Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 13 Déc 2019 10:04



Répondre au sujet  [ 71 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 Lebo Mothiba 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17335
Localisation: Strasbourg
Euh y'a quand même toute la Belgique à traverser pour aller de Lille en Allemagne. J'ai pas vérifié mais à vue de nez y'a 300km de routes plutôt merdiques :lol:

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


14 Jan 2019 10:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11840
Localisation: HAGUENAU
ahhhhhh :lol:


14 Jan 2019 10:23
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17146
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lebo Mothiba au Racing : « Se concentrer une dernière fois »
– Quel est votre objectif pour ce déplacement à Nantes ?

– Évidemment, on veut gagner. C’est le dernier match de la saison, tout le monde attend une victoire. Prendre les trois points serait vraiment un bon résultat.
– Qu’est ce qui manque à l’équipe ces derniers temps pour pouvoir s’imposer ?


– La saison était longue. On a tout donné cette année, on s’est beaucoup battu, notamment pour gagner la coupe de la Ligue et tout le monde au club est un peu fatigué. Mais on va essayer de se concentrer une dernière fois pour partir en vacances avec trois points de plus.
– Que pensez-vous de cette équipe nantaise ?


– Nantes a fait d’excellentes performances ces derniers temps et c’est une belle équipe. Ce ne sera pas simple. Les Nantais sont en confiance, mais comme c’est le dernier match, on espère qu’ils seront déjà en vacances (rire).
– À titre personnel, cela fait longtemps que vous n’avez pas marqué…

– Bien entendu ça fait longtemps, mais c’est normal pour les attaquants. Parfois tu marques, parfois tu ne marques pas. Il faut juste continuer à travailler dur et les buts arriveront. Ça ne me stresse pas.
– Quel bilan tirez-vous de cette saison ?

– J’ai beaucoup aimé cette saison. Je suis très heureux d’être venu ici. J’ai pris la bonne décision en venant à Strasbourg
– Vous allez partir à la CAN avec l’Afrique du Sud. Avec quels objectifs ?

– Je ne vais pas avoir beaucoup de vacances, parce que je pars avec la sélection pour préparer la CAN. Je vais juste passer voir ma famille deux ou trois jours avant de rejoindre l’équipe nationale.

Mais je suis prêt et impatient d’y être. On a un très bon groupe, une belle équipe et je pense qu’on va surprendre les gens. Mais il va falloir qu’on travaille le physique (sourire) : les joueurs Sud-Africains sont très bons techniquement, ils ont beaucoup de talent, mais on va souffrir physiquement. Il faut vraiment travailler là-dessus.
– On imagine que c’est une fierté pour vous de jouer pour les “Bafana Bafana”…


– C’est quelque chose de spécial pour un joueur de représenter son pays. On aura tout le peuple derrière nous et il faudra vraiment donner le meilleur pour rendre les gens heureux.


24 Mai 2019 12:10
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17146
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lebo Mothiba heureux « de retrouver la famille »
L’attaquant sud-africain du Racing a retrouvé ses coéquipiers strasbourgeois il y a quelques jours. Après avoir vécu quelques pics émotionnels lors de la CAN en Égypte, il veut reprendre par le bon bout le fil de sa carrière alsacienne.
Il est sans doute le joueur le moins économe en sourires sur cette planète. Lebo Mothiba affiche invariablement une banane d’enfer qui illumine son visage et transforme le moindre moment passé avec lui en tranche de bonheur.

Ça n’a pas manqué, samedi, lors de la journée des supporters quand il s’est agi de venir à la rencontre de ceux qui encouragent les joueurs chaque semaine.

« Le plus grand match de ma carrière sous le maillot de l’équipe nationale »


Le Sud-Africain marquait son retour de vacances, depuis seulement quelques jours, en multipliant les selfies, les accolades et les gestes complices avec nombre de ses admirateurs. Il se révélait convaincant quand il exprimait le bonheur de retrouver un paysage intégré moins d’un an avant.

« Je suis vraiment heureux de revenir, je suis content de retrouver le staff, mes coéquipiers parce que maintenant, ma famille, c’est ici », explique l’attaquant qui a repris le chemin de l’entraînement ce week-end.

L’international a mis fin à des vacances longues de… deux bonnes semaines. Les Bafana Bafana ont duré jusqu’en quart de finale lors de la récente Coupe d’Afrique des Nations organisée en Égypte, remportée par l’Algérie. Éliminés par les Nigérians, ils se sont offert un immense sommet en boutant les Pharaons de leur épreuve, en 8e. Et l’homme aux 9 buts en Ligue 1 avec le Racing n’est pas près d’oublier.

« Dans tous les cas, disputer une CAN, ma première CAN, c’est une bonne expérience, souligne le garçon de 22 ans. On peut toujours faire mieux mais l’accueil, quand on est revenu au pays, a montré que les gens étaient fiers de nous. C’est clair, j’ai vécu le plus grand match de ma carrière sous le maillot de l’équipe nationale, c’est sûr. »

L’Afrique du Sud a fait pleurer tout un pays mais l’exploit s’est concocté en toute sérénité.

