Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Jan 2021 18:36



Répondre au sujet  [ 57 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 [20/21] 19ème J: Lens / Strasbourg - 0/1 
Auteur Message
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 5085
Localisation: paris
Victoire qui fait vraiment plaisir.
Sérieux, impliqué, tout n'est pas parfait. Ce n'est pas non plus un hold up.

Mais c'est trop bon ces 3 points

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


9 Jan 2021 23:09
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 7:46
Messages: 2416
Localisation: Strasbourg
Yesssssss... 8) :lol:

Victoire sincèrement méritée, on était plus proche du 2-0 voir du 3-0 que du 1-1.

Comme contre Nîmes, difficile de faire ressortir des joueurs car la prestation fut à nouveau collective. J’ai détesté néanmoins les pertes de balles directes (mauvaises relances et passes directes à l’adversaire) qui auraient pu nous coûter très cher (Caci, Diallo,...)

Qui faire ressortir ce soir ? Kawashima pour son arrêt réflexe, Sissoko qui monte en régime et commence à être régulier sur toute la durée du match, Diallo et Ajorque pour le réalisme de l’un et l’énergie du second (ils lessivent les défenses). Thomasson pas encore au niveau auquel je l’espère. Aholou a fait un match discret mais précieux par son activité (Monaco a eu du flair de nous le prêter, sa cote remonte)

En ce qui concerne la défense, certes elle a bien tenu le choc mais je nuancerais un peu mon euphorie du fait que l’attaque lensoise m’a parue vraiment à la peine physiquement tactiquement et techniquement.

Un match vraiment maîtrisé défensivement, j’ai eu l’impression de voir le racing de la saison dernière, bien en place, avec des automatismes qui fonctionnent bien, ça coulissait très bien et (à nouveau) physiquement une des meilleures équipes du championnat.

Remarque pour Turpin : ce n’est pas parce qu’il est physiquement supérieur que le grand costaud fait toujours faute lorsque le petit gringalet pousse un cri lors d’un duel...


9 Jan 2021 23:18
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 933
Match très solide, une victoire qui fait du bien et surtout qui donne de l'air.
Comme Dropsy, j'ai moins aimé les mauvaises relance , que de ballon perdus, dommage.
Si on pouvait faire la passe de 3 contre Sainté qui a juste 1 point de moins que nous , ce serait magnifique.


9 Jan 2021 23:52
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 18018
Localisation: Strasbourg
J'ai aussi été énervé par les nombreux cris lors de chaque léger contact et souvent Turpin tombait dans le panneau... mais à la rigueur il a été comme ça sur la totalité du match donc pourquoi pas.
Par contre j'aurais vraiment aimé que la madjer de Ajorque en tout début de match rentre. Ça aurait été magnifique :pompom:
Si on ajoute son poteau, la frappe lointaine de Sissoko, son face à face sorti par Leca encore celui de Liénard en fin de match, il y avait la place pour en mettre plus.
Magnifique arrêt de Kawashima qui empêche les lensois de revenir dans le match. Au final on peut constater que le même gardien qu'en début de saison ou qu'il y a quelques semaines n'a rien à voir quand il est en confiance et quand sa défense est stable.

Je ne ferai pas de top/flop car franchement je ne voyais quasiment rien de ce qu'il se passait sur le côté opposé à la caméra mais je retiens que la seconde mi-temps aura été beaucoup moins sereine défensivement que la première. Je ne dis pas que cela est uniquement dû à la sortie de Simakan, à l'entrée de Mitrovic ou à la remotivation des troupes lensoises à la mi-temps mais plutôt au cumul des trois.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


10 Jan 2021 0:09
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7982
Localisation: Mulhouse
Pour ma part, je pense qu'il faut vraiment souligner l'engagement et la solidité des deux équipes sur ce match.

En première période, la maîtrise était du côté de notre Racing, avec une grosse occasion sortie par le gardien lensois dès les premières secondes de jeu, l'ouverture du score de Diallo puis le poteau d'Ajorque. Vu la solidité de Lens, on ne pouvait vraiment pas espérer mieux. Solidité aussi en défense strasbourgeoise, avec en prime un nouvel arrêt de classe effectué par Kawashima juste avant la mi-temps.

