Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 12 Aoû 2020 11:46



Répondre au sujet  [ 92 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 Sanjin Prcić 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 12005
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
phénomène ce 4-4-5 :lol: :lol: :lol:


3 Jan 2020 15:52
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3905
Localisation: Paris
Oups.

J'ai dû compter les remplaçants avec :lol: :lol: .


3 Jan 2020 19:06
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18563
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Prcic avec la réserve
De son côté, le milieu relayeur Sanjin Prcic, ennuyé depuis des mois par des douleurs dorsales, s’entraîne en cette fin de semaine avec la réserve. «Tout simplement parce qu’entre deux matches rapprochés, nous ne faisons pas grand-chose et que lui a besoin de travailler», indique son entraîneur.


8 Fév 2020 6:10
Profil
En ligne
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14905
On parlait de comment sont gérés les longs arrêts au niveau finance. Il y a un article qui en parle dans l'équipe et qui prend l'exemple de Depay
Lequipe a écrit:
L’autre question financière posée par l’arrêt d’un footballeur concerne le paiement de son salaire. Pas de problème au début de son indisponibilité : la convention collective de sa profession (la Charte du footballeur) prévoit que le club verse l’intégralité (420 000 € brut par mois pour Depay) pendant les trois premiers mois. Dans cette période, l’entreprise reçoit, à la place du salarié, les indemnités journalières de la Sécurité sociale. Calculées sur un salaire mensuel plafonné à 10 000 € environ, elles sont quasiment symboliques au regard des émoluments d’un pro (le salaire moyen en L1 est d’environ 100 000 €) : 160 € net par jour le premier mois, puis 245 € par jour les deux mois suivants et au-delà, si l’arrêt se prolonge. Très loin de compenser les 6 500 € net que Depay engrange chaque jour de son contrat.

À l’issue des trois premiers mois d’arrêt (vers le 15 mars pour Depay), la différence de salaire est donc versée par l’assurance individuelle du joueur. Indispensable car, sauf exception, même des clubs comme le PSG refusent d’inclure aux contrats une clause de garantie intégrale de salaire. Mais ils prennent souvent en charge le coût de l’assurance. De l’ordre de 50 000 € par an pour Depay. Énorme ? Juste 1 % de son salaire...


8 Fév 2020 13:52
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 721
Sorti à la 12ème minute aujourd'hui avec la réserve, je pense pas qu'on va beaucoup le voir sur un terrain de ligue 1 cette saison.


23 Fév 2020 22:25
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 17:17
Messages: 5008
Localisation: paris
Le seul flop en terme de recrutement...

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


23 Fév 2020 22:30
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12183
Localisation: HAGUENAU
il ne nous a strictement rien apporté ce gars, en plus il joue dans le même registre que Thomasson donc on n'ira pas le regretter s'il devait être transféré :arrow:


23 Fév 2020 23:07
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18563
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Prcic, la recrue inattendue?
Après un prêt réussi de janvier à mai 2019, le milieu relayeur Sanjin Prcic, finalement acheté le 2 septembre et sous contrat jusqu’en 2022, a traversé une saison blanche. Au point de pouvoir presque être considéré comme la 3e recrue de l’été, avec Chahiri et Siby.

Il trouve la force d’en plaisanter : « C’est pratiquement la troisième fois que je suis une recrue pour le Racing ». Pourtant, Sanjin Prcic pourrait ne pas avoir le cœur à rire. Immédiatement opérationnel lors de son prêt à Strasbourg par Levante (Liga espagnole) de fin janvier à fin mai 2019 (12 matches de L1, 2 buts, 2 passes décisives et, en bonus, le sacre en Coupe de la Ligue), en remplacement de Jonas Martin, blessé, le milieu international bosnien sait ne l’avoir jamais été depuis son retour à Strasbourg en toute fin de mercato estival 2019.
« Je veux regarder vers l’avant »

Recruté le 2 septembre jusqu’en 2022 pour compenser le transfert de Martin à Rennes, il en a été empêché par les circonstances. Arrivé avec un déficit de préparation – il n’avait pas pris part au moindre entraînement collectif avec le club de Valence –, il s’est retrouvé sur le flanc pour des douleurs dorsales après seulement trois matches. Il l’ignorait alors, mais son unique titularisation à Dijon le 5 octobre allait être sa dernière apparition 2019-2020 en L1 (77 minutes de jeu).
Sa rentrée éclair (22 minutes) le 18 décembre à Nantes en 8es de finale de Coupe de la Ligue a en effet été sans suite. Il est ensuite reparti à l’infirmerie dont il n’est véritablement sorti que mi-février pour trois bouts de matches de National 3 avec la réserve. Le deuxième n’a duré que douze petites minutes, le temps de quitter le gazon pour une béquille à la cuisse anodine en apparence, mais finalement si tenace qu’elle l’a renvoyé aux soins juste avant le confinement.
Revenu en Alsace fin août 2019 avec un statut de cadre hérité de son parcours à Rennes, puis de son prêt réussi du premier semestre 2019, le joueur formé à Sochaux a bien malgré lui reculé dans la hiérarchie des milieux strasbourgeois. Mais le natif de Belfort ne s’en formalise pas.
« Je ne me pose pas la question. De toute façon, je n’aime pas parler de statut. Même à mes débuts à Sochaux où j’étais le plus jeune, on partait tous sur un pied d’égalité. Il faut se battre pour avoir une place. Je suis un joueur de l’effectif comme les autres. J’ai connu une saison compliquée, l’une des plus difficiles depuis que j’ai commencé au haut niveau. Mais ça fait partie du métier. Il faut s’appuyer là-dessus pour revenir plus fort. Pour moi, c’est du passé. Je veux regarder vers l’avant et me concentrer sur la nouvelle saison qui, je l’espère, sera bonne. »
« Je n’ai pas eu le sentiment d’être maudit »


