Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Nov 2017 12:04



Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
 Vincent Nogueira 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 15670
Localisation: Strasbourg
Lui aussi a droit à son topic. :wink:

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


4 Juil 2016 10:31
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12731
Localisation: Dorlisheim
Vincent NOGUEIRA
Image
Nationalité :Française
Age :28 ans
Né le: 16 janvier 1988
Taille :1.70 m
Poids :61 kg
Poste :Milieu
Dernier club :FC Sochaux-MontbéliardCompétition :Ligue 1Saison :2013/2014

Officiel : Vincent Nogueira signe 2 ans à Strasbourg

Comme annoncé ce matin, Vincent Nogueira s’est bien engagé avec le RC Strasbourg. En effet, le club alsacien vient d’officialiser la nouvelle. Le milieu de terrain a paraphé un contrat de 2 saisons.
Ancien joueur de Sochaux en Ligue 1 (2007-2014), le natif de Besançon (28 ans) s’est exilé depuis trois saisons aux Etats-Unis, à Philadelphie, avec qu’il réalise des saisons pleines avant de résilier son bail à l’amiable. Nogueira serait tout proche de s’engager avec le RCSA.
Ma Ligue 2

Alsasport a écrit:
Nogueira : « L’essentiel assuré »

Pour son retour dans le monde professionnel, le Racing Club de Strasbourg Alsace est revenu de Bourg-en-Bresse avec le point du match nul (0-0). Un bon point pour Vincent Nogueira, arrivé cet été en provenance de Philadelphie :

« C’était important de ne pas perdre pour ne pas se mettre la tête à l’envers d’entrée. On peut sans doute avoir quelques petits regrets de ne pas avoir su marquer en première mi-temps. Nous avons eu de bonnes occasions, mais le principal était de ne pas revenir sans point pour le premier match de la saison à l’extérieur. »

D’un point de vu personnel, le milieu de terrain ne cache pas sa satisfaction non plus : « Je suis content globalement, surtout en première période. En deuxième mi-temps, on a joué plus long, donc je n’ai pas trop eu le contrôle du ballon, du coup c’était plus compliqué de briller, mais franchement je suis content ».

Ce samedi le Racing aura l’occasion de remporter sa première rencontre de Ligue 2 devant son public, dans un stade qui risque d’être chaud bouillant pour son retour à la Meinau (15h).


2 Aoû 2016 17:52
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12731
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
En terrain connu
Vincent Nogueira, 28 ans, a passé plus de dix ans de sa vie au FC Sochaux-Montbéliard. Samedi, il retrouvera pour la première fois la pelouse de Bonal sous le maillot adverse. Forcément particulier...

Vincent Nogueira, milieu de terrain au Racing, va retrouver samedi une pelouse sochalienne qu’il connaît bien. Et il l’avoue d’emblée, « revoir Bonal et entrer dans les vestiaires visiteurs, ça va me faire bizarre ».

On peut comprendre le milieu de terrain. Car Sochaux, pour Vincent Nogueira, c’est une longue histoire, très longue histoire même. « J’y ai quand même passé plus de dix ans », rappelle-t-il. Pas rien, surtout dans le monde du foot, où le turn-over est quasi permanent.
« Jouer le maintien, c’était pesant »

Pour Vincent Nogueira, tout a commencé à Besançon. De 5 à 15 ans, il fait toutes ses classes au Racing Besançon, qui oscille alors entre Ligue 2 et National. Après une « très bonne préformation », Vincent Nogueira rejoint le centre de formation du FC Sochaux-Montbéliard.

Assez logique, finalement. « Mon grand frère (Nicolas, ndlr) était déjà au centre, j’y allais tous les week-ends ou presque pour le voir jouer... Mon intégration s’est faite naturellement », se souvient le Strasbourgeois.

Sa progression suit une même courbe, assez linéaire. Après les catégories jeunes, il intègre le groupe pro en 2006. « Mais les trois premières années, j’ai très peu joué... Je finissais ma formation », lance, modestement, le discret milieu de terrain.

Des années formatrices où le jeune “lionceau” se fait les crocs, tout en emmagasinant des souvenirs.

Dont un qui lui tient particulièrement à cœur. « En 2007, on gagne la Gambardella, avec Éric Hély, rappelle Nogueira. C’était une journée parfaite pour le club, puisque dans la foulée, Sochaux a aussi gagné la Coupe de France face à Marseille. »

Ce 12 mai 2007 reste, à ce jour, son meilleur souvenir sochalien. Quant au plus mauvais, il date aussi du mois de mai, mais a lieu... sept ans plus tard.

