Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Nov 2019 9:21



Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 Matz Sels 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13134
Localisation: Madrid
@Gotcha : Même à 20M€ je pense qu'on ne le retiendra pas, c'est ma crainte, surtout qu'on aurait beaucoup de mal à trouver un gardien de niveau équivalent.


8 Avr 2019 12:22
Profil Site Internet
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17000
Localisation: Dorlisheim
Quand je pense que certains avaient des craintes après quelques matchs .


8 Avr 2019 12:28
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17306
Localisation: Strasbourg
Le pire serait surtout que nos deux gardiens partent.
Si un club plus huppé (qui joue assurément une coupe d'Europe et pas juste les préliminaires...) vient frapper à la porte, on va avoir du mal à le retenir. S'il fait de bons matchs en C1/C3, il peut même aller chercher le poste de titulaire en équipe nationale vu les mauvaises périodes de Courtois et Mignolet.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


8 Avr 2019 16:26
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2729
Localisation: Saint Herblain - 44
Citation:
Le pire serait surtout que nos deux gardiens partent.
Le pire serait que Sels se fasse une grosse blessure. Un ou des joueurs qui partent, si c'est fait correctement, ça se gère.
Citation:
S'il fait de bons matchs en C1/C3, il peut même aller chercher le poste de titulaire en équipe nationale vu les mauvaises périodes de Courtois et Mignolet.

Pour le moment Casteels est aussi devant lui et devrait jouer l'Europa league avec Wolfsbourg.


8 Avr 2019 16:35
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17000
Localisation: Dorlisheim
Souhaitons que tout ce que nous imaginons ne se présente pas.


8 Avr 2019 17:40
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 480
Pour moi c'est la révélation de l'année au poste de gardien en ligue 1, il faudra qu'il confirme la saison prochaine, et si il le fait, il sera assurément très courtisés.


8 Avr 2019 20:36
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17000
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom sur Matz Sels Essentiel Sels
Le gardien strasbourgeois Matz Sels, auteur d’une performance de haut vol dans les buts dimanche au Parc des Princes, confirme journée après journée son excellente saison.
Ces derniers jours, on a beaucoup parlé de Bingourou Kamara. À raison, car le gardien numéro 2 du Racing a presque gagné à lui seul la coupe de la Ligue.

Les noms d’Anthony Gonçalves et de Nuno Da Costa, six buts à eux deux en deux rencontres de Ligue 1, ont aussi tourné en boucle.

Mais dans cette liste des hommes en forme du moment au Racing, il ne faudrait pas oublier Matz Sels. Car dimanche soir, au Parc des Princes, le gardien belge a une nouvelle fois réalisé une performance de haut niveau. De très haut niveau même...

« Prendre ce deuxième but, c’est dommage »


Pas trop sollicité en première mi-temps – si ce n’est sur ce centre tir fuyant de Dagba, juste avant la pause – l’international d’outre-Quiévrain a sorti le grand jeu en seconde période.

Il s’est notamment imposé deux fois devant Mbappé (81e , 85e ) et a eu ce brin de chance nécessaire à tout portier, sur ce ciseau de Dani Alves qui a heurté la transversale (69e ). Suffisant pour être “élu homme du match” par le diffuseur télé du dimanche soir.

Mais pas de quoi faire perdre son flegme habituel au Flamand. « Je suis très content, c’est sûr. Si tu m’avais dit avant ce match qu’on prendrait un point, j’aurai signé tout de suite. Mais prendre ce deuxième but à, je ne sais plus, cinq ou six minutes de la fin du match (huit exactement, ndlr) , c’est dommage ».

Matz Sels est ainsi : perfectionniste. Et à l’instar de ses coéquipiers, il nourrissait un petit regret de ne pas avoir pris les trois points au Parc des Princes.

Et pas la peine d’essayer de lui parler de sa performance personnelle (5 arrêts totalisés): comme d’habitude, il a préféré botter en touche, préférant évoquer le collectif strasbourgeois. Voire, ses adversaires...

« Quand Mbappé et Draxler sont entrés sur le terrain (à la 60e minute du match, ndlr) , cela a donné beaucoup plus d’énergie aux Parisiens, analysait le portier à la sortie des vestiaires. Mbappé a beaucoup de qualités, c’est sûr, il a de la vitesse, il accélère le jeu. »

Et Matz Sels d’ajouter : « On n’a pas laissé beaucoup d’occasions, mais on en a laissé quand même. Et finalement Paris a réussi à revenir, mais je suis très fier de mon équipe ».
« Il faut continuer sur cette route »

Et fier, l’international l’est d’autant plus que le Racing vit un rêve éveillé ces derniers jours : une victoire en coupe de la Ligue face à Guingamp, un succès à la Meinau face à Reims (lors de la 30e journée de Ligue 1) et ce match nul, donc, au Parc des Princes, dimanche soir.

Mais quand on lui demande comment il savoure cette semaine tout simplement exceptionnelle, Matz Sels se contente de sourire sans s’extasier outre mesure.

