Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 26 Avr 2019 11:51



Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 Salaire des joueurs 
Auteur Message
Voici ce que peux lire sur le site de football365.fr.

Interview du President de L4OLYMPIQUE DE MARSEILLE :

Citation:
Pour revenir à  Marseille, comment vont vos finances ?
En 2004, j’aurai diminué les salaires à  tous les niveaux et du mieux que je peux. Si on ne se bat pas, on ne fait rien dans le foot. La saison qui vient ne sera pas bonne sur le plan financier. Franchement, l’introduction en Bourse, nous on s’en fout, on n’est pas dans les clous. A l’OM, il faut tout améliorer mais l’année 2004-2005 sera meilleure. La nouvelle répartition des droits télés nous sera plus favorable à  hauteur de 20 millions d’euros si on finit cinquième contre 11,5 cette saison. De plus, notre contrat signé avec Adidas prendra effet à  cette date et nous assurera des revenus, de l’ordre de 7,5 millions d’euros par an, et puis les « gros » contrats qui plombent les comptent arriveront à  échéance à  ce moment-là .


Don cette lutte n'engage pas que le RACING CLUB DE STRASBOURG tous les club sont touché par cette politique de restriction budgetaire.


24 Juin 2003 18:32
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Aoû 2002 11:53
Messages: 5362
Localisation: Lingolsheim
Message 
oue enfin bon tout est relatif.
Quand au Racing on limite à  30 000 €, à  marseille on limite à  150 000 €.
C'est quand même pas tout à  fait comparable. :roll:
Le p'tit Johansen il touche 55 000 € net je crois, alors imagine toi ce que doivent toucher les quelques stars qu'ils comptent faire venir. Pauleta s'il vient touchera entre 80 000 et 100 000 € avec un système de primes qui peut le ramener à  plus de 150 000 €, Nakata quant à  lui est le 6e joueur le plus payé au monde et Marseille compte payer son salaire avec tout les produits dérivés et autres droits d'images (ils veulent même écrire à  la Ligue pour obtenir les droits télés de Marseille et donc de Nakata pour les revendre aux jap). Tout ça était marqué dans "La Provence". Alors je vois pas trop où se situe cette baisse de salaires.
Bouchet est un apprenti mafioso et il commence vraiment à  me gonfler. En fait je peux déjà  plus voir sa tête.


24 Juin 2003 19:04
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Aoû 2002 0:41
Messages: 3719
Localisation: Haguenau (67)
Message 
Le racing est sur une autre planète que veux tu mais il peut jouer dans la même cours par contre packe bon Marseille n'a pas vraiment de qualité dans son effectif pour le moment.


24 Juin 2003 20:49
Profil ICQ YIM
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 16:52
Messages: 10821
En France comme dans d'autres pays où il fait l'objet d'un véritable culte, le football professionnel est menacé d'asphyxie. La cause : les rémunérations des joueurs, qui ne sont plus en rapport avec la conjoncture économique.

DOMINIQUE ROCHETEAU, répondant récemment à  un auditeur estomaqué par les sommes faramineuses que gagnent certains footballeurs, a justifié cette situation au micro de France Inter en mettant en exergue la durée très courte pendant laquelle ils sont à  l'apogée de leur carrière. On touche ici un premier aspect fondamental du problème : cette divergence d'intérêts entre le joueur, pressé de monnayer au prix fort ses dix ou douze meilleures années, et des dirigeants soucieux de la pérennité de leur club, en dépit des fortes fluctuations de la conjoncture économique. Le débat a pris une nouvelle dimension récemment, et s'est traduit par un marché des transferts atone, en France comme ailleurs.

