Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 23 Sep 2019 6:43



Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 Mohamed Simakan 
Auteur Message
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2674
Localisation: Saint Herblain - 44
Je sens qu'il ne va pas rester longtemps au Racing ce joueur...


9 Sep 2019 18:09
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16633
Localisation: Dorlisheim
Quand j'ai mis le message, j'ai pensé la même chose.


9 Sep 2019 18:36
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11784
Localisation: HAGUENAU
pour l'instant il est là pour 3 ans, avec une proposition de prolongation plus tard, sinon on empochera une très belle plus value à son départ, c'est déjà pas si mal :)


10 Sep 2019 9:41
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16633
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Mohamed Simakan, le cinquième élément
Au Racing, le tube de l’été se nomme Mohamed Simakan, épatant défenseur de 19 ans qui exprime son potentiel après une saison de galères. Le Marseillais, revenu d’une première sélection avec les “petits” Bleus, veut poursuivre sur sa lancée, même si c’est face aux stars du Paris SG.
Avec Koné, Djiku, Bellegarde et Prcic, il constitue en quelque sorte la cinquième recrue estivale du Racing. Mohamed Simakan, 19 ans, vit pourtant sa troisième saison sur les bords du Krimmeri.

Mais le longiligne défenseur (1,87m) qui arpente le couloir droit à grande vitesse, avec « ses spaghettis qui bougent sur la tête » – dixit son équipier Lionel Carole – revient d’une année blanche. Ou noire, si l’on considère que la dichotomie de la vie place le pinceau du malheur de ce côté-ci de la palette.

« Tout le temps le sourire et une envie folle de toucher le ballon »


L’ascension programmée de Simakan a été rompue, avec la même netteté que ses ligaments croisés du genou, fin juillet 2018, en match de préparation à La Gantoise. S’en est suivie une opération puis une longue convalescence, loin du terrain et des exploits de ses futurs coéquipiers.

À la fin de l’hiver, le garçon est revenu sur les terrains, avec la réserve de François Keller. Jusqu’à ce jour d’avril, où un duel musclé et une mauvaise chute lui ont fait « remonter la clavicule ». Soit une grosse entorse qui a marqué la fin prématurée de sa saison.

« C’est frustrant d’être séparé de ce que l’on aime le plus, à savoir le terrain, dit-il joliment. C’est pour ça que maintenant, j’ai tout le temps le sourire et une envie folle de toucher le ballon. »

Avec l’équipe de Thierry Laurey, “Momo” Simakan est servi. On le voit à son avantage lors des deux tours préliminaires de Ligue Europa, contre le Maccabi Haïfa et Plovdiv, avant de céder sa place à Lala pour l’élimination en barrage face à Francfort.

Il impressionne les observateurs pour son baptême du feu en Ligue 1, lors de la 2e journée à Reims (0-0), où il muselle le remuant Moussa Doumbia. Encore titularisé dans le couloir face à Rennes (0-2) puis en charnière contre Monaco (2-2), le Marseillais d’origine guinéenne conserve un niveau de performance élevé. Ce qui n’échappe pas à Lionel Rouxel, le sélectionneur des U20.

Durant la fenêtre internationale, le Strasbourgeois s’envole donc avec les Bleuets pour deux matches amicaux dans les Balkans. Réserviste en Croatie (1-1), il étrenne le maillot tricolore en Slovénie (2-2). Comme Jonathan Ikoné chez les “grands”, Mohamed Simakan trouve le chemin des filets dès sa première cape. « C’est sur un coup franc tiré par Enzo Le Fée, de Lorient, raconte-t-il avec application. Je lui demande de me mettre la balle au deuxième poteau. Je prends un peu plus d’élan que le défenseur, je saute plus haut que lui, je gagne mon duel, je croise la balle avec la tête et je la mets au premier poteau. Elle rentre ! Au final, c’est une très bonne expérience. J’avais déjà été présélectionné par le passé, mais jamais appelé. C’est beau de pouvoir jouer pour son pays. C’est à refaire. J’espère qu’il y en aura d’autres… »

La sélection, il le sait, est la résultante de son « bon début de saison avec le Racing ». Le plus dur, désormais, commence : « Enchaîner, ne pas se relâcher, répondre présent, prouver au coach que j’ai le niveau ».

