 1 va demander beaucoup plus de tactique et de technique que la Ligue 2, c’est sur cet aspect que je devrais le plus progresser. »

« Excité de retoucher le cuir comme les supporters doivent l’être aussi de pouvoir revoir du foot », Mahamé Siby semble impatient de montrer ses qualités durant les semaines de préparation à venir.

« Toutes les équipes ont eu un gros coup d’arrêt et j’espère qu’on va faire une bonne préparation pour commencer le championnat fort et engranger le plus de points possible, piaffe-t-il. Personnellement, l’objectif c’est de réussir à enchaîner les matches. Je souhaite monter crescendo et disputer le maximum de matches tout simplement. »


3 Juil 2020 5:58
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Siby continue à apprendre
Arrivé en mai dernier de Valenciennes (Ligue 2), Mahamé Siby découvre l’élite du foot français au Racing, bénéficiant çà et là de quelques minutes de jeu. Vendredi, il a disputé tout le match amical à Nancy (défaite 2-0), d’abord en défense centrale puis à son poste de prédilection au milieu de terrain.
Blessé à un quadriceps, après avoir livré 45 premières minutes cohérentes lors du premier match de préparation du Racing à Evian contre Nîmes le 24 juillet, et rattrapé par le Covid comme la moitié du vestiaire strasbourgeois au retour du stage au bord du lac Léman, Mahamé Siby est de ceux qui ont un peu raté le départ du train en début de saison.

Le Francilien âgé de 24 ans ne débarquait pas en Alsace dans la peau d’un titulaire en puissance, n’ayant joué que quelques bouts de match en Ligue 2 avec Valenciennes, mais il aurait pu profiter des déboires du Racing pour saisir sa chance.
« Quand je suis monté, j’avais envie de lâcher les chevaux »

Las, le milieu de terrain a dû attendre la huitième journée, lors du déplacement à Brest fin octobre, pour être retenu pour la première fois dans le groupe et la treizième pour sortir du banc et disputer à Nantes ses premières minutes de jeu en Ligue 1 (à la 88e , alors que Zohi venait de sceller le succès 4-0 des Strasbourgeois).

Depuis, même s’il est régulièrement retenu par Thierry Laurey (17 fois lors des 18 dernières journées de championnat), Siby s’est contenté de quelques apparitions (*).

Vendredi, à Nancy, l’occasion était donc idéale pour lui – et « quelques autres copains », comme Ismail Aaneba ou Adrien Lebeau – de gonfler au maximum son temps de jeu.

À Marcel-Picot, le grand gabarit (1,91 m) a joué tout le match. D’abord en défense centrale avec Lamine Koné, où il a semblé assez logiquement en manque de repères à un poste inhabituel et a été souvent pris de vitesse par la vista du remuant Amine Bassi.

« J’avais déjà joué en défense en Ligue 2 et de toute façon, quand on est footballeur, on doit s’adapter, assume Mahamé Siby. C’est un poste que j’apprécie quand même, donc si le coach me demande d’y aller, j’essaie de remplir ma mission au maximum. »
Repassé au milieu à l’heure de jeu, on l’a vu un peu plus à l’aise, délivrant même en fin de rencontre un bon centre enlevé par Ogou Akichi devant Majeed Waris. « Quand je suis remonté, j’avais envie de lâcher les chevaux, sourit le natif de Bobigny. Quand tu es derrière, tu as l’impression d’être un peu spectateur, alors quand tu es dans le cœur du jeu, tu as envie de croquer un peu plus. Du coup, j’ai essayé de monter le ballon le plus haut possible. »

Mais ce n’est pas parce qu’il s’est senti « bien en jambes jusqu’à la fin » que Mahamé Siby va aller toquer à la porte du staff du Racing pour exiger plus de temps de jeu sur les huit dernières journées de Ligue 1. Ce n’est pas que le joueur doute de lui – « Je suis un compétiteur et si on me demande ce que je veux, je vais dire que j’ai envie de débuter tous les matches », glisse-t-il –, mais il sait quelle est sa place dans un club où il a signé jusqu’en 2023 pour continuer à grandir.

« Je pense que je suis revenu en forme et ce match m’a permis de bien revenir sur le terrain. Mais en dehors des choix (du staff) , il y a des joueurs expérimentés. C’est ma première année en Ligue 1, j’observe, j’apprends et quand mon heure sonnera, je saisirai ma chance », assure un garçon pas décontenancé par une « première expérience un peu tronquée ».
« Ma mentalité colle à celle du club »

« Malgré le Covid et les blessures, je la vis assez bien, poursuit-il. Ma mentalité colle à celle du club. On est tombé amoureux l’un de l’autre. Il y a un super groupe, un super staff. Tout roule pour l’instant. »

Il reste tout de même à faire en sorte que cette histoire d’amour naissante ne finisse pas mal cette saison. « On a encore huit matches, il faut prendre le maximum de points pour se mettre à l’abri et assurer le maintien le plus vite possible, ne cache pas le robuste milieu récupérateur. Tant que ce n’est pas acquis, on doit rester sérieux. »

S’il n’a pas forcément gagné ses galons de titulaire pour le reste de la saison sur la pelouse de l’AS Nancy-Lorraine au cours d’un match où il a fallu « décupler les efforts » après l’expulsion de Matz Sels, Mahamé Siby a tout de même fait plus que se dérouiller les jambes.

« Ça fait toujours du bien de jouer après de longues semaines sans le faire », conclut-il, l’esprit requinqué après avoir, enfin, joué un match entier.

(*) Cinq apparitions en Ligue 1 pour quelque 14 minutes de jeu, dont un peu plus de dix contre Nîmes à la Meinau, neuf minutes en fin de match en Coupe de France contre Montpellier, 25 minutes à Aarau en amical.


29 Mar 2021 4:43
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 10 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com