Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Mai 2019 10:26



Répondre au sujet  [ 140 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
 Football Régional 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
10eme journée
Samedi le28/11/2015

Strasbourg B 1 - 2 Illzach Modenheim
Haguenau 1 - 1 Thaon
Raon L Etape 3 - 0 Sarreguemines
Forbach 2 - 2 Schiltigheim
Epernay 1 - 1 Biesheim

Dimanche le 29/11/2015
Nancy B 1 - 2 Reims B
Metz B 1 - 3 Pagny sur Moselle

1 Reims B 31 10
2 Metz B 30 10
3 Illzach Modenheim 29 10
4 Raon L Etape 27 9
5 Haguenau 26 10
6 Nancy B 24 9
7 Sarreguemines 21 9
8 Schiltigheim 21 10
9 Strasbourg B 21 10
10 Pagny sur Moselle 21 10
11 Forbach 20 10
12 Epernay 20 10
13 Biesheim 18 10
14 Thaon 12 9


29 Nov 2015 17:46
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
DNA a écrit:
Michel Antoni (président du FR Haguenau) - Football «Garder les pieds sur terre»
Michel Antoni, le président du FRH, analyse la première partie de championnat de son équipe. Il se montre déçu et espère que les joueurs cadres sauront retrouver le niveau qui était le leur la saison dernière.
Image

un niveau des résultats, cette première partie de saison est-elle conforme à ce que vous en attendiez ?


– Aujourd’hui, on n’est pas bon, mais on est quand même cinquième. Alors qu’est ce que ça donnerait si on était efficace ? On est moins performant que l’année dernière, il y a des joueurs cadres qui sont moins bien et là, je suis un peu déçu. Pourquoi le sont-ils? Le foot, c’est les jambes et la tête et quand ça ne va pas dans la tête…

Il y a une minorité de joueurs satisfaisants, le reste est en-dessous. Peut-être qu’il y a eu un peu trop de bourrage de crâne venu de l’extérieur qui a fait croire aux joueurs qu’ils allaient monter. Est-ce ça ou autre chose ? En tout cas, la même équipe est moins bonne sur le terrain que l’année dernière.
« On a recruté des noms, pour l’instant ça ne suit pas »

– L’équipe II n’est que cinquième en Promotion d’Excellence. L’écart qui se creuse avec l’équipe fanion peut-il être un handicap pour le club ?


– On a un grouope de vingt-et-un joueurs en équipe première cette année. En principe, tous les dimanches, quatre ou cinq éléments devraient renforcer l’équipe deux. Ça n’a été que rarement le cas. Il y a eu des blessés, des absents et aussi un manque de motivation de la part de certains pour jouer en équipe réserve. On sait qu’il faudra qu’on monte avec cette équipe. C’est aussi notre objectif. Quand on a gagné à Gundershoffen ( 0-3, le 6 décembre, l’équipe réserve était renforcée par plusieurs joueurs de l’équipe une ), on nous a reproché de ne pas jouer le jeu. Mais c’est dans la logique des choses: il faut du temps de jeu pour tous.

– Le FRH pourra-t-il se consacrer à un recrutement aussi ambitieux au cours des prochaines saisons s’il ne décroche pas la montée en CFA ?


– Le recrutement est toujours ambitieux quand les joueurs montrent sur le terrain ce qu’on attend d’eux. Aujourd’hui, on a recruté des noms, mais pour l’instant, ça ne suit pas. On a fait venir Hassidou et à cause de ça, tout le monde a dit qu’on allait monter. C’est un bon joueur, il est techniquement super, mais ça fait deux mois qu’il est blessé…
« Tu ne peux pas interdire aux joueurs de rêver la nuit »

Je suis sûr que lors des matchs retour, il va nous montrer ce qu’il sait faire. On va continuer à donner le maximum pour avoir une bonne équipe. Si on ne monte pas cette saison, on essayera de faire mieux l’année prochaine.

– Quel délai vous fixez-vous pour atteindre le CFA ?


– L’objectif du coach et le mien ont été clairs. On a toujours dit qu’on voulait faire mieux que la saison dernière. On était quatrième, faire mieux, c’est faire au moins troisième. Si on comprend par là qu’on veut monter, c’est une erreur.