« C’était chaud, le stade était complètement plein (74 000 supporters au stade international du Caire) mais on n’avait pas la pression non plus », admet l’ancien Lillois.
« Ma chance dépendra de ma forme »

Il revient désormais sur terre mais avec la passion alsacienne cette fois-ci en arrière-fond. Ses coéquipiers d’ici ont plutôt bien assuré pour la première de la saison et il a apprécié.

« On a fait les choses bien, notamment en seconde période, juge-t-il après avoir assisté au match depuis les tribunes à la Meinau. C’était un bon match face à un bon adversaire. Mais on a montré que l’on savait jouer en équipe. »

Il est prêt à monter dans le wagon, même s’il sait pertinemment que sa première sortie, à lui, n’est pas pour demain.

« Envisager de jouer la coupe d’Europe, c’est quelque chose de spécial, ce n’est pas donné à tout le monde, espère-t-il. Je sais que ma chance dépendra de ma forme. Je commence ma préparation, je vais devoir y aller pas à pas et me mettre au niveau des autres. »

Et le sourire esquissé en guise de conclusion ressemble à l’expression d’une motivation.


29 Juil 2019 4:28
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17146
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Questions à… | Lebo Mothiba «Moi, j’ai confiance»
Toujours aussi positif, l’attaquant sud-africain, qui n’a toujours pas marqué cette saison, ne veut pas se mettre de pression au moment de gagner l’Anjou. Selon lui, tout viendra à point à qui sait attendre…
Le Racing n’a toujours pas marqué le moindre but en championnat à l’extérieur cette saison. Que faut-il faire pour enfin inverser la tendance ?

On a besoin de travailler dur à l’entraînement et petit à petit ça va venir. Là, on sait que ça va être un match compliqué. Angers est une bonne équipe, costaud défensivement. Avoir battu Nice va nous apporter de la confiance pour continuer à se donner à fond. Moi, j’ai confiance, on va faire de bonnes choses à Angers.

Est-ce difficile psychologiquement de ne pas encore avoir marqué cette saison ?


Moi, je suis tout le temps calme, tranquille, sans me mettre de pression. Si on continue à travailler dur en équipe, les buts vont arriver. Moi-même, qui suis attaquant, je n’ai pas encore marqué mais je sais que si j’en mets un, les autres vont venir. Mais le plus important ce ne sont pas mes statistiques personnelles mais que l’équipe prenne les trois points.

Quelle différence y a-t-il selon vous entre les matches à domicile et ceux à l’extérieur ?


Chez nous, l’ambiance est magnifique. Les supporters répondent toujours présents durant 90 minutes – ils chantent, ils poussent – même si on fait un mauvais match. À l’extérieur, c’est vrai, c’est plus compliqué. Mais je pense qu’on a besoin de ne gagner qu’un match pour ensuite enchaîner les bonnes performances.

L’an dernier, vous aviez planté un doublé au stade Raymond-Kopa mais le Racing avait concédé le nul in extremis (2-2)...


(Petite moue). Ah oui, c’est vrai je m’en rappelle (sourire)! Je pense que ce sera à nouveau une rencontre difficile, qu’Angers aura bien préparé son affaire. Mais nous avons besoin de nous concentrer davantage sur nous-mêmes. Le coach (Thierry Laurey) sait ce qu’il fait, c’est le “big boss”.

Vous étiez rentré fatigué de la Coupe d’Afrique des nations. Êtes-vous aujourd’hui en pleine possession de vos moyens ?


Après la CAN, c’est vrai que j’étais fatigué. Le coach me connaît, il sait comment je joue. Là, je me sens bien, je vais continuer à travailler pour être à 100 %, ce qui n’est pas encore le cas.


2 Nov 2019 5:53
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 499
Il revient progressivement. Ce soir il sait bien battu, il doit maintenant s imposer.


2 Nov 2019 22:44
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11840
Localisation: HAGUENAU
on pourrait l'appeler vendangeur, ni plus ni moins ;)


4 Nov 2019 16:35
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 499
Sauf que les vendanges sont terminés, mise a part pour la V.T :lol:


4 Nov 2019 21:12
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17146
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom | L’attaquant sud-africain régale Il est beau, Mothiba !
Porté disparu depuis le début de la saison, Lebo Mothiba a fait un retour éclatant sur le devant de la scène, à travers son doublé contre Nîmes. Comme quoi, l’abnégation et le travail finissent toujours par payer.
« C’est quoi, maudit ? » Dans la froidure de la zone d’interview de la Meinau, sorte de container de chantier transformé ce samedi soir en frigidaire géant, Lebo Mothiba cherche à bien comprendre le sens des questions, alors que sa copine trépigne à quelques pas de là pour tenter de se réchauffer, en vain.