« Le PSG, une équipe que j’ai l’habitude de voir le mardi soir à la télé »


Avec l’insouciance de ses 19 ans, Mohamed Simakan ne fait pas une montagne du déplacement au Parc des Princes, ce samedi (17h30). « Le PSG, c’est une équipe de Ligue des champions que j’ai l’habitude de voir le mardi soir à la télé, se marre-t-il. Ce match ne peut que nous apporter de la joie et de la bonne humeur. »

Une attitude résolument positive que le défenseur a développée durant ses jeunes années marseillaises, en particulier au Sporting Club Air Bel (SCAB), sur la pelouse du stade de la Pomme, dans le 11e arrondissement. C’est là, dans l’ombre d’un OM qui n’a pas cru en lui, que Simakan a aiguisé son âme de compétiteur. Celle qu’il espère opposer aux stars parisiennes.

« Maintenant que j’ai marqué pour la France, il faut que j’y parvienne avec le Racing. Si c’est au Parc, je prends ! » La bonne surprise de l’été strasbourgeois n’a peut-être pas fini d’épater la galerie.


13 Sep 2019 10:30
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 16:39
Messages: 2674
Localisation: Saint Herblain - 44
Citation:
L'équipe type des Français du week-end, avec un duo Dembélé-Benzema en attaque

L'équipe type des Français du week-end est guidée par un duo de double buteur, Karim Benzema, en feu avec le Real Madrid, et Moussa Dembélé, insatiable avec l'OL.

L'équipe de France du week-end
Bernardoni - Simakan, Mukiele, Koscielny, Ab. Diallo - Hamouma, André, Sissoko, Ribéry - Mo. Dembélé, Benzema.

(...)

Mohamed Simakan (Strasbourg)

Sa manière de stopper Neymar à la 31e minute a symbolisé sa première période contre le PSG (0-1) : étincelante ! Agressif et technique, le jeune latéral droit alsacien (19 ans) a alors construit l'occasion de son équipe (Ajorque, 18e). Après la pause, il a légèrement baissé de pied, mais est resté costaud, jusqu'à son remplacement par Liénard (73e). Un excellent début de saison. Noté 7 dans L'Equipe.

(...)

Le nouveau Lala pour les journalistes de l'Equipe? C'est lui qui avait l'habitude de se trouver dans ces compos l'an dernier.


16 Sep 2019 16:33
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16633
Localisation: Dorlisheim
Et peut-être le prochain Latéral du PSG.


16 Sep 2019 16:56
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 423
Si il enchaine les prestations des derniers matchs, il sera très compliquer de le garder au Racing.
Attendons encore un peu, mais si il confirme, son départ sera inévitable, peut être même un des plus gros transfert pour le RCS, mais attendons, la saison est longue…….


16 Sep 2019 21:06
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17227
Localisation: Strasbourg
Il est central à la base hein. C'est bon pour le faire progresser dans d'autres domaines mais ce serait dommage de se passer de ses qualités à ce poste alors que les autres titulaires n'apportent pas satisfaction.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


16 Sep 2019 21:42
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3680
Citation:
Strasbourg : qui est Mohamed Simakan, le minot qui a tout d'un grand ?

Le défenseur polyvalent Mohamed Simakan, pur Marseillais dont l'éclosion a été retardée à cause de blessures, est la grande révélation estivale du RC Strasbourg, qui reçoit Nantes ce vendredi (20h45), en ouverture de la sixième journée de Ligue 1.

