Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Avr 2021 15:38



Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 [Ex] Youssouf Fofana 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
l’indiscutable Youssouf Fofana
Remplaçant samedi contre Toulouse pour la première fois depuis son retour de blessure, Youssouf Fofana a jailli du banc avec détermination. À l’origine du quatrième et dernier but du Racing ce soir-là, le désormais international Espoirs confirme qu’il est devenu un cadre indiscutable.


En évoquant le triptyque Lyon/Brest/Toulouse à enchaîner en huit jours, Thierry Laurey avait assuré qu’il n’alignerait pas trois fois les mêmes titulaires. Le coach a respecté son plan puisque seuls quatre joueurs (Matz Sels, Mohamed Simakan, Adrien Thomasson et Lebo Mothiba) ont débuté ces trois matches-là.

Indéboulonnable depuis son retour au jeu le 20 octobre à Marseille lors de la 10e journée, plus de deux mois après avoir été touché à la cheville gauche lors de la 1re journée du championnat contre Metz, Youssouf Fofana était sur le banc au coup d’envoi contre Toulouse samedi dernier.

Le milieu de terrain venait tout de même d’enchaîner sept matches comme titulaire, sans même souffler durant la trêve internationale puisqu’il avait rejoint les U20 de Bernard Diomède avant d’être appelé en renfort chez les Espoirs de Sylvain Ripoll, honorant sa première sélection avec les Bleuets en fin de match contre la Suisse. Pas rien pour un joueur qui n’avait, avant le déplacement à Marseille, que 19 minutes de jeu en Ligue 1 et le début de la campagne européenne dans les jambes.

« Je savais que j’avais la confiance du coach, mais pas autant… »


« Je ne m’attendais pas forcément à autant jouer en revenant. Je savais que j’avais la confiance du coach, mais pas autant… ça fait plaisir, sourit l’intéressé. Après, je n’étais pas là par surprise, j’ai quand même bien travaillé à l’entraînement. Le coach a vu que j’étais bien et que je pouvais continuer sur mon rythme. Il m’a bien géré. »

Alors qu’il n’avait plus marqué en Ligue 1 depuis le 19 janvier lors du succès 5-1 à Monaco, Youssouf Fofana a de nouveau fait trembler les filets, le 30 novembre d’une frappe croisée contre l’Olympique lyonnais à la Meinau. « On ne peut pas dire que sur mes premiers matches j’ai fait des grandes prouesses, mais je suis monté en puissance, et ce but contre Lyon, il concrétise mon bon retour », résume le natif de Paris.

Le Racing n’avait toutefois pas gagné contre l’OL et dans la foulée de ce court revers (1-2), il avait coulé à pic à Brest (5-0). Youssouf Fofana n’avait pas échappé au naufrage au cours d’un match commencé à gauche du milieu en losange avant de glisser au poste de sentinelle après la sortie sur blessure de Jeanricner Bellegarde.

« Le repositionnement à Brest ne m’a pas dérangé plus que cela, j’ai déjà joué devant la défense par le passé. Là-bas, on s’est fait punir, on a eu le ballon, on a eu les actions, mais sans plus. Ce qu’on a fait à Amiens (le Racing s’y est imposé 4-0) , j’ai l’impression que Brest nous l’a fait ce soir-là, concède Youssouf Fofana après la dérouillée finistérienne. Brest a mérité sa victoire mais c’est un match qui doit nous permettre d’apprendre de nos erreurs. J’espère d’ailleurs que ce sera la seule. »

Alors qu’il n’avait pas quitté une seule fois le onze de départ depuis le retour du 4-4-2 avec un milieu en losange, le milieu polyvalent (il n’y a qu’à la pointe haute du losange qu’il n’a pas évolué) n’a donc pas débuté le match contre Toulouse. Entré en jeu à la 74e , remplaçant Ibrahima Sissoko sur le côté droit, l’international espoir a délivré un bijou de centre dans le dos de la défense toulousaine une minute plus tard, Lebo Mothiba délivrant la Meinau au bout de l’action (4-2).
« On est devenu une équipe qui veut “tuer” les matches »

« Le match était compliqué, il y avait des buts de partout. On croyait avoir tué le match mais ils sont revenus. Ma rentrée a pu faire du bien à l’équipe, je suis content, se réjouit Youssouf Fofana. Je savais qu’en me faisant rentrer, le coach recherchait un truc en plus et j’ai essayé de l’amener en me projetant offensivement. »

S’il a apprécié la réaction de l’équipe après le non-match à Brest, le milieu de 20 ans ne veut pas tout voir trop beau pour autant. « Ça n’engage que moi, mais 4-2, c’est un gros score quand même. Si contre Toulouse, on ne prend pas le deuxième but, la fête peut être plus belle. »

Si le Racing a retrouvé de l’allant offensivement, l’équilibre n’est pas encore parfait à en croire Youssouf Fofana. « En début de saison, on pouvait nous reprocher de ne pas assez attaquer. On est devenu une équipe qui attaque, qui veut “tuer” les matches et, du coup, on ouvre un peu les espaces défensivement. Si on veut attaquer, il faut commencer par bien défendre. »

Un précepte qu’il faudra retenir dimanche sur la pelouse de Girondins qui se sont solidement ancrés dans le Top 5 de la Ligue 1 depuis quatre journées. « Bordeaux, ça reste une grosse équipe du championnat de France. J’ai vu leur nouveau coach (le Portugais Paulo Sousa) lors de son passage au Canal Football Club (l’émission dominicale de Canal +) , il a quand même l’air de savoir de quoi il parle », glisse un Youssouf Fofana qui n’était pas du déplacement à Bordeaux en ouverture de la saison passée. « Je venais d’arriver, j’étais jeune », rappelle-t-il.

