Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Jan 2021 16:38



Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
 [20/21] 6ème J : Strasbourg / Lille - 0/3 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19674
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing croqué par les Dogues
Malgré une envie de jouer vers l’avant, les Strasbourgeois n’ont pas empêché le LOSC d’ouvrir le score (21e ) et ont ensuite subi la loi de Dogues intraitables. Le Racing s’incline (0-3) face à un adversaire bien trop costaud pour lui en ce moment.

Ils étaient cinq mille à la Meinau ce dimanche, dont 1700 à donner de la voix pour faire revivre le mur bleu, à être venus pousser leurs protégés. La tâche, on le savait, n’allait pas être simple pour des Racingmen mal entrés dans leur championnat face à des Lillois qui, eux, tournent déjà à plein régime.

Avant de débarquer en Alsace, les hommes de Christophe Galtier n’avaient encaissé que deux buts, sur coups de pied arrêtés à chaque fois (contre Rennes et à Marseille). Ce dimanche, ils ont montré au public strasbourgeois pourquoi il est à ce point compliqué de réussir à faire trembler les filets de Mike Maignan.

« Ce n’était peut-être pas le bon adversaire pour être capable, en élevant le niveau de jeu, de l’emporter »


Les Racingmen ont pourtant essayé, poussés en début de match par la ferveur retrouvée dans les tribunes. Mais mettre les Dogues en difficulté, réussir à franchir le dernier rideau défensif est déjà compliqué à 0-0. Quand ils prennent les commandes de la partie, la mission devient impossible.

Pourtant, en s’appuyant sur un 4-4-2 avec une paire de récupérateurs Djiku/Aholou au milieu permettant à Bellegarde et Liénard d’apporter de la percussion sur les côtés, Thierry Laurey avait trouvé un système pour couper l’équipe lilloise en deux et récupérer beaucoup de ballons dans l’entrejeu.

« Il y a eu un bloc équipe qui était beaucoup plus présent avec des distances entre chaque joueur qui ont été respectées, ça, c’était quand même assez important, relèvera après le match le coach du Racing. Ça permettait surtout de ne pas s’exposer. »

Mais entre « une équipe qui tourne bien et une autre moins bien », la bascule penche inexorablement du côté de la réussite. Une balle perdue (par Liénard), un joueur (Çelik) qui a du champ pour armer une frappe lourde et flottante : à la conclusion, c’est un gardien (Kamara) qui ne peut qu’effleurer le cuir et la sensation que le match est peut-être déjà plié (0-1, 21e ).

Les Strasbourgeois ne vont pourtant pas baisser la tête – on pense à ce ballon de Lala pour Ajorque, trop court dans la surface (29e ), à cette frappe trop croisée de Chahiri (31e ) ou encore cette tête de Aholou sans grand danger pour Maignan (34e ) – mais, progressivement, les hommes de Christophe Galtier vont mettre le pied sur le ballon sous la baguette d’un Renato Sanches conquérant et entreprenant au fil des minutes.

« Je trouve qu’on n’avait vraiment pas à rougir de notre première période. Lille avait la maîtrise sur la fin, mais ça ne nous posait pas de problème dans le sens où ils l’avaient dans leur camp ou au milieu de terrain, estimera Thierry Laurey. Il y a bien plus de situations en notre faveur et malgré tout, ce sont eux qui mènent. »

Et c’est bien là le problème. Parce que pour réussir à fissurer le mur lillois, toute l’envie du monde ne suffit pas en ce moment. En tout cas en Ligue 1. Et quand au contraire on encaisse rapidement un deuxième but au retour des vestiaires (54e ), puis un troisième à quelque vingt minutes du coup de sifflet final (68e ), l’addition est forcément corsée au final.

« On a lutté jusqu’au bout »


Les entrées combinées de Thomasson et Saadi (58e ) – au relais de Bellegarde et Chahiri, devancé par Sanches au point de penalty sur une rare dernière passe réussie par son coéquipier (57e ) –, puis de Zohi et Sissoko (69e ) n’ont pas altéré l’envie d’aller malgré tout vers l’avant. Mais si les Strasbourgeois ont beaucoup centré (voir chiffre), Maignan n’a pas vraiment été mis à contribution (3 tirs cadrés).

