Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Mai 2019 9:14



Répondre au sujet  [ 346 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35
 Les Insolites du Football 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11488
Localisation: HAGUENAU
la photo du jour dans les DNA : Thomasson le minime et TL qui fait grand frère ...quel contraste et pourtant :roll:


12 Mar 2019 14:11
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15751
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom -
Le défenseur international a porté les couleurs mulhousiennes en 1980/1981

Image

Jean-Pierre Adams s’est révélé sous le maillot de Nîmes qui en a fait un joueur de l’équipe de France. « C’était une force de la nature. Il avait beaucoup de détermination et de la volonté », se souvenait l’ancien sélectionneur des Bleus, le regretté, Henri Michel.


Adams, ancien joueur du FC Mulhouse, dans le coma depuis 37 ans
Plongé dans le coma depuis 37 ans, l’ancien joueur du FC Mulhouse Jean-Pierre Adams a eu 71 ans. Bernadette, qui continue de veiller sur lui, et ses compagnons de route à Mulhouse ont accepté de témoigner.
Jean-Pierre Adams. Ce nom ne dira sûrement rien aux plus jeunes. Ni, peut-être, aux moins jeunes, quand bien même ils sont des amoureux de football. Pour ceux qui l’ignorent : Jean-Pierre Adams formait la charnière centrale de l’équipe de France aux côtés de Marius Trésor dans les années 70. C’était un roc, un défenseur infranchissable, capable de grandes ruées vers l’avant comme lors de ce match qualificatif pour la Coupe du monde qui opposait la France à l’URSS, le 13 octobre 1972, lors de l’inauguration du Parc des Princes.

Sa carrière l’emmène de Fontainebleau à Nîmes en passant par l’OGC Nice, le Paris Saint-Germain (D1) et le FC Mulhouse, où il signe en 1979 alors que le club évolue en Division 2. À 31 ans, il y dispute alors onze rencontres sous la houlette de Roland Merschel. Ce sera son dernier club professionnel car Adams retrouva ensuite Chalon (D4) pendant deux saisons. C’est là-bas que tout bascule.
« Je ne dis pas qu’il comprend, mais il entend »

Le 17 mars 1982, il est opéré du genou. L’intervention, pourtant bénigne, tourne mal. Une erreur d’anesthésie le plonge dans un coma végétatif. Depuis ce jour maudit, sa femme Bernadette ne le quitte plus et vit au rythme de sa seule respiration. Tous les jours, dans sa petite villa de Caissargues, dans le Gard, elle s’adonne au même rituel.

« Le matin, c’est lever à 6h45 puis petit-déjeuner, glisse-t-elle. L’aide-soignante arrive vers 9h pour la toilette. Le kiné s’active pour la mobilisation des jambes. On l’assoit dans un fauteuil. Il prend son goûter vers 16h. Entre 18 30 et 18h45, on le remet dans le fauteuil. Après son souper, je veille sur lui… »

Voilà 37 ans que le natif de Dakar (Sénégal) n’a pas prononcé le moindre mot. Mais Bernadette épie le moindre geste, est suspendue au moindre signe de vie de son mari. Si le monde du football l’a oublié pour une grande partie, Jean-Pierre Adams continue de rester malgré tout, à sa manière, en contact avec ce sport. Ce sport qui lui a tant donné puis tout repris.

Bernadette raconte : « Il a la télé, je lui mets les matches. Il entend… Je ne dis pas qu’il comprend, mais il entend. Il sent ma présence. Je l’entends tousser ou se plaindre. Au moindre sursaut, je me lève. »

Bernadette veut croire au miracle. « L’espoir fait vivre, non ? On se demande comment cela finira, mais il ne faut pas baisser les bras. Parfois, c’est très dur, je ressens de la rage et du mépris, notamment pour cet anesthésiste. Je lui en voudrai jusqu’à la fin de ma vie. »

Adams a encore parfois quelques visites. « Jacques Vendroux (chef du service des sports de Radio France) et Michel Drucker sont venus à la maison. Marius Trésor ? Non, pas trop… Il a certainement ses raisons. Michel Mézy (Ndlr : son camarade de jeu du temps où il jouait à Nîmes) parle de temps en temps de lui. C’est à peu près tout. »

« On sortait souvent au “Doyen”, à Lutterbach »


À Mulhouse, Jean-Claude Fuentes est de loin le mieux placé pour évoquer le passage du défenseur international.

« C’est moi qui suis allé le chercher à l’aéroport quand il est arrivé, se souvient son coéquipier au FCM, ému au moment de se replonger dans ces souvenirs. On était assez proches. Il venait voir des matches de Bundesliga le samedi soir à la maison. »

Celui qui est aujourd’hui dirigeant des Azzurri Mulhouse se rappelle avoir été sanctionné par le FCM en compagnie d’Adams et relégué en équipe réserve. « Bon, c’était un bon vivant et son hygiène de vie n’était pas forcément irréprochable, sourit-il. Mais à Mulhouse, il était en fin de carrière et je ne sais pas s’il était encore très motivé. Je me posais parfois la question. On allait souvent au “Doyen”, une discothèque tenue par Claude Grumeau à Lutterbach. Quand on en sortait, il faisait jour. Bon, on s’y rendait en milieu de semaine, pas avant les matches. Je me souviens qu’après avoir remporté la Coupe CMDP, je lui ai dit : “Voilà, tu as le seul trophée qui manquait à ton palmarès !” Ça l’avait fait marrer. »

