Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Jan 2021 17:04



Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 [20/21] 14ème J: Strasbourg / Metz - 2/2 
Auteur Message
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7982
Localisation: Mulhouse
Stan a écrit:
Je n'ai vu que les 20 dernières minutes, j'ai trouvé ça pas mal, mais en vous lisant je pense que j'ai bien fait d'avoir raté les 70 premières. :lol:


Je pense que tu aurais apprécié le match dans son ensemble. Dans le contenu et l'intention, c'était de loin pas ce qu'on a vu de pire depuis le début de la saison. C'est juste que les 10-15 premières minutes étaient prometteuses et que vu les circonstances, on s'attendait à ce que le Racing enclenche la seconde ... ce qui ne s'est pas produit. On a enchaîné avec un second quart-d'heure terne (Diallo rate une frappe en pivot, pas la plus simple à mettre), puis on se prend un péno parce que le Messin frappe sur la main de Simakan (au passage ça faisait sans doute but sans ça), derrière on a l'air un peu abattu, et c'est la mi-temps :?

Deuxième période : le nouveau péno sifflé par l'arbitre est délirant, mais paradoxalement l'arrêt de Kawashima nous a réveillé.

Après, ça reste faible techniquement (j'ai trouvé que c'était encore davantage le cas quand on a commencé à vraiment se speeder :oops:), mais pas plus que la moyenne de la L1.

télésupporteur a écrit:
j'imagine le déchaînement si mitrovic ou koné avait fait un match comme simakan :roll:


Bin non, que ce soit Mitrovic, Koné ou Simakan, ils n'auraient rien pu faire lorsqu'un adversaire ou un propre coéquipier dévie la balle sur leur bras. A moins de se couper la main, le deuxième péno sifflé par l'arbitre est juste hallucinant. Et on est bien content que Simakan claque le but de l'égalisation, tout comme on a apprécié celui de Mitro contre Dijon (même si avant ça il avait déposé une balle plein axe dans les pieds de l'adversaire). Il doit s'appliquer à garder les bras collés au corps et prier pour que Lala se casse un peu moins la figure dans la surface :roll:

Pour autant, je mettrai effectivement Simakan dans le flop, pour son attitude générale sur le deuxième but messin. Nguette a le temps d'armer sa frappe pour allumer Kawashima, placement défensif mauvais sur le coup et ce but aurait pu nous coûter encore plus cher sans l'inspiration de Thomasson derrière.


13 Déc 2020 23:05
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19666
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing évite le pire devant Metz (2-2)
Dominateur, le Racing n'est pas parvenu à disposer de Metz, une fois de plus. Mais le nul constitue presque un moindre mal. Les Lorrains ont raté le penalty du 0-2 en début de seconde période, après quoi le Racing est revenu à deux reprises, grâce à Simakan puis Thomasson.
Le Racing a attaqué la partie par le bon bout, cherchant d’emblée à créer le danger devant la cage d'Alex Oukidja. Jusqu’à la pause, les Strasbourgeois n’ont hélas jamais trouvé le cadre. En bonne position pourtant, Ludovic Ajorque (3e’ et 37e’), Habib Diallo (10e’ et 28e’) et Mehdi Chahiri (27e’) ne sont pas parvenus à régler la mire.

Sortant peu à peu de leur coquille, les Messins, eux, ont fait mouche sur leur première occasion franche, à savoir un centre de la droite de Fabien Centonze pour Warren Tchimbembe qui, à quelques mètres du but, a eu le temps de contrôler et d’armer une frappe que Mohamed Simakan a involontairement et malencontreusement détourné du bras.
Malheureux mais logique, le penalty était transformé par le capitaine Dylan Bronn (35e’).

Le Racing a tenté de réagir immédiatement, avant de faire peu à peu preuve d’impuissance jusqu’à la pause, bienvenue pour recharger les accus et aérer les méninges.
Le match s'emballe

Les Bleus ne se sont pas montrés plus justes dans le dernier geste à la reprise. Pire, Mohamed Simakan concédait un second penalty à la 50e’, dans les mêmes circonstances ou presque, une décision en tout état de cause sévère.