Depuis Youssouf Fofana a pris du galon. Et quand il est amené à rentrer en cours de jeu, il a rappelé pourquoi il était titulaire les sept fois précédentes. Indiscutable pour résumer.


14 Déc 2019 7:24
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Youssouf Fofana (Racing) : « C’est le début d’une nouvelle saison »
Au lendemain de son 21e anniversaire, Youssouf Fofana s’apprête ce samedi à retrouver le FC Metz, équipe qui lui a laissé un souvenir douloureux en août dernier. Mais le talentueux milieu de terrain du Racing ne se retourne pas sur le passé. Il veut voir loin devant.
C’était son anniversaire, en cette veille de derby à Saint-Symphorien. Histoire de bien souffler ses 21 bougies, Youssouf Fofana rêve d’un joli cadeau, tout à l’heure en terre mosellane : « Une victoire, un but, une passe décisive… Tout, quoi ! »

L’international Espoirs, onze matches et un but au compteur cette saison avec le Racing, espère avant tout « enchaîner » pour lancer idéalement cette seconde partie de saison, alors que son équipe reste sur trois succès de rang en Ligue 1.

Metz, ce n’est pas forcément un bon souvenir, vous qui aviez été blessé lors du match aller (1re journée, 1-1) à la suite d’un gros tacle de Delaine ?


Oui, c’est sûr, je ne finis même pas la mi-temps (victime d’une entorse de la cheville, il est remplacé à la 20e par Bellegarde et ne reviendra que deux mois plus tard à la compétition). J’ai pris un gros taquet, c’est le foot. Je ne suis ni le premier, ni le dernier à qui ça arrive…

Nourrissez-vous un esprit de revanche au moment de retrouver les Messins ?


Je ne le prends pas comme ça. Ce n’est qu’un match dans une liste de 18 autres en championnat. On est arrivé à mi-parcours. C’est le début d’une nouvelle saison. Et souvent, les deux ne se ressemblent pas du tout. Donc il faut oublier ce qui est arrivé avant. Et rester sur notre dynamique actuelle.

Avez-vous déjà évacué la déception à la suite de l’élimination en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, mardi à Reims ?


Personnellement, j’ai besoin d’une victoire pour évacuer. On passe à autre chose. L’essentiel, c’est de se concentrer sur Metz. C’est un match face à un concurrent, pas forcément direct, au maintien. Prendre des points là-bas est important.

Comment appréhendez-vous le contexte du derby ?


Je le connais, j’en ai été victime ! Après, toute équipe a son derby, et tout le monde veut gagner ce match-là. Mais il ne faut pas se focaliser sur l’adversaire. L’essentiel, ce sont les points mis en jeu. Il faut en prendre pour bien entamer ce nouveau cycle.

Que vous inspire la décision de vos supporters de ne pas faire le déplacement ?


Dans le vestiaire, on ne fait pas de commentaire. Leur soutien va nous manquer, mais ce n’est pas de notre ressort. On ne peut rien y faire…

Vous pouvez en revanche repousser Metz à 13 points en cas de succès…

Ah bon, 13 points ? Vous me l’apprenez, merci ! C’est sûr, on peut se constituer une très belle avance et une bonne marge.

Que savez-vous de cet adversaire ?


Avec tout le respect que j’ai pour cette équipe, je ne regarde pas Metz. Je regarde ceux qui sont autour de nous, juste devant ou juste derrière.

Un bon résultat permettrait justement de regarder devant, dans le top 10, non ?


Oui, mais il ne faut pas oublier de regarder derrière. C’est important de bien regarder dans les deux directions.

Début décembre, vous preniez une bonne raclée à Brest (5-0). Et Thierry Laurey disait qu’il ne faudra jamais l’oublier. Est-ce le cas ?

Vous connaissez le coach, non ? Tous les jours il nous le rappelle, tous les jours ! Et ça fait du bien…


11 Jan 2020 7:16
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom sur… | Youssouf Fofana En « chien de la casse »
Redescendu en sentinelle peu après la demi-heure de jeu, le milieu Youssouf Fofana a appliqué à la lettre les consignes exclusivement défensives qui lui avaient été données : en bon chien de garde, il a souvent barré aux Monégasques l’accès à la surface du Racing.

Les jeunes ont parfois des expressions impénétrables et incompréhensibles pour les autres générations – plus anciennes évidemment –, mais qui déclenchent tout de même l’hilarité de l’assistance quand elles sont lâchées avec spontanéité au détour d’une conversation.

