Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Fév 2020 5:07



Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 [19/20] 24ème J : Strasbourg / Reims - 3/0 
Auteur Message
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 381
alphons a écrit:
main de Lienard dans la surface, clairement penalty pour Reims

Penalty très généreux pour Carole à la 93eme

Ce soir arbitrage maison....ca compense l'arbitrage à Marseille


Je m'étonne de tes constats. Liénard prend la balle de la tête qui rebondit sur son bras qui était le
long du corps, pas accolé certes mais pas en mesure d'influer la course du ballon. Sur l'action du
penalty sur Carole on peut siffler ou pas, on a eu des décisions en notre défaveur qui était pires que
celles-là. On ne va pas faire la fine bouche. Ce n'était pas un arbitrage maison, loin de là, bien au
contraire. Beaucoup de fautes imaginaires pour Reims ont été sifflées, sans compter certains corner
inexistants.


9 Fév 2020 21:34
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 0:21
Messages: 14813
Je vais être un peu plus nuancé ...
On s'en est quand même vraiment bien sorti sur les nombreuses balles perdues qui auraient pu être bien plus dangereuses ....
Waris a été bon, mais j'étais assez frustré sur la superbe action où Lala lui centre directement dans la course ... Il devrait foncer au 1poteau pour arriver avant le gardien, et il part vers le milieu et du coup le gardien intervient avant lui ...
Thomasson a quand même fait un paquet de mauvais choix en première mi-temps ... Pas dans ses bonnes prestations récentes je trouve

Sinon, c'était pas mal quand même bien sûr :)


9 Fév 2020 21:36
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 381
Je donne les notes de l'équipe si ça peut aider, elles valent ce que qu'elles valent comme toutes les notes,
mais ça permet de relativiser. Ca me permettra de m'endormir moins idiot en me disant que je n'ai pas tout
faux comme à l'école. En attendant celles des DNA qui ne devraient pas être loin, mais on ne sait jamais.
7) Djiku, Waris, Lala
6) Mitrovic, Liénard
5) Zohi, Carole, Sissoko, Ajorque, Sels
4) Thomasson


9 Fév 2020 21:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 11896
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
je trouve la note de sissokho sévère, vu comme il était présent physiquement en 2e mi-temps
je mettrais en évidence la tactique mise en place par TL
prestation moins évidente de thomasson, mais c'est tellement rare


9 Fév 2020 22:07
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3897
Localisation: Paris
langsam a écrit:
alphons a écrit:
main de Lienard dans la surface, clairement penalty pour Reims

Penalty très généreux pour Carole à la 93eme

Ce soir arbitrage maison....ca compense l'arbitrage à Marseille


Je m'étonne de tes constats. Liénard prend la balle de la tête qui rebondit sur son bras qui était le
long du corps, pas accolé certes mais pas en mesure d'influer la course du ballon. Sur l'action du
penalty sur Carole on peut siffler ou pas, on a eu des décisions en notre défaveur qui était pires que
celles-là. On ne va pas faire la fine bouche. Ce n'était pas un arbitrage maison, loin de là, bien au
contraire. Beaucoup de fautes imaginaires pour Reims ont été sifflées, sans compter certains corner
inexistants.


J'ai trouvé l'arbitrage vraiment bon dans l'ensemble, et même courageux lorsqu'un Rémois a attrapé le ballon en tombant et en a été sanctionné.
Pour la main de Liénard, ça aurait été sévère. Pour le pénalty, un défenseur pris de vitesse qui tombe sur la jambe de l'adversaire en mouvement, ça se siffle en général. À ce moment du match c'est de toute façon anecdotique (mais bon pour la différence de buts).

Sur le ressenti global, je suis dans les mêmes nuances que Keating. Nuancées à leur tour par le fait qu'en deuxième période le Racing a semblé prendre l'ascendant physique sur son adversaire.
Pour Waris, le déchet que j'ai retenu ce sont surtout les deux-trois actions où il en fait trop tout seul au lieu de chercher à jouer avec ses coéquipiers (dont une fois en position défensive en 2e).


