Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 23 Sep 2018 16:37



Répondre au sujet  [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 Fédération Française de Football (FFF) 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 27 Mai 2005 11:39
Messages: 3965
Ben non, justement, la citation de PoY dit que les clubs de L2 ne voteront ce changement que s'il y a un statu quo cette année : 3 montées et 3 descentes.


8 Oct 2015 14:37
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14524
Localisation: Dorlisheim
Si j'ai bien compris, la citation de PoY, cette saison il y aura encore les trois montées et descende, et pour la saison 2016/2017 il y aura les barrages pour le troisième .


8 Oct 2015 17:01
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 9947
Localisation: Longjumeau
Tenor a écrit:
est-ce que je me suis fait comprendre, ou alors je n'ai rien saisi dans l'article :?: ;)

Ben oui, tu n'as rien saisi de l'article :blbl:


8 Oct 2015 19:30
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11036
Localisation: HAGUENAU
bon, c'est juré la prochaine fois je n'emploierai plus la lecture rapide, mais il faut avouer tout de même que ça ferait tâche de terminer 3ème :lol:


9 Oct 2015 12:17
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16470
Localisation: Strasbourg
La FFF est en train de privilégier de plus en plus cette "Première Ligue" (à peine copié sur les Anglais) en leur reversant le double de subventions par rapport à l'UCPF (clubs de ligue 2 et plus).
A noter que maintenant Thiriez est d'accord pour le 2+1 en terme de montées/descentes ... mais veut l'appliquer dès cette année.

On se dirige de plus en plus vers cette ligue fermée à mon avis.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


12 Nov 2015 22:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14524
Localisation: Dorlisheim
Equipe a écrit:
Bernard Caïazzo : «La Ligue 1 a été obligée de prendre ses distances avec la L2»
Bernard Caïazzo, président du syndicat Première Ligue, regrette le récent référé de l'UCPF et pointe la «lourde responsabilité» de son président Guy Cotret. Il explique que les clubs de Ligue 1 ne souhaitent plus négocier avec leurs homologues de Ligue 2.

Ce jeudi après-midi, en présence de Nasser Al-Khelaïfi le président du PSG et vice-président de Première Ligue (au même titre que Chabanne, Aulas et Triaud), se tient un conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP). Au menu des discussions le retour des tensions entre Première Ligue, le syndicat de 19 clubs de L1 et l'UCPF, le syndicat historique (ndlr: il regroupe aujourd'hui les 20 clubs de L2, un de L1 (Guingamp) et trois de National) suite à sa récente action devant le tribunal de grande instance de Paris. Autre sujet de crispation à l'ordre du jour, la question du financement des deux syndicats.

«Comment la Ligue 1 a-t-elle réagi au référé intenté par l'UCPF ?
Ce référé inutile, stupide et perdu par l’UCPF a pour conséquence de faire capoter une négociation qui était proche d’aboutir. La L1 a été obligée de prendre ses distances avec la L2. Guy Cotret en porte la lourde responsabilité. Tout, dans son attitude, montre qu’il n’avait guère envie d’accepter un compromis. Sinon, comment expliquer son agressivité permanente dans les réunions ? Comment comprendre son activisme médiatique et, surtout, l’absence de communication avec ses collègues de Ligue 2 qui ignoraient sa stratégie judiciaire. Dans ce contexte, les clubs de Ligue 1 ne souhaitent plus poursuivre les négociations. Et peu importe les conséquences. Ils ont décidé de renoncer à accorder à la Ligue 2 les garanties financières sur la période de dix ans, précédemment évoquée. Je le regrette profondément, mais il s’agit de la position unanime de Première Ligue. Nous irons jusqu’au bout des procédures judiciaires.

Que vont faire les clubs de L1 désormais ?
Ce qu’ils s’étaient promis de faire : tout mettre en œuvre pour fortifier le football français. Ils n’abandonneront sûrement pas la Ligue 2 mais ils agiront par le biais de rapports plus individualisés. La solidarité sera moins collective. Les clubs de Ligue 2 qui, depuis six mois, ont eu pour seule préoccupation de montrer leurs muscles en seront peut-être pour leurs frais. C’est dommage : nous avons toujours affirmé que la Ligue 2 devait être considérée comme un allié face aux clubs étrangers.

