Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 13 Avr 2021 0:29



Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
 Stefan Mitrovic 
Auteur Message
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 10 Avr 2004 22:53
Messages: 1670
Localisation: Colmar
Je suis le seul à l'avoir trouvé completement dépassé contre Lyon :?:

Sur le 2ème but au lieu d'aller sur Depay pour essayer de le contrer ou le gêner.... il s'arrête et lui laisse tout le loisir de finir son action.

Et sur le 3ème il reste au 16 mètres pendant plusieurs secondes pendant que les Lyonnais font ce qu'ils veulent dans la surface (ça dure presque 4 ou 5 sec et il regarde juste...)

Sa combativité le servais jusque-là mais à force de se faire contrer... il faut mettre des DC plus rapides et prendre des décisions courageuses, coach.

_________________
- C'est pas parce qu'on à rien à dire qu'il faut la fermer
- Et vous vous en pensez quoi ?
- Moi ? Oh rien..


19 Oct 2020 17:41
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13683
Localisation: Madrid
Je te rejoins, globalement, il ne m'inspire jamais confiance. Il n'est pas nul mais on doit prétendre à mieux. Il ferait un remplaçant correct en revanche.


19 Oct 2020 17:51
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 4167
Localisation: WIEN
pas d'accord, Mitrovic a fait plutôt un bon match...Carole par contre.....


19 Oct 2020 22:56
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13683
Localisation: Madrid
Carole est pire en effet..


20 Oct 2020 1:14
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 2647
Mitrovic n'a pas été le plus mauvais défenseur sur ce match effectivement.
Il a essayé au mieux de compenser les errements de Koné et Carole, qui eux ont été à la ramasse.

Si je devais déjà faire un petit bilan de ce début de saison, c'est pas Mitrovic que j'enlèverais en premier en défense.
Je miserais sur une charnière Mitro-Djiku, qui me semble être la moins mauvaise.
Je dirais pas que c'est la sécurité sociale, mais c'est la solution la plus solide.

Simakan est le plus talentueux, mais il me paraît être encore perfectible pour jouer en def centrale.
Moi, je le mettrais latéral, à la place du décidément très quelconque Lala.

Carole, c'est bon pour moi.
Il est trop à la rue.
Caci c'est pas la panacée non plus en ce début de saison, mais c'est un peu meilleur quand même.


20 Oct 2020 8:57
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12791
Localisation: HAGUENAU
complètement d'accord avec ces points de vues :!: ;)


21 Oct 2020 16:30
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20239
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Stefan Mitrovic, capitaine du Racing : « Le moment de jouer avec le cœur »
Le capitaine serbe Stefan Mitrovic n’a toujours pas compris pourquoi le Racing a raté son entame de match dimanche à Reims (revers 2-1). Il invite les Bleus à retrouver le sens du combat qui a fait leur force depuis son arrivée en 2018.
Stefan Mitrovic, un gros match vous attend face à Marseille…

Un grand match, oui. Dans notre situation, il est important de prendre des points. Marseille a joué à Porto mardi (défaite 3-0), mais pour les grands joueurs, ce n’est pas un problème de jouer tous les trois jours. Au Portugal, les Marseillais n’étaient pas très bien, mais ça reste une grande équipe.

Récolter des points contre un candidat au podium est-il une obligation ?


Bien sûr. L’an dernier, alors que nous n’étions déjà pas bien, nous comptions quand même 9 points après 10 journées (le Racing était lanterne rouge au soir d’une défaite 2-0 au stade Vélodrome). Cette année, si nous ne gagnons pas, nous serons dans une situation encore pire. Sortir de cette position (19e ) passe par une victoire face à l’OM.
« Je n’ai pas réussi à réveiller l’équipe »

Comment expliquez-vous votre apathie des 25 premières minutes à Reims ?


C’est incroyable, cette façon dont nous avons joué là-bas en première mi-temps. J’ai l’impression que nous n’étions même pas sur le terrain. Mardi, on a regardé le match ensemble. Ce qui s’est dit reste entre nous, mais nous nous sommes dit certaines vérités.

C’est le moment de jouer avec le cœur et un bon état d’esprit, comme depuis que je suis arrivé à Strasbourg.

Êtes-vous fâché, déçu ?


Déçu, oui. En première mi-temps, j’ai essayé de réveiller l’équipe, mais je n’ai pas réussi. C’est pourtant le rôle d’un capitaine d’être un leader. Il reste 29 journées et beaucoup de points en jeu (87). Mais franchement, si nous n’en prenons pas contre Marseille, nous serons dans une situation vraiment compliquée.