On est cette fois en 2014 et le FCSM joue sa survie en Ligue 1 lors de la dernière journée, sur son terrain, face à Evian. Les hommes de Dupraz en claquent trois dans un stade Bonal médusé et envoient les Sochaliens en Ligue 2.

« J’étais parti en février aux États-Unis (il a joué deux ans et demi en MLS, à Philadelphie) , mais je continuais bien sûr à suivre les résultats de Sochaux. J’ai vu le match à la télé... C’était dur », rembobine Vincent Nogueira.

Mais globalement, Vincent Nogueira ne garde que le bon des années sochaliennes. Et ce même si, sportivement, tout n’a pas été rose entre 2010 et 2014 pour le club franc-comtois.

« Ce qui était pesant, c’est qu’on jouait chaque année le maintien... C’était une grosse pression, raconte Nogueira. Et la seule saison où on finit européen, avec Gillot, je n’étais pas titulaire. Au milieu il y avait Martin, Boudebouz, Anin et Maurice-Belay, je dépannais quand il y avait un blessé. »

Mais Vincent Nogueira n’oublie pas que c’est à Sochaux qu’il a « tout appris » et qu’il a été lancé dans le monde pro.

Depuis, il a vu le club changer de mains. Vu partir, aussi, beaucoup de gens qu’il connaissait. Et ses amis sochaliens sont désormais tous ailleurs.

Mathieu Dreyer est à présent deuxième gardien à Caen, Édouard Butin a filé à Valenciennes et Loïc Poujol continue sa carrière en CFA, à Rodez.

Reste, quand même, le plaisir de retrouver un stade qu’il connaît par cœur et des supporteurs qu’il apprécie beaucoup.

« Ça me fait plaisir d’y retourner, c’est clair, c’est un moment particulier... Mais j’espère surtout que ça va bien se passer pour nous », lance-t-il avec le sourire. Avant d’ajouter : « On y va pour gagner avec le Racing. Et ensuite, à eux de gagner tous les autres matches... »

Anthony Gonçalves, touché au mollet vendredi soir alors qu’il s’échauffait, sera absent au moins quatre semaines. Les examens passés en ce début de semaine ont révélé une rupture partielle d’un tendon dans le mollet gauche.


26 Oct 2016 12:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12731
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Vincent Nogueira, un joueur d’expérience dans l’entrejeu strasbourgeois Nogueira, l’autre renfort ?
Privé de repos estival en 2016, le Strasbourgeois Vincent Nogueira n’a presque pas joué avec le Racing durant le cycle retour 2016-2017. Mais requinqué par une coupure de plus d’un mois, le milieu de terrain espère être la bonne surprise cette saison.
Vincent Nogueira ne fuit jamais la presse, mais ne la recherche pas non plus. Alors, lorsqu’il joue moins, son exposition médiatique décroît d’autant. La saison passée, l’ancien Sochalien a ainsi presque disparu des radars au cycle retour (7 apparitions, dont 4 titularisations). Mais jamais le milieu de terrain n’a fait la tronche. Il a toujours affiché ce sourire discret qui le caractérise.
« J’ai envie de m’imposer »

Depuis, les vacances sont passées par là. Sa première longue pause depuis près d’un an et demi, lui qui était arrivé à Strasbourg à l’été 2016 en provenance directe de la MLS (le championnat américain) et Philadelphie sans avoir eu le temps de souffler.

Aujourd’hui, il se dit requinqué, prêt à jouer un rôle plus conforme à son riche passé (114 matches de L1 avec Sochaux). Et à retrouver son influence de la phase aller 2016-2017, avec 18 rencontres jouées, dont 16 titularisations, sur 19. « Les vacances ont permis de couper avec le foot et fait du bien aux jambes et au moral. Aérer la tête est obligatoire si on veut revenir en pleine forme mentale. On ne peut pas enchaîner les saisons sans pause, surtout quand elles sont aussi pleines que celle du Racing en 2016-2017. C’est usant psychologiquement. Après 16 mois sans interruption ou presque, j’avais peut-être plus besoin de repos que les autres. »

Lucide, le natif de Besançon juge donc « moyenne » sa saison passée. « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, pour mon retour en France où je n’avais plus évolué depuis trois ans et pour ma première année en Ligue 2. J’ai su m’imposer au début. Ensuite, les choix du coach et le fait que l’équipe tournait bien ont fait que j’ai été moins utilisé. »