Certains joueurs l’avaient peut-être dans la tête, mais la montée en CFA n’est pas une obsession. On se prépare pour avoir une équipe afin de monter d’ici deux ou trois ans. Maintenant, tu ne peux pas interdire aux joueurs de rêver la nuit... Quand on a gagné les deux premiers matches, certains se voyaient déjà en CFA. C’est le problème, mais il faut garder les pieds sur terre.


dna a écrit:
CFA2 FR Haguenau - Reims La défaite malgré tout
Malgré une prestation de haut vol les Haguenoviens s’inclinent contre la réserve rémoise, qui aura montré qu’elle n’était pas leader par hasard.
Renforcés de trois professionnels, les Champenois sont venus à bout d’une équipe haguenovienne aux vertus retrouvées, qui aurait méritée le partage des points.

Après quelques approches, Omar Hassidou, de retour de blessure et encore en manque de rythme, est seul dans l’axe et aurait pu donner l’avantage aux locaux après un centre parfait de David Mastronjardi (12e ).
« On aurait mérité le match nul »
Suite à un corner botté par ce même Hassidou et à une reprise de la tête de Ludovic Falk le filet tremble mais ce n’est que le petit (20e ).

Les réservistes ne sont pas en reste et si Ebede gagne un premier face-à-face devant Charbonnier (23e ), il ne pourra rien lorsque l’attaquant reviendra à la charge suite à une perte de balle au milieu et à un service de Lobry (0-1, 24e ).
Après un nouveau sauvetage de Pierre Ebede cette fois devant Lobry, les Haguenoviens vont refaire surface. Dylan Bey, excentré à droite, centre pour David Mastronardi. Ce dernier va réussir le contrôle parfait et égalise en taclant le ballon hors de portée de Boizart (1-1, 34e ).

Ebede intervient en détournant une tentative de loin d’Oudin (38e ) avant que Hassidou, servi par Giesi, ne vienne défier Boizart. Mais la frappe enroulée à destination de la lucarne est détournée par le gardien (42e ).

Juste avant la pause Pierre Ebede sort encore une fois le grand jeu suite à une grosse frappe d’Oudin (44e ).

Après la pause l’intensité et le football panache sont de retour et Reims reprend rapidement l’avantage après un nouveau sauvetage d’Ebede Charbonnier termine le travail en force (1-2, 57e ).

À partir de là, Haguenau va jouer l’offensive à fond, en se créant plusieurs occasions tandis qu’en face, les balles de breaks seront légion, hélas mal exploitées, ou excellemment défendue.
Le public va exulter lorsque suite à un service de Quentin Bur - en retrait semble-t-il - Cyril Giesi va faire trembler les filets. C’est l’arbitre qui invalidera le but pour hors-jeu, à l’étonnement général.

« Ce soir on aurait mérité le match nul, conclura Philippe Knobloch, heureux de retrouver une équipe pleine d’envie et de talent. Si on continue comme ça, la chance qui nous fuit depuis quelques matchs va revenir. »

Place à la trêve des confiseurs, la prochaine étape pour le FRH c’est le 16 janvier prochain au stade de l’Aar à Schiltigheim…


18 Déc 2015 6:59
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
12eme journée
SAMEDI LE 5:12:2015

Illzach Modenheim 4 - 2 Biesheim
Samedi le 19/12/2015
Haguenau 1 - 2 Reims B
Strasbourg B 3 - 1 Pagny sur Moselle
Epernay 0 - 1 Thaon
Raon L Etape Reporté Schiltigheim
Forbach Reporté Nancy B
Dimanche le 20/12/2015
Metz B 3 - 0 Sarreguemines


16 Jan 2016 22:03
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
13eme journée
Samedi le 16/01/2016

Schiltigheim 0 - 3 Haguenau
Forbach Reporté Biesheim
Thaon Reporté Strasbourg B
Sarreguemines Reporté Epernay
Dimanche le 17/01/2016
Pagny sur Moselle Reporté Illzach Modenheim


16 Jan 2016 22:04
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
14eme journée
Samedi le 30/01/2016


Metz B Reporté Nancy B
Haguenau 1 - 1 Raon L Etape
Strasbourg B 0 - 5 Reims B
Biesheim 2 - 2 Thaon
Illzach Modenheim 3 - 4 Sarreguemines
Epernay Reporté Schiltigheim


30 Jan 2016 22:17
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
FR HAGUENAU-Épernay 3-2
Haguenau se relance face à Épernay -