Eiji Kawashima sortait l’exploit qu’il fallait et la frappe de Bronn, la même que précédemment, pour garder les siens dans la partie. Accentuant leur domination les Bleus ont encore et toujours manqué de justesse, jusqu’au corner frappé par Dimitri Liénard à la 65e’ et coupé victorieusement de la tête au premier poteau par… Simakan ! Héros malheureux puis heureux.

On pensait que le plus dur était fait. Mais non ! Transparent jusqu’à ce moment-là, Opa N’Guette sortait de sa boîte pour battre Kawashima d’une frappe enveloppée chirurgicale (70e’).

Décidément fort mentalement, le Racing n’a pas lâché le morceau pour revenir à nouveau sur un bijou d’Adrien Thomasson. Double contact à l’appui, le capitaine a slalomé dans la défense des Grenats avant de piquer le ballon au-dessus d’Oukidja (78e’).

Il restait un bon quart d’heure pour forcer la décision. Le Racing s’y est employé, de manière quelque peu désordonnée. Les quelques âmes autorisées et présentes à la Meinau y ont cru sur le dernier tir de Diallo. De 25m, la balle a chatouillé la lucarne droite d’un Oukidja archi-battu.

Une fois encore, les Bleus ne parviennent donc pas à s’adjuger le derby de l’Est. Devant se contenter d’un petit point, ils ne peuvent se donner de l’air. Après ce troisième match de suite sans défaite, ils sortent toutefois de la zone rouge et émargent à la 16e place avec 11 unités, autant que leurs poursuivants Lorient et Nîmes, un point devant Reims, 19e.

La situation reste fragile. Il va falloir souquer pour ne pas revenir bredouille d’Angers, dès mercredi (19h).


14 Déc 2020 5:19
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19666
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les Strasbourgeois n’ont pas baissé la tête
Faute d’avoir réussi à trouver la faille en première période dans le bloc défensif messin, le Racing s’est fait piéger sur un penalty et un contre. Les Strasbourgeois ont su s’en relever à chaque fois… Cela n’aurait peut-être pas été le cas il n’y a pas si longtemps.
Pour la première fois cette saison, Thierry Laurey a aligné le même “onze” deux matches de suite. Avec le système en 4-2-3-1 qui avait permis de faire plier le FC Nantes il y a une semaine à la Beaujoire (0-4), les Strasbourgeois ont tenté de reproduire la même entame de match.

Las, la défense à cinq du FC Metz était bien en place et le Racing n’a pas concrétisé ses velléités offensives. Menés à deux reprises, les Racingmen n’ont pas abdiqué et auraient même pu faire la différence en toute fin de match.

KAWASHIMA 6


Pour sa sixième titularisation cette saison, la quatrième de suite, le Samouraï Blue est entré dans les tablettes de la Ligue 1, devenant à 37 ans et 268 jours le plus vieux gardien à détourner un penalty derrière la légende italienne Gianluigi Buffon (41 ans et 103 jours) sur les quinze dernières années (source Opta).

S’il n’avait pu qu’effleurer du bout des gants le premier penalty de Bronn (35e ), il s’est parfaitement détendu sur le second pour laisser le Racing dans le match (51e ). Peu de gardiens auraient sorti le ballon parfaitement enroulé par Nguette (1-2, 70e ). Il a su donner de la voix quand il le fallait.

LALA 3


Depuis le déplacement à Montpellier, Kenny Lala avait montré du mieux dans ses prestations. Ce dimanche, le latéral droit est retombé dans ses travers défensifs – « Aujourd’hui, je ne suis pas content de moi », a-t-il lui-même confessé. Impliqué sur les deux buts – il glisse devant Tchimbembé dans la surface avant la main de Simakan (35e ) et reste scotché sur ses appuis sur le déboulé de Nguette (70e ) –, il a aussi manqué de justesse dans le dernier geste, comme cette passe trop fuyante pour Thomasson (45e +1).
SIMAKAN 5

Il a frôlé la correctionnelle en concédant deux penalties pour des fautes de main. Averti sur le premier (35e ), sauvé par Kawashima sur le second (51e ), “Momo” a su relever la tête en égalisant, inscrivant ensuite son premier but en Ligue 1 (lire par ailleurs).