Du coup, après la trêve estivale, il avait hâte de retrouver le terrain et le jeu. Il en a eu l’occasion durant une mi-temps mardi à Haguenau face au FC Zurich (1-1), dans un rôle de milieu axial au sein d’un entrejeu à quatre et à plat. « J’ai beaucoup touché le ballon et eu de très bonnes sensations à un poste qui correspond mieux à mon volume de jeu. On repart sur une nouvelle saison, avec un nouveau système. »

Un système amené à perdurer ? « Je ne sais pas, il faut poser la question au coach, évacue-t-il. Mais il est certain que le milieu en losange de l’an dernier, dans lequel mes qualités s’exprimaient moins, est plus compliqué à utiliser en L1 qu’en L2. »

Si Thierry Laurey insiste dans cette voie, Vincent Nogueira compte bien prouver, pour sa 2e et dernière année de contrat, que le Racing a eu raison de lui faire confiance. « Mon objectif est de rentrer dans les plans et jouer le plus possible. Mais il serait égoïste de ne penser qu’à soi. Je préfère que l’équipe tourne, quitte à jouer un peu moins, plutôt qu’elle soit 20e et que je sois titulaire tout le temps. Mais, j’ai envie de m’imposer. »
« Il va falloir s’accrocher »

Son discours symbolise l’état d’esprit qui a mené le promu en L2 vers une 2e accession de rang. Mais ses dix ans de carrière l’invitent à la mesure. « L’an passé, l’état d’esprit a été irréprochable. Mais c’est quand on est en queue de classement que garder un état d’esprit parfait devient plus compliqué. Cette saison, il va falloir se serrer les coudes dans les bons, mais surtout les mauvais moments qui seront plus nombreux, on se prépare à une année ardue. Premièrement parce qu’on est promu. Deuxièmement parce qu’en attendant la fin du recrutement, on n’a pas une grosse expérience en L1. Pour avoir joué le maintien avec Sochaux pendant six ou sept saisons, je sais à quel point il faut se battre en bas de classement. Nous n’aurons pas les mêmes résultats que l’an dernier et il va falloir s’accrocher. Il nous arrivera peut-être de perdre trois fois d’affilée. On verra alors comment l’équipe réagit et si elle sait relever la tête. C’est dans ces moments qu’on aura peut-être besoin des joueurs ayant déjà évolué en L1. »

Une façon, un brin subliminale, de plaider pour sa paroisse…


6 Juil 2017 5:03
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 802
Désolé, mais déjà la saison dernière en ligue 2 il était trop juste, donc, en ligue 1, je ne le voit pas exploser, loin de là.


6 Juil 2017 7:29
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 7:21
Messages: 14415
Localisation: Saujon (17)
A son arrivée j'avais dit qu'il était un joueur très moyen....Volume de jeu insuffisant. Etait il vraiment usé l'an dernier après sa saison US ? Je serais surpris qu'il...surprenne !

_________________
"Ginestet m a tuer..."


6 Juil 2017 8:23
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 10261
Localisation: HAGUENAU
il n'a tout simplement ni le gabarit ni le niveau pour jouer en L1, pour moi ce serait une grosse surprise, mais ce sera suffisant pour doubler un poste c'est tout ;)


6 Juil 2017 9:05
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 802
Nogueira a déjà joué en ligue 1 avec Sochaux par le passé.

Le problème dans son cas, c'est qu'il a connu une grosse parenthèse en MLS, dont le championnat n'est pas de même niveau, ni de même intensité.
Et ça, tout les joueurs européens qui y évoluent durant leur carrière le disent.
Romain Alessandrini, qui était un joueur correct de ligue 1, est une véritable star à Los Angeles, ou il marque beaucoup de buts, et est la plaque tournante de l'équipe californienne.
Il explique clairement la différence entre la MLS et la ligue 1.
En MLS quand tu reçois le ballon, tu as tout le temps de contrôler, de te retourner, et de frapper au but.
En ligue 1, tu as de suite un voir deux joueurs sur le dos, il faut être plus réactif.
Dans le jeu aussi, en ligue 1 c'est plus intensif.

C'est toujours difficile de se remettre dans le bain, quand tu reviens dans un championnat ou c'est plus intensif.

Et, il ne faut pas toujours se fier aux matchs amicaux de préparations, surtout les premiers.
Car, si ces matchs donnent quelques indications, ça reste des matchs de prépa, ou l'intensité n'est pas la même qu'en championnat.

Maintenant, le Racing ne changera pas tout son effectif, avec une bonne prépa, couplée à une certaine expérience sait-on jamais.


