Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 16 Oct 2019 17:18



Répondre au sujet  [ 63 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 Matz Sels 
Auteur Message
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 274
alphons a écrit:
gros match de lui hier soir, merci


Entièrement d'accord. A 3-2 le match retour était compromis sans compter l'arrêt qu'il effectue sur
un tir à bout portant. Il est clairement le " number one " dans tous les sens du terme.


26 Juil 2019 15:02
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3692
Citation:
RC Strasbourg Alsace
@RCSA
Thierry Laurey : "Matz #Sels était malade aujourd'hui. Il a vomi en première période. Il sentait qu'il n'était pas à 100% donc on a préféré faire rentrer Bingourou #Kamara qui lui était à 100%."
21:30 - 1 août 2019


2 Aoû 2019 0:30
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 445
Son début de deuxième saison chez nous est dans la continuité de la précédente, notre gardien est très souvent décisif.
Je pense qu'il sera impossible de le garder à la fin de la saison si il monte encore en puissance.
Par contre il risque de devenir la plus belle plus value du club, autour de 20 millions minimun!


1 Sep 2019 21:44
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14733
Je pense qu'il les vaut, au regard de ses prestations, mais tant qu'il ne montera pas dans la hiérarchie de son équipe nationale, il aura beau faire des miracles, on n'en tirera pas + de 10 millions


1 Sep 2019 21:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11799
Localisation: HAGUENAU
même beaucoup moins si on fait une saison de merde avec beaucoup de buts encaissés, mais ce qui est presque certain c'est qu'il ne sera plus au RCSA la saison prochaine

il va falloir s'y attendre :arrow:


2 Sep 2019 15:42
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16804
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Matz Sels, le gardien qui veut tirer le Racing vers le haut
S’il est un garçon au Racing qui est irréprochable depuis le début de la saison, c’est bien Matz Sels. Le gardien belge (27 ans) veut désormais montrer aux siens le chemin d’un premier succès en championnat, ce vendredi (20h45) contre Nantes.
Son attitude n’était pas passée inaperçue, samedi dernier au Parc des Princes. Après que Neymar eut exécuté son retourné acrobatique dans les arrêts de jeu, geste de grande classe qui a permis au PSG d’arracher la victoire (0-1), Matz Sels a enlacé la star brésilienne et posé sa main gantée sur sa tête pour lui glisser quelques mots à l’oreille.

« Je dis à Neymar : “ Bravo, c’est un beau but, mais maintenant, joue encore un peu, s’il te plaît ”. »


Comme si le gardien s’inclinait respectueusement devant le talent du phénomène. « D’un centre qui n’était pas bon, il en a fait quelque chose d’extraordinaire, raconte le Flamand, pris à contre-pied sur l’action venue de la droite. Je lui ai dit quelque chose du genre : “OK, bravo, c’est un beau but, mais maintenant, joue encore un peu, s’il te plaît.” Ben oui, il restait un peu de temps. On ne sait jamais, ça aurait pu nous permettre d’égaliser ! »

Le Racing n’a plus eu l’occasion de revenir au score et a fini par rentrer fanny. L’homme orange des Bleus, en grand compétiteur qu’il est, s’en est trouvé fort marri.

C’est que Sels avait fait proprement le boulot en repoussant fermement les essais de Neymar, Herrera et Di Maria dans le dernier quart d’heure. « On avait tout fait pour préserver le match nul, précise-t-il. Je m’étais dit que ça allait tenir. C’est comme ça, le foot. On a aussi déjà gagné des matches en marquant dans le temps additionnel. Il faut l’accepter. »

Le problème est que son équipe n’en gagne pas beaucoup, des matches, ces temps-ci. Si l’on excepte les succès durant la précampagne européenne – quatre sur six –, le Racing n’en a toujours pas retrouvé le chemin en cinq rencontres de championnat.

Sans les exploits de son Diable Rouge, le bilan de trois points pour autant de matches nuls serait même encore plus maigrichon. Il suffit de se rappeler de sa parade en fin de rencontre devant le Messin Niane (1-1, 1re journée), ou encore de ses multiples sauvetages face aux Monégasques Ben Yedder et Slimani (2-2, 4e journée), pour se convaincre que Stefan Mitrovic et l’arrière-garde strasbourgeoise, parfois têtes en l’air, lui doivent beaucoup.

Les spectateurs de la Meinau lui savent aussi gré d’avoir grandement contribué au plus bel exploit de ce début de saison – la victoire au match aller du barrage de Ligue Europa contre l’Eintracht Francfort (1-0), avant la déception du retour (0-3) –, grâce à un épatant réflexe face au Japonais Kamada.

« Je ne suis pas inquiet »


Cela commence à faire beaucoup pour un seul homme, qui ne peut éternellement endosser le costume de super-héros. En garçon poli et discret, Sels préfère minimiser son implication personnelle et évoquer les vertus du travail collectif, lui qui s’inflige au quotidien une charge élevée, étant souvent le dernier à quitter le terrain d’entraînement ou la salle de “muscu”.

« Je ne suis pas inquiet, ne cesse-t-il de répéter. On n’a pas bien commencé le championnat, parce que le calendrier est très difficile. Pour l’instant, il n’y a pas de problèmes. Une victoire nous permettrait de remonter autour de la douzième place. »

Matz Sels veut croire que son équipe s’en rapproche à grands pas. Si possible dès vendredi soir (20h45), avec la venue de Canaris nantais qui gazouillent au pied du podium, avec déjà dix points au compteur et seulement trois buts encaissés.

« C’est une équipe solide, mais on a aussi nos arguments, insiste-t-il. Je pense à nos jeunes qui commencent à trouver le bon rythme, comme Mohamed Simakan ou Jean-Ricner Bellegarde, des joueurs tout “frais” qui sont déjà décisifs et qui vont être amenés à devenir importants dans l’effectif. »

Concernant l’actuelle disette offensive – trois buts inscrits, contre six encaissés –, l’ex-gardien de La Gantoise et d’Anderlecht refuse de céder au pessimisme, en adoptant le même discours que son coach Thierry Laurey. « Je ne m’énerve pas car on se crée suffisamment d’occasions pour gagner, c’est le plus important, martèle-t-il. Le reste va venir. Si maintenant on ne parvenait jamais à être dangereux devant le but, je serais plus inquiet. » De toute façon, le garçon de 27 ans n’est pas du genre à paniquer. Celui qui est venu à Strasbourg voilà un an dans l’idée de s’installer et de pouvoir concurrencer, à terme, Thibaut Courtois et Simon Mignolet en équipe de Belgique, a de hautes ambitions.

« Le but, pour moi comme pour les autres, est d’approcher le plus souvent possible le très haut niveau, comme ça a été le cas à Francfort. À chaque fois que je suis appelé en sélection, aussi, ça me donne plus d’énergie pour travailler. Tout cela passe par de bonnes performances avec le Racing. »

C’est donc « sans pression ni tension » que l’homme aux onze apparitions en Ligue des champions va tenter de guider les siens vers un premier succès sur la scène domestique, demain à la Meinau, « parce que l’on a besoin des trois points ». En étant convaincu qu’il n’y aura pas à chaque fois un Neymar pour placer un retourné dans les arrêts de jeu.


19 Sep 2019 5:57
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16804
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom sur… | Le gardien belge du Racing Sels, encore décisif, une fois, puis deux, puis trois…
Le gardien du Racing rapporte des points à son équipe. À la louche, on en comptabilise déjà six depuis le début de la saison, dont deux précieux contre Montpellier, dimanche à la Meinau (1-0). L’international belge estime simplement faire son boulot.
C’est un concert de louanges qui a résonné dans les coursives de la Meinau, dimanche à l’heure du bilan. Alsaciens et Héraultais s’y sont mis en chœur pour chanter les exploits de Matz Sels, l’homme du match, un héros si discret.

« On est super fier et super content d’avoir un gardien pareil, entonne Thierry Laurey. Il a montré l’exemple à tout le monde et la voie à suivre. Avoir un gardien comme ça, ça donne beaucoup de force à ses partenaires. »

Un peu plus loin, c’est Ludovic Ajorque qui enchaîne. « Matz, on le connaît, on voit comment il s’implique à l’entraînement, sourit l’auteur du but de la victoire. Il compte parmi les tout meilleurs gardiens du championnat ! »

Daniel Congré, le défenseur de Montpellier, a aussi souligné l’état de grâce du Belge de 27 ans. « On avait les munitions pour revenir dans le match (après l’ouverture du score d’Ajorque) , mais il repousse le penalty et fait trois arrêts décisifs… »

« Détourner le penalty, ça donne de l’énergie à l’équipe »

Le tournant se situe donc dans les arrêts de jeu de la première période, quand Sels s’oppose à Petar Skuletic, l’attaquant serbe venu exécuter la sanction à la suite d’une faute dans la surface de Mohamed Simakan. « C’est mon travail, expose sobrement le Flamand. Il était très important avant la pause de garder l’équipe dans son match. Tu ne sais pas ce qui peut arriver en deuxième mi-temps. Détourner le penalty, ça donne de l’énergie à l’équipe. »

Les Strasbourgeois peuvent alors lui tomber dans les bras. Seul Dimitri Lienard trouve quelque chose à redire. « Matz peut craquer par moments, se marre le trublion du milieu de terrain. Il arrête le penalty puis envoie une grande chandelle devant, au lieu de garder la balle. Je lui ai dit : “Eh ! Calme !” Il doit nous apporter plus de maturité… »

Chambreur, Lienard sait bien que son portier est irréprochable. « J’aimerais revoir à la télé l’arrêt qu’il fait devant Camara (à la 90e , sur un retourné acrobatique). Franchement, c’est la grande classe ! »

Il convient aussi d’ajouter le duel remporté face à Andy Delort quelques minutes plus tôt pour compléter la prestation de Sels. Et de se souvenir des parades les plus marquantes depuis le début de saison pour mesurer son écot au capital points : celles devant le Messin Niane (1-1, 1re journée), face aux Monégasques Ben Yedder et Slimani (2-2, 4e journée), ou encore dans les pieds du Nantais Blas (2-1, 6e journée).

Seul Neymar a eu raison de lui, à la faveur d’une incroyable bicyclette au Parc des Princes… Au final, tout cela pèse bien six points sur la balance alsacienne, qui en compte neuf au total.

De quoi amplement rentabiliser le gros investissement du Racing à l’été 2018 – quelque 4 millions d’euros –, pour s’attacher les services de l’ex-portier de la Gantoise et d’Anderlecht, qui s’était un peu perdu du côté de Newcastle.

Naturellement, Sels endosse un costume de leader, en dépit d’un français parfois hésitant. « Il était frustré à Lille parce qu’on avait pris des buts largement évitables (défaite 2-0) , raconte Thierry Laurey. Il était vraiment déçu du résultat. Il avait parlé dans le vestiaire pour mobiliser tout le monde contre Montpellier. »

« J’ai mis l’alarme au bon moment ! »

L’intéressé confirme, sans en faire des tonnes ni chercher à se mettre en avant : « Oui, j’étais un peu fâché contre Lille. On n’a pas fait les efforts nécessaires. C’est normal, de temps en temps tu dois réveiller l’équipe. J’ai mis l’alarme au bon moment !»

L’alarme en question doit rester active au moins jusqu’à samedi prochain. « On a un match encore très important à disputer avant la trêve internationale, sur le terrain de Dijon, complète Sels. J’espère que l’on va pouvoir y faire quelque chose de bien. »

Ensuite, le Diable Rouge rejoindra sa sélection pour deux matches qualificatifs à l’Euro – contre Saint-Marin et le Kazakhstan – dans un rôle de l’ombre derrière Thibaut Courtois et Simon Mignolet.

Mais à force d’enchaîner les performances avec le Racing, celui dont le contrat court jusqu’en 2022 va bien finir par prendre du galon, que ce soit en sélection ou dans un club plus huppé. « C’est un très bon gardien, jeune, qui peut encore réaliser des progrès, assure Thierry Laurey. Bosser, c’est sa marque de fabrique. J’espère qu’on le gardera longtemps. »

Tôt au tard, Matz Sels va bien finir par prendre son envol, une fois. Avant cela, s’il peut encore sauver son camp, plein de fois…


1 Oct 2019 6:04
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 274
Il est l'homme des match comme trop souvent. A force de le titiller il va finir par craquer. Après tout c'est son job.
Je suis avare de compliments, rares sont les joueurs nouveaux qui trouvent grâce à mes yeux, lui est un exemple
à ne pas manquer. Le poste qu'il occupe est primordial et donne le ton au reste de l'équipe. Il est dans la lignée des
grands gardiens connus à la Meinau, Remetter, Schuth, Dropsy, Corminboeuf, Vencel. J'oublie Rey qui
malheureusement n'a pas été conservé pour finir à faire le bonheur du rival messin. Sansone n'a été qu'une illusion
que Gress a vite fait de " dégager " au profit de Corminboeuf.
Matz est un grand joueur, le meilleur que comporte l'équipe du racing. Aucune équipe ne vaut sans grand gardien.


2 Oct 2019 1:11
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 445
A ta liste tu as probablement oublier Cassard.


2 Oct 2019 20:54
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 274
Non, Cassard n'était pas un grand gardien.


2 Oct 2019 22:13
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 63 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com