Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Jan 2021 8:00



Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Jean-Ricner Bellegarde 
Auteur Message
Pupille@Amateur
Pupille@Amateur

Inscription: 21 Mai 2013 13:25
Messages: 28
C'est surtout pour ça aussi je pense que Laurey est allé le chercher à Lens, pour sa polyvalence. Le problème d'un joueur polyvalent c'est que souvent il n'est pas forcément excellent sur un poste précis. En l'occurence dans football manager il est bien meilleur dans un milieu à 3 avec une vrai sentinelle devant la défense et un milieu un peu plus technique à coté de lui. Dommage parce qu'il ne lui manque que les stats... Puis il faut lui laisser qu'à part Chahiri par intermittence, c'est le seul capable de casser des lignes en percussion...


22 Déc 2020 8:15
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19709
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Jeanricner Bellegarde, d’ombre et de lumière
De retour à Bollaert pour y affronter son club formateur, Jeanricner Bellegarde (22 ans) a pu savourer le succès du Racing, celui d’Alsace qu’il a rejoint à l’été 2019. Dans un rôle de l’ombre, le petit milieu de terrain y a apporté son écot.
Il n’avait plus foulé la pelouse lensoise depuis fin mai 2019 et le match aller des barrages d’accession contre Dijon.

Buteur des Sang et Or (1-1) dans un stade en fusion, avec Les Corons de Pierre Bachelet repris en chœur par 38 000 supporters et tout le folklore artésien qui transforme un match à domicile en expérience marquante, le gamin avait permis de croire en un retour en Ligue 1. Un espoir douché au match retour en Bourgogne (1-3).
Lens devra donc encore patienter une saison avant de remonter. Sans “Jeanjean”, parti dans la foulée à Strasbourg contre deux millions d’euros pour découvrir l’élite du foot hexagonal.

Alors, forcément, ce retour au bercail où le natif de Villetaneuse, en Seine-Saint-Denis, a débarqué à l’âge de 15 ans était « un peu particulier », aux dires de l’intéressé, qui a trouvé « bizarre de rentrer dans les vestiaires des visiteurs ».
Un relayeur porté vers l’attaque

Surtout, le Franco-Haïtien n’a pas reconnu son stade. En partie à cause de la purée de pois qui a recouvert les terrils de Loos-en-Gohelle et l’aire de jeu – « Des conditions vraiment pas agréables que j’espère ne plus avoir à rencontrer » –, mais surtout en raison du huis clos sanitaire qui laisse les tribunes désespérément vides. « On connaît Bollaert pour l’ambiance, sans public ce n’est vraiment pas plaisant », murmure-t-il.
Qu’importe, Bellegarde était revenu avec des Bleus en mission. « On savait que ce début d’année allait être important, expose l’international Espoirs. Il nous faut des points. Parvenir à un total de vingt à la fin du cycle aller est encourageant. »

Sur la lancée de la démonstration contre Nîmes, mercredi dernier (5-0), il a arpenté le couloir gauche de l’entrejeu. Très entreprenant contre les Gardois, où il avait utilisé ses qualités de vitesse pour provoquer son troisième penalty de la saison – après ceux obtenus à Reims et à Montpellier –, le petit gabarit (1,72m) s’est contenté d’un rôle plus obscur, en milieu relayeur, participant activement au plan « d’embrouille » échafaudé par Thierry Laurey.

« Le coach voulait que l’on verrouille la profondeur et la largeur, mon rôle a été de m’occuper de la largeur, au marquage de Clément Michelin sur les dédoublements », récite le bon élève qui a épaulé “Titi” Caci dans les tâches défensives.
Et maintenant, marquer
Remplacé par Lionel Carole à l’entame des vingt dernières minutes, après avoir été averti en raison d’un excès d’engagement devant le capitaine Yannick Cahuzac, celui qui a été désigné joueur du mois de novembre par les supporters alsaciens a pu « savourer la victoire » du banc de touche.

À l’heure de commenter son match, Bellegarde, au moins aussi timide que son modèle N’Golo Kanté devant caméras et micros, s’est bien gardé de s’enflammer.
S’il a reconnu qu’un « déclic » s’était produit en ce début d’année après les deux défaites pour clore 2020, contre Bordeaux et à Paris, il « ne regarde pas trop le classement » et « ne [se] projette pas trop loin, si ce n’est sur le prochain match ».

Ce sera dimanche (15h) contre Saint-Etienne, où le Racing aura l’ambition de réaliser la passe de trois. Laurey pourra compter sur son petit guerrier, celui qui a « une faculté naturelle à accélérer, à faire mal à l’adversaire » mais qui a « encore quelques petites choses à travailler en termes d’efficacité », comme le rappelait le technicien au soir du succès contre Nîmes.
Hormis un anecdotique but en 16e de finale de la Coupe de France contre les amateurs d’Angoulême lors d’un large succès en janvier dernier (5-1), il n’a pas encore marqué avec les Bleus. Le prochain défi de Jeanricner Bellegarde est tout trouvé.


11 Jan 2021 4:51
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com