Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Jan 2021 6:26



Répondre au sujet  [ 171 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18  Suivante
 Jean-Eudes Aholou 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 12211
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
je ne pense pas que ce soit un grand risque de le prendre pour une année :!:


29 Sep 2020 20:18
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 8004
Localisation: Mulhouse
Par rapport à l'homme, on ne devrait pas avoir de remords de l'avoir pris. Mais on aura peut-être des regrets de ne pas avoir recruté un joueur meilleur et s'inscrivant plus durablement dans l'effectif ...


30 Sep 2020 19:51
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 937
Cela rajoutera un joueur de plus acheter la saison prochaine, une chose est certaine, le prochain mercato estival sera beaucoup plus animer.


30 Sep 2020 20:35
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 2371
télésupporteur a écrit:
je ne pense pas que ce soit un grand risque de le prendre pour une année :!:


Il peut quand même y avoir un risque sportif en fonction des performances du joueur.
Le but étant qu'il réponde à un besoin urgent sur le poste de sentinelle.
Pour cela, il faut espérer qu'Aholou soit plus performant qu'à Monaco ou Sainté.

J'aurais préféré une autre solution, c'était tout à fait possible, en prêt ou à moindre frais.

Maintenant, au vu du contexte actuel, ce mercato estival est très figé.
De fait, le fait de recruter un joueur en prêt, même sans OA, n'est pas dérangeant, surtout si c'est pour garder des liquidités pour recruter un joueur offensif.

Il faut savoir jongler, et faire les bons calculs.

Sur le mercato, comme sur la gestion globale d'un club, il faut savoir s'adapter aux circonstances.
Ca sera l'une des clés de la réussite de la saison.
Pas la seule.


1 Oct 2020 10:28
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19709
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Jean-Eudes Aholou avant le déplacement du Racing à Brest : « Élever le degré de concentration »
Revenu au Racing sous forme de prêt, Jean-Eudes Aholou a inscrit le deuxième but strasbourgeois contre Lyon. Malgré la défaite (2-3), l’Ivoirien veut voir dans cette prestation en seconde période des motifs d’espoirs, à condition d’éviter les sautes de concentration à répétition.
Alors qu’il n’avait trouvé le chemin des filets qu’à une seule reprise en Ligue 1 lors des 28 matches disputés sous les couleurs monégasques puis stéphanoises, il n’aura fallu que deux rencontres à Jean-Eudes Aholou pour y parvenir depuis son retour au Racing. « Il avait marqué cinq buts avec nous (*), ce qui est pas mal pour un joueur qui évolue devant la défense », n’a pas manqué de rappeler ce vendredi en conférence de presse un Thierry Laurey satisfait des prestations de son milieu récupérateur ivoirien (lire encadré).

L’intéressé, trop souvent blessé ces deux dernières saisons, apprécie surtout d’avoir pu enchaîner deux matches et assure ne pas céder à l’inquiétude alors que le Racing pointe à la 18e place avec une seule victoire et trois petits points au compteur après sept journées.
Jean-Eudes, est-ce que la frustration de la défaite contre Lyon a pu être évacuée avant d’aller à Brest ?


Le dernier match, il y a eu pas mal de déception parce qu’on fait une bonne deuxième mi-temps. On doit améliorer certaines choses, notamment les entames de match où on doit être encore plus concentrés pour aller chercher les choses. Mais on s’est bien préparé cette semaine et on aborde ce match dans les meilleures conditions.

L’objectif, c’est de faire un résultat avant tout, qu’importe la manière ?


Déjà pour faire un résultat, il faut faire un bon match. On se concentre déjà là-dessus et on espère, à la fin, avoir les trois points.

« Urgence c’est peut-être un grand mot »

Le Racing commence à être dans l’urgence. Est-ce que vous avez la sensation de partir un peu en mission commando ?


Pas spécialement, parce qu’on est programmé à jouer chaque match à fond. On sait que celui-là est très important, donc on va le jouer à fond pour essayer de ramener des points. Après, urgence c’est peut-être un grand mot. Il y a toujours urgence quand ça fait un moment que tu ne gagnes pas. Il faut sans doute mettre plus de hargne. On doit gagner rapidement pour se mettre à l’abri pour, plus tard, espérer autre chose dans ce championnat.

Le Racing a encaissé trois buts sur chacun de ses trois derniers matches. C’est forcément beaucoup trop pour espérer gagner…


C’est assez difficile à se l’expliquer, mais on encaisse surtout nos buts en début de match et il faut que nous, les joueurs, on s’améliore dans ce domaine. Le coach fait bien son travail sur la semaine, il nous met dans les meilleures conditions. C’est à nous d’élever le degré de concentration.

Le Racing avait perdu 5-0 à Brest l’an dernier. Est-ce que cette lourde défaite peut être un moteur dimanche ?


Oui, ça peut jouer. Il y a beaucoup de nos joueurs qui ont participé à ce match, donc il peut y avoir un petit sentiment de revanche. Surtout quand on sait que celui de dimanche est important pour nous.

En dehors d’avoir marqué contre Lyon, est-ce que vous sentez monter en puissance physiquement ?

Pendant deux ans, j’ai été pas mal blessé. C’est la première fois depuis longtemps que j’enchaîne deux matches. J’espère que ça va continuer comme ça et que je pourrais aider l’équipe.