DJIKU 6


Voulant apporter son écot à la bonne entame strasbourgeoise, il a été un peu gourmand sur cette frappe à plus de 25m (12e ). Il a souvent su prendre le dessus dans ses duels avec Nguette, même s’il a joué avec les limites à l’entrée de la surface sur un débordement de ce dernier (44e ). Une prestation sobre pour l’international ghanéen.
CACI 6

Comme à Nantes, on l’a senti plus à son aise avec Chahiri devant lui dans le couloir gauche. Son centre repoussé par Kouyaté aurait pu permettre à son coéquipier de débloquer la situation (27e ). Il a souvent tenté d’apporter le danger par ses centres ou en proposant du soutien aux attaquants. Il est à l’origine du second but du Racing en trouvant Ajorque dans la surface.
SISSOKO 5

En confiance après sa solide prestation à Nantes, “Ibou” a joué de son physique au milieu de terrain, avec parfois un poil d’excès au goût de M. Letexier. Un peu plus en retrait dans la construction du jeu en seconde période, il est remplacé par Aholou (74e ) qui a joué dans le même registre mais a, lui, écopé d’un carton (90e ).
LIÉNARD 5

Le « paysan de Belfort » n’a jamais gagné le derby et sa prestation – en retrait par rapport à ce qu’il avait apporté à Nantes une semaine plus tôt – a révélé comme un blocage.

À trop vouloir bien faire, “Dim” a paradoxalement trop souvent fait l’inverse, relançant trop vite ou trop fort, ne centrant pas dans le bon timing. Son corner dosé comme il faut au premier poteau pour Simakan (1-1, 65e ) donne toutefois une autre saveur à sa prestation, lui qui n’a finalement jamais non plus perdu à la Meinau contre Metz.
DIALLO 5

L’ancien Grenat était forcément particulièrement surveillé par ses ex-coéquipiers. Cela ne l’a pas empêché de se montrer, comme sur cette frappe en pivot sur un centre de Caci (10e ). Il s’est parfois enfermé dans la nasse messine, mais n’a pas hésité à faire les efforts défensifs. Son “une-deux” malin avec Thomasson n’a pas profité à Ajorque (37e ). Cherché par ce dernier au point de penalty, c’est lui qui met Thomasson sur la voie du 2-2 (78e ). Il aurait pu se muer en héros mais sa frappe enroulée n’a fait que lécher la lucarne gauche d’Oukidja, battu sur le coup (87e ).
THOMASSON 6

Après avoir inscrit son premier but de la saison contre Rennes (1-1), le Savoyard a permis au Racing de glaner un deuxième point en autant de matches de suite à la Meinau. Son deuxième but de la saison – un rodéo au milieu des défenseurs dans la surface que n’aurait pas renié Maradona (2-2, 78e ) – permet de faire oublier quelques ratés précédents (même si l’un entraîne le corner du 1-1). Ceci dit, il est toujours plus facile de ne rien rater quand on ne tente rien.

CHAHIRI 5

De nouveau titulaire, l’ancien du Red Star est un allié précieux pour Caci, alors que sa connexion avec Thomasson prend forme. Il lui a manqué le soupçon de réussite offensive pour embellir sa prestation comme cette volée du droit à l’entrée de la surface qui a fui le cadre (27e ). Remplacé par ZOHI (74e ) qui ne s’est pas transformé en “super sub” comme une semaine plus tôt à Nantes.
AJORQUE 5

Il a comme souvent perdu peu de ballons, toujours fait les efforts pour être trouvé par ses partenaires. Mais il a aussi “croqué” quelques occasions, comme quand il a choisi de frapper de l’extérieur du gauche sur ce ballon glissé par Diallo dans la surface (37e ). Il est impliqué dans les buts strasbourgeois : le corner du 1-1 vient de son bon travail pour centrer après un contrôle pas évident sur une louche de Thomasson, puis c’est lui qui trouve Diallo en relais sur le centre de Caci sur le 2-2.