20 septembre 2019 à 11h15

À l'image d'une chevauchée fantastique (18e) et d'un « stop » autoritaire sur Neymar (31e), samedi à Paris - où Strasbourg s'est incliné (0-1) -, ce garçon de 19 ans a vraiment le chic pour se distinguer. À 9 ans, en moins de 11 ans au FC Rouguière, club de Marseille, où il est né, « Mohamed Simakan, alors attaquant, a inscrit 130 buts en une saison ! », révèle fièrement son entraîneur de l'époque, Zaki Noubir, devenu son mentor et qui le dirigera à nouveau entre 2015 et 2017 dans un autre club phocéen, le SC Air Bel.

Entre-temps, dès 2010, « Momo » était parti s'aguerrir à l'OM, qui l'a d'emblée positionné en défense centrale et où il a côtoyé Boubacar Kamara. Mais, en janvier 2015, après « une incompréhension au sujet du contrat proposé, j'ai décidé de quitter le club », a-t-il récemment confié à La Provence. Cet ado au caractère déjà bien affirmé n'intégra donc pas le centre de formation de l'OM, « alors qu'il en avait largement le niveau », estime son cousin et conseiller, Lamine Guirassy : « Il a beaucoup galéré et a consenti énormément de sacrifices. Je l'ai fait travailler dur, surtout pendant les vacances scolaires, pour compenser le nombre de séances hebdomadaires en vigueur en amateurs, inférieur à ce qui est pratiqué en centre de formation. »

Parallèlement à sa montée en puissance à Air Bel, où Noubir l'a nommé capitaine - « il dégageait un leadership naturel, qui lui permettait de faire passer tranquillement ses idées, fait rarissime à cet âge » -, la méthode a payé.

En février 2017, il a en effet suivi un essai concluant au RCSA, où François Keller, directeur de la formation, a vite mesuré le potentiel du gaillard (1,87 m, 82 kg) : « Il a des qualités athlétiques qui rappellent celles de Varane. Mohamed a d'emblée montré une grande maturité et un impressionnant "périmètre de destruction" des offensives adverses, grâce à ses tentacules. Il a commencé sous licence amateur en moins de 19 ans et a signé un contrat stagiaire en janvier 2018, puis un contrat pro (l'actuel, qui court jusqu'en juin 2021) quatre mois après. »

Une ascension brisée net le 23 juillet 2018, en amical contre La Gantoise (0-1), quand il a subi une rupture des ligaments croisés du genou droit. « Sous mes yeux et devant son père, ce qui était terrible à vivre », se souvient Guirassy. Son représentant, Badou Sambagué, raconte : « Il a vite relativisé en comprenant qu'il pouvait s'appuyer là-dessus pour revenir encore plus fort physiquement, mais surtout mentalement. »

Passé le contretemps d'une entorse acromio-claviculaire endurée avec la réserve (N 3), en avril 2019, juste après son retour à la compétition, « Sanas », comme le surnomment ses proches, a réussi dans cette entreprise. Après une préparation parfaite, il s'est imposé dans l'équipe de Thierry Laurey comme la grande révélation de cet été.

Cela lui a même permis d'être appelé en équipe de France des moins de 20 ans, où il a marqué, de la tête, son premier but pour sa première cape (2-2, en Slovénie, le 8 septembre). « C'est un garçon attachant qui a amené beaucoup de fraîcheur », confie le sélectionneur, Lionel Rouxel.

Le jeune homme d'origine guinéenne, « frère de lait » d'Ismaël Bangoura, ex-attaquant de Rennes, ne pouvait pas débuter en pro sans cultiver à nouveau l'originalité. Sur ses huit titularisations (4 en L1, 4 en C3), il a été aligné à six reprises comme latéral droit, poste qu'il découvre. Ça ne l'empêche donc pas d'attirer tous les regards.


(L'Equipe)


20 Sep 2019 18:46
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 29 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com