« Encore une fois, je suis très fier de mon équipe, car ce sont de supers résultats, répète-t-il. Mais il reste sept matches et il faut continuer sur cette route. »

Idem quand on lui rappelle que le Racing Club de Strasbourg est la seule équipe de Ligue 1 à ne pas avoir perdu face à l’ogre parisien. « Si, on a perdu, il y a quand même eu la Coupe (de France, avec une défaite 2-0 à la clé au Parc, le 23 janvier) », rétorque-t-il à ceux qui s’emballent.

Avant de reconnaître, tout de même que « c’est vrai qu’en championnat on est les seuls (à ne pas avoir perdu face au PSG) ».

Les effusions de joie lui ressemblent peu. Matz Sels est comme cela : d’une sérénité et d’une “zénitude” absolue, que son équipe soit tout en bas ou tout en haut de l’affiche.

Mais d’ici la fin mai, à l’heure de dresser un bilan de cette saison 2018/2019, il ne faudra pas oublier tout ce que le Belge a fait pour les siens. Car si le Racing est aujourd’hui 9e de Ligue 1, c’est aussi (et beaucoup) grâce à lui.

On a eu un peu de réussite, avec mon ami Choupo-Moting (sic) qui s’est pris pour un défenseur strasbourgeois. C’est sympa pour nous. Je n’ai pas compris !


9 Avr 2019 10:32
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 10675
Localisation: Longjumeau
DNA.fr a écrit:
« On doit confirmer une belle saison en se qualifiant en Ligue Europa »
Matz Sels est capable d’échanger avec l’environnement néerlandophone. Mais loin des questions linguistiques, le gardien flamand est complètement immergé dans des réalités sportives. Le stage de Venlo est un moment essentiel dans la saison à ses yeux.

Quelles sont vos impressions sur ce stage d’avant-saison?
Le premier jour, le terrain d’entraînement n’était pas top top, mais on a trouvé immédiatement une solution. Pour moi, cette période est très importante. C’est à ce moment que tu dois te construire la meilleure condition physique possible. Et il y a aussi l’importance d’être ensemble. J’aime les stages. Ça marque le début de la saison, c’est là que tu crées de la cohésion entre les joueurs, que tu intègres les nouveaux et que tu te prépares pour tout ce qui va suivre.

Votre avant-saison est un peu chamboulée par un premier match officiel qui arrive bien vite. Est-ce perturbant?
On commence plus tôt cet été, c’est vrai, mais c’est le foot, c’est normal. On se prépare sur cinq à six semaines habituellement. Là, il y en aura quatre. Mais il n’y a rien de grave. Par rapport aux vacances qu’on a eues, c’est suffisant. Il est important qu’il y ait une coupure, au niveau mental. Ne pas être au club, ça fait du bien à la tête. J’ai été en sélection alors qu’on avait réussi une belle saison avec Strasbourg. Mais ce sont des bons moments à passer avec tous les internationaux belges. On est très soudé, il y a toujours un grand plaisir à être ensemble, à partager.

Après, il y a eu les vacances. Mais quand tu coupes, tu restes occupé d’un point de vue athlétique. Tu ne veux pas perdre tout ce que tu as accumulé avant. En Angleterre, par exemple, la coupure est plus longue et tu perds beaucoup. Après, on sait que la saison qui nous attend va être dure.

Pourquoi?
Il y a quelque chose de très important à jouer. Et ça commence le 25 juillet, dans deux semaines. C’est une chance de pouvoir jouer la coupe d’Europe. Il y a beaucoup de joueurs qui ne l’ont jamais disputée. On doit confirmer une belle saison en se qualifiant en Ligue Europa. Ça peut être chaud avec beaucoup de matches à disputer. Mais j’aime ça. J’aime beaucoup m’entraîner mais alterner deux matches par semaine, jouer, récupérer et affronter des adversaires différents, c’est quelque chose de spécial. Ça va être dur mais pour y arriver, on doit être prêt dès ce deuxième tour éliminatoire.

Individuellement, étant donné que vous avez débuté votre préparation une semaine après les autres, vous considérez-vous en retard?
J’ai effectivement besoin encore de quelques jours. Il me faudra encore des matches pour être au top. Je peux encore être mieux et c’est pour ça que ce stage est très important pour moi. Après, le travail concerne tout un groupe. On doit s’élever au niveau de notre condition pour pouvoir répondre tactiquement après.

La suite à venir vous conduira à affronter le Standard de Liège en match amical. Est-ce un clin d’œil que vous appréciez ?
Je connais quelques joueurs, ça va être un match difficile mais après, les matches de préparation, ce n’est pas important en termes de résultats. Les victoires, les défaites, ça ne change rien. Un été, j’étais dans une équipe et on avait fait 1-0 contre une équipe de quatrième division avec des défaites derrière. Et à la fin de la saison, on a fait champion. L’important, c’est d’essayer d’autres choses.