L’ambiance dans le vestiaire s’en ressent-elle ?


Non. Elle est bonne. Nous sommes de grands garçons, conscients de la situation, mais nous restons positifs. On essaie de s’encourager.

L’absence de Thierry Laurey à Reims a-t-elle eu un impact ?


Non. Le coach est important et impacte toujours le groupe. Il a manqué sur certains aspects de la préparation. Mais franchement, Jean-Marc (Kuentz) a, avec “Seb” (Sébastien Roi, l’autre adjoint) et “Steph” (Stéphane Cassard, l’entraîneur des gardiens) , fait un gros travail. Il a très bien préparé le match et nous étions prêts. C’est un bon mec, vraiment honnête, un grand pro. Il a dit ses vérités à tout le monde. J’ai beaucoup de respect pour lui.

« Combattre jusqu’à la fin »

Votre objectif n°1 face à l’OM sera-t-il de vous muer en combattants pendant 90 minutes ?


C’est ça. Il faudra combattre jusqu’à la fin, un peu comme en deuxième mi-temps contre Lyon. Nous avons certes perdu (2-3) , mais nous avons tout donné, nous n’avons rien lâché. À la fin, nous n’avions pas de regrets. C’est la façon dont nous devons jouer.

En êtes-vous capables cette saison ?


Oui. Nous l’avons déjà montré. J’ai confiance en mes coéquipiers et mon équipe. Depuis que je suis là, nous répondons toujours présent contre les grosses équipes. Si nous sommes concentrés et nous donnons à 100 %, nous pouvons battre tout le monde. J’espère que l’histoire se répétera ce vendredi parce que nous en avons besoin.


6 Nov 2020 6:44
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20239
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
“Mitro” n’en fait pas trop
De retour dans le onze de départ “grâce” à la blessure de Mohamed Simakan, le défenseur serbe du Racing Stefan Mitrovic s’efforce aussi de revenir dans le jeu. Avec sobriété, mais également la détermination qui le caractérise.
Le 20 septembre dernier, il s’était présenté en conférence de presse à la Meinau en héros de la première victoire strasbourgeoise de la saison contre Dijon (1-0). D’une tête rageuse et victorieuse, Stefan Mitrovic avait ce jour-là libéré un Racing qui avait touché du bois deux fois avant et allait en toucher une troisième après.

Il venait d’inscrire son troisième but en Bleu – après ceux de 2019-2020 à Plovdiv en Ligue Europa et Monaco en championnat – et de remettre les pendules à l’heure après un match d’ouverture raté à Lorient et un séjour sur le banc contre Nice dans la foulée.
Ce dimanche, sitôt entériné le nul (1-1) à Dijon où le Racing a failli s’imposer pour la première fois en Ligue 1, le capitaine serbe a de nouveau été désigné pour s’exprimer devant les médias. Comme quatre mois plus tôt, il sort, sur un plan individuel, d’une passe délicate qui aurait fait naître chez lui des envies d’ailleurs, à un an et demi du terme de son contrat (juin 2022).

Son expulsion à la 40e minute le 27 novembre contre Rennes à domicile et ses trois matches de suspension ont favorisé l’avènement de la charnière Simakan-Djiku dans une période de renouveau pour l’équipe. Son bref retour dans un système à trois défenseurs axiaux le 23 décembre à Paris n’a pas servi sa cause (défaite 4-0).
« Je n’ai jamais eu de doutes »

Mais la blessure de Mohamed Simakan, remplacé à la pause le 9 janvier à Lens, et son arthroscopie du genou dix jours plus tard ont permis à “Mitro” de relayer “Momo”, comme à Bollaert, et de se défaire, au moins provisoirement, du statut de remplaçant qui lui semblait promis.

Le Serbe a joué 45 minutes en Artois (succès 1-0), puis 90 contre Saint-Étienne (victoire 1-0) et à Dijon. Sans faire tache. « Je n’ai jamais eu de doutes, assène-t-il comme à chaque fois qu’il traverse une zone de turbulences. J’ai vécu, dans ma carrière et ma vie, beaucoup de choses plus difficiles. Je suis toujours resté fort et concentré. »
« Je peux jouer mieux »

L’homme aux 21 capes avec la Serbie est en effet du genre à se nourrir des critiques. Mais pas à s’exonérer de ses responsabilités, car il sait que la crédibilité d’un capitaine dans un vestiaire, fût-il aussi respecté que lui, passe par son rendement sur le gazon.

