Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Sep 2018 4:48



Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
 [Ex] Vincent Gragnic 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11282
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
non ténor
manque de proposition concrête :arrow: manque d'argent
les lensois sont fauchés :!:
regarde leur recrutement :idea:


12 Juil 2016 11:11
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1366
Pourtant les lensois affiche clairement l'ambition de la montée.

A mon avis Casanova n'était peut-être pas convaincu par Gragnic.


12 Juil 2016 11:23
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14491
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Gragnic a la gnaque
À 33 ans, le milieu de terrain, en fin de contrat avec Auxerre, s’est engagé avec le Racing le week-end dernier. Vincent Gragnic entend tourner la page bourguignonne en faisant profiter au promu en Ligue 2 de sa longue expérience professionnelle.

Il n’a pas tardé à convaincre. Vincent Gragnic a débarqué il y a huit jours, presque anonyme. Il s’est garé devant le vestiaire strasbourgeois où s’organisait un pot d’anniversaire. Il a fait le tour du propriétaire, ou plutôt du locataire de la Meinau. Et le lendemain, ni une, ni deux, il endossait le maillot strasbourgeois pour la première sortie amicale de la bande à Laurey en cet été.

Face aux virevoltants U19 de l’équipe de France, cela n’a pas été un triomphe. « Je n’avais quasiment aucun entraînement dans les jambes, juste quelques footings », lâche-t-il pour convoquer une forme d’indulgence.
Il a convaincu le coach de lui confier le poste de n°10

Il a pris le train en marche. Il a découvert un vestiaire où il lui a semblé bon vivre. Il a enchaîné un deuxième match amical, plus convaincant, face à Épinal. En tout cas, il a convaincu Thierry Laurey dans l’idée de lui confier le poste de n°10 derrière les deux attaquants que devrait aligner le Racing. « Il n’était pas là à l’essai, précise l’entraîneur. Un joueur comme lui, on sait ce qu’il vaut et peut apporter, d’un point de vue technique, sur coups de pied arrêtés. »

Il était surtout question de mesurer son envie de repartir, de continuer à crapahuter sur les pelouses, d’ouvrir une nouvelle page, alsacienne cette fois-ci, dans une carrière qui l’a mené de Lorient à Auxerre, en passant par Sannois Saint-Gratien, Libourne, Marseille, Troyes, Reims, Sedan et Nîmes.

Vincent Gragnic et le Racing ont trouvé un terrain d’entente pour s’associer au moins un an. Les deux années dans l’Yonne n’ont pas été les plus riantes et il entend bien rapidement les conjuguer au passé. « Ça s’est vraiment bien passé partout où j’ai joué, précise-t-il. Sauf peut-être à Sedan. À Auxerre aussi. Mais il y a eu un problème avec le staff médical qui m’a coûté presqu’un an et demi. »

Un début de tendinite au tendon d’Achille, mal soigné, un passage par la table d’opération devenu obligatoire, une algodystrophie au moment de reprendre : en deux saisons, il doit se contenter de 26 matches de Ligue 2. Mais le plus dur est derrière lui. « Sur les cinq ou six derniers matches de la saison passée, j’ai retrouvé mes sensations, physiquement, je n’ai plus aucun problème, garantit-il. Maintenant, je dois trouver mes marques et rattraper mon retard dans la préparation. »

Il en a franchement envie parce que le plaisir, né dans sa Bretagne natale dans une famille de footeux, est toujours là, et que l’environnement strasbourgeois lui paraît favorable. « J’ai été accueilli comme si j’étais là depuis longtemps, apprécie-t-il. Et il y a le public, l’engouement des supporters, peut-être la dynamique de la montée qui m’ont convaincu. »
Une entrée en jeu en Ligue des Champions avec l’OM

Il est l’heure pour lui d’ajouter quelques jolis épisodes à son parcours. Quand il regarde dans le rétroviseur, il y a son « entrée en jeu en Ligue des champions avec l’OM, face au Besikstas », se remémore-t-il. « Mais la saison à Libourne (2006-2007) , celle à Nîmes (2012-2013) où je marque 17 buts en championnat avec un coach, Victor Zvunka, qui laisse une totale liberté aux joueurs offensifs sont aussi des moments forts. J’espère être prêt à répondre aux attentes. »

En dépit de la longueur de sa carrière, Gragnic continue aussi de regarder de l’avant.