Le jeune sud-africain (23 ans), qui se débrouille très bien en français mais ne maîtrise pas encore toutes les subtilités de la langue, se fait expliquer le terme “malédiction”.

« Du bad luck ? Bah, non ! Je savais que ça allait venir. Tous les attaquants ratent des occasions. Moi, je suis tout le temps resté positif. Durant la semaine, j’ai eu mon mentor au téléphone, un ami qui vit au pays. Il m’a dit qu’il m’avait vu en rêve faire ma célébration ! »

La “signature” originale de Mothiba, qui mime à chaque réalisation la tentative d’allumage d’un groupe électrogène, en tirant sur une bobine imaginaire – « Pour montrer que le moteur se met en marche, qu’il va y avoir le feu ! » – était un peu tombée dans l’oubli.

« Je commençais à trouver le temps un peu long »


C’est que l’attaquant, auteur de 11 buts avec le Racing la saison écoulée, dont 9 en Ligue 1 plus un avec Lille avant d’arriver en fin de mercato, n’avait plus trouvé le chemin des filets à la Meinau depuis… janvier dernier.

C’était un doublé contre Bordeaux, en demi-finale de la coupe de la Ligue (3-2), dernière étape avant le sacre au stade Pierre-Mauroy. « Je commençais à trouver le temps un peu long, sourit celui qui avait aussi inscrit le dernier but de la saison, un penalty à Nantes. Mais je n’ai jamais perdu la confiance. Alors j’ai essayé, encore et encore… »

Contre Nîmes, pourtant, son début de match laisse augurer une nouvelle soirée difficile. Trop court, ou alors un poil maladroit, sur le centre de Thomasson, il voit la balle lui filer sous le nez.

Heureusement, Ajorque est là au deuxième poteau pour ouvrir le score. Quand ce n’est pas Dias, le jeune gardien gardois, qui s’oppose sur ses tentatives appuyées (5 essais cadrés sur 7), c’est l’arbitrage vidéo qui le prive d’un penalty avant la demi-heure de jeu.

Mais la délivrance intervient juste avant la pause. D’un centre parfait, le grand Ajorque le trouve dans la surface : plat du pied, efficacité. Racing 2, Nîmes 0. La Meinau jubile.

« Le premier truc auquel j’ai pensé ? Dire merci à “Ludo” pour son beau centre. Ah, non, j’ai d’abord remercié Dieu, indique Mothiba le pieux. Et ensuite “Ludo”, qui me parle beaucoup et crie sur moi, parfois ! »

« On a besoin d’un grand Lebo pour réaliser une belle saison »

C’est encore “Ludo” Ajorque, au sortir d’un jeu en triangle initié par “Adri” Thomasson, qui lui offre la balle du doublé en fin de match. Mothiba scelle le score de cette large victoire. Même le gardien Matz Sels traverse tout le terrain pour lui prendre la tête à deux mains, de ses gros gants blancs, et le féliciter chaleureusement.

« C’est une juste récompense, vu tous les efforts qu’il fournit pour le collectif, indique Thomasson. Ça va donner de la confiance, pour lui comme pour nous, parce que l’on a besoin d’un grand Lebo pour réaliser une belle saison. »

Sans ne rien laisser paraître, Thierry Laurey boit aussi du petit-lait. L’entraîneur strasbourgeois a bien fait de s’obstiner et de lui maintenir sa confiance en le réinstallant comme titulaire depuis trois matches, malgré son inefficacité du début de saison. « On attendait ce moment-là, dit le coach. Sa participation à la CAN (cet été avec les Bafana Bafana) a un peu plombé son début de saison. C’était difficile de parvenir à le remettre d’aplomb physiquement. Il a ramé. Mais il retrouve maintenant de la fraîcheur. »

Celui qui ne se départit jamais de sa bonne humeur a enfin lancé sa saison. « Là c’est parti, mais il faut rester concentré », conclut l’international qui va rejoindre la sélection pour deux matches, au Ghana et contre le Soudan. Avant de partir, Mothiba sait désormais qu’il n’est pas M, le Maudit. Au contraire, il est beau, Lebo !


11 Nov 2019 5:44
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7184
Localisation: Mulhouse
Son but avant la mi-temps, c'est l'un des plus grands soulagements que j'ai éprouvé pour un joueur du Racing, tellement c'était mérité 8) Neuf mois sans marquer à domicile, mine de rien c'est énorme pour un attaquant qui était sur une dizaine de buts dans la saison :!:
Il a été exceptionnel samedi soir et aurait pu mettre un triplé. C'est impressionnant la manière dont il a fait explosé ses adversaires sur chacune de ses courses, physiquement il est transcendé. Même si la défense de Nîmes n'est pas une référence, je trouve qu'il y avait un peu de Mamadou Niang (version 2004-2005) dans sa manière de jouer et surtout de revenir de nulle part. Espérons que cela dure :D


11 Nov 2019 13:32
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 71 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com