Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Avr 2021 19:39



Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 [20/21] 18eme J : Strasbourg / Nimes - 5/0 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20291
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Habib Diallo, service minute
En deux frappes décochées à une minute d’intervalle, l’attaquant sénégalais Habib Diallo, à l’origine de l’ouverture du score signée Ludovic Ajorque et auteur du but du break, a décanté un match jusque-là verrouillé et placé le Racing sur la voie de son 5e succès.
Dans le schéma en 4-2-3-1 auquel Thierry Laurey donne sa préférence depuis le tonitruant succès à Nantes le 6 décembre (4-0), mais que le technicien alsacien avait délaissé à Paris juste avant la trêve (revers 4-0), Habib Diallo n’évolue pas souvent dans sa position préférentielle d’avant-centre.

Le succès à Angers dix jours plus tard (2-0) avait d’ailleurs été, depuis, la seule exception pour le Sénégalais : au stade Raymond-Kopa, la recrue la plus chère de l’histoire du Racing, achetée 10 millions d’euros à Metz le 5 octobre, avait démarré en pointe unique à la place d’un Ludovic Ajorque laissé au repos et sur le banc, mais dont l’entrée avait permis au duo de (se) régaler. Le Réunionnais avait offert au Lion de la Teranga le but de l’ouverture du score, avant que ce dernier ne lui rende la politesse sur celui du K.-O définitif.
Puis le dimanche 20 décembre à la Meinau contre Bordeaux, Diallo avait à son tour débuté sur la touche, son entrée ne changeant rien à la défaite strasbourgeoise (0-2).

Ce mercredi, pour le premier match de l’année 2021, l’ex-Messin a donc, dans un premier temps, retrouvé ce flanc droit où l’aligne régulièrement son entraîneur sans l’y consigner.

Six buts et trois passes en huit titularisations


Preuve, cependant, de la liberté dont il jouit en phase offensive dans un système qui mute en 4-4-2 en losange à la récupération du ballon : c’est du côté gauche, où il avait permuté avec Jeanricner Bellegarde, qu’il a trouvé la clef d’un match fermé à double tour, à quelques minutes du terme d’un premier acte longtemps indécis.

Reynet s’est bien interposé sur sa première frappe enroulée du droit, mais en détournant le ballon dans les pieds d’un Ajorque buteur, sur sa reprise, pour la 7e fois déjà (37e ). Mais l’ancien portier toulousain, qui avait pris la marée à la Meinau avec le Téfécé en 2019-2020 (4-2 le 7 décembre 2019), n’a rien pu faire sur sa deuxième tentative, armée de plus près et sœur jumelle de la première (38e ).

En une minute et deux coups d’éclat, le natif de Thiès a ainsi fait pencher la balance. Trois mois après son arrivée et en 12 matches, dont 8 titularisations, il a inscrit 6 buts et distillé 3 passes décisives.

Son efficacité métronomique justifie pleinement l’investissement consenti par le Racing en début d’automne. « Pour 10 millions, t’as un bon joueur, plaisante son entraîneur Thierry Laurey. Je rigole ! Certes, ça représente de l’argent, mais bon, on savait quel type de joueur on prenait en allant sur ce dossier. Il y a encore quelques petites imperfections avec les autres, mais ça s’améliore beaucoup. Il nous apporte beaucoup devant. Le losange lui convient mieux, mais il est aussi intéressant quand il joue sur le côté droit. Il est assez adroit devant le but et il a marqué un très beau but. »

Auteur d’un doublé face à des Crocos qui ont bu la tasse en moins de dix minutes avant le repos, Ajorque devance toujours Diallo (8 buts, 3 passes).

L’ancien Clermontois aurait même pu signer son premier triplé de la saison s’il n’avait pas raté un penalty, stoppé par Reynet, à la 58e.
D’aucuns reprocheront peut-être à l’Africain son petit manque de promptitude en fin de match sur deux ballons exploitables. Il n’en reste pas moins qu’avec un tel détonateur, un Racing à retardement dans cette pénible première demi-saison 2020-2021 a dynamité des Gardois éparpillés façon puzzle sur le gazon de la Meinau. Il a aussi, grâce à sa plus large victoire en Ligue 1 depuis près de 16 ans, creusé un petit trou avec la zone rouge.