En France, les 30 meilleurs joueurs touchent en moyenne 100 000 euros par mois
A la fin des années quatre-vingt-dix, l'augmentation très sensible des droits de retransmission avait constitué une manne substantielle entraînant les clubs vers la folie des grandeurs. De fait, on s'est retrouvé ensuite avec des effectifs de 35 ou 40 joueurs, et les stars s'arrachaient à  coups de millions. Depuis, les investissements des télés ont reculé ou cessé, le nombre de spectateurs a stagné, les sponsors et les collectivités publiques se sont montrés frileux. Ainsi, les clubs se retrouvent aujourd'hui à  bout de souffle et les dirigeants craignent l'asphyxie. Souvent,la masse salariale s'élève à  70 ou 80 % du budget, quand elle ne donne pas lieu à  une situation ubuesque comme en Italie en 2002 (118 % du budget de la Fiorentina !). En France, les 30 meilleurs joueurs touchent en moyenne 100000 euros par mois dans un championnat de L1 où le salaire moyen était, selon les chiffres communiqués par l'UNPF, de 22800 euros mensuels la saison dernière. Pour éviter l'endettement qui menace parfois de relégation les clubs les plus prestigieux, comme Monaco en juin dernier, les dirigeants ont prêté ou recruté à  moindre frais. Premier effet : les stars se font plus rares. Mais ces mesures ne suffisent pas à  améliorer la situation car pendant qu'un directoire prend peur en évaluant le poids de son portefeuille, le joueur, lui, craint pour son avenir. Aussi, plutôt que d'accepter un transfert dans un autre club, moyennant une baisse de salaire de l'ordre de 30 ou 40%, il préférera aller jusqu'au bout du contrat en cours, quitte à  cirer le banc pendant de longs mois. La solution qui consistait, il y a quelque temps encore, en une séparation à  l'amiable moyennant une indemnité, n'en est plus une depuis que celle-ci est soumise à  l'impôt. Bagayoko a donc préféré rester à  l'OM, moyennant 132000 euros mensuels, quitte à  être privé de match, plutôt que de voguer vers un avenir encore plus incertain. Et c'est l'impasse.

Les uns sont côtés en bourse, les autres sont exemptés de charges sociales
Pour en sortir, il faudrait brûler ce qu'on a adoré. Après le déplafonnement des effectifs en 1999, la solution pourrait consister en une nouvelle limitation du nombre des joueurs dans les clubs. Encore faudrait-il parvenir à  une régulation du mode de recrutement et de gestion, initiée par un organisme de tutelle, l'UEFA par exemple. Or, cette régulation semble difficile à  obtenir en raison de la diversité des compétitions et des distorsions qui existent, au vu des statuts qui régissent les clubs, même à  l'intérieur de l'espace européen. Les uns sont côtés en bourse, les autres sont exemptés de charges sociales ; les troisièmes n'accèdent ni à  l'un, ni à  l'autre, et rendent des comptes à  une commission de contrôle. Une résolution pourrait s'inspirer du modèle américain. Pour sortir de la crise que traversaient le basket, le hockey et le football dans les années cinquante, le Sport Broadcasting Act de 1961 avaient instauré la règle du salary cap (plafonnement de la masse salariale par club) dans des compétitions fermées (des franchises, comme la NBA). Que dirait-on de telles mesures dans l'Hexagone ? Va pour le salary cap, sans doute. Quand à  la franchise, elle serait le fruit d'une véritable révolution pour laquelle nos dirigeants (un peu trop franchouillards ?) ne semblent pas mûrs.

Rémy Bruder

Pedretti, le moins payé...

Il y a fort à  parier que Benoît Pedretti est pour l'heure le footballeur international français actuel le moins payé. Quand il a signé son contrat il y a quatre ans, la première année, son salaire avoisinait les 10000 euros en D2. Grosso modo, il a augmenté de 5000 euros chaque année pour arriver à  un peu plus de 20000 euros en début de saison dernière. Selon certaines sources, il serait d'environ 22000 euros désormais. Une somme qui devrait très nettement augmenter dans les semaines à  venir avec la prolongation de son contrat. Si toutefois il l'accepte puisque, rappelons-le, le jeune milieu sochalien (22 ans), qui aurait pu signer au PSG cet été, pour un salaire qui aurait été proposé par les agents (et refusé par les dirigeants parisiens) à  130000 euros, n'a opté ni pour Paris, ni pour Marseille un peu plus tard (parce que l'OM n'avait pas de liquidités à  proposer immédiatement au FCSM). Rappelons aussi que son contrat, pour le moment, court jusqu'en juin 2004. « Mais une prolongation de contrat de deux ans coûte cher » souligne le président Plessis. Explication : pour que Pedretti puisse encore « rapporter » de l'argent la saison prochaine, il faut donc qu'il soit encore sous contrat avec Sochaux. Mais pour qu'il soit encore sous contrat avec le FCSM, il faut que le club doubiste propose un salaire digne du rang du capitaine jaune et bleu. Bref, si Benoît Pedretti accepte très prochainement la prolongation de contrat du FC Sochaux, cela signifie que son salaire mensuel aura probablement été multiplié, par deux au minimum, par presque quatre (c'est ce qui aurait été demandé par les agents), par trois pas loin ! Environ 60000 euros donc.

Y.G.