« Je trouve qu’on a lutté jusqu’au bout, on a cherché à se créer des occasions, même en étant menés 2-0 puis 3-0. Après le score est très sévère pour nous, même s’il faut reconnaître que les Lillois défendent très, très bien et ont mérité leur victoire. Aujourd’hui (dimanche) , ce n’était peut-être pas le bon adversaire pour être capable, en élevant le niveau de jeu, de l’emporter. Ça nous montre le delta qu’il y a entre une des équipes en tête et une en queue de championnat. »

Après avoir croqué les Strasbourgeois, les Lillois sont co-leaders de la Ligue 1 avec Rennes. Le Racing, lui, n’a laissé que deux équipes derrière lui après six journées.


5 Oct 2020 4:14
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19674
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les notes de Racing – Lille : les Strasbourgeois n’ont pu qu’écoper
Finalement organisés en 4-4-2, les Strasbourgeois ont soutenu la comparaison avec le nouveau coleader de Ligue 1 jusqu’à l’ouverture du score, avant d’être submergés par un LOSC tout simplement plus fort (0-3).
Thierry Laurey a feinté tout le monde. Alors qu’il avait travaillé dans la semaine avec une défense à cinq, l’entraîneur strasbourgeois a disposé son équipe en 4-4-2 contre Lille. Mais ce stratagème n’a fonctionné que jusqu’au premier but nordiste. Ensuite, les vagues lilloises ont submergé les Bleus.
KAMARA (6)
Il n’avait rien eu à faire jusqu’au missile de Çelik dans sa lucarne gauche (21e ). Puis il a retardé l’échéance d’une superbe manchette (48e ) et du pied (54e ) sur deux déboulés de David.
Sur la deuxième action, la reprise de Renato Sanches a cependant fait mouche. Abandonné sur le troisième but inscrit par un Yilmaz monolithique (68e ), mais de nouveau décisif devant Ikoné (79e ), le nouvel international sénégalais a évité aux siens une punition plus sévère.
LALA (4)
Son retour gagnant sur Bradaric (8e ) a lancé son match. Mais sa passe en retrait ratée de la 48e , directement sur le Canadien du LOSC, aurait pu coûter très cher. Il sauve deux fois son camp sur le deuxième but lillois, mais derrière sa ligne sur la seconde tentative de Sanches (54e ). Il a inlassablement remonté les ballons, sans faire de réelles différences.
SIMAKAN (5)
En demi-teinte à Monaco, l’international U20 a bien réagi. On l’a vu partout et il a à peu près tout bien fait, comme contrer une frappe de David (18e ) ou arracher un ballon dans les pieds de Botman sur l’occasion de Chahiri (31e ). Il n’a jamais cessé d’écoper au sein d’un Racing noyé après le repos.
MITROVIC (5)
Si l’on excepte l’une ou l’autre maladresse, comme à Monaco, le capitaine du Racing fait le taf depuis son retour dans le onze de départ, grâce à un placement souvent judicieux. On pourra porter à son débit l’échappée de David qui le laisse sur place juste avant le deuxième but. Mais c’est à peu près tout.
CACI (3)
Affecté au marquage d’Araujo, “Titi” est monté d’entrée dans le short du Brésilien, avec succès en début de rencontre. Mais il est indirectement impliqué sur deux buts lillois. Passif après le ballon perdu par Liénard sur l’ouverture du score (21e ), puis battu dans son duel avec Yilmaz qui a clos le festival nordiste (68e ), il s’est effacé au profit de Lionel CAROLE en fin de partie (86e ).
BELLEGARDE (3)
On ne peut pas lui reprocher son manque d’activité, mais son imprécision le plombe, même s’il a servi le premier centre dangereux de la partie à Ajorque (7e ). Il court beaucoup, bien trop souvent sans résultat, et finit par s’éteindre. Remplacé par Idriss SAADI (58e ).
DJIKU (4)
Lui qui n’aime guère jouer en sentinelle de l’entrejeu a encore dû dépanner à la récupération, mais cette fois au sein d’un milieu défensif à deux têtes. « L’animal » Renato Sanches, ainsi surnommé par Christophe Galtier, lui a fait vivre un après-midi compliqué. Averti à la 42e , il sera suspendu contre Lyon le 18 octobre. Il a passé le relais à Ibrahima SISSOKO à la 69e.
AHOLOU (4)
Revenu à Strasbourg pour évoluer en sentinelle, le milieu prêté par Monaco a, pour sa première apparition, été aligné d’emblée aux côtés de Djiku pour enrayer les mouvements lillois. Sa tête trop peu puissante pour surprendre Maignan a longtemps été l’occasion la plus nette du Racing (34e ). Tout comme son comparse, il a perdu la bataille du milieu.
LIÉNARD (4)
Pour sa première titularisation 2020-2021, “Dim” a eu le malheur de perdre le ballon qui amène l’ouverture du score (21e ). Mais il a cette qualité de toujours centrer en première intention.
Et même si ses ballons n’ont guère trouvé preneur, ils ont, uniquement avant le repos c’est vrai, fait peser une certaine menace. Il a cédé sa place à Kevin ZOHI (69e ) qui a manqué de peu la réduction du score dans les arrêts de jeu (90e +1).
AJORQUE (4)
Avec le tandem Fonte-Botman, le Réunionnais avait à faire à deux bêtes de concours. Comme toujours, il est allé au duel sans rechigner. Son abattage dans la surface s’en est quelque peu ressenti, comme lorsqu’il est arrivé un peu tard sur un centre de Lala (29e ). Pas facile pour lui de s’exprimer dans ce contexte.
CHAHIRI (4)
Titularisé en pointe avec Ajorque, le meilleur buteur bas-rhinois (2 buts) n’a guère été approvisionné. Et quand il l’a été, comme sur son tir trop croisé de la 31e , Maignan semblait sur la trajectoire. Il a peiné à trouver ses repères et a logiquement regagné le banc, relayé par Adrien THOMASSON (58e ).