7 Jan 2021 5:38
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20291
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Racing : quand l’attaque va, tout va
Muette lors des deux derniers matches en 2020, l’attaque alsacienne a tiré un joli feu d’artifice pour marquer le lancement de la nouvelle année. Deux buts d’Ajorque, un autre de Diallo et même un penalty de Waris : la fête a été réussie.
Entre deux mauvaises défenses de Ligue 1, Thierry Laurey s’attendait à du « spectacle ». Heureusement, celui-ci a été à sens unique, tant les Bleus – disposés dans un système en 4-2-3-1 évolutif en 4-4-2 – ont étouffé Nîmes grâce à une attaque de feu.
KAWASHIMA 7

Le vétéran japonais (37 ans), aligné pour la huitième fois de rang, a rassuré les siens sur les deux grosses situations nîmoises. Il a été décisif dans les pieds de Koné (43e ) puis devant Eliasson (53e ). Alors que le retour du titulaire du poste, Matz Sels, se précise, Kawashima prouve qu’il reste au niveau.
LALA 6

Son entame de match, entre un contrôle manqué et une passe approximative, laissait augurer une soirée pénible. Mais le latéral droit avait juste besoin de se remettre dans le rythme. On l’a vu monter en puissance au fil des minutes dans son couloir, d’où il a enchaîné les centres. A en outre inscrit son troisième but de la saison sur penalty (3-0, 45e +1).
SIMAKAN 6

Si le rôle d’un défenseur est de ne pas faire parler de lui, alors “Momo” a rempli sobrement sa mission. Ni fioriture, ni coup d’éclat : celui qui est attendu de pied ferme du côté de l’AC Milan s’est acquitté de sa tâche. Rapidement remplacé par LIENARD (65e ) en raison d’une petite gêne à un genou.
DJIKU 7

Quand le Racing n’avait pas encore ouvert le score, le défenseur central a fait preuve d’autorité en coupant toutes les ébauches d’occasions visiteuses. Solide et propre au côté d’un Simakan plus discret, il a notamment lancé Diallo sur le premier but (1-0, 37e ). Il aurait aussi pu marquer le dernier si Fomba n’avait pas enlevé de la main le ballon qu’il convoitait de la tête, provoquant ainsi le penalty transformé par Waris.
CACI 6

Préféré à Carole pour occuper le couloir gauche de la défense, “ Titi ” s’est d’abord évertué à ne pas laisser d’espaces dans son dos. Quand son équipe a pris les devants, il s’est montré plus entreprenant et décisif à une reprise, déposant le ballon dans les pieds d’Ajorque (3-0, 51e ).
SISSOKO 7

Son volume de jeu, ses courses, sa percussion ont fait voler en éclats le muret érigé par les Nîmois. A été partout, notamment à l’origine de l’ouverture du score quand il a fallu presser l’adversaire et le faire reculer.

À l’heure de jeu, Laurey l’a repositionné en défense centrale. Un poste où “ Ibou ” a déjà dépanné à deux reprises, se sentant visiblement très à l’aise. Une alternative crédible si Simakan file à Milan.

AHOLOU 7


Averti pour avoir accroché dès la 8e minute le bras de Duljevic, la sentinelle du Racing a mis un peu de temps avant de trouver la bonne carburation. Mais sa montée en puissance a correspondu à l’envolée du Racing. C’est lui qui décale Diallo sur le deuxième but (38e ). Il aurait aussi pu marquer, sur le penalty repoussé par Reynet, mais sa reprise s’écrase sur la base du poteau (58e ). Remplacé par SIBY (81e ).
DIALLO 7

Le Sénégalais, utilisé tantôt comme « faux » ailier droit ou alors dans l’axe, justifie un peu plus l’investissement de 10 millions d’euros consenti par le Racing en octobre dernier.

Auteur d’une tête trop propre et un peu molle sur le corner de Lala (2e ), il débloque la situation d’une magnifique frappe enroulée du droit que repousse Reynet dans les pieds d’Ajorque (1-0, 37e ).

Puis il est à la finition sur un décalage d’Aholou, toujours du droit, toujours avec délicatesse et justesse pour son 6e but avec les Bleus (2-0, 38e ). En une minute, l’ex-Messin a fait basculer le match du bon côté.
THOMASSON 6

À nouveau promu capitaine, Mitrovic étant assis sur le banc, le milieu offensif s’est évertué à jouer juste entre les lignes des Crocos, vite ensevelis sous les vagues bleues. A provoqué un penalty sur une reprise écartée de la main par Deaux, mais Ajorque n’a pas transformé la sanction. Remplacé par ZOHI (81e ).
BELLEGARDE 6

Le petit gabarit file à vive allure et laisse régulièrement les milieux nîmois sur place. Son travail de sape est récompensé par le penalty qu’il obtient juste avant la mi-temps – déjà le 3e cette saison – et que transforme Lala (3-0, 45e +1). Une arme offensive de plus en plus tranchante. Remplacé par PRCIC (82e ).
AJORQUE 6

Le meilleur buteur du Racing connaît aussi un retard à l’allumage, à l’image de cette action où il s’emmêle les pinceaux sur une passe de Diallo alors que le but était ouvert (27e ).