Le rôle de N.6 en pointe basse du milieu en losange demande des responsabilités. C’est le poste dans lequel vous vous épanouissez le plus ?


À chaque poste, défenseur, gardien ou attaquant, il y a une énorme responsabilité. C’est vrai que je préfère jouer dans ce rôle mais si je peux dépanner dans d’autres positions, ça sera avec plaisir.

Vous avez fait votre retour dans une Meinau loin d’être pleine. Elle risque d’être encore plus vide les prochains temps. Comment vivez-vous cette situation ?


C’était difficile avec des supporters en moins, donc si on doit jouer à huis clos ça va l’être encore plus. C’est à nous de trouver les ressources pour rendre fiers nos supporters qui seront devant leurs télés.

(*) Lors de la saison 2017/2018 de Ligue 1


24 Oct 2020 4:36
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 0:21
Messages: 15036
Est-ce qu'il est touché par le Covid ou juste cas contact ? Est-ce qu'il a des vrais symptomes ? Espérons qu'il ne mette pas 3 semaines à s'en remettre comme certains ...


1 Nov 2020 21:08
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 18029
Localisation: Strasbourg
Il est positif, tout comme Laurey et Lefèvre. Du coup c'est toute l'équipe qui est cas contact

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


1 Nov 2020 23:28
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 937
Forfait pour la venue de Marseille.


2 Nov 2020 21:58
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19709
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Jean-Eudes Aholou : « Garder la tête haute »
Revenu cet automne au Racing pour “muscler” l’entrejeu, Jean-Eudes Aholou (26 ans) n’est pas encore parvenu à infléchir le cours négatif des événements. Mais le milieu de terrain veut rester optimiste. À tort ou à raison ?
Au moins Jean-Eudes Aholou n’est-il pas dépaysé. Le joueur prêté par Monaco a retrouvé le Racing dans la même configuration qu’il l’avait connu lors de la saison 2017/2018 : engagé dans une lutte éperdue pour le maintien en Ligue 1.

Dès son retour, l’Ivoirien a compris que rien ne serait facile. Pour son premier match, début octobre à la Meinau, son équipe avait pris cher contre Lille (0-3). Une impression confirmée lors de la journée suivante face à Lyon. Bien que buteur, Aholou n’avait pu empêcher un nouveau revers domestique (2-3).
Avec six buts encaissés en deux sorties, celui qui avait été rappelé par Thierry Laurey pour « jouer les essuie-glaces devant la défense, de ceux qui nettoient bien », n’avait visiblement pas utilisé les bons balais pour rendre la surface propre.

À Brest, en revanche, dans un système en 5-3-2 où il épaulait Sissoko et Bellegarde, son apport a été quantifiable et rentable. Le Racing remportait dans le Finistère le succès qui devait lancer pour de bon sa saison (0-3).

Déçu et frustré, mais pas abattu


Las, l’élan ascendant d’Aholou a été stoppé par le virus qui a déjà tant perturbé l’équipe. En même temps que le coach et son assistant, Fabien Lefèvre, le numéro 6 des Bleus a été rattrapé par le Covid qui lui a bien scié les jambes et coupé le souffle.

Durant sa quatorzaine, le Racing s’est incliné à deux reprises, du côté de Reims (1-2) puis contre Marseille (0-1).

À Montpellier, dimanche, le grand gabarit (1,87 m) est donc revenu aux affaires pour former une paire de récupérateurs athlétiques avec Ibrahima Sissoko. Mais face à la vitesse des lutins héraultais, Téji Savanier et Florent Mollet, le supposé rideau de fer a été transpercé ou contourné. Et Aholou a souffert de la comparaison, malgré trois interceptions mais seulement deux duels gagnés. « Collectivement et techniquement, on a été bon, on a très bien utilisé le ballon, on le ressortait proprement », appréciait Michel Der Zakarian, le coach du MHSC.

Loin de ces motifs de satisfaction, la sentinelle strasbourgeoise était plus dans le registre de « la déception et la frustration, mais pas dans l’abattement ». Celui qui s’était révélé à l’US Orléans, en Ligue 2, avant de débarquer à Strasbourg en janvier 2017 pour participer activement à la montée refuse de céder à la panique.

« Quand on voit le classement et l’écart des points avec ceux qui nous précèdent, on se dit que l’on a toutes nos chances de revenir, dit-il. On est conscient de la situation mais on n’est pas plus inquiet que ça. Il faut travailler intelligemment pour sortir de cette mauvaise passe. »

Mais à force de se répéter en boucle que la qualité et le potentiel ne font pas défaut, seule la réussite étant en berne, le Racing ne se berce-t-il pas d’illusions ? « Notre situation n’est pas terrible, mais on sait que tout peut se jouer sur deux ou trois matches, ça nous donne de la motivation pour continuer à nous battre, répond-il. Il faut garder la tête haute, rester positif, s’appuyer sur les choses que l’on fait bien et rectifier celles qui nous coûtent cher. On est tous sur le même bateau qui va dans la même direction. »


24 Nov 2020 5:43
Profil
Benjamin@Amateur
Benjamin@Amateur

Inscription: 23 Nov 2020 20:32
Messages: 46
Quand je vois tous ces interviews de joueurs ou de Laurey cela me rappel des anciennes années sombres.
Du style Furlan pas de souci on va gagner et hop j’espere ne pas revivre ce cauchemar.


24 Nov 2020 18:38
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 171 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com