Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Avr 2021 16:33



Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivante
 Matz Sels 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12808
Localisation: HAGUENAU
il ne reviendra pas avant fin février au moins si toutefois il avait eu une rupture totale du tendon d'achille. Comme gardien il faut des appuis, et là ça va prendre du temps car il y a toujours une appréhension. C'est pas simple cette blessure car il faut du temps pour évacuer
justement cette appréhension ...je suis passé par là : c'était 10 mois avant de rejouer sereinement ...


30 Nov 2020 15:42
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 18223
Localisation: Strasbourg
Surtout que c'est le genre de blessure où un retour précipité serait ultra risqué.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


30 Nov 2020 23:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12808
Localisation: HAGUENAU
Surtout risqué qu'il se pète l'autre tendon, parce généralement il y à faiblesse de toute manière, achtung ;)


1 Déc 2020 9:43
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 8222
Localisation: Mulhouse
On ne va pas se mentir, le scénario "Kamara s'impose, Sels perd sa place" s'éloigne à grands pas. Je pense que Sels sera notre gardien la saison prochaine dans presque tous les cas. Si on se maintient en L1, Kamara partira probablement faire un tour en prêt quelque part, car je ne le vois pas cirer de nouveau le banc une année de plus, et la question du titulaire ne se posera plus (sauf si Sels devait vraiment revenir diminué, mais je n'y pense pas). Si on descend en L2, Kamara pourrait rester mais Sels aussi, le temps de se remettre en selle.

Si par contre le club estime qu'attendre encore 10, 15 ou 20 matchs sans Sels est quoiqu'il en soit trop dur à encaisser pour l'équipe, il faudrait s'atteler à recruter quelqu'un quasiment dès maintenant (et pas attendre janvier et donc encore 6-7 matchs supplémentaires).


1 Déc 2020 22:03
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 2655
Difficile de prendre la décision de remplacer Sels maintenant.

Il faut d'abord connaître la durée de son indisponibilité.

Si son retour ne s'effectuera pas avant février-mars, ça risque d'être compliqué d'attendre.
A moins bien sûr qu'un de nos deux suppléants puissent être plus décisifs.
Pour moi Kawa et Kamara sont deux doublures correctes pour suppléer ponctuellement le titulaire,lors de matchs de coupe, ou d'absence courte.
Dans le cas d'une longue absence, ils n'arrivent pas à répondre aux attentes que demande la pression d'un titulaire.
Dans cette situation, encore une fois, Kawashima me semble être la moins mauvaise solution.

Il faudra bien attendre la trêve hivernale pour prendre la décision de recruter ou non un gardien pour finir la saison.

Par curiosité, j'ai consulté les possibilités de doublures en France pouvant dépanner.
Les possibilités existent, elles ne sont pas nombreuses.
Ils faut que les clubs les laisse filer, et que les gardiens acceptent de venir pour dépanner en attendant le retour de Sels.
Ça semble pas évident.


2 Déc 2020 9:43
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
Alsa'sports a écrit:
Matz Sels de retour avec la réserve !
Après sa lourde blessure au tendon d’Achille, Matz Sels retrouve petit à petit les terrains. L’international belge a disputé ce mardi un match amical avec l’équipe réserve du Racing Club de Strasbourg contre Nancy. Les Strasbourgeois se sont inclinés sur le score de 2-0. Un match qui a permis à Matz Sels de retrouver des sensations comme l’a précisé Thierry Laurey dans la conférence d’avant match de ce mardi. Une présence qui confirme donc le fait que le gardien belge ne sera pas présent pour le match de mercredi contre Montpellier en Coupe de France (32es de finale). Sa date de retour dans l’équipe première n’a cependant pas été communiquée.


9 Fév 2021 18:08
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Matz Sels, « prêt » à reprendre du service comme gardien au Racing
Huit mois après sa rupture du tendon d’Achille, Matz Sels est apte et motivé à l’idée de reprendre ses habits de titulaire dans le but du Racing. Dès ce dimanche (13h) pour la venue de Lens ? « C’est le choix du coach, mais je suis prêt », répond l’international belge.
Depuis un mois et demi, Matz Sels (29 ans) a renoué avec sa vie d’avant. Celle qui s’est interrompue brutalement à la mi-juillet 2020, quand son tendon d’Achille s’est rompu à l’entraînement.


Travail spécifique sous les ordres de Stéphane Cassard aux côtés de l’actuel titulaire du poste Eiji Kawashima et Bingourou Kamara, puis petites oppositions avec le reste du groupe : les jours se suivent et se ressemblent pour le Flamand, dont le nom est réapparu dimanche pour la première fois sur une feuille de match lors de la défaite à Rennes (1-0), mais dans la liste des remplaçants.

« J’ai accepté la situation, peut-être parce que je n’avais jamais été blessé nulle part avant »
« Matz reste notre gardien n°1 qui doit revenir à sa place d’origine, on est dans la dernière ligne droite », avait précisé son entraîneur Thierry Laurey la semaine dernière, conscient de la difficulté de « sortir un gardien performant (Kawashima) qui a en plus la confiance de ses coéquipiers ». Mais l’échéance se rapproche inéluctablement à neuf journées de la fin du championnat.

Matz Sels, comment vous sentez-vous ?
Très bien. Je n’ai plus de douleurs, je suis bien physiquement. Je ne suis pas loin d’un retour dans le “onze” des titulaires.

Que vous manque-t-il encore aujourd’hui ?
De petites choses qui ne peuvent s’améliorer qu’en jouant des matches ! C’est un peu comme si j’étais en début de saison. Tu sais que tu n’es pas encore au top mais seule la compétition te fait progresser. Les rencontres amicales (deux avec la réserve) et les entraînements ne suffisent pas.

Après huit mois d’absence, que pensez-vous avoir le plus perdu ?
Tout ce qui ne peut pas se travailler en dehors des matches : les affinités avec les coéquipiers, la lecture des trajectoires, l’appréciation des ballons qui viennent dans le dos de la défense... Mais bon, ça fait vingt-cinq ans que je suis gardien. Et ce ne sont pas quelques mois d’arrêt qui vont me faire perdre mes automatismes !

Revenons à cet entraînement du 15 juillet dernier. Quel souvenir gardez-vous de la blessure ?
C’était une séance de travail physique. Sur une course à reculons, je passe derrière un mannequin et quand je veux redémarrer vers l’avant, je sens que ça “pète”. La douleur n’était pas insoutenable, mais j’ai compris que ce n’était pas bon. Le “doc” (François Piétra) m’a vite confirmé que le tendon était rompu. Deux jours plus tard, je me faisais opérer par le médecin de l’équipe nationale belge. Et c’était parti pour six semaines de plâtre, puis une longue rééducation.

Comment avez-vous vécu cette période ?
D’un côté, j’ai assez bien accepté la situation, peut-être parce que je n’avais jamais été blessé nulle part avant. J’ai eu le soutien de pas mal de joueurs qui avaient subi la même blessure. Tous m’ont rassuré en me disant que j’allais revenir au même niveau, même si cela allait prendre du temps. Ce qui était le plus dur, c’est de voir l’équipe en difficulté. Tu aimerais être présent sur le terrain pour aider les copains. Au début, ça te mine le moral. Mais quand tu comprends que tu n’as pas de prise sur les choses, tu te dis que ça ne sert à rien de te casser la tête…

Avez-vous eu des moments de doute ?
Le fait d’avoir pu commencer les soins chez moi, dans ma maison près d’Anvers, m’a rendu la vie moins dure. Pour mon moral, je ne voulais pas que les gars me voient arriver tous les jours à la Meinau avec ma botte orthopédique… Je remercie le club d’avoir accepté ma demande. L’avantage, c’est que la Belgique n’est pas loin de l’Alsace. J’ai pu venir voir chaque match à domicile. C’est important de ne pas rompre le lien. Et le staff médical a pu contrôler l’évolution de la blessure. Je n’ai eu qu’un but durant toute cette période : travailler dur pour revenir plus fort.

