Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Avr 2021 15:40



Répondre au sujet  [ 173 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, 18
 Jean-Eudes Aholou 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12808
Localisation: HAGUENAU
qu'est ce que votre discussion passionnante fait dans le topic de Aholou :?: :lol:


28 Nov 2020 15:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Aholou : « On sait à quoi s’attendre »
Buteur à l’aller pour son deuxième match en Bleu après son prêt par Monaco (défaite 2-3 le 18 octobre à la Meinau), Jean-Eudes Aholou est conscient que la mission du Racing sera ardue ce samedi (19h) à Lyon chez un OL en forme olympique.
Le milieu de terrain veut cependant croire que les Strasbourgeois peuvent en rapporter un bon résultat, comme le 16 février 2020 (1-1) ou un an plus tôt en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (succès 2-1 le 8 janvier 2019).

Après avoir affronté six équipes de votre calibre (3 victoires, 2 nuls, 1 défaite) , vous attaquez avec Lyon une série plus corsée sur le papier…

Nous avons fait un bon mois de janvier. Nous sommes juste déçus du résultat du dernier match (le nul concédé contre Brest mercredi à la Meinau, 2-2) parce que nous n’avons pas saisi l’opportunité de gagner. Mais il y en aura d’autres. Lyon sera certainement un match compliqué. Nous en sommes conscients. Mais nous sommes préparés pour essayer d’y faire un gros match et d’en rapporter des points.
L’égalisation brestoise à la dernière seconde vous a-t-elle mis un coup sur la tête ?


Sur le moment, oui, parce que nous avons fourni des efforts. Nous espérions être récompensés, mais ça n’a pas été le cas. Aujourd’hui, nous sommes passés à autre chose et concentrés sur Lyon. Nous allons donner le maximum.

L’OL des derniers mois vous impressionne-t-il ?


Il fait un beau championnat, maîtrise bien son sujet et aligne les bons résultats. On sait à quoi s’attendre. On va avoir en face de nous une équipe très dynamique avec beaucoup de jeu offensif. À nous de bien nous concentrer sur notre tâche défensive et, si nous en avons la possibilité, de jouer nos opportunités à fond.

Avant de s’imposer à la Meinau le 18 octobre (2-3), on disait son coach Rudi Garcia sur la sellette. Moins de quatre mois plus tard, il est en course pour le titre…

Leur début de championnat a été compliqué. Mais les Lyonnais ont su redresser la barre. Tant mieux pour eux. Nous avons aussi vécu une année 2020 difficile. En 2021, ça se passe plutôt pas mal, même si on aurait pu faire mieux.

Y a-t-il un vrai regret de ne pas aborder avec deux ou trois points de plus les rencontres à venir face à des adversaires plus huppés ?


Il y en avait un le soir du nul contre Brest et le lendemain. On aurait pu mettre nos poursuivants plus loin. Ça ne s’est pas fait. Mais on n’a pas trop le temps de rester sur ce résultat. Un autre match arrive vite. Il faut tout de suite répondre présent. Nous allons là-bas avec beaucoup d’humilité, mais aussi beaucoup d’ambition. Il nous faudra rester compacts et jouer à fond les situations qui nous permettront de nous projeter vers l’avant, en essayant de les faire douter, les mettre en difficulté et ne pas les laisser dans leur zone de confort pour pouvoir espérer ramener quelque chose.

La victoire de Metz à Lyon (1-0 le 17 janvier) donne-t-elle des idées ?

Oui. Car elle veut dire qu’il est possible de faire un résultat là-bas. D’autres l’ont déjà fait cette saison. Nous sommes conscients de nos qualités et espérons faire un bon match pour oublier ce goût d’inachevé, amer qui nous reste quand même après Brest.


6 Fév 2021 6:42
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20259
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
ZooM
Aholou, l’emprise du milieu

S’il a fini le match sur les rotules, à bout de souffle et perclus de crampes, dimanche à Lille, Jean-Eudes Aholou a hâte d’enchaîner dès mercredi (21h) contre l’AS Monaco, club qui l’a prêté au Racing. Un rendez-vous qui lui tient forcément à cœur.
Au match aller, fin septembre en Principauté, Jean-Eudes Aholou n’était plus vraiment Monégasque et pas encore tout à fait Strasbourgeois.

À l’heure du coup d’envoi d’un match tout décousu perdu par les Bleus (3-2), le natif d’Abidjan rassemblait ses affaires pour monter dans l’avion vers Strasbourg avec les perdants du jour. Un retour à la case départ, sous forme de prêt, pour le puissant milieu de terrain que le club alsacien avait vendu au prix fort (14 millions d’euros) deux ans plus tôt à son homologue azuréen. Mais au pied du Rocher, celui qui va ce mois-ci sur ses 27 printemps ne s’est pas imposé, entre blessures, prêt d’une saison (2019/2020) à Saint-Étienne et concurrence exacerbée.
Cinq mois et vingt matches plus loin au Racing (*), Aholou est redevenu un joueur incontournable. Il remplit surtout la fonction que Thierry Laurey lui a assignée, à savoir « faire l’essuie-glace devant la défense pour bien nettoyer ».

La paire qu’il constitue avec Ibrahima Sissoko est même l’une des plus athlétiques de Ligue 1, à défaut d’être très technique. Dimanche à Lille, le duo a en tout cas contribué à museler des Dogues habituellement agressifs et intenses. « On a bien respecté le plan de jeu avec des lignes resserrées et solides, apprécie-t-il. Les Lillois ont eu des difficultés à trouver des espaces entre nous. »
Pas une affaire personnelle contre Monaco


S’il a commencé à tirer la langue à l’heure de jeu après la rentrée de Xeka, Aholou a tenu la baraque, remportant notamment 11 duels, dont quatre dans les airs.

Alors que la victoire se dessinait, le fait d’avoir été rattrapé sur le fil après le coup de tête de José Fonte lui laisse un goût amer. « On est déçus et frustrés de ne pas prendre les trois points, parce que je pense qu’on les méritait », déplore-t-il.

Face à Lille, son club formateur qui ne lui avait pas donné sa chance – il lancera sa carrière en National à Orléans en 2015 –, Aholou est donc passé près du coup d’éclat. Une nouvelle occasion lui sera donnée contre l’AS Monaco de Niko Kovac, l’entraîneur croate qui a installé à sa place les jeunes Youssouf Fofana et Aurélien Tchouaméni dans l’entrejeu.

S’il retournera à Monaco cet été, son contrat courant jusqu’en 2023, le milieu récupérateur ne fait pas de cette opposition une affaire personnelle. « Moi comme toute l’équipe, on a envie de ne pas rester sur la frustration du résultat (de Lille) , dit-il. Notre chance, c’est que le match arrive très vite. On va déjà essayer de bien récupérer pour répondre présent. »

Ce mercredi, Aholou sera orphelin de Sissoko – suspendu pour une accumulation de cartons jaunes – mais tâchera de conserver l’emprise du milieu.

(*) Depuis son retour au Racing, Aholou a manqué quatre matches : deux en raison du Covid, deux à cause d’une suspension pour une accumulation de cartons jaunes.


2 Mar 2021 6:20
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 173 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, 18

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com