Strasbourg : la raison est d'argent

Il pensait boucler son budget 2003-2004 (N.D.L.R. : le prévisionnel se chiffre à  22 millions d'euros) avec la vente de l'un ou l'autre de ses trois joueurs réclamés par le marché (Habib Beye, Danijel Ljuboja et Fabrice Ehret). Mais le Racing Strasbourg a dû se rendre à  l'évidence : il va devoir faire des économies ailleurs s'il veut équilibrer son prochain exercice. Car des trois intéressés, initialement sous contrat jusqu'en juin 2004, seul Beye, défenseur international sénégalais, est parti. Convoité par Guingamp qui offrait 2 millions d'euros, Ljuboja a préféré décliner l'offre. Et le RCS, qui voyait d'un mauvais oeil de le voir filer gratuitement en fin de saison, s'est résolu à  prolonger son bail de deux saisons, jusqu'en juin 2006, moyennant une revalorisation salariale. L'attaquant international de la Serbie-Montenegro émargerait désormais à  45000 euros bruts mensuels, au-dessus de la fourchette fixée par Marc Keller, le directeur général du RCS, qui évoque « des salaires de 3000 à  30000 euros, à  une ou deux exceptions près. » Dans un marché déflationniste qui malmène indemnités de transfert et revenus, Ljuboja fait figure d'exception. Logique : il appartient à  une espèce recherchée, donc cotée, celle des buteurs. Le directeur général du Racing, Marc Keller, a eu vite fait le calcul : son départ aurait sans doute coûté davantage qu'il n'aurait rapporté, les perles rares dans le secteur offensif n'étant ni légion ni bon marché. Lyon, qui cherche désespérément ? et jusqu'ici en vain ? un successeur à  Sonny Anderson, en sait quelque chose. À titre d'exemple, Guingamp a enrôlé le Burkinabé Moumouni Dagano, que pistait également Strasbourg en cas de départ de Ljuboja, pour environ 4 millions d'euros. Ce dernier est presque devenu un anachronisme dans un milieu du foot où plus encore que les ambitions, les salaires sont revus à  la baisse. Les prétentions des clubs aussi. Ainsi Strasbourg escomptait-il initialement retirer 2 millions d'euros de la vente de Habib Beye. Au final, le transfert du Sénégalais à  Marseille ne lui a rapporté « que » 1,2 million. De quoi laisser un trou dans le budget du RCS et freiner ses ardeurs avant la fermeture du marché fin août. « Sauf très belle opportunité, nous ne recruterons plus », admet d'ailleurs Keller qui n'ignore pas que la vente de Beye n'empêchera sans doute pas son club de clore 2003-2004 sur un nouveau déficit de plus d'un million d'euros.


18 Aoû 2003 12:41
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Aoû 2002 15:57
Messages: 1445
Localisation: Massay (18)
Message 
Comme ça Ljuboja est au dessus de la fourchette de Keller... mouarf, ça m'etonne et me deçoit ! C'est spur, il aurait pas resigné sinon, mais bon, il a quand même 150% de salaire maximum, c'est Devaux qui va faire la gueule ! :roll:

_________________
La victoire est en nous... parfois :-/


18 Aoû 2003 14:30
Profil ICQ YIM Site Internet
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2003 17:38
Messages: 1724
Localisation: Strasbourg
Message 
Et oui, on aura pas tenu bien longtemps avec nos grandes résolutions salariales...

Je suis mitigé quant à  mon jugement: d'un coté, je trouve dommage de pas tenir nos résolutions... c un peu "incohérent". De l'autre, je trouvais le plafond de 30 000 euros ridicule pour un club ambitieux.

Et si voulez mon avis, Ljuboja doit pas être le seul à  avoir ce type de salaire: je pense principalement à  Dutruel et Farnerud, qui même s'ils ont fait de très gros efforts pour venir chez nous, doivent aussi avoir des "gros salaires"...

Tant qu'ils sont bons et efficaces, qu'ils gagnet 3000 ou 300 000... c pas mon probleme !!!

ALLEZ RACING


19 Aoû 2003 10:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 16:52
Messages: 10821
Numéro 1 joueur : Beckham 22.4 millions d'euro...

Numéro 1 entraineur : Fergusson 8.6 millions d'euro...

Numéro 1 joueur L1 : Morientes 4.5 millions d'euro...

France Footballe de ce mardi.


4 Mai 2004 15:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10251
Localisation: Longjumeau
Message 
C'est juste les salaires ou c'est "pub" ou autres compris ? :shock:


4 Mai 2004 15:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 16:52
Messages: 10821
Message 
Exemple Beckham :

- salaire annuel : 6.4 M€ soit 530 000 € par mois...
- primes 100 000 €
- autres revenus : 11.4 M€ (pubs, livre...)


4 Mai 2004 15:49
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10251
Localisation: Longjumeau
Message 
Merci de ta réponse si rapide 8) :lol:

Jme demande meme si c'était fait exprès :P


4 Mai 2004 15:51
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 56 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com