14 Déc 2020 5:28
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 2354
J'ai pas vu le match.

En voyant le score on peut dire que d'un côté c'est pas une bonne affaire comptable, mais de l'autre, en voyant la tournure de la rencontre on pourra dire que c'est un soulagement.

Apparemment Kawashima sauve le match.
A 2-0 c'est plus la même affaire.

Les joueurs ne lâchent rien et semblent bien concernés.

C'est déjà pas si mal au vu de la situation.

Il va falloir chercher quelque chose à Angers.


14 Déc 2020 8:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13561
Localisation: Madrid
Pour revenir à Simakan, certes je n'ai pas vu ses 2 mains, mais sur les 20mn que j'ai vues je l'ai trouvé impressionnant dans ses sorties de balle.

Je pense sincèrement qu'il a le potentiel pour faire une grande carrière, même si j'ai encore des doutes sur le poste qui lui conviendrait le mieux à moyen terme (là il fait le taf en DC).


14 Déc 2020 8:33
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 15:41
Messages: 4107
Localisation: WIEN
Simakan a raté son match.

2 penos + en partie responsable sur le 2eme but messin...serieux...comment les DNA peuvent lui mettre un 5.....un 3 peut-être à cause de son but

Si Mitrovic avait fait provoqué ces 2 penos il se serait fait exploser par les supporteurs, par les journalistes....


14 Déc 2020 11:22
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 2354
Simakan, c'est le chouchou des médias et des supporters.
On lui pardonne plus de choses.
Le joueur qui rapportera paraît-il une fortune au club.

On lui pardonne surtout ses erreurs de jeunesse.
Le problème, c'est qu'il alterne les erreurs fatales avec les actions décisives.

Je suis de ceux qui tiennent peut compte des erreurs de jeunesse, du moins si elles sont fréquentes.
Et, c'est le cas de Simakan.

Il n'a que 20 ans ok, mais ça justifie pas tout.
Bander sur ses interventions et actions décisives, et accepter les erreurs fatales récurrentes, ça paraît bien naïf.

Il joue actuellement en défense centrale, où les erreurs peuvent être fatales.
Alors une erreur par ci par là, ponctuelle, est excusable, mais quand c'est trop fréquent, ça pose question.
Surtout sur son positionnement.

Il a un potentiel évident, des qualités indéniables, mais je suis pas certain que la défense centrale soit son poste de prédilection.
Sur ce que je vois, et c'est qu'un avis personnel, je l'imagine plus milieu défensif.


14 Déc 2020 11:42
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19666
Localisation: Dorlisheim
Moi je lui cherche pas d'excuse, mais il faut reconnaitre qu'il est aussi trimbalé d'un poste à l'autre, ce qui n'est pas bon pour lui .


14 Déc 2020 11:54
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 12522
Localisation: HAGUENAU
ben moi je ne ferai plus aucun prono ici, qu'est ce que ça m'a déçu ce match nul. peu importe de la façon dont le match s'est déroulé, mais une fois de plus on encaisse 2 buts à la Meinau, c'est trop, beaucoup trop face à une équipe incomplète, donc moyenne.
J'ai bien peur que d'ici mercredi soir, nous allons nous retrouver à nouveau relégable...et je me demande où on va encore chercher des points d'ici la trêve :evil:


14 Déc 2020 14:03
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 12208
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
solari, simakan en 6 :shock: terop d'inculture tactique
je ne le vois actuellement qu'en ARD, vu son énorme potentiel physique


14 Déc 2020 17:56
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com