Samedi dans les couloirs du stade Louis-II, à la question « Quelles étaient vos consignes après votre repositionnement en sentinelle ? Ratisser un maximum de ballons ? », l’international espoirs a répondu sans une once d’hésitation. « Mes consignes ? C’était chien de la casse ! »

Renseignements pris, on apprend – mais on en avait à peu près compris la substantifique moelle – que la formule, empruntée au langage de la rue, signifie ceci : « Affamé et hargneux comme un chien gardien de casse auto. »

Avec ses coéquipiers, Youssouf Fofana a plutôt réussi le casse du siècle à Monaco pour la deuxième année consécutive. Après le tonitruant 5-1 du 19 janvier 2019, les Strasbourgeois ont signé avant-hier à Louis- II un 3-1 sinon aussi éclatant, du moins intelligemment maîtrisé.

« L’an dernier, on avait joué de la même manière, en étant efficaces en contre. On avait même eu un peu plus de réussite. On pouvait faire n’importe quoi, ça marchait ! Là, j’espère que cette victoire 3-1 à Monaco marque le début de quelque chose. »

« Dans le vestiaire, nous étions contents du classement »

Elle marque en tout cas l’entrée du Racing dans le Top 10 de la Ligue 1 pour la première fois de la saison, trois mois seulement après avoir rapporté de Marseille la lanterne rouge le 20 octobre (défaite 2-0). Un Vélodrome où il retournera ce mercredi (21h05) en 8es de finale de la Coupe de France.

« Le coach nous avait dit que les Monégasques allaient démarrer fort parce qu’ils avaient envie de remonter au classement, dévoile le Bleu des Bleuets. On a eu du mal à entrer dans le match, mais ils ne nous ont pas fait mal. Ils n’ont pas eu de vraies actions. Ensuite, nous avons su être efficaces. »

« Dans le vestiaire, nous avons un peu regardé le classement. Nous étions contents. Contents aussi de renouer avec la victoire en championnat, surtout contre Monaco et surtout à l’extérieur, poursuit Youssouf Fofana. Nous allons essayer de garder le cap le week-end prochain (samedi à 20h à la Meinau contre Lille). C’est toujours plaisant. Mais si nous voulons finir dans le Top 10, il faudra tout arracher durant la deuxième partie de saison. »

En bon « chien de la casse », le milieu de terrain s’est déjà fait un devoir de tout arracher sur le Rocher. Replacé en sentinelle après le remplacement à la 34e d’un Lamine Koné blessé au quadriceps gauche quatre minutes plus tôt et indisponible pour deux à trois semaines, il a mordu les mollets monégasques.

« J’ai essayé d’être le premier mur »


« Le coach nous avait prévenus qu’on allait changer de système pendant le match, mais c’est arrivé assez tôt. Nous avons su nous adapter. Notre priorité était défensive, car un nul ici aurait déjà été très bien. Nous sommes allés chercher la victoire et c’est tant mieux. »

“Youss” a quand même eu besoin d’un petit temps d’adaptation pour trouver la bonne carburation à un poste auquel il n’avait pas évolué depuis près de deux mois. « Je n’avais plus joué en sentinelle depuis Brest où ça ne s’était pas très bien passé (le Racing y avait sombré 5-0 le 3 décembre, NDLR) , se souvient-il parfaitement, marqué par le naufrage dans le Finistère. Je devais reprendre mes marques. Ce match m’a redonné confiance. J’ai beaucoup touché le ballon à chaque fois qu’on l’a ressorti. On a alterné jeu court, jeu long. J’ai essayé de rester bien en place, de couper les actions quand il le fallait, de ne pas me retrouver trop haut, d’être le premier mur, quoi ! »

Un « mur » qui, les matches passant (30 en L1 à 21 ans), poursuit sa quête de maturité…


27 Jan 2020 7:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 11168
Localisation: Longjumeau
Auteur de sa première passe décisive avec Monaco ce soir :!:


1 Fév 2020 21:53
Profil
Préparateur physique@Staff
Préparateur physique@Staff

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 1079
Et de son 1er carton jaune


1 Fév 2020 23:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12808
Localisation: HAGUENAU
et perdu :roll:


2 Fév 2020 13:06
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 8222
Localisation: Mulhouse
Si on en croit les analyses, les joueurs de Monaco sont de nouveau dans le refus de l'effort sur le terrain. Ils en sont à leur 4e défaite consécutive (PSG, Strasbourg, Saint-Etienne, Nîmes) ;) Bon courage Fofana ...


2 Fév 2020 14:25
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005 1:00
Messages: 6649
Localisation: Gingsheim
il pourra encore plus se mettre en avant.


2 Fév 2020 14:50
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 18223
Localisation: Strasbourg
Bon ils ont joué à 9 contre 11 dès la trentième minute... la défaite est du coup logique.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


2 Fév 2020 18:43
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2865
Localisation: Saint Herblain - 44
PoY a écrit:
Auteur de sa première passe décisive avec Monaco ce soir :!:

Et deuxième passe décisive en deux matches.


4 Fév 2020 23:13
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com