«Imaginer que des clubs de Ligue 2 sont plus représentatifs que PSG, OM, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, Lille, Nantes ou Monaco, relève plutôt du domaine du fantasme et de la fiction»


Où en étaient les négociations avant ce divorce ?

Malheureusement, nous sommes revenus à la situation d’extrême tension de juillet dernier. Les déclarations répétées de Guy Cotret dans la presse alimentent les discordes. Ainsi, lire dans L’Yonne Républicaine, le 2 novembre, le matin même d'une réunion, que les ''tribunaux étaient la solution'' à nos problèmes, nous a passablement irrités. Si Première Ligue a décidé de rompre les négociations, c’est à cause de l’assignation en référé de l’UCPF qui visait à l’interdiction au Conseil d’administration de la LFP de se réunir. Mais comment peut-on chercher à empêcher le fonctionnement normal du football professionnel pour un simple désaccord sur le siège du syndicat de clubs le plus représentatif ? Bien entendu, le tribunal a repoussé cette demande suicidaire. À la limite, nous aurions compris, sans l’admettre, une action en justice sur le sujet du syndicat le plus représentatif, même si imaginer que des clubs de Ligue 2 sont plus représentatifs que PSG, OM, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, Lille, Nantes ou Monaco, relève plutôt du domaine du fantasme et de la fiction.

A quand remontent les dernières négociations entre Première Ligue et l’UCPF ?
Nous nous sommes revus le lundi 2 novembre dans l’espoir de conclure des négociations engagées depuis plusieurs semaines. Mais la réunion a mal commencé à cause de l’attitude discourtoise de Guy Cotret, président de l’UCPF, qui a refusé de serrer la main de deux présidents de clubs de Ligue 1, Said Chabane d’Angers et Waldemar Kita de Nantes. L’agressivité ne doit en aucun cas régenter nos rapports. Heureusement, grâce aux autres présidents de clubs de Ligue 2 présents (Clermont, Dijon, Laval et Niort), les discussions ont pris ensuite une tournure plus positive et apaisée.

Quelle était la demande principale de votre syndicat ?
La Ligue 1 souhaite devenir autonome par rapport à la Ligue 2, à l’image de ce que l’on constate en Angleterre et en Italie. En échange, elle lui garantissait les mêmes ressources sur une période de dix ans. C’est une sécurisation financière importante de son activité que l’on peut évaluer à 800 M€. Autonomie ne signifie pas séparation absolue car il existera toujours une forme d’interdépendance entre les deux divisions.»


13 Nov 2015 12:02
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14524
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
L2/NAT
Ligue 2 - National : un barrage de promotion/relégation dès 2016-17
Il y aura un barrage de promotion/relégation entre le 18e de Ligue 2 et le 3e de National dès la saison prochaine, a décidé l'AG de la FFF, samedi à Tours.
L'Assemblée générale de la FFF a adopté samedi matin à Tours un système de barrage de promotion/relégation entre le 18e de Ligue 2 et le 3e de National à partir de la saison 2016-2017, sur le même modèle que celui adopté en avril dernier par la LFP entre le 18e de Ligue 1 et le 3e de Ligue 2. L'aval de la FFF en assemblée générale était nécessaire pour le barrage Ligue 2 - National puisque c'est la FFF qui gère le National, à la différence des deux premières divisions professionnelles, gérées par la Ligue. La mesure, critiquée par une partie du monde amateur, a été adoptée par 59,08 % des votants.


28 Mai 2016 15:39
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14524
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
FFF : National, CFA et CFA 2 muteront en 2017 en National 1, National 2 et National 3
Adieu National, CFA et CFA 2 : à partir de 2017-2018, ces Championnats changeront de noms pour devenir National 1, 2 et 3. Le CFA 2 changera aussi de format et sera géré par les 12 nouvelles super-ligues et non plus par la FFF.

L'Assemblée générale de la FFF a adopté samedi la réforme des Championnats nationaux, à compter de la saison 2017-2018. Cette refonte de la hiérarchie des compétitions correspond au volet sportif de la réforme territoriale de la Fédération, qui s'inscrit elle-même dans le prolongement de la réforme de la carte administrative de la France en treize régions (la carte de la FFF n'en comptera elle que douze, la Ligue Méditerranée - PACA - et la Corse fusionnant en une seule et même entité).