En seconde période, 2-3 trucs m'ont marqué :
- La capacité de réveil des Lensois, qui ont une fraîcheur physique impressionnante. Ils n'ont pas volé leur place, pas étonnant qu'ils arrivent à prendre des points avec une telle régularité.
- La faiblesse technique de notre milieu de terrain. Ce n'est pas vraiment une nouveauté. Mais quand tu as du mal physiquement, perdre systématiquement le ballon aggrave les choses.
- La solidité de notre défense, qui aura beaucoup plié mais jamais rompu. Mention particulière à Djiku (au top du top), Caci (fidèle à lui-même) et Kawashima (décisif et rassurant).

L'attaque était une nouvelle fois au top, dommage qu'Ajorque ne plante pas son but qui aurait été vraiment mérité.

Mention honorable pour Sissoko, que je continue d'apprécier à ce poste de milieu défensif. Paradoxalement, il s'est même projeté davantage vers l'avant.

Le seul joueur qui m'a paru un cran en-dessous, malgré sa combativité : Thomasson.

Sur la fin, TL a mis en place une Ligne Maginot. Ce fut payant ...


10 Jan 2021 0:36
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19668
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing émerge du brouillard
En bouclant leur 6e match sans encaisser de but, les Bleus ont signé ce samedi à Lens leur 6e victoire de la saison (1-0). Ils clôturent ainsi à la 15e place un cycle aller mal emmanché, avec 20 points et une marge de sécurité sur la zone rouge inespérée il y a seulement deux journées.


La confidence de Thierry Laurey à ce sujet est sans ambiguïté. « Je me suis plaint parce que je crois que pour la première fois, je n’ai pris aucun plaisir à coacher en première mi-temps. Tu ne vois rien. J’ai entendu au bruit que Ludo avait tiré sur le poteau. Mais je ne l’ai pas vu. »

De la touche ou des gradins, il a donc fallu guetter les rares éclaircies dans l’épais brouillard qui enveloppait la cité minière pour essayer de voir ce qui se passait sur le gazon.

Au moins les supporters “Sang et Or”, tranquillement lovés dans leur canapé devant la télé, ne pourront-ils pas être taxés d’avoir gêné le bon déroulement du match avec leurs fumigènes !

« J’espère ne plus jamais rejouer dans ces conditions », avouera le milieu alsacien Jeanricner Bellegarde, ex-Lensois de retour dans son fief.

Du coup, qu’a-t-on vu ce samedi entre les deux Racing ? On l’a dit : rien de bien distinct dans la brume artésienne, mais assez pour constater que les Strasbourgeois ont non seulement maîtrisé le premier acte, mais se sont aussi créé les occasions les plus nettes. Notamment par Ajorque, auteur d’une subtile Madjer détournée du bout des phalanges par Leca dès la 30e seconde après un centre de Diallo côté droit, puis d’une frappe enroulée du gauche sur le poteau droit d’un portier lensois cette fois battu (37e ).

Et de sept pour Diallo !


Dans l’intervalle, le Réunionnais avait eu la bonne idée de s’effacer sur une passe de Thomasson à hauteur des 16m. Diallo s’en était régalé plein axe, à l’entrée de la surface, pour loger un missile du droit dans la lucarne artésienne et donner aux Bleus, grâce à son 7e but, un avantage mérité à la pause (21e ). Un avantage que des Lensois soudain plus entreprenants avaient toutefois failli réduire à néant sur leur seule vraie occasion des 45 minutes initiales. Kawashima avait alors une nouvelle fois sauvé la maison bleue en sortant de la main droite, sur sa ligne et au pied de son montant droit, un tir soudain en pivot de Sotoca (43e ).

Malgré la sortie de Simakan, touché au genou droit, et son remplacement par Mitrovic à la mi-temps, les Racingmen s’efforcent de garder l’imperméabilité qui leur a permis de signer leurs cinq premiers succès. Mais ils subissent et reculent insensiblement, même si les Lensois peinent à les mettre en péril, sinon sur un tir croisé, mais hors cadre de Sylla dégagé par précaution par Djiku (58e ).

Premier succès à Lens depuis 1996

Le brouillard perd un peu de son épaisseur, le jeu bas-rhinois aussi. Mais la domination territoriale des Nordistes est stérile et finalement assez facilement contenue par Thomasson et ses potes. Kawashima doit tout de même repousser comme il le peut une fusée flottante et vicieuse de Haïdara (76e ).