9 Fév 2020 22:25
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 381
Battre Reims, même à domicile, n'est pas une faible performance. Je ne reviens pas sur le score qui
sur l'ensemble du match n'est pas immérité. Pour moi la victoire est justifiée aux points, si les buts
suivent c'est tant mieux. Je ne reviens pas sur la performance des uns et des autres, on connaît la
valeur sûre des uns, celle moins sûre des autres en sachant que la balance peut toujours pencher d'un
côté comme de l'autre. La vérité du terrain est toujours celle qui balaye l'autre.
Personnellement je ne suis pas frustré du spectacle vu et fourni. J'ai vu une équipe qui, si je ne me
trompe est 6ème du classement, comme beaucoup d'entre nous j'étais loin d'espérer ce résultat après
la 15ème journée, autant le savourer. A 36 points, à 14 journées de la fin on a le droit d'espérer…
autre chose. On n'est pas supporter pour rien. On arrive à rêver, pourquoi pas ? Comme vous je me
prends à rêver, c'est légitime. Pourquoi ne pas rêver d'une fin de saison, même s'il elle n'aboutit pas à
une qualification européenne, qui serait synonyme d'un classement digne de notre rang.
Je suis un brun nostalgique d'une certaine époque on l'aura compris, pour autant je me réjouis de la
situation actuelle. J'ai vu des joueurs concentrés sur le terrain, heureux pendant et après le match,
il y a des signes qui ne trompent pas.
Je retiens le geste de Mitro à l'égard d'Ajorque à sa sortie quand il le pousse de la poitrine en matière
de félicitation. Ca veut beaucoup dire. Il y a de la solidarité dans ce groupe.
Allez hop !
Pour remettre les esprits à l'endroit je signale qu'on rencontre lors des quatre prochains matches Lyon,
PSG et Montpellier. Allez hop !


10 Fév 2020 0:06
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17674
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing porté par un vent de force 6
Même s’il a eu besoin d’un coup de pied arrêté pour forcer un verrou champenois fermé à double tour, le club strasbourgeois a, hier à la Meinau, été le premier à passer trois buts au Stade de Reims en Ligue 1 (3-0). Il se hisse pour la première fois au 6e rang avant d’aller défier Lyon dimanche.
Le Racing voulait à tout prix éviter le piège rémois ce dimanche après-midi. Non seulement il a su manœuvrer avec patience et lucidité pour y parvenir, mais il a réussi le tour de force de le refermer sur l’équipe de David Guion par le seul moyen qui s’est longtemps offert à lui : les coups de pied arrêtés.

Alors qu’il avait cherché en vain, durant près de 50 minutes, la bonne combinaison pour ouvrir le cadenas rémois, il lui en a fallu dix de moins pour devenir le premier à transpercer à trois reprises cette saison en championnat un hérisson champenois qui n’avait encaissé que 16 buts en 23 journées avant sa visite à la Meinau.

Durant plus d’une période, Romao et ses partenaires ont en effet été conformes au portrait qu’avait dressé d’eux Thierry Laurey la veille et que l’entraîneur strasbourgeois a redessiné sitôt le 11e succès de ses hommes. « Une équipe très bien organisée dont on savait que, malgré quelques absents, elle nous poserait de gros problèmes. Il a fallu tourner autour du pot un bon moment. »

49 minutes exactement. Jusque-là, Reims avait récité une leçon d’équilibre devant un Racing que son entraîneur avait disposé pour la première fois de la saison en 4-2-3-1. « On a vu une première mi-temps très fermée, avec seulement quelques opportunités pour les Strasbourgeois sur coups de pied arrêtés. Cette première période a été rigoureuse de notre part », assume pleinement David Guion.

Même lorsque le pressing alsacien monte en intensité, le Stade ne cède pas à la panique. Il ressort les ballons proprement, sans précipitation, ni affolement, mais toujours avec sobriété. Il n’est peut-être pas le club le plus sexy de la Ligue 1, mais il séduit par sa propension à optimiser et rationaliser chaque effort.

Djiku déverrouille le cadenas


Organisé en 4-3-3 ou plutôt en 4-5-1 avec un milieu en V, son onze quadrille le terrain en coulissant parfaitement et en serrant ses lignes. Demandez à Adrien Thomasson, passé maître dans l’art de se frayer un chemin dans les espaces, mais qui, là, ne parvient pas à les trouver, encore moins à les ouvrir.