Depuis la reprise de l’entraînement le lundi 29 juin, celui qui, par sa justesse de passe et son sens de la distribution, est censé jouer les plaques tournantes dans l’entrejeu met les bouchées doubles.

« Quand on enchaîne les blessures, ce n’est jamais évident. On essaie de penser à autre chose, de comprendre pourquoi et comment ç’a pu arriver. Ces moments délicats permettent de grandir en tant qu’homme. Je n’ai pas eu le sentiment d’être maudit. Ce sont des aléas de la vie qu’il faut savoir accepter. Aujourd’hui, je me sens bien. J’ai travaillé durant les vacances parce que j’en ai éprouvé le besoin. J’essaie d’être concentré et rigoureux au maximum dans tout ce que je fais. Le reste suivra. »

À 26 ans, après une trajectoire qui l’a conduit de Sochaux à Strasbourg, en passant par Rennes, l’Italie (le Torino, Pérouse) et l’Espagne (Levante), son retour dans le onze de départ ne l’obsède pas.

« Ça, c’est un paramètre que je ne maîtrise pas, puisque c’est le coach qui fait les choix. Mais j’ai envie de prendre les choses en main pour revenir correctement et aider l’équipe. Je fais tout ce qu’il faut pour ça. J’ai faim. La compétition me manque. J’ai commencé à jouer à cinq ans, j’ai grandi avec le ballon. Toute ma vie, j’ai baigné dedans. Mais il ne faut pas être impatient. La préparation va être longue et il faudra être prêt le jour J, celui de la reprise du championnat (les 22 et 23 août). »

Il lui restera alors, par ses performances, à convaincre Thierry Laurey qu’il peut à nouveau pleinement jouer son rôle de régulateur et de rampe de lancement.

« Les huis clos, c’est horrible »


Comme tous les acteurs du football français, Sanjin Prcic ignore dans quelles conditions s’ouvrira la saison 2020-2021 de Ligue 1 les 22 et 23 août. Mais le milieu relayeur espère jouer devant des gradins garnis, au moins en partie. Car il l’avoue sans détour : il n’a « pas du tout aimé » les deux matches qu’il a dû disputer à huis clos avec Rennes.

« Un à Saint-Etienne, l’autre à Istres contre Bastia. C’était horrible. Bien sûr qu’aujourd’hui, nous avons envie de jouer devant nos supporters. Nous sommes conscients de leur apport. Et pour moi, le foot, c’est du public dans les stades, du bruit, des encouragements, une grande fête comme ça l’est toujours à la Meinau. Malheureusement, après ce que nous avons vécu depuis quatre mois, tout le monde sait qu’il faudra respecter les consignes sanitaires mises en place pour le bien de tous. »

La phrase
« Je connais très bien Jean-Marc (Kuentz, de retour au Racing comme adjoint de Thierry Laurey) depuis que nous nous sommes côtoyés à Rennes. Sa présence va m’aider, à travers les entraînements qu’il va mettre en place, parce que je connais sa manière de travailler et qu’il connaît la mienne. »
Sanjin Prcic


9 Juil 2020 5:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12183
Localisation: HAGUENAU
la recrue inattendue c'est la bonne blague du jour :lol:

il a fait de beaux voyages jusqu'à présent mais là ou il est passé, ...il n'a pas réussit, c'est ce que je constate

ce qu'il a réussit par contre, c'est d'avoir décroché à l'époque un contrat pro et depuis vit sur sa carte de visite. Il serait temps qu'il pose ses valises et montre ce dont il est capable, mais j'ai de grands doutes la dessus, parce qu'il est tout simplement trop fragile...Pour moi ça reste un boulet :arrow:


9 Juil 2020 17:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13358
Localisation: Madrid
Oui pareil, je me suis fait avoir la dernière fois qu'il a eu ce genre de discours, je n'en attends plus rien désormais, à lui de nous faire mentir.


9 Juil 2020 18:07
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 92 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com