Gérard Grégoire, son coach en équipe réserve, se remémore lui aussi : « Il était au bout de ce qu’il pouvait donner sur les terrains. En raison d’une grosse masse musculaire, il avait souvent des pépins physiques. J’étais proche de lui. Il sortait aussi souvent à Wittelsheim où, après son accident, nous avions organisé un match de solidarité. Je suis allé le voir dans le Gard. Dans mon équipe II, c’était évidemment un joueur fantastique, mais surtout très sympa avec tout le monde. Ce n’était pas le genre de garçon à faire la star. Il était aimé de tous. »

Kutermak : « Le premier à l’apéro et le premier sur le terrain »


Les jeunes de l’époque étaient sous le charme, excités à l’idée d’évoluer au côté d’un international. « Il était impressionnant. De par son physique, mais aussi de par son charisme, explique Dany Kutermak. Il dégageait vraiment un truc quand il arrivait quelque part. Et puis, il aimait profiter de la vie. Il aimait sortir le samedi soir, mais cela ne l’empêchait pas d’être le premier arrivé au décrassage le dimanche matin. On va dire qu’il était le premier à l’apéro et le premier sur le terrain. »

« C’était un mec super, renchérit Maurice Danelon, qui a joué à ses côtés dans l’axe de la défense haut-rhinoise. Il n’a jamais mis en avant où il avait joué auparavant. Il s’est fondu dans le moule. Tout simplement. On l’adorait. »

Jean-Pierre Adams n’a finalement jamais vraiment eu l’occasion d’évoquer son passage en Alsace. Mais rien ne dit aujourd’hui qu’il n’y pense pas de temps en temps. Bernadette, son amour de toujours, ne cessera en tout cas jamais d’y croire.



Jean-Pierre Adams en bref


Né le : 10 mars 1948 (71 ans) à Dakar (Sénégal).

➤ Marié , 2 enfants.

➤ Taille : 1,78 m

➤ Poste : défenseur

Parcours professionnel : RC Fontainebleau (1967-1970), Nîmes (1973-77), OGC Nice (1977-1979), Paris SG (1979-1980), FC Mulhouse (1980-1981)

➤ Sélections en équipe de France : 22 (entre 1972 et 1976).

➤ Palmarès : vainqueur de la Coupe des Alpes en 1972 avec Nîmes ; vice-champion de France en 1972 avec Nîmes et en 1976 avec Nice ; vice-champion de France amateurs en 1968 et en 1969 avec Fontainebleau ; demi-finaliste de la Coupe de France en 1973 avec le Nîmes


2 Avr 2019 12:57
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15751
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Israël : le plus vieux joueur du monde est un gardien de 73 ans
Image
L'Israélien d'origine irakienne Isaak Hayik, 73 ans, a établi vendredi un nouveau record du monde : il est devenu le plus vieux joueur à avoir participé à un match professionnel.
Il aura 74 ans la semaine prochaine et, ce vendredi, il est officiellement devenu le plus vieux joueur au monde à participer à un match professionnel. L'Israélien Isaak Hayik, un gardien d'origine irakienne, a subi une défaite (1-5) avec son équipe, Ironi Or Yehuda, face au Maccabi Ramat Gan, mais il a gardé le sourire en recevant son prix du Guinness des records lors d'une petite cérémonie.
« Je suis prêt pour un autre match, a déclaré Hayik, qui a déménagé en Israël à l'âge de quatre ans. C'est non seulement une source de fierté pour moi, mais aussi pour le sport israélien en général. » La famille de Hayik faisait partie des dizaines de milliers de Juifs irakiens qui ont fui en Israël après la création du pays, en 1948. Le record précédent de « plus vieux joueur pro du monde » était détenu par un Uruguayen, Robert Carmona. En 2015, il avait joué un match professionnel avec le Pan de Azucar à l'âge de 53 ans, a déclaré un représentant du Guinness World Records.

:bravo: :bravo: l'ancien


5 Avr 2019 17:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15751
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
la panenka totalement ratée d'Éric Bauthéac, qui marque quand même
Eric Bauthéac a tenté une panenka avec son club de Brisbane Roar dans le Championnat d'Australie. Même si son geste a été totalement raté, le milieu français a marqué.
Brisbane Roar a perdu un match dingue contre Adelaïde United (3-5), dans le Championnat d'Australie. Un match dingue, qui a également vu une des « panenka » les plus ratées de la saison, signée Éric Bauthéac. Car ce jeudi, le milieu français a totalement manqué sa panenka, qui consiste à masquer jusqu'au dernier moment son geste avant de piquer le ballon et de faire une feuille morte au milieu du but, alors que le gardien a déjà plongé sur un côté.
Sauf que, cette fois, le joueur de 31 ans n'a pas réussi à lever son ballon, qui a filé au ralenti, à ras de terre, au centre de la cage. Ce geste raté a tout de même connu une fin heureuse, puisque le gardien, à genou, était déjà parti sur un côté. Pas rassuré au moment de sa frappe manquant totalement de puissance, Bauthéac avait même pu suivre le ballon afin, éventuellement, d'être prêt à le reprendre en cas de parade du portier.

https://twitter.com/i/status/1121350697163870210



25 Avr 2019 13:22
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 27 Mai 2005 11:39
Messages: 4122
Y a un joueur paraguayen qui s’est fait virer de son club l’autre jour pour une Panenka ratée !


26 Avr 2019 0:27
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15751
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Copa Sudamericana :
il rate sa panenka aux tirs au but, son équipe le vire

La sanction est lourde. L'Independiente Campo Grande (Paraguay) misait beaucoup sur une qualification en 16e de finale de la Copa Sudamericana afin d'éponger ses dettes. Mais contre La Equidad (Colombie), le club s'est incliné aux tirs au but, avec notamment une panenka bien ratée par le milieu vénézuélien Bendrix Parra. Le président n'a pas apprécié et a tout bonnement licencié le joueur en faute !


https://youtu.be/GJw0DOEK33s


26 Avr 2019 14:50
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 346 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com