12 Juil 2019 9:19
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17000
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
Matz Sels : « Chaque but va compter »
À 27 ans, Matz Sels fait partie des joueurs du Racing qui ont déjà connu des matches de Coupe d’Europe. Une expérience non négligeable au moment d’affronter le Maccabi Haïfa au deuxième tour de qualification de la Ligue Europa. Entretien.

Matz, quel bilan fais-tu de cette préparation estivale raccourcie ?
Personnellement, je me sens très bien. C’est vrai que la préparation a été plus courte que d’habitude notamment pour les internationaux. Je n’ai joué que deux matches de pré-saison sans avoir beaucoup de travail durant ces rencontres mais cela signifie que l’équipe a bien défendu. En disputant les tours de qualification de la Ligue Europa, nous savions que la saison démarrerait plus tôt. Nous avons bien travaillé afin d’être prêts pour les matches à venir.

L’ossature de l’équipe étant restée la même notamment sur le plan défensif, est-ce un avantage au moment d’être compétitifs rapidement ?
Cette stabilité est un avantage pour les automatismes. On a déjà certains repères de l’an dernier. Il y a aussi Alex (Djiku) et Jean-Jean (Bellegarde) qui sont arrivés pour renforcer l’effectif. Ils ont démontré lors des matches amicaux qu’ils s’étaient déjà bien intégrés et qu’ils allaient nous apporter un plus.

Du fait de ton expérience européenne (11 matches de Ligue des Champions), certains coéquipiers t’ont-ils demandé quelques conseils avant d’aborder cette double confrontation ?
Même s’ils n’ont pas tous joué des matches européens, ils ont la chance d’évoluer dans un championnat de qualité. En France, tu affrontes des équipes comme le Paris Saint-Germain, Lyon, Marseille et d’autres qui sont rompues aux joutes européennes. On connaît l’exigence du haut-niveau. Affronter de telles équipes chaque week-end permet de mieux gérer la pression avant un rendez-vous européen. Je souhaite simplement que l’on fasse quelque chose de beau pour notre public.

Quel est ton meilleur souvenir des matches européens que tu as disputés ?
Mon premier match de Ligue des Champions reste évidemment un souvenir marquant. C’était avec La Gantoise face à Lyon en phase de poules. En plus, j’avais arrêté un penalty de Lacazette en fin de match nous permettant de garder le point du nul (1-1). C’était le premier point dans l’histoire de La Gantoise en Ligue des Champions. Au final, on avait atteint les 8es de finale et pour un club belge, c’est un exploit.

Le parcours européen de La Gantoise auquel tu participé en 2015-2016 peut-il être une source d’inspiration ?
C’est différent. C’était la Ligue des Champions et on débutait directement en phases de groupes. Là, on a possiblement six matches pour intégrer les groupes. C’est encore loin mais on va tout faire pour y arriver. Ça commence jeudi face au Maccabi Haïfa.

Personnellement, ces matches-là t’ont ils fait grandir ?
Oui, définitivement ! Que ce soit en Ligue des Champions ou avec l’équipe nationale, cela te permet de voir tout le travail nécessaire pour être performant au très haut-niveau. Quand tu y goûtes, tu fais tout pour le retrouver ou y rester.

Que connais-tu du Maccabi Haïfa ?
Je connais bien un de leurs défenseurs Rami Gershon avec qui j’ai joué à La Gantoise. On continue d’échanger de temps en temps. Il m’a dit que son équipe était très motivée. Ils ont déjà disputé deux matches officiels à l’occasion du premier tour de qualification de la Ligue Europa. C’est un adversaire compliqué mais si tu veux jouer l’Europe il n’y a pas de matches faciles.

Quels sont les ingrédients à mettre en place ?
Chaque but va compter. Tu ne peux pas te permettre une contre-performance sinon c’est l’élimination contrairement au championnat où tu peux toujours te dire que tu te rattraperas sur le match suivant. Pour ce premier match, l’idéal serait de garder notre cage inviolée. Au contraire, à nous de marquer pour prendre un avantage avant le retour. Il faudra jouer notre jeu avec le soutien du public. Avant de penser au match retour, il faut déjà penser à faire le meilleur résultat possible à la Meinau.

Les fortes chaleurs annoncées peuvent-elles avoir un impact ?
Ce sera un facteur important à prendre en compte. Après, s’il fait chaud ce sera pour les deux équipes. Il faudra surtout penser à s’hydrater régulièrement.

Hâte de retrouver enfin la Meinau ?
Évidemment ! La saison dernière, nous avons quasiment joué tous nos matches à guichets fermés. Les tifos que l’on a pu voir avant les rencontres nous ont, à chaque fois, donné une énergie supplémentaire. Ici, il y a une atmosphère particulière et ça aide vraiment l’équipe. Même quand on est menés au score, les supporters continuent de nous encourager et de pousser. C’est positif pour nous. J’adore jouer à la Meinau !


24 Juil 2019 13:31
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 15:41
Messages: 3725
Localisation: WIEN
gros match de lui hier soir, merci


26 Juil 2019 13:16
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 76 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com