13 Juil 2016 5:22
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14491
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Gragnic : « Avoir envie ! »

Vincent Gragnic est arrivé au Racing cet été, après deux saisons passées sous le maillot de l’AJA. Ce 2e tour de Coupe de la Ligue a donc un goût particulier pour le milieu de terrain de 33 ans.

– Le fait de retrouver votre précédent club change-t-il quelque chose à cette rencontre ?


– C’est toujours particulier de revenir dans son ancien club. Ça reste un plaisir, même si j’ai connu des moments compliqués à Auxerre. J’ai été blessé au tendon d’Achille durant neuf mois et quand je suis revenu, je me suis blessé à nouveau.

– Vous connaissez bien l’équipe ?


– Non, pas trop, car elle a beaucoup changé. J’étais proche de Sébastien Puygrenier (parti à Créteil, ndlr) , mais sinon j’ai gardé peu de contacts à Auxerre.

– À quel genre de rencontre vous attendez-vous ?


– Auxerre est une équipe qui joue en contre, qui ne garde pas trop le ballon et qui va certainement nous attendre. Après, comme souvent en Coupe, ça risque de se jouer à des détails. À nous d’avoir envie de passer ce tour pour, peut-être, affronter une équipe de Ligue 1 en seizièmes de finale.

– Lors du dernier Auxerre - Racing (32e de finale de Coupe de France, le 4 janvier 2015) , vous aviez marqué le but qui avait éliminé le Racing. Vous vous en souvenez ?

– Très bien. Et si je peux marquer le même demain (ce soir) , ce sera parfait.


23 Aoû 2016 5:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14491
Localisation: Dorlisheim
Alsasports a écrit:
Gragnic : « Toujours attiré par le Racing »

Arrivé au Racing Club de Strasbourg Alsace lors de cet été, Vincent Gragnic s’installe petit à petit comme l’un des cadres de l’équipe strasbourgeoise pour la saison 2016/2017. L’ancien Auxerrois avoue avoir été « Bien intégré. J’ai été mis à l’aise par l’ensemble des joueurs, le coach, le staff et Loïc Désiré (recrutement). C’est un bon club avec de grosses installations, il y a du monde derrière le club pour le tirer vers le haut. C’est également une très belle ville, j’ai pu la visiter avec ma femme et mes enfants, nous sommes très contents d’être ici ».
Avec deux victoires et deux matchs nuls, le Racing reste invaincu en Ligue 2, un très bon début de saison « C’est presque parfait, mais nous aurions pu gagner à Bourg-en-Bresse. Nous aurions dû tuer le match et cela aurait fait deux points supplémentaires, donc encore plus haut au classement. Tout le monde va dans le même sens pour pérenniser le club dans le monde pro. En tout cas nous pouvons faire beaucoup mieux ».
Face à Nîmes, le Racing est revenu au score à dix contre onze, un point de gagné ou deux de perdus ?
« C’est clairement un point de gagné, on a eu du mal à entamer la rencontre et nous avons fait quelques erreurs. C’était mieux en seconde période, mais lorsque nous arriverons à faire deux belles mi-temps, nous gagnerons plus de points. C’était notre match le moins abouti, mais finalement l’expulsion nous a libéré, nous voulions tous faire mieux et nous avons tout donné ».
Pour le deuxième tour de la Coupe de la Ligue, le Racing se déplaçait à Auxerre, un retour pour Vincent Gragnic « C’était spécial de retourner à Auxerre car c’est tout frais et j’y ai beaucoup d’amis. C’est toujours particulier de jouer contre une ancienne équipe. C’était un match compliqué, il faisait très lourd (pour les deux équipes), il n’y avait pas d’intensité et on s’est fait manger au niveau du réalisme ».