Après avoir si longtemps rongé son frein en début de saison, le RCSA n’a pas l’intention de lâcher l’os qu’il s’est donné le droit de ronger au pays de la frite-fricadelle où il ne s’est plus imposé depuis le 23 novembre 1996. Son sixième “clean sheet” lui offre sa sixième victoire, la 2e d’affilée, une série inédite en 2020-2021. Et grâce aux 14 points récoltés lors des huit dernières journées (sur 24 possibles), il clôt le cycle aller avec 20 unités au compteur, avec un douillet matelas sur la zone rouge.

« On savait qu’on pouvait le faire », respire Thierry Laurey, « Avant Nîmes, j’avais dit qu’il y avait six points en jeu et qu’il fallait tout faire pour aller les chercher. C’est fait, mais ce n’est pas parce qu’on a 20 points qu’on va s’enflammer. »

Un soir d’hiver à Lens, le Racing est tout de même peut-être définitivement sorti du brouillard.


10 Jan 2021 4:58
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19668
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Diallo, soulier d’or
Depuis novembre 1996 et des buts de Zitelli et de Baticle, le Racing ne s’était plus imposé à Bollaert en Ligue 1. Ce samedi, c’est Habib Diallo qui a mis un terme à cette série grâce au seul but de la soirée. Un but qui vaut trois points et redonne de l’air aux Bleus.
Ne pas laisser les Lensois arpenter les couloirs et éviter les ballons dans le dos de la défense : Thierry Laurey avait clairement ciblé les dangers de la soirée. Ses hommes sont parvenus à les contenir, dans un système solide en 4-2-3-1 et avec un Habib Diallo si précieux.
Kawashima 7
Installé dans le but alsacien depuis fin novembre et un déplacement mouvementé à Montpellier (défaite 4-3), le Japonais ne déçoit pas. À Lens, il a passé une première mi-temps assez tranquille, même s’il a été sollicité pour ses relances propres au pied, jusqu’à ce que Sotoca vienne le défier d’une frappe sèche sur la seule occasion franche des Sang et Or. Au ras de son poteau, il sort la balle de sa main droite (43e ). Malgré une petite frayeur sur une frappe flottante de Haïdara (76e ), il a été impeccable.
Lala 6
Dans son ancien jardin de Bollaert (2015-2017), le latéral droit a vite retrouvé ses marques, s’employant à porter le danger à travers ses centres fuyants. Il a fléchi en fin de mi-temps, étant pris de vitesse par Kakuta (43e ) puis Sylla (45e +1), sans que cela prête à conséquence. Plus sûr dans le second acte, il a rendu une copie propre.
Simakan 5
La pépite du Racing, dont l’heure de départ semble se rapprocher inexorablement (lire par ailleurs) , vaut son pesant d’or, en l’occurrence 15 millions d’euros. Or on ne badine pas avec le magot. Alors que “Momo’’ s’est plaint d’une douleur au genou droit en fin de première période, il a été laissé au chaud à la pause.
Remplacé par MITROVIC (46e , note : 6) , dont la dernière apparition au Parc des Princes (4-0) n’avait pas été un franc succès. Encadré par Djiku et Caci, le Serbe n’a pas failli.
Djiku 7
Le solide défenseur axial poursuit sur sa lancée, se montrant à la fois solide et propre dans les duels. Plus sollicité au retour des vestiaires, quand les Lensois ont haussé le ton dans le sillage de Kakuta, il a fait front, notamment en dégageant sur sa ligne une frappe de Sylla, puis écarte énergiquement le ballon d’un tacle dans les pieds de Sotoca (58e ). Du bon boulot.
Caci 6
Avec l’entreprenant Michelin – préféré à l’Alsacien Clauss – dans son couloir, le latéral gauche n’a pas chômé. Mais avec le soutien de Diallo qui est venu boucher les espaces, ‘’Titi’’ a contenu les vagues. Replacé dans l’axe quand Carole est entré en jeu (72e ), sur la droite au côté de Mitrovic, il a aussi fini sans commettre de fautes.
Sissoko 7
Son rôle a été prépondérant au côté d’Aholou pour empêcher Kakuta de prendre ses aises. Le plan a fonctionné, puisque Sissoko et son compère ont remporté la bataille du milieu. Touché à la tête dans un duel aérien avec le meneur de jeu lensois (41e ), ‘’Ibou’’ n’a pas baissé la tête. S’en veut d’avoir perdu son duel contre Leca (83e ) sur une passe en or de Carole.
Usant Thomasson
Aholou 7
De la puissance et de l’impact pour décourager les Sang et Or qui espéraient prendre leurs aises dans l’entrejeu. Peu de déchets et une présence dissuasive. Manque la balle du 2 à 0 en expédiant le centre parfait de Diallo dans les tribunes vides (66e ).
Diallo 7
Son septième but de la saison, une frappe sèche du droit à l’entrée de la surface qui s’en va se ficher dans la lucarne droite de Leca (0-1, 21e ), rentabilise à lui seul sa soirée. L’ex-Messin est de plus en plus à l’aise aux côtés d’Ajorque et de Thomasson, qu’il joue dans l’axe ou sur un côté, le droit, comme ce samedi en Artois. Remplacé par WARIS (80e ).
Thomasson 7
Un travail de sape usant pour la défense lensoise, le petit gabarit qui affiche désormais 201 matches en Ligue 1 cassant constamment les lignes par son activité incessante. Le « diesel », comme il se définit lui-même, est à l’origine du but : il s’infiltre de la gauche pour placer un centre bien travaillé qu’Ajorque laisse filer pour Diallo (21e ).
C’est encore lui qui vient gratter un ballon dans les pieds lensois pour le transmettre à Ajorque dont la frappe touche le poteau (37e ). Dans un rôle plus défensif après la pause, il n’a pas levé le pied. Remplacé par LIENARD (90e +2).
Bellegarde 6
Sur le côté gauche du milieu, l’ex-Lensois a aussi usé la défense par sa vitesse, même s’il s’est montré moins percutant qu’à l’accoutumée.
Averti pour s’être pris le bec avec Cahuzac (50e ), il est remplacé par CAROLE (72e ) , dont la rentrée correspond à une version plus défensive pour le Racing.
Ajorque 7
Après trente secondes, sa talonnade sur un centre de Diallo manque de surprendre Leca. On le voit ensuite s’effacer malicieusement sur le centre de Thomasson qui profite à Diallo sur l’ouverture du score. Sa frappe enroulée du gauche en dehors de la surface s’écrase ensuite sur la base du poteau droit de Leca (37e ).
Moins en vue en seconde période, il aurait toutefois pu sceller le score dans les arrêts de jeu sur une contre-attaque qu’il négocie finalement mal après un ‘’une-deux’’ avec Liénard. Peut-on seulement le lui reprocher après un match plein ?