6 Juil 2017 10:30
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 13 Aoû 2013 15:21
Messages: 860
Il est vrai que niveau L1 est de loin supérieur à celui de MLS
Il a quand-même eu le niveau à Sochaux, je lui souhaite de démontrer qu'il ne l'a
pas perdu


6 Juil 2017 22:12
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 12731
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Nogueira sort du bois
Peu utilisé depuis la fin de l’hiver dernier, Vincent Nogueira a continué à travailler dans l’ombre, sans se décourager. L’ancien Sochalien, qui pourrait débuter à Troyes, évoque ces moments difficiles et évoque cette Ligue 1 qu’il connaît bien.
Vincent Nogueira l’avoue aisément. Face à Saint-Étienne la semaine passée, il a « pris du plaisir ». Beaucoup même. Il faut dire que le milieu de terrain formé à Sochaux et passé par la MLS (*) n’avait plus goûté aux saveurs de la Meinau depuis un long moment.

Sa dernière titularisation en Ligue 2 remonte au 13 mars 2017, quand les Bleus avaient disposé du FC Tours à la Meinau, au terme d’un match “champagne” (4-2).
« On apprend encore »

Depuis, le milieu de terrain a rongé son frein. Sans faire de vagues, mais avec le cœur gros et, parfois, un petit sentiment d’injustice. « C’était dur à vivre, voir les matches depuis le banc ou les tribunes, surtout avec une telle ambiance à la Meinau », souligne Vincent Nogueira, en parlant autant de la fin de saison dernière que du début de celle-ci.

Après être arrivé un peu à court de forme à l’été 2016 – le championnat américain étant décalé par rapport aux championnats européens –, le milieu s’est remis dans le rythme cet été. « Et lors des matches amicaux, j’ai toujours fait le taf », rappelle-t-il aussi. Mais il n’a pas été dans les premiers choix du coach. Alors, Nogueira s’est « posé des questions », mais s’est surtout remis au boulot.

Et comme certains autres – Grimm, Bahoken… –, il a démontré face à Saint-Étienne, en coupe de la Ligue, qu’il valait peut-être mieux qu’une place sur le banc. « C’était le genre de match où je me disais que j’allais peut-être jouer, raconte-il. Il ne fallait pas rater le coche ». Bref, montrer ses qualités, « sans se cramer, car si tu fais 25 bonnes minutes et que, ensuite, tu n’as plus de jus, cela ne sert à rien », comme il le dit avec le sourire.

Nogueira a donc commencé prudemment, bousculé comme les autres « par le bon pressing de Saint-Étienne durant 10 minutes », comme il le reconnaît volontiers. Et après, « il fallait se montrer intelligent, bien gérer les courses et trouver le bon rythme », poursuit encore le natif de Besançon.

Et ça a plutôt bien fonctionné, Thierry Laurey félicitant après la rencontre la prestation de « ceux qui jouent moins depuis le début de saison ».

« C’est gratifiant, ce genre de remarques, avoue l’ancien Lionceau. Cela prouve qu’on est tous concerné ». Et dans une course incertaine pour le maintien, « être soudé » est d’ailleurs une des clés.

« Tout le monde doit être impliqué. On n’a pas de Ronaldo dans notre effectif et seule notre force collective peut nous aider à nous en sortir. Si on perd cette solidarité, cela se ressentira tout de suite », prévient celui qui a souvent joué le maintien avec Sochaux.

L’autre clé se nomme travail. « Quand tu joues le maintien et que tu perds, il faut se remettre au travail. Et quand tu gagnes, c’est pareil. On n’a droit à aucun relâchement. Pour le dire autrement, il ne faut jamais s’arrêter, ni aux bonnes choses, ni aux mauvaises », avance encore le joueur de 29 ans. Le dernier élément essentiel pour espérer se maintenir se nomme concentration, si l’on en croit le milieu de terrain. « La Ligue 1, en termes de concentration et de tactique, c’est un niveau au-dessus. Beaucoup ne connaissaient pas ce niveau et c’est dur. Très dur. Je ne sais pas si on mesurait vraiment la tâche qui nous attendait », poursuit encore le milieu, qui dresse pour l’heure un bilan « mitigé » de ces onze premières journées de Ligue 1.
« Toujours envie de jouer »

« On apprend encore, ajoute Vincent Nogueira. Et ces derniers temps, ça va un peu mieux, mais le chemin est encore long ».

Et il passera samedi par Troyes, face à un autre promu de Ligue 2. Avec, peut-être, une première titularisation de Vincent Nogueira en Ligue 1 cette saison. « J’ai toujours envie de jouer, je suis un compétiteur. Mais on verra bien… », conclut-il.

(*) Major league soccer, championnat des États-Unis


3 Nov 2017 5:55
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 10 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com