« C’est bien de temps en temps de connaître une période difficile parce que ça t’oblige à repartir de tout en bas et essayer de retrouver ton meilleur niveau pour montrer que tu es fort. J’espère que c’est ce qui va se passer pour moi. À Dijon, c’était bien, mais je pense que je peux quand même jouer un peu mieux. J’espère hausser mon niveau dans les prochains matches. »

Le contexte s’y prête davantage au sein d’un Racing qui a resserré sa vigilance et parfait son étanchéité, avec un seul but encaissé lors des quatre dernières journées. « On est plus solides défensivement et quand on l’est, on prend des points (10 sur 12) , se réjouit l’international. Dijon a eu une occasion en fin de première mi-temps et une sur corner (celui de l’égalisation). C’est tout. Nous en avons eu beaucoup plus. Dommage que nous n’ayons pas réussi. Mais j’espère que nous en avons gardé pour les prochains matches très importants à la maison (contre Reims dimanche et face à Brest le mercredi 3 février) et que nous poursuivrons notre série. »

Un espoir qu’il pourrait aussi faire sien : s’il n’a pas repris la main avec l’indisponibilité de Simakan pour deux mois, Stefan Mitrovic est peut-être en train de prouver qu’il ne l’a pas totalement perdue.


26 Jan 2021 6:55
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20239
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Stefan Mitrovic, avant Racing - Monaco : « Capables de faire quelque chose »
Pour effacer la frustration lilloise, Stefan Mitrovic et le Racing se verraient bien livrer une nouvelle grosse performance, à domicile cette fois-ci, contre Monaco. Le capitaine serbe, lui, est prêt à livrer le combat idoine.
Pour enrayer l’implacable machine monégasque, le Racing aura bien besoin d’une défense de choc. Ça tombe bien, son capitaine Stefan Mitrovic a haussé le curseur depuis plusieurs semaines et se délecte d’avance des duels qui l’attendent face aux attaquants racés du Rocher.

Deux jours après, que reste-t-il de ce nul à Lille ?


Il y a de la fierté et de la déception. Nous avons été solides et nous aurions mérité de repartir avec plus de points. Ça reste malgré tout un bon nul face à une équipe du haut de tableau.
Est-ce qu’il s’agit du meilleur match du Racing à l’extérieur cette saison ?


Non, je pense qu’à Metz (victoire 2-1) nous étions encore mieux. Mais contre une des équipes de tête, oui, notre prestation à Lille est la plus aboutie.

Cette bonne performance face au leader vous a-t-elle permis de faire le plein de confiance avant Monaco ?


Nous allons affronter une équipe qui est très en forme mais nous sommes dans une bonne période depuis décembre. Nous sommes plus solides qu’en début de championnat ce qui peut nous laisser espérer prendre des points demain (ce mercredi).
« C’est toujours un plaisir d’affronter de grands noms »
Quels sont les points forts de cette ASM inarrêtable en 2021 ?

C’est une équipe qui met beaucoup de pression, qui est très forte en transition. On va étudier cela mais on doit rester concentré sur notre jeu. Si on conserve notre état d’esprit, nous sommes capables de faire quelque chose contre Monaco.

Vous allez croiser la route d’attaquants référencés…


C’est toujours un plaisir d’affronter de grands noms.

Il y aura aussi votre ex-coéquipier Youssouf Fofana en face…


J’ai toujours plaisir à le revoir. Déjà, parce que c’est un mec extraordinaire. Monaco, c’est un très bon palier, il a un profil qui correspond à ce club. Dès le début, j’ai constaté qu’il avait le potentiel pour aller dans un club comme celui-là. Il a beaucoup progressé.
On vous sent mieux dans vos crampons actuellement…

Je me sens très bien. C’est une saison particulière pour tout le monde. Dans l’équipe, la plus grosse concurrence est à mon poste mais ça m’a motivé pour être encore meilleur.

On sent aussi qu’avec Alexander Djiku vous êtes une charnière de plus en plus solide…


On joue depuis un petit moment ensemble, on forme un bon duo, on comprend ce dont on a besoin pour être compact. En ce moment, Alex est le joueur le plus performant de notre équipe, bravo à lui. Il doit continuer comme ça même si c’est un peu difficile de le suivre à mon âge (il rigole). J’espère qu’il va continuer comme ça et tirer tout le monde vers le haut.


3 Mar 2021 6:19
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13683
Localisation: Madrid
Il reconnait qu'il a du mal à suivre Djiku, c'est déjà ça :lol:


3 Mar 2021 11:29
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 106 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com