« Mon objectif est de retrouver ma place et de rejouer avec mon équipe »
Cette parenthèse dans votre vie de sportif vous a-t-elle permis de vous ouvrir à d’autres occupations ?

Pas vraiment ! J’étais quand même occupé durant quatre ou cinq heures par jour avec la rééducation, donc j’avais toujours le foot dans la tête. Alors, oui, j’ai passé plus de temps avec ma famille, mais on n’a pas pu faire grand-chose à cause du Covid. Je crois que c’est la même chose pour tout le monde…

Vous souvenez-vous de votre première séance collective, courant janvier ?
Bien sûr, c’était un grand moment ! Mais au début, tu veux aller trop vite alors que tu dois te reconstruire étape par étape pour retrouver ton niveau. Pour moi qui n’avais jamais raté un match en 25 ans, sauf quand le coach ne me mettait pas dans le but, ce n’était pas évident !

Et dimanche dernier, vous revenez dans le groupe à Rennes. Un soulagement ?
Oui et non. Retrouver la vie du vestiaire et l’ambiance du match, ça procure un bon sentiment. Mais mon objectif, c’est de jouer. Être assis sur le banc, ça ne procure pas le même plaisir.

Avez-vous évoqué votre retour avec Thierry Laurey ?
Oui, il m’a dit que je n’en étais pas loin. Je lui montre à l’entraînement que je suis prêt.

Que pensez-vous des prestations de votre remplaçant ?
Je suis content pour lui, Eiji (Kawashima) a été important pour l’équipe et le classement, alors que la saison avait mal démarré. Avec encore Bingourou (Kamara), nos relations sont très bonnes. On essaye de se soutenir, on travaille bien ensemble. Maintenant, j’étais le gardien n°1 avant ma blessure. Mon objectif est de retrouver ma place et de rejouer avec mon équipe, sachant qu’il ne reste plus beaucoup de matches…

Pensez-vous revenir après la trêve internationale et un dernier match amical à Nancy (*) ou alors dès ce dimanche contre Lens ?
C’est le choix du coach mais moi, je suis prêt ! Je ne peux pas faire plus qu’être bon aux entraînements.

Comment voyez-vous la suite de votre carrière ? À Strasbourg ou ailleurs ? À l’Euro avec les Diables Rouges cet été ?
Que voulez-vous que je vous réponde, alors que je n’ai pas joué un match cette saison ? Si j’ai prolongé mon contrat (jusqu’en 2024) l’année dernière, c’est que je me sens bien à Strasbourg. J’ai envie de grandir avec le club, d’avoir de nouvelles ambitions qui permettront de regarder un peu plus vers le haut que le bas du classement… Mais avant de penser à l’Euro ou à ma carrière, il y a un maintien à assurer, donc quelques matches à gagner. Il reste neuf journées et j’ai envie d’y participer.

(*) Le Racing jouera au stade Marce-Picot le vendredi 26 mars (13h) à huis clos


Dernière édition par PoY le 18 Mar 2021 8:24, édité 1 fois.

Mise en forme



18 Mar 2021 6:05
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Sels, un retour souriant et gagnant dans la cage du Racing
Après plus d’un an sans match officiel, le gardien belge Matz Sels, remis de sa rupture du tendon d’Achille, a repris sa place dans la cage alsacienne. Même s’il n’a guère été sollicité et ne pouvait rien sur les buts bordelais, il s’est délecté de rejouer et… gagner.
29 février 2020 – 4 avril 2021 : d’un soir de défaite à Montpellier lors de la 27e journée 2019-2020 (3-0) à une résurrection un dimanche de Pâques à Bordeaux, Matz Sels a attendu 400 jours pour rejouer un match de football professionnel. Une éternité pour celui qui, à 29 ans, ambitionnait de participer à l’Euro-2021 avec la sélection belge, mais a peu de chances d’en être.

400 jours après donc, le Diable Rouge a retrouvé la Ligue 1 au stade Atlantique et lui-même convient qu’il n’y a pas fait les 400 coups. « Honnêtement, je n’ai pas fait de miracle aujourd’hui », avouait-il en salle de presse quelques minutes après le succès strasbourgeois en Gironde. « J’ai juste fait mon travail pour essayer d’aider l’équipe. C’est dommage d’avoir encaissé deux buts, mais je suis très content de cette victoire et de retrouver ma place. »
Il faut dire que pour lui, l’attente a été doublement longue, entre l’arrêt du championnat la saison passée dès la mi-mars pour cause de pandémie et sa rupture du tendon d’Achille gauche mi-juillet à l’entraînement lors de la préparation estivale.
Laurey : « Il nous a rassurés et soulagés »

Depuis son retour dans le groupe il y a deux bons mois, il avait bien disputé deux matches amicaux avec la réserve et une demi-heure l’autre vendredi à Nancy lors d’un autre galop d’essai avec les pros. Mais son expulsion dès la 34e en Lorraine après une sortie à contretemps et une faute sur Kenny Rocha avait un peu douché l’enthousiasme ambiant autour de sa rentrée imminente en L1.

Lui ne s’en est pas inquiété. « Cette expulsion n’a pas semé le doute dans mon esprit parce que ce n’était pas la même équipe, ni la même défense et que c’était un match amical. Il avait été organisé pour moi, mais certains joueurs n’avaient pas très envie », tance le Flamand, intransigeant compétiteur qui a donc enfin récupéré sa place de n°1 – celle qu’il occupait depuis son arrivée en 2018 – après l’intérim réussi du Japonais Eiji Kawashima.

Alors, oui, c’est vrai, il n’a rien accompli de bien déterminant sur le gazon bordelais. Mais il n’en a pas vraiment eu l’occasion. « Il a fait son boulot », relève sobrement son entraîneur Thierry Laurey, « Il ne peut rien sur les deux buts de Bordeaux. Mais il nous a rassurés sur ses prises de balle, aériennes notamment. Ça soulage toujours une défense d’avoir un gardien qui s’impose. Ça envoie aussi un signe à l’équipe adverse. »

A l’aise dans les airs (15e , 20e ), vigilant et serein sur des tentatives certes pas assez tranchantes de De Préville (8e ) et Hwang (10e , 62e ), placide sur le dernier coup franc de Basic qu’il a détourné sans risque au-dessus de sa barre (90e +3), il n’a pas été si loin de sortir le penalty du Sud-Coréen juste avant la mi-temps.

Ses derniers entraînements, très toniques, ne laissaient guère planer de doute : le Belge, qui se disait « prêt » dans nos colonnes à la mi-mars, a vite repris ses marques. « La défense est presque la même que l’an dernier. Je connais les joueurs. On a joué soixante matches ensemble, peut-être plus. »
« Un grand pas vers le maintien »

Seule l’ambiance feutrée du huis clos l’a quelque peu désorienté. « C’était bizarre, car c’était ma première fois sans public. Sans les supporters, les sentiments ne sont pas les mêmes. Mais après plus d’un an, ça fait du bien de rejouer et gagner un match comme ça. »

Pour tardif qu’il soit, son écot à l’œuvre collective pourrait bien être décisif dans le sprint final. « Nous savions que ce match était très important pour nous. Je suis heureux pour tout Strasbourg que nous l’ayons emporté. Nous nous sommes replacés au classement et pouvons peut-être regarder un peu plus haut. Je pense que nous avons fait un grand pas vers le maintien. Il devrait se jouer autour de quarante points. Ça veut dire que nous en avons encore besoin de quelques-uns et qu’il nous manque peut-être une victoire, peut-être un peu plus. Il est possible de bien finir la saison. »

Dans son esprit, cette dernière assertion s’accorde autant au pluriel du collectif qu’à son cas si singulier ces 400 derniers jours.


5 Avr 2021 4:35
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13690
Localisation: Madrid
Comme dit TL, il n'a rien fait d'extraordinaire mais a rassuré l'équipe sur les balles aériennes.

Je suis d'accord, c'est un phase de jeu où j'ai trouvé qu'il était plus serein que Kawashima.


5 Avr 2021 8:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 12312
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
s'il fallait mettre un petit bémol, je citerais ses relances au pied :!:


5 Avr 2021 9:59
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: fab et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com