5 Oct 2020 4:23
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 12526
Localisation: HAGUENAU
c'est ce que j'ai laissé sous entendre déjà, car à force de tergiverser dans les coulisses, il n'a pour l'instant rien vu venir pour améliorer le niveau de jeu. Je suis le seul ici à dire que notre niveau de jeu est très très limité, et je continue à dire que la 10ème place avec ce jeu là était chanceuse. Cette chance cette année nous fuit, donc il va falloir changer quelque chose, mais tout coince. Notre calendrier est juste dément et la venue de Lyon va encore nous desservir. Des vacances à Ibizza va changer le cours du parcours ???


5 Oct 2020 12:39
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7987
Localisation: Mulhouse
Je trouve que ta version est optimiste par rapport à la réalité (ou trop négative par rapport à la saison dernière). Si on raisonne comme cela, ça sous-entend qu'on n'était déjà pas géniaux la saison dernière, et que le manque de réussite aidant, nous sommes maintenant carrément en difficulté.

Pourquoi pas, mais de ce que je vois depuis le début de la saison, je nous trouve non seulement moins bons que la saison dernière, mais même moins bons que la période où nous étions au fond du trou la saison dernière (approximativement les 10 premières journées). Même en devant attendre la 6e journée pour gagner un match (c'était contre Nantes je crois), on ne passait pas notre temps à se prendre 3 buts, et encore moins à domicile. On se battait pour gratter un point quand on ne pouvait pas avoir les trois, avec plus ou moins de bonheur.

Là on se prend un 1-3, un 0-2, un autre 0-2, un 2-3 (à 11 contre 9 !!) et pour finir un 0-3, sans qu'il n'y ait grand-chose à redire.
Le seul match où on manque vraiment de bol (3 poteaux), c'est contre Dijon, mais au final on assure l'essentiel avec la victoire.

Les 2-3 prochaines journées seront vraiment décisives pour la suite. Si on gagne un match et qu'au moins on prend 1 point à défaut de pouvoir en prendre 3 contre un autre adversaire, on se relancera. Sinon, faudra avoir des nerfs d'acier pour la suite.


7 Oct 2020 18:31
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 64 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com