Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 3 Mar 2021 3:18



Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
 [20/21] 25ème J: Metz / Strasbourg - 1/2 
Auteur Message
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 2503
Le Racing a eu la bonne idée d'aller gagner à Metz.
Avec un match abouti.

Reste maintenant à avoir plus de régularité dans les résultats et performances.
Histoire de sortir une fois pour toutes du bas de tableau.


15 Fév 2021 8:27
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 11249
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
Enfin une victoire à Metz, 15 ans qu'on n'avait pas connu ça !!
bravo aux joueurs et au coach, pour ce match bien maîtrisé, du début à la fin. A confirmer maintenant face à Angers, car derrière, ça gagne. Angers n'est pas en forme en ce moment il faut en profiter.

Le top :
1. Thomasson, forcément, enfin j'ai revu le Thomasson de l'an dernier
2. Djiku, très décisif en défense
3. Aholou, précieux au milieu


15 Fév 2021 8:55
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 12259
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
encore une rare fois où je suis d'accord avec les notes des dna :!:
je constate que le losange est efficace à partir du moment où il n'y a plus de courant d'air à droite de la défense :idea:


15 Fév 2021 10:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 12682
Localisation: HAGUENAU
jo de la part de Maurice complotiste : Metz a laissé gagner le Racing, parce que c'était prévu dans le transfert des 10 millions de Diallo
et hop :lol:


15 Fév 2021 13:57
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 20007
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
L’art du contre-pied
Pour enfin remporter à nouveau le derby contre Metz, ce dimanche à Saint-Symphorien (1-2), le Racing a su forcer sa nature pour répondre présent là où on ne l’attendait pas forcément. Une attitude qui rend l’équipe aussi charmante qu’exaspérante.
Un peu à l’image d’Adrien Thomasson sur le but de l’égalisation, dimanche après la demi-heure de jeu, le Racing est passé maître dans l’art du contre-pied cette saison.

Là où on l’attend, il ne répond pas souvent présent. Prenez le match aller, disputé en décembre dernier à la Meinau. Installés dans une dynamique positive et revenus d’un succès éclatant à Nantes (4-0), les Bleus espéraient enchaîner contre des Messins à l’époque dans le dur. Loupé : ils n’ont fait que courir derrière le score pour se contenter du partage des points (2-2), étirant à douze rencontres – toutes compétitions confondues, même en amical – la période d’insuccès contre l’encombrant voisin à la croix de Lorraine.
« La peur n’enlève pas le danger »


Idem en ce début d’année. Alors que le triptyque contre des adversaires directs pour le maintien – Dijon, Reims et Brest – devait permettre de poursuivre la remontée au classement, le Racing n’a pris que deux points sur neuf possibles, se remettant instantanément dans le rouge et provoquant la perplexité des supporters.

Imprévisibles, les Bleus sont donc aussi – et heureusement – capables de fulgurances en des endroits inhospitaliers et à des moments inattendus.

Ce n’est pas pour rien qu’ils ont remporté cinq succès loin de la Meinau, contre seulement trois en leur jardin (*). Ce n’est peut-être pas un hasard s’ils sont parvenus à mettre un terme à la malédiction de Saint-Symphorien, où ils restaient sur un petit succès lors des 18 dernières visites en Ligue 1. Au vu de la forme du moment, ce n’est pas sur ce derby-là que l’on aurait parié sa chemise pour un succès alsacien. Et pourtant…
Thierry Laurey a remis au goût du jour l’une des maximes favorites d’un de ses prédécesseurs, Jean-Marc Furlan : « La peur n’enlève pas le danger ».

C’est justement le Girondin, actuellement coach de l’AJ Auxerre (Ligue 2), qui était assis sur le banc du Racing en ce jour d’octobre 2007 où les Bleus avaient pour la dernière fois battu Metz, également sur le même score.

Par ce clin d’œil au passé, l’entraîneur des Bleus a surtout voulu signifier que ni lui, ni ses joueurs ne sont en proie au doute. Un message que le coach a tenu à rappeler aux supporters un brin inquiets qui sont venus assister à l’ultime séance d’entraînement à la veille du derby (lire ci-dessous) et qu’il a encore martelé à l’heure de l’analyse.
« On a su reprendre le contrôle du match »

« Ça ne sert à rien de trembler comme des feuilles derrière nous, dit-il. Je ne suis pas en train de fanfaronner, mais on ne pense pas à la défaite. On joue pour essayer de gagner chaque match. Bien sûr, ça ne nous empêche pas d’en perdre. Alors autant jouer sans avoir peur, quitte à passer pour une grande gueule. »

Ce dimanche, capitaine Mitrovic et les siens sont parvenus à faire sauter un verrou psychologique, à savoir s’imposer après avoir encaissé un but. Une première cette saison.

« On n’a pas forcément bien démarré cette rencontre avec ce but hallucinant (de Delaine à la suite d’un corner strasbourgeois) mais on a su en reprendre le contrôle, développe Laurey. Quand tu es mené à Metz, ça peut vite mal tourner. Je trouve que l’on a maîtrisé le jeu en seconde période, parce que l’on a fait les choses dans l’ordre, sans se précipiter ni tomber dans le n’importe quoi. »

Au-delà de la réussite d’Adrien Thomasson et du travail abattu à ses côtés par les attaquants, le technicien tient à mettre en exergue l’œuvre collective qui a permis de renverser la situation.

« Avec ce cinquième match en quinze jours, il fallait avoir de la fraîcheur, expose-t-il. Je ne dis pas que l’on a sacrifié les rencontres à Lyon (défaite 3-0) ou en Coupe de France contre Montpellier (défaite 2-0). Mais on voulait que ceux qui démarrent à Metz aient suffisamment d’essence dans le réservoir. »

« Pour certains, il y a eu un surplus d’investissement, des garçons ont encore été meilleurs que ce que l’on pouvait penser, poursuit Laurey. En défense, Djiku a été énorme et Mitrovic sérieux, rigoureux et investi. Guilbert, qui n’a pas joué depuis six mois, a répondu présent (c’est le latéral droit qui délivre la balle du second but à Thomasson). Bref, c’est une grosse performance d’ensemble. »

« Jusqu’au bout, il faudra lutter parce que l’on est loin d’être sauvés »


À la faveur de ce coup d’éclat en terre mosellane, tout le monde s’attend désormais à ce que les Bleus enchaînent dès dimanche à domicile contre Angers, tombé de haut aux dépens d’un FC Nantes relancé par Antoine Kombouaré (1-3). Un piège dans lequel Thierry Laurey et ses hommes vont essayer d’éviter de tomber.

« Jusqu’au bout, il faudra lutter parce que l’on est loin d’être sauvés, prévient-il. On a 28 points, on envisage désormais les 30. Si on est sérieux, rigoureux et concentrés comme à Metz, il n’y aura pas de problème. Si on se relâche, on peut vite le payer. »

Voilà tout le charme, mais aussi le risque d’une équipe qui manie si bien l’art du contre-pied.

(*) Succès à Brest (0-3), Nantes (0-4), Angers (0-2), Lens (0-1) et donc Metz (1-2). À domicile, Dijon (1-0), Nîmes (5-0) et Saint-Étienne (1-0) ont été battus.


16 Fév 2021 5:15
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com