C’est d’ailleurs patent dans cette période initiale : les phases arrêtées, notamment les corners (sept avant le repos), semblent devoir être l’arme fatale au bunker visiteur. Et c’est effectivement un corner de Liénard qui va renvoyer Romao et consorts au coin. Après un coup de billard sur Mitrovic, Djiku débloque son compteur buts en Ligue 1 d’une tête à bout portant. Un moment capital, selon son entraîneur : « Sur ce type de rencontre, l’ouverture du score est primordiale. Ça nous a permis de vivre une deuxième période un peu plus intéressante. »

Son confrère marnais voit lui aussi dans le premier but le vrai tournant du match. « Ce but venu très tôt en deuxième mi-temps sur ce coup de pied arrêté nous a obligés à sortir davantage, ce que les Strasbourgeois attendaient et ont bien exploité. Ensuite, on prend un deuxième but en contre sur un corner pour nous. C’est paradoxal et ça me laisse un goût amer. »

« Notre victoire me semble juste »


Il reste alors huit minutes et sur un contre de 80 mètres, un une-deux Waris-Ajorque permet au renfort ghanéen de l’hiver, déjà buteur décisif mercredi à Toulouse, d’inscrire le but du break (82e ). Le troisième, marqué dans les arrêts de jeu par Lala sur un penalty sévère, serait anecdotique s’il ne venait sceller le plus large échec de Reims en L1 (90e +4).

Avec ses six succès lors des huit dernières journées, le Racing poursuit son ascension avant d’aller à Lyon dimanche (15h). Mais Thierry Laurey est loin de fanfaronner. « Je trouve qu’on a dominé la rencontre. Se fixer sur le score est réducteur, parce que ça se joue sur pas grand-chose à la fin, mais notre victoire me semble juste. Je suis surtout content d’avoir 36 points après 24 journées. Pour une équipe comme la nôtre qui a démarré vraiment dans le dur… »

Sur leur lancée, Stefan Mitrovic et ses potes paraissent désormais capables de tout, y compris de manger du Lyon dimanche prochain. Un OL que mine de rien, ils devancent aux deux tiers de la saison…


10 Fév 2020 5:53
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17674
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Waris s’amuse à la Meinau
Alors qu’il n’avait pas trouvé la clé pour faire plier le Stade de Reims pendant la première période, le Racing a fait voler en éclat la deuxième meilleure défense du championnat durant la seconde. Il s’impose 3-0 en n’encaissant pas de but pour la deuxième fois de rang.
Ce dimanche, le Racing a commencé le match dans la configuration dans laquelle il avait terminé – et gagné (1-0) – celui à Toulouse quatre jours plus tôt. Ce 4-2-3-1 – avec Ajorque en pointe devant un trident où Waris et Zohi ont souvent permuté autour de Thomasson – a fini par avoir raison du verrou défensif rémois, même si c’est sur un corner qu’il a sauté une première fois. Repassé en 4-4-2 après la sortie de Thomasson (81e ), le Racing a ensuite profité des espaces pour plier l’affaire.

Si Sels a passé une soirée tranquille, c’est bien parce que sa défense a su fermer l’accès à sa surface

❏ SELS (5). – Le gardien international belge n’a pas eu grand-chose à faire ce dimanche à la Meinau. En première période, il est intervenu sur corner devant Abdelhamid qui avait de toute façon fait faute sur le dernier rempart (26e ). À part bien lire un centre de Kamara (70e), sa défense lui a permis de passer un match relativement tranquille.

❏ LALA (7). – On sentait le latéral de plus en plus incisif ces derniers temps. Ce dimanche, il a confirmé son retour en forme. Il n’a pas hésité à monter dans son couloir pour proposer des solutions. Sa touche vers Ajorque dans la surface a mis la défense rémoise en difficulté (18e ). Son superbe centre en première intention sur une ouverture de Liénard n’a pas profité à Waris, devancé par Lemaître (21e ). À l’origine du deuxