Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 13 Avr 2021 1:22



Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 [20/21] 22ème J : Strasbourg / Reims - 0/1 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20239
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
la réussite selon Djiku
Alexander Djiku a de nouveau livré une prestation haut de gamme ce dimanche. Après avoir eu « un peu de réussite » en repoussant un ballon sur sa propre transversale, il a été moins verni pour couper la passe de Mbuku pour Kutesa sur l’unique but du match.
Alexander Djiku aurait été particulièrement culotté s’il avait avancé qu’il avait bien calculé son coup quand il a repris comme il le pouvait le ballon qui tombait devant lui sur ce corner de Cafaro.

En le dégageant, le cuir est allé frapper la transversale d’un Kawashima battu sur le coup (28e ) et il y avait certainement bien plus de probabilités pour que cette histoire se retourne contre le défenseur du Racing.
« Il y a un peu de réussite, a tout de suite reconnu l’international ghanéen. D’autant plus qu’elle est déviée au premier poteau par une personne, je crois que c’est “Ibou” (Sissoko, sachant que le Belge Faes était aussi venu placer sa tête) et on est tous surpris sur le coup. J’ai la réussite avec moi pour ne pas la mettre contre mon camp, mais heureusement que je la touche parce qu’il y avait Boulaye Dia juste derrière moi. »

Et c’est bien pour cette raison que l’intervention d’Alexander Djiku est brillante. Si celui qui endosse avec de plus en plus de crédibilité le costume de patron de la défense du Racing n’avait pas eu le pied ferme, il y a fort à parier que la pépite rémoise aurait ajouté un 13e but à son compteur personnel cette saison.

« Sur quelques actions, on s’est un peu précipité »


Le deuxième meilleur buteur de la Ligue 1 va devoir attendre et c’est sans aucun doute parce qu’il a été bien muselé à la Meinau par Alexander Djiku. Malheureusement pour le défenseur strasbourgeois, le problème de la soirée est sorti du banc à la 75e.

Cinq minutes plus tard, Djiku aurait pu être le rempart entre le buteur et son passeur – un Nathanaël Mbuku à qui il avait fait passer le message dès la deuxième minute que le boss dans la surface se prénomme Alexander. Las, le ballon a tapé l’intérieur de sa jambe gauche avant de filer jusqu’à Kutesa.

« On a pris ce but malheureux sur lequel ils ont un peu de réussite. Nous, il nous en a manqué. Mais cette défaite n’est pas inquiétante, insiste l’ancien Caennais qui ne semble pas estimer comme son coach que le Racing a moins maîtrisé son sujet que ces derniers temps, notamment à Dijon une semaine plus tôt. Sur quelques actions, on s’est un peu précipité, on a un peu abusé de ballons longs et de centres. Mais en deuxième mi-temps, on a eu plus de maîtrise. On a réussi à se créer des occasions mais on ne les a pas converties. »

Stoppés dans leur élan de 2021, les Racingmen vont pouvoir réenclencher la marche avant dès ce mercredi contre Brest, un autre concurrent direct qui est, lui, en perte de vitesse contrairement au Stade de Reims.

« Ce match va arriver vite pour se refaire mais on ne se sent pas obligés de le gagner par rapport au classement, même si les concurrents derrière nous ont gagné et si ça resserre le championnat. On a obligation de le gagner pour nous, parce qu’on a la volonté de recommencer une série rapidement, surtout à domicile », pointe Alexander Djiku.

En attendant la venue des Finistériens, il aura le temps de faire visiter les installations strasbourgeoises à son nouveau coéquipier Frédéric Guilbert. Les deux hommes ont évolué ensemble deux saisons à Malherbe avant que l’un rejoigne le Racing et l’autre traverse la Manche. Mais comme le prêt n’était pas encore officialisé quand il s’est exprimé devant la presse, Alexander Djiku s’est bien gardé de commenter l’arrivée du latéral droit.


1 Fév 2021 5:36
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20239
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
une activité mal récompensée
Le Racing aurait certainement mérité de partager les points avec son hôte rémois ce dimanche. Mais ce match emballant entre deux des formations les plus en forme actuellement a basculé du côté champenois alors que les Strasbourgeois ont eu leurs chances d’empocher la mise.
Le Racing, malgré de bonnes intentions dans le jeu, n’a pas réussi à débloquer la situation face à une défense rémoise solide autour de son duo Wout Faes/Yunis Abdelhamid. Quand les joueurs de Thierry Laurey, sous l’impulsion d’un Adrien Thomasson dans quasiment tous les bons coups, n’ont pas buté sur Predrag Rajkovic, ce sont les montants qui ont sauvé le gardien rémois. Une réussite que n’a pas eue son homologue strasbourgeois face au rentrant Dereck Kutesa.
KAWASHIMA 5
Plutôt solide sur ses interventions jusque-là, comme sur la frappe sèche de Konan qu’il détourne en corner (8e ) ou pour capter la tentative Foket au premier poteau côté droit (21e ), le gardien japonais n’a pas été en réussite sur le but rémois (80e ).
S’il anticipe bien le coup en sortant devant Kutesa, il ne dévie pas suffisamment le ballon qui finit sa course au fond des filets. Devancé par Chavalerin sur une situation similaire (53e ), il avait vu le ballon frôler son poteau gauche.

CACI 6

Dans un couloir où il est venu suppléer Kenny Lala, parti signer à l’Olympiakos, “Titi” s’est d’abord fait bouger par Konan (8e ) et Doumbia (28e ). Après ce début de match délicat, il a progressivement pris de la confiance. Il a ainsi déposé Konan avant de servir en retrait Diallo dans la surface, mais le Sénégalais s’est fait contrer (35e ).
Il n’a plus rien laissé dans son couloir droit et a continué à apporter son écot offensivement en seconde période.

MITROVIC 5

Comme sur son bon retour pour annihiler un contre de Doumbia (9e ) ou pour écarter le danger sur un centre de ce dernier (28e ), le capitaine confirme qu’il retrouve de l’autorité. Il a laissé filer sans conséquence Chavalerin dans son dos sur une passe en profondeur de Mbuku (53e ). Peut-être un peu passif sur le but rémois, il est resté dans son match jusqu’au bout en coupant la route de Touré sur un dernier rush rémois (90e +1).

DJIKU 6

Sauveur avec l’aide de la transversale en première période (28e ), pas verni sur l’ouverture du score quand la passe de Mbuku file entre ses jambes, l’international ghanéen a regretté le manque de réussite du Racing sur ce match (lire ci-dessous). Averti à la 63e , il sera suspendu en Coupe de France contre Montpellier pour accumulation de cartons.

CAROLE 6

De retour dans le onze de départ – sa dernière titularisation remontait au 23 décembre au Parc dans une défense à cinq (au 16 décembre à Angers dans une défense à quatre) –, il avait le remuant Mbuku à gérer dans son couloir. Le latéral gauche s’est bien acquitté de sa tâche. Il a aussi essayé de faire sauter le verrou rémois, comme sur le une-deux avec Chahiri (43e ), mais Foket veillait, lui aussi, au grain.

SISSOKO 6

Indéboulonnable depuis le déplacement à Montpellier le 22 novembre, le grand “Ibou” a enchaîné une douzième titularisation de rang. Il a su user de son physique, comme quand il a écarté Dia dans son camp avant de partir dans une longue chevauchée pour servir Ajorque (15e ). Si Thomasson n’avait pas touché la transversale (74e ), sa prestation aboutie aurait été rehaussée d’une passe décisive. Il aurait pu s’appliquer plus sur un dernier centre côté gauche (90e ).

LIÉNARD 6

“Dim” n’avait plus été titularisé à la Meinau depuis le derby contre Metz le 13 décembre et faisait déjà la paire avec Sissoko. Sa belle ouverture pour Chahiri a rappelé combien sa patte gauche est précise (6e ). Ses corners ont été bien lus par Rajkovic et son arrière-garde, mais c’est à la récupération et l’orientation dans le cœur du jeu que Liénard a créé des différences. Son coup franc devant la surface passe juste au-dessus de la lucarne gauche de Rajkovic qui ne semblait pas battu (85e ).

DIALLO 4

Déjà moins à son aise il y a une semaine à Dijon, le Sénégalais n’avait pas le coup de rein nécessaire pour faire la différence et s’est souvent fait reprendre en voulant se mettre sur son bon pied. Sa frappe dans la surface sur la passe de Caci partait bien, mais Faes est venu mettre le pied et on ne saura jamais si Rajkovic était sur la trajectoire.

THOMASSON 7

Le meneur du Racing avait des fourmis dans les jambes ce dimanche. On l’a souvent vu décrocher pour venir chercher le ballon, mais c’est bien aux abords du but rémois qu’il s’est montré le plus dangereux. Son entente avec Chahiri aurait pu faire de plus belles étincelles, mais sur sa première offrande, l’ancien du Red Star va buter sur Rajkovic (10e ) avant d’expédier le ballon sur la transversale du goal rémois sur la seconde (30e ).
Comme à Dijon une semaine plus tôt, Thomasson a aussi touché du bois d’une frappe sèche après avoir été bien décalé dans la surface par Sissoko (74e ). Une minute plus tard, il lançait Ajorque sans plus de réussite face à Rajkovic. Remplacé par BELLEGARDE (81e ) qui n’a pas vraiment pu s’exprimer.