Sans changement pour le National et le CFA
Un groupe de travail réunissant la FFF, la DTN, des représentants des ligues, des districts et des clubs avait arrété les contours de cette réforme des Championnats à Clairefontaine le 8 avril dernier. Créés en 1997, les trois niveaux nationaux vont changer, au minimum, d'appellation. Si le National et le CFA, rebaptisés National 1 et National 2, ne changent pas de formule, l'actuel CFA2, change à la fois de nom (National 3) et de format : ce Championnat, qui devait à l'origine prendre le nom de "Championnat fédéral", sera composé non plus de huit mais de douze groupes, soit un par nouvelle grande région.

LES NOUVEAUX CHAMPIONNATS NATIONAUX
(organisation actuelle et changements à partir de 2017-2018)
Niveau 2015-16 2017-18 groupexéquipes
D3 National National 1 1x18
D4 CFA National 2 4x16
D5 CFA 2 National 3 12x14

.


28 Mai 2016 16:39
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14524
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Noël Le Graët a été réélu président de la FFF
Noël Le Graët a été réélu samedi président de la FFF avec 57,4% des voix dès le premier tour.
Noël Le Graët a été réélu samedi matin à la présidence de la Fédération française de football (FFF). Dès le premier tour, la liste du président sortant a recueilli 57,4% des voix contre 41,9% pour celle de Jacques Rousselot, président de Nancy. Eric Thomas a obtenu 0,5% des suffrages. Enfin, David Donadei n'a obtenu aucune voix. Les 214 présents ont voté. Le Graël est réélu pour quatre ans.
Noël Le Graët, 75 ans, est président de la FFF depuis juin 2011. En 2012, il avait été réélu avec 83,1% des voix. Il était auparavant vice-président de la FFF de 2005 à juin 2011. Et a été président de la LFP pendant neuf ans, entre 1991 et 2000.


18 Mar 2017 16:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14524
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le fastueux train de vie de la Fédération française de football
La Cour des comptes, dans un rapport dévoilé ce mercredi par Le Monde, pointe les généreuses dépenses de la Fédération française de football envers ses salariés et son président.
L'armoire à trophées des Bleus n'a pas reçu de nouveau pensionnaire depuis quinze ans mais les poches de la Fédération française de football sont, elles, très bien garnies. C'est du moins ce qui ressort d'un rapport de la Cour des comptes, dont Le Monde a pu consulter la partie confidentielle.

Les sages de la rue Cambon vantent la "gestion en bon père de famille" et "l'aisance financière" de l'instance, rendues possibles par une professionnalisation lancée par l'élection du président Noël Le Graët en 2011, au lendemain de la tragi-comédie de Knysna.
Le Graët et ses vols

Mais ce portefeuille bien garni, avec un budget prévisionnel monté à 224,6 millions d'euros pour l'exercice en cours, s'est accompagné de quelques largesses. Et notamment d'une explosion des affrètements d'avions, dont le coût est passé de 9 000 euros en 2011 à 313 000 euros en 2015.

La hausse est principalement aux déplacements en avion privé de Noël Le Graët, au nombre de 27 par exemple sur l'exercice 2014-15. Le président "accompagne les sélections, est omniprésent sur le plan international et est au contact du football amateur en métropole et dans les DOM-TOM", s'est justifiée la FFF.
Des licenciements trop coûteux ?

La Cour pointe aussi des "facilités dans la gestion des ressources humaines" : "augmentations générales de 3 % par an, abondement du plan d’épargne entreprise, accord relatif à la participation, accords d’intéressement basés pour partie sur les résultats financiers de la Fédération...

Les indemnités de ruptures conventionnelles et/ou transactionnelles sont aussi dans le viseur, avec un total de 8,6 millions d'euros entre 2011 et 2015 que la Cour juge supérieur à ce que des tribunaux prud'homaux auraient accordé.

Un avis que ne partage pas la Fédération, qui argue que ce type de départs avait été "privilégié pour éviter le risque du contentieux, par nature incertain et potentiellement supérieur".


28 Mar 2018 13:09
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 67 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com