Le natif de Quimperlé est également passé par l’Olympique de Marseille « Un passage éclair, c’était dur de se faire une place entre les Nasri, Cissé et Niang. J’ai tenté de faire mon trou, j’ai été titularisé lors d’un match de Ligue des champions. J’ai découvert une autre vie, on jouait tous les trois jours, je n’étais jamais à la maison, il y avait une ferveur énorme, c’est vraiment un monde à part ».

Lorsqu’on demande à Vincent Gragnic la meilleure période de sa carrière, il n’hésite pas une seconde à répondre « Nîmes ! Je sortais d’une saison assez frustrante avec Sedan, et là on m’a laissé les clés de l’équipe. J’y ai inscrit 19 buts (dont 17 en championnat de Ligue 2). Je me suis nourri de la saison d’avant à Sedan ou même en CFA on ne voulait pas de moi. Mais je n’ai jamais lâché, je me suis entrainé durement même si je savais que le week-end je ne jouerai pas. Tout le monde me mettait des bâtons dans les roues, mais je n’ai pas baissé la tête et j’ai été récompensé ».

A 33 ans, le milieu de terrain entend encore être décisif « J’espère faire une belle saison, être décisif. J’avais eu quelques problèmes musculaires (opération tendon d’Achille), j’ai passé un long moment sans jouer (9/10 mois). J’ai envie de reprendre du plaisir. On travaille très bien à Strasbourg et malgré mon début de saison mitigée je sais que ça va venir. Il ne faut pas se prendre la tête, les ambitions viendront d’elles-mêmes ».

Les supporters ont demandés pourquoi avoir choisi Strasbourg ?
« C’est un club qui m’a toujours attiré. J’avais eu plusieurs offres, mais j’ai été patient dans mon choix. Strasbourg est arrivé assez tardivement. On m’a proposé un essai que j’ai accepté, on n’a pas le droit de refuser un essai et il n’y a pas de honte. Pour moi le Racing est un choix logique qui est bon pour ma progression. Je suis vraiment content d’être ici aujourd’hui ».

Un début de saison mitigé, et une belle marge progression alors ?
« Oui, je pense qu’il y a une bonne marge de manoeuvre. Je suis arrivé tard dans la préparation, le groupe était déjà composé, il a fallu faire connaissance avec tout le monde, la machine doit se remettre au travail. Le coach me demande pas mal de choses, mais ça va le faire, je me connais ».

Pour finir, le Racing est en déplacement à Ajaccio demain, une rencontre compliquée, quelle sera la clé ?
« Bonne question (rires). Plus sérieusement, le coach aura de bons arguments, mais lorsque l’on va en Corse on sait ce qu’il nous attend. Ce sera un combat physique face à une équipe qui a affichée ses ambitions de remontée en Ligue 1. Ils leur faudra prendre des points à domicile. Boutaïb pourra également nous donner quelques informations. En tout cas nous irons en Corse pour prendre un point minimum, nous aurons du mordant. Il y a un gros coup à jouer demain, et nous seront prêt à répondre présent au défi physique ! »
Alsasports


25 Aoû 2016 21:08
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14491
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Vincent Gragnic signe à l'US Montagnarde (N3)
Vincent Gragnic n'est plus libre. Il a signé à l'US Montagnarde.
L'US Montagnarde a fêté mercredi soir l'arrivée de Vincent Gragnic, libre depuis la fin de son contrat à Strasbourg, l'été dernier. Le milieu offensif (34 ans) s'est engagé jusqu'en fin de saison avec le club breton, pensionnaire de N3.


1 Fév 2018 16:19
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 16 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com