Football Bon pour le moral
Le FR Haguenau a remporté le match qu’il ne fallait pas perdre contre une équipe qui ne lui avait jamais réussi au cours de ces dernières saisons.
C’est surtout grâce à une énorme entame de match que les joueurs de Philippe Knobloch ont construit un succès qui est somme toute mérité, au nombre des occasions.
Si on voulait en juger par le pourcentage de possession de balle, il en serait tout autrement. Épernay a dominé territorialement, mais la hargne défensive des locaux a été déterminante malgré l’absence de l’habituelle charnière centrale.
En début de rencontre, on retrouve le FRH comme on l’aime. Les joueurs font le pressing aux quatre coins du terrain et jouent un football rapide et précis vers l’avant dès qu’ils ont le ballon dans les pieds.
À ce rythme, ça ne met pas longtemps à se matérialiser au tableau d’affichage. Après de bonnes occasions pour Bur (6e ) et Mastronardi (10e ), le gardien du RCE va s’incliner pour la première fois.
Une excellente entrée en matière
Une longue ouverture signée Ursch dans la surface permet à Bur de marquer de la tête après le rebond, alors que Gervasoni avait délaissé son but (1-0, 13e ).
Quelques minutes plus tard, Giesi, entré en jeu à la place de Kateb (blessé), va lui aussi faire parler la poudre. Il récupère le ballon aux trente mètres, accélère en mode slalom et place une grosse frappe dans le petit filet opposé qui laisse Gervasoni pantois (2-0, 36e ).
À partir de là, bizarrement, ça se complique, les Haguenoviens oubliant leur football.
En fin de première mi-temps, on assiste à une séquence qui laisse augurer de ce qu’on va voir pendant toute la deuxième période, à savoir une grosse domination, souvent stérile, des visiteurs.
Antoine Diaz fait entrer ses trois remplaçants à la pause et le FRH se met en mode ultra-défensif.
Frayeurs en fin de partie
Il faudra pourtant attendre la reprise de la tête de Leonoro suite à un corner pour voir Ebede vraiment en danger (68e ). Logiquement pourtant, Deruffe réduit le score suite à un centre de Farssane et à une déviation de la tête de Ravenel (2-1, 72e ).
La pression s’accentue encore, mais Mastronardi pense délivrer définitivement son équipe en marquant en deux temps suite à ballon délivré par Koch (3-1, 83e ).
Il y aura pourtant encore un coup de chaud puisqu’une faute de main de Dylan Bey dans la surface permet à Deruffe de réduire encore une fois le score sur penalty (3-2, 89e ).
Finalement, on en restera là. Les grincheux diront que les Haguenoviens remportent une victoire heureuse, mais assurément, elle suffit à leur bonheur.
« On retiendra surtout la victoire et il faudra s’appuyer sur ce qu’on a fait de bien pour enchaîner », confirmera Joris Ursch, auteur d’une très bonne rencontre sur le côté droit de la défense.
Dans l’envie et dans l’efficacité, il faudra confirmer dès samedi prochaine en recevant l’ASIM au Parc des Sports…


27 Mar 2016 6:18
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Haguenau 0 - 0 Illzach Modenheim

Manque d’inspiration
Le FR Haguenau doit se contenter du partage des points face à l’ASIM au terme d’une rencontre qui n’aura jamais atteint les sommets.


Il y aura quand même eu un bon quart d’heure lors de la première période pour les joueurs de Philippe Knobloch, mais c’était bien trop peu pour espérer l’emporter.
Avant et après, les deux équipes ont bafouillé leur football, il ne faisait pas bon être attaquant dans cette rencontre où peu de ballons jouables sont arrivés aux avant-postes.
« On essaye de faire ce qu’on peut, mais c’est très dur confirmait Omar Hassidou un peu dépité après la rencontre. En semaine, on fait beaucoup de conservation de balle, on joue court et le week-end, on n’arrive pas à l’appliquer. »
Quelques sueurs froides
Les deux équipes se contenteront aisément du partage des points, car elles auraient aussi pu tout perdre. Des deux côtés, il y a eu des opportunités pour remporter la mise malgré la piètre qualité de jeu.
Concernant le FRH c’est surtout en première période que la différence aurait pu se faire lorsque Joey Bey (24e ), Mickaël Koch (28e ), Omar Hassidou (31e et 33e ), puis Cyril Giesi (34e ) ont eu l’opportunité d’aller battre Malachowski. Dans la foulée, Loïc Woelfflin s’est essayé de loin, mais Malachowski, qui était sur la trajectoire, a détourné le projectile de sa cible (36e ).
Juste avant la pause, Ibrahima Diallo a été à deux doigts de tromper la vigilance de l’arrière-garde haguenovienne, mais Pierre Ebede était à la parade (39e ).
En deuxième période, on prend les mêmes et… on fait pire. Haguenau n’y est plus du tout et l’ASIM n’est pas loin d’en profiter. Diallo, le véloce attaquant des visiteurs, fait passer quelques sueurs froides dans le dos des supporters locaux, mais Pierre Ebede interviendra avec talent (78e et 85e ).
Au final, on en restera là. Un match à oublier. Côté haguenovien, il faudra faire mieux la semaine prochaine pour aller chercher quelque chose à Biesheim…


3 Avr 2016 5:51
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
24eme journée
Samedi le 14/05/2016

Reims B 1 - 1 Haguenau

25eme journée
28/05/2016
Haguenau 2 - 2 Schiltigheim


Samedi le 4/06/2016
26eme journée
Nancy B 4- 1 Haguenau


1 Reims B 82 26
2 Raon L Etape 72 26
3 Sarreguemines 70 26
4 Nancy B 66 26
5 Metz B 65 26
6 Schiltigheim 62 26
7 Illzach Modenheim 61 26
8 Strasbourg B 60 26
9 Haguenau 59 26
10 Pagny sur Moselle 58 26
11 Forbach 57 26
12 Biesheim 54 26
13 Epernay 50 26
14 Thaon 42 26
.


14 Mai 2016 20:44
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Haguenau dominé

Les Nancéiens, en regagnant les vestiaires avec deux buts d’écart, ont obligé les Alsaciens à se découvrir et ont pu placer des contres efficaces au début de la deuxième période pour entériner leur victoire.

C’est d’abord Bassi qui a remonté tout le terrain pour servir sur un plateau Dembélé (54e ) avant que ce dernier ne lui rende la politesse (4-0, 64e ).

Le penalty de Giesi (4-1, 69e ) aurait pu relancer les Haguenoviens mais au contraire, il allait complètement calmer le jeu face à des Nancéiens plus méfiants. Seules les percées de Barka égayeront ces dernières minutes, mais l’ailier local butera sur Corneille (80e ) avant de toucher la barre (82e ).

C’est surtout en première période que la réserve nancéienne a construit les bases de son succès. En prenant très tôt les rênes du match, Ba lançait Bekkouche qui concluait d’une demi-volée du gauche (1-0, 6e ). Les Nancéiens mettront un petit moment avant de faire le break. Après les nombreuses tentatives infructueuses de Dembélé (14e , 18e , 23e ), c’est Bassouamina qui soulagera finalement ses coéquipiers (2-0, 31e ). Car, en face, Haguenau exposait de solides arguments et obligeait Muangngam à ne pas baisser sa garde. Le portier nancéien interviendra sur les tirs de Falk (19e ), Giesi (25e ) et Ursch (34e ).


5 Juin 2016 5:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Finale de la coupe d’Alsace - Le FR Haguenau s’impose face au Racing II (1-0)
Le 13, porte-bonheur

Image
Après une saison assez terne en championnat, le FR Haguenau s’est offert une belle occasion de sourire.
Déjà vainqueur en 2014, le FR Haguenau a remporté, aux dépens d’un Racing II en panne de réalisme, la sixième Coupe d’Alsace de son histoire grâce à un but d’Adrien Onega, son joker porte-bonheur.

En CFA 2, il joue très rarement, 98 minutes en tout cette saison, comme en Coupe d’Alsace et autres compétitions majeures d’ailleurs.

Donc, il n’était pas prévu qu’Adrien Onega (et le numéro 13 de son maillot) entre sur la pelouse de Schweighouse-sur-Moder, comme il n’était même pas prévu qu’il figure sur la feuille de match.
« Normalement, j’aurais dû rester à la maison »

Mais, comme il manquait près de dix joueurs de son effectif à Philippe Knobloch, il était pourtant là à faire le nombre.

« Normalement, j’aurais dû rester à la maison ou venir en simple supporter. Et puis, je marque. C’est incroyable, superbe. Ça fait plaisir pour le club », raconte timidement, presque gêné, le jeune homme de vingt-deux ans.

Hier, il est entré en jeu, alors qu’on allait entamer les dix dernières minutes. Et puis, à peine quelques tours de trotteuse plus loin, après ce coup franc frappé par Bur et cette déviation de la tête de Mastronardi, c’est lui qui reprenait le ballon pour le mettre hors de portée des gants de Schmittheissler (83e ). La Coupe venait de choisir son camp…

Mais il serait également injuste, dans une finale qui a longtemps ronronné avant de s’embellir, d’oublier de citer Loïc Corneille, auteur de parades somptueuses comme d’interventions salutaires. Le gardien haguenovien a su briller sur ce centre de Sanogo (6e ), comme il a su s’envoler sur ces coups francs de Weissbeck (28e , 61e ). Et puis, il est encore là sur ce coup de tête d’Onwuzurumba (74e ), et sur cette frappe enroulée de Sanogo qui ne l’enroue pas (76e ).
Des frappes qui ont fait plus peur aux moineaux qu’à Corneille

Le Racing II, vous l’aurez compris, a eu des occasions, mais a manqué de justesse dans le dernier geste, dans les derniers trente mètres.

On pense à ces multiples frappes non cadrées, qui ont fait plus peur aux moineaux qu’à Corneille. On pense aussi à l’improbable raté d’Onwuzurumba sur ce caviar de Sanogo, tout juste après la pause.

« C’est un peu le résumé de notre saison. On domine, mais on ne marque pas, dira d’ailleurs Pascal Droehnlé, l’entraîneur de la jeune maison bleue. Mais je suis fier de mes joueurs, puisqu’ils ont tout donné. »

En face, « malgré les langues tirées par mes joueurs » dixit Philippe Knobloch, on a su conclure de belle manière une saison médiocre.

« Bien sûr que je suis content, raconte l’entraîneur du FRH. On a su se remobiliser pour cet événement. Tout est une affaire d’état d’esprit, on gagne à l’arrache. Mais quand on fait preuve de volonté, on peut réaliser de très belles choses. Notre buteur symbolise cela. »

Avant d’inscrire le seul but de la partie, ses joueurs avaient toutefois aussi eu leurs occasions. Mastronardi avait raté de peu l’ouverture du score (2e ), comme Bur (17e ) ou Koch (20e ). Le gardien strasbourgeois, Schmittheissler, avait également pris sa part, faisant preuve de réflexe sur cette tête de Mastronardi (50e ).

Et il s’était également superbement détendu sur ce coup franc de Bur (66e ), regardant ensuite avec soulagement ce ballon repris par la tête de… Mastronardi chatouiller sa transversale cinq minutes plus tard (71e ).

Quant à Onega, qui aurait peut-être préféré regarder Slovaquie – pays de Galles à la télé (allez savoir), il est redevenu joueur. Et, avec son numéro 13 dans le dos, il a finalement pris le premier rôle. Un rôle de porte-bonheur. Coupez !


dna a écrit:
« Des émotions positives »
Image
Les Haguenoviens peuvent savourer

❏ ANTHONY CACI (Racing II) : « C’est dommage, on a fait une bonne partie, on a tout donné, mais on a manqué de réalisme devant le but. Sinon, on était bien dans le jeu. Pour ma première finale, j’aurais souhaité une meilleure issue ».

❏ GAËTAN WEISSBECK (Racing II) :
« Je suis déçu, forcément, du résultat. Haguenau marque sur sa seule grosse occasion en seconde période. Nous, on a été moins efficace. C’est mon 36e match de la saison, la fatigue a joué. Je vais profiter de deux semaines de vacances avant de reprendre l’entraînement ».

❏ OMAR MEGAT (FR Haguenau) : « Je n’avais jamais joué de finale, c’est assez particulier. En plus, on la gagne. Qui plus est contre le Racing, c’est magique. On a eu des occasions franches, tout comme le Racing, on a su être réaliste en fin de match ».

❏ ADRIEN ONEGA (FR Haguenau) : « C’est exceptionnel pour moi. Je suis rentré, j’ai marqué le but décisif. Je ne fais pas partie du groupe de l’équipe “une”, mais j’espère bien l’intégrer la saison prochaine ».

❏ CYRIL GIESI (capitaine du FR Haguenau) : « On a fait une saison en demi-teinte, alors, la finir sur une victoire en Coupe d’Alsace, ce ne sont que des émotions positives ».

❏ LUDOVIC FALK (FR Haguenau) : « Je suis très content d’avoir gagné. C’était un peu dans la douleur, mais on savait que ce match allait se jouer dans les têtes. Sur le terrain, on sentait la fatigue. J’ai juste envie de dire qu’on a gagné, et c’est ça le plus important. Contre le Racing, c’est un match qui tient toujours à cœur, mais l’essentiel, c’était de l’emporter, peu importe la manière ».


12 Juin 2016 5:32
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 140 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com