Il en faut plus pour perturber le grand Réunionnais, qui décrispe la soirée en se trouvant à la réception du ballon relâché par Reynet sur une frappe de Diallo. Ce 7e but inscrit du droit n’est pas le plus dur de la saison (1-0, 36e ). Le 8e , toujours du même pied, l’est à peine plus, puisqu’il se retrouve encore seul devant le but gardois sur le centre de Caci (4-0, 51e ).

Quant au 9e , il ne sera pas pour tout de suite : “ Ludo ” manque le penalty provoqué par son compère Thomasson (58e ). Remplacé par WARIS (73e ) , qui lance enfin sa saison en inscrivant sur penalty le dernier but de la soirée (5-0, 90e ).


7 Jan 2021 6:09
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 18238
Localisation: Strasbourg
Difficile d'espérer mieux dans ce match mais il faut admettre que Nîmes était d'une faiblesse déconcertante. J'ai apprécié le joueur nîmois en fin de match (Briançon ?) qui disait qu'ils n'avaient pas du tout leur place en Ligue 1 en jouant comme ça. Nos joueurs étaient eux bien en place le score final n'est que logique. Sans un bon Reynet il aurait même été plus conséquent.

Pour ce qui est du Racing, je ne vois personne qui était vraiment mauvais. On pouvait espérer mieux de certains, mais dans l'ensemble c'était très bon.
Un top/flop rapide :
:) :) :) Sissoko a été pour moi le joueur clé du match car il a été impérial à la récupération et permettait à Bellegarde et Aholou d'apporter régulièrement le surnombre. Il a aussi l'intelligence de gêner sans faire faute, lors du face à face remporté par Kawashima pour ensuite dégager la balle
:) :) Djiku a anéanti les quelques offensives de façon autoritaire et sereine
:) Diallo a été l'élément le plus utile offensivement avec beaucoup de solutions proposées et un super placement

:( Aholou n'a pas fait un mauvais match mais moins bon que les 9 autres je trouve
:( :( Lala n'a certes pas eu grand chose à faire mais j'ai par exemple trouvé le match de Caci bien plus abouti.
:( :( :( Thomasson a été un peu absent des débats. Il provoque un penalty mais face à une défense aux abois on peut attendre mieux du meneur de jeu.

Globalement, en dehors du résultat, ce qui m'a plu aussi c'est le jeu pratiqué par moment. Des passes rapides et vers l'avant, du jeu court, du jeu long, des une-deux, des déviations ...

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


7 Jan 2021 12:57
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 4172
Localisation: WIEN
moi j'ai trouvé Lala plutôt bon...en aucun cas dans les flop......


7 Jan 2021 14:42
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 838
Je ne vois pas ce qu'on peut lui reprocher sur ce match. Quoi qu'on dise de lui il est à mon avis un atout majeur de l'équipe.
Si on peut le conserver il faut le faire, ça fait longtemps qu'on n'a pas eu un latéral droit de cette qualité au racing. En cas de départ il sera difficile à remplacer.


7 Jan 2021 16:59
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20291
Localisation: Dorlisheim
Le conserver , je pense que c'est plutôt lui qui veut partir .


7 Jan 2021 17:42
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 4172
Localisation: WIEN
peu de chances de le retenir....


7 Jan 2021 18:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20291
Localisation: Dorlisheim
Moi je le comprends,(Lala) il a le potentiel de joué dans un autre club que le racing, je ne parle pas de Dijon ou de Nîmes.


7 Jan 2021 18:57
Profil
Minime@Amateur
Minime@Amateur

Inscription: 23 Nov 2020 21:32
Messages: 55
Moi j.ai horreur de sa nonchalance et son sourire idiot quand il rate un centre .


7 Jan 2021 19:21
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 20291
Localisation: Dorlisheim
Ça n'empêche pas qu'il a du football dans les pieds.


7 Jan 2021 19:34
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 87 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com