10 Jan 2021 5:05
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 12208
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
victoire logique de notre racing
mon top
-TL pour la tactique évolutive mise en place
- la condition physique de tous les joueurs
- diallo, surtout pour sa participation défensive
les joueurs
très bon : kawashima, caci, aholou, sissoko, ajorque, diallo
bon : mitrovic, bellegarde,
assez bon : lala, simakan, thomasson


10 Jan 2021 9:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 11141
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
match pénible à suivre avec cette purée de pois (rien à voir avec la soupe d'Egon!)..... mais 3 points qui nous donnent beaucoup d'air avec la zone de danger, donc tant mieux.


10 Jan 2021 11:41
Profil ICQ
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 2354
Cette victoire donne un beau bol d'air au classement, et va permettre d'enlever une lourde pression.

Niveau jeu, c'est pas séduisant, mais quand une équipe est en difficulté, il faut savoir miser sur d'autres valeurs.
Solidité et efficacité.

L'état d'esprit affiché démontre bien que le changement d'entraîneur n'était pas la bonne solution.
On verra pour le projet futur, mais pour cette saison, il fallait continuer avec Laurey, les joueurs à défaut d'être brillants ont toujours été concernés.
Il n'y avait pas de problème d'état d'esprit.

Maintenant qu'il y a un peu moins de pression concernant la zone rouge qui psychologiquement est toujours difficile à gérer, peut-être que l'équipe jouera plus relâchée pour la deuxième moitié de saison.
Et se donner des perspectives plus conformes aux objectifs.


10 Jan 2021 12:12
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 57 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com