Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 15 Juil 2019 22:52



Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
 Jonas Martin 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17047
Localisation: Strasbourg
C'est ça. Et même niveau expérience on perd notre élément majeur (je ne vois que Corgnet qui aurait plus de matchs en L1 que lui), surtout à ce poste qui est quand même primordial.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


23 Jan 2019 19:06
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10432
Localisation: Longjumeau
dna.fr a écrit:
Jonas Martin à la fête
Opéré de la cheville mecredi dernier, Jonas Martin, indisponible les deux prochains mois, n’a pas manqué de célébrer la qualification des siens sur la pelouse de la Meinau. On l’a même vu en meneur de revue face au kop, béquilles à la main.


1 Fév 2019 10:59
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10432
Localisation: Longjumeau
ButFootballClub a écrit:
Jonas Martin de retour !
Éloigné des terrains depuis la victoire face à l’AS Monaco de Thierry Henry (5-1) en janvier à cause d’une blessure à la cheville gauche, Jonas Martin a fait son retour au RC Strasbourg.

La déculottée enregistrée par l’AS Monaco à Louis II en janvier dernier face au RC Strasbourg (1-5) n’avait pas été seulement marquée par les insultes de Thierry Henry à Kenny Lala. Jonas Martin s’était également blessé à la cheville gauche et il semble clair que le club alsacien a plus de mal à enchaîner les bons résultats depuis l’absence de son maître à jouer.

Ce mardi, lors de l’entraînement, les supporters du RC Strasbourg ont reçu une bonne nouvelle puisque, comme le fait savoir le site Direct Racing, ils ont pu apercevoir le milieu de terrain courir sur le terrain annexe du Stade de la Meinau !

Si l’ancien joueur du Betis Séville ne sera pas opérationnel pour la finale de la Coupe de la Ligue le 30 mars prochain à Lille, il devrait signer son retour dans le groupe strasbourgeois dans le courant du mois d’avril.

Bonne nouvelle :!:


22 Mar 2019 14:17
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 16033
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Martin libéré
S’il rêvait, pour son retour après trois mois de blessure, d’un autre résultat samedi à la Meinau face à son club formateur Montpellier (1-3), Jonas Martin a été heureux de rejouer avant d’aller dimanche à Amiens où il a été prêté en 2011/2012.
Le dernier trimestre lui a semblé interminable. Blessé, Jonas Martin a dû regarder des tribunes les Bleus s’offrir la coupe de la Ligue et assurer leur maintien. Samedi à la Meinau, le vice-capitaine du Racing, rétabli de sa fissure osseuse à la cheville gauche contractée le 19 janvier à Monaco, a rejoué en Ligue 1. Un bonheur personnel terni par l’échec face à son club formateur, Montpellier.

– Jonas, heureux d’avoir enfin foulé une pelouse de Ligue 1 ?

– Oui. Ça fait du bien de retrouver des sensations et rejouer dans un stade plein. Mais la défaite a un peu tout gâché. Je rêvais d’un meilleur résultat pour ma rentrée, mais encore une fois, ça fait du bien à la tête. Tu peux enfin te dire : « La blessure est derrière toi ! ».

« Je ne suis pas maudit »

– Le temps vous a-t-il semblé long ?


– J’ai rongé mon frein. Dans une telle période, il faut travailler, ne pas s’énerver, rester fort. Ma blessure était la même qu’en fin de saison passée, mais un poil moins grave. À l’époque, il m’avait fallu huit semaines pour rejouer en amical. Là, neuf semaines et demie séparaient ma sortie à Monaco de la finale de coupe de la Ligue contre Guingamp. Je me suis calqué sur ce délai et j’ai espéré. Mais quand la radio de contrôle a montré que la fissure n’était pas bien cicatrisée, j’ai compris que ce serait trop juste. C’était dur, mais je n’ai pas de regrets. J’ai tout fait, en matière de soins, pour être prêt.

– En 2011, Montpellier est finaliste de la coupe de la Ligue sans vous. En 2012, il est champion de France durant votre prêt à Amiens. En 2019, le Racing enlève la coupe de la Ligue, toujours sans vous. Êtes-vous maudit ?


– En 2011, j’étais international espoirs et j’aurais été dans le groupe. Mais un mois avant la finale, je me suis rompu le tendon fibulaire de la cheville droite. J’ai raté des rendez-vous importants dans une carrière de joueur et je me dis parfois : « C’est pas croyable ! ». D’un autre côté, je savoure ma chance d’exercer ce métier, de vivre ma passion au quotidien. Je ne suis pas maudit, non, mais j’éprouve un peu d’amertume.

– Comme l’autre jour en quittant la Meinau après Guingamp…


– (il coupe) J’avais déjà joué 70 minutes en réserve (à Epernay le 6 avril) et je m’attendais à entrer. Le coach ne m’estimait pas prêt et a voulu me protéger. Nous avons eu une discussion très constructive ensuite à ce sujet. Il n’est pas là pour me faire des cadeaux et a un groupe à gérer. Je le comprends parfaitement.

– On vous a d’ailleurs vu très concerné dès le lendemain avec la réserve contre Amnéville (5-1) où jusqu’au bout, vous avez tout donné…

– Je me suis plus battu contre moi-même que face à l’adversaire. Je me suis fait mal. Il me faut en passer par là pour retrouver mon niveau d’avant. C’est indispensable.
« Je me suis aguerri à Amiens »

– Avez-vous cependant été dans la retenue contre Montpellier ?


– Dans le contrôle, oui, parce que je n’avais pas les jambes pour courir partout et tout le temps. Mais la retenue, non. J’y vais à fond. Si c’est pour ne pas aller au duel, autant ne pas jouer, car tu dessers l’équipe. Cette fin de saison est importante pour moi. Je dois retrouver la confiance. Ça passe par de bonnes performances. Je jouerai les derniers matches comme des finales.

– L’équipe a atteint tous ses objectifs. Ne risque-t-elle pas une démobilisation inconsciente ?


– Je ne crois pas. C’est même un avantage de n’avoir rien à perdre. Nous devons bien finir cette saison pour bien aborder la suivante qui arrivera vite. On va se battre pour le maillot comme toujours.

– Dimanche, vous vous rendez à Amiens, l’un de vos anciens clubs qui lutte pour le maintien…


– On garde à l’esprit le mauvais souvenir de notre revers là-bas (3-1 le 21 avril 2018, NDLR). Après leur échec à Nantes (3-2) , les Amiénois sont sous pression. Mais je suis sûr qu’ils vont se maintenir, car c’est une équipe difficile à jouer qui va grappiller des points.

– Votre prêt là-bas en 2011-2012 et les 22 matches de Ligue 2 que vous y avez disputés ont-ils été une étape importante ?


– J’avais débuté en Ligue 1 à Montpellier en 2010-2011. Mais après ma blessure au printemps 2011, j’ai loupé un bout de la préparation. Le coach (René Girard) me disait que j’aurais du temps de jeu plus tard. Mais je ne voulais plus perdre de temps. Je voulais jouer régulièrement. Amiens s’est présenté. J’ai accepté. J’y suis parti seul à 21 ans et j’en garde un bon souvenir. C’est un club bien structuré, avec des gens compétents. Je me suis aguerri là-bas. J’y suis arrivé enfant. J’en suis reparti homme.
dna


24 Avr 2019 13:13
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 64 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com