CHAHIRI 6

De nouveau titularisé après sa bonne prestation à Dijon, il aurait pu être le détonateur du Racing. Mais sur des services de Thomasson, il n’a pas assez appuyé une première frappe au point de penalty pour tromper Rajkovic (10e ) avant de mettre trop d’enthousiasme dans la seconde et de fracasser la transversale du gardien serbe du Stade de Reims (30e ). Remplacé par ZOHI (64e ), qui rate le but ouvert après la tentative d’Ajorque alors que Rajkovic peinait à se relever.

AJORQUE 5
Avec la paire Abdelhamid/Faes sur le paletot, le Réunionnais n’a pas pu jouir de beaucoup de liberté. Alors il a souvent proposé des solutions en s’écartant de la surface rémoise. Buteur à quatre reprises en 2021, le grand “Ludo” n’a pas réussi à scorer lors d’un troisième match de rang. Sa tentative la plus nette a coupé le souffle de Rajkovic, mais le Serbe l’a repoussée au premier poteau du poitrail (75e ).


1 Fév 2021 5:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 11360
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
alphons a écrit:
non pas d'accord avec toi

le racing tire 2 fois sur la transversale
le racing a deux buts immanquable à 8 mètres et encore deux autres grosses occases

le racing a clairement eu plus d'occases que Reims et aurait mérité au moins un nul


non. Reims aussi a tiré sur la barre, et ils ont eu d'énormes occases en face à face où le ballon passe de très peu à côté. On a vraiment eu du bol.


1 Fév 2021 9:03
Profil ICQ
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 2647
Sur ce que j'ai vu, le Racing ne méritait pas le nul.

Il y a eu les occases, mais, il faut les mettre au fond.

Le Racing a manqué d'efficacité et de réalisme.
La malchance n'est pas à avancer dans ce que j'ai vu.

Va falloir garder les même intentions contre Brest, en étant plus réaliste.
Et, moins naïf défensivement.


1 Fév 2021 9:53
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 826
Il y avait sûrement mieux à faire à 10 mètres du but, libre de tout mouvement, que de tirer sur le gardien ou sur la transversale, on n'est pas obligé de parler de malchance. Maladresse et précipitation caractérisent mieux deux actions qui auraient sûrement modifié le cours et l'issue de la rencontre. Le même constat pouvait être fait après le match à Dijon. Ces points perdus risquent de peser lourd. La confrontation entre le racing et Brest s'annonce déjà comme un rendez-vous crucial avant les déplacements à Lyon et Metz, clubs chez lesquels il sera difficile de récolter des points.
J'espère le meilleur mercredi, j'espère aussi que Laurey aura compris qu'il faut faire jouer Diallo à un poste plus conforme à l'expression de ses capacités.


1 Fév 2021 20:26
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12791
Localisation: HAGUENAU
:yes: rien à redire, çà manque de classe sur ces phases face au but, nous ne sommes pas tueurs , dommage de ne pas savoir exploiter froidement ces occasions qui façonnent les grandes équipes ;)


2 Fév 2021 11:23
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20239
Localisation: Dorlisheim
Tenor c'est parce que le racing n'est pas encore une grande équipe.


2 Fév 2021 12:18
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 12791
Localisation: HAGUENAU
et n'en aura jamais tu veux dire :lol:


2 Fév 2021 14:42
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 826
On est loin d'être une grande équipe mais on n'est pas non plus à jeter aux orties.
Je m'étonne de notre faible " force de frappe " qui devient presque risible. A croire que cet exercice n'est pas maîtrisé, pas uniquement dans la surface de vérité mais également dans les vingt mètres. On voit bien que rien n'est préparé à ce niveau et
que les joueurs n'ont pas la bonne attitude au moment d'armer leur tir. C'est à se demander si à l'entraînement des séances spécifiques sont mises en place. J'ai un doute.
Dans un passé récent Grimm et Gonçalves pas forcément réputés pour leur finesse de jeu étaient capables avec leur " frappe de
mule " de viser le cadre avec un certain bonheur. Aholou et Sissoko également dotés d'arguments dans ce domaine n'arrivent qu'à trouer les nombreux nuages qui surplombent les stades. Il suffit de revoir les derniers match pour se rendre compte des nombreuses occasions de buts gâchées lamentablement. Quand une équipe présente un déficit technique individuel comme celui constaté actuellement on ne peut pas se permettre de négliger l'importance de s'approprier les rudiments du foot.


2 Fév 2021 17:15
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 2524
Localisation: Strasbourg
Oui assez d’accord avec cela pour certains joueurs (Diallo à quand même mis quelques belles frappes au fond). Mon souffre douleur actuel est thomasson dans le domaine de la plus mauvaise finition et du « rien dans les chaussettes »... pour Sissoko, aholou et chahiri ça oscille suivant les rencontres entre beau but / bel arrêt / pas de chance / mauvaise frappe


2 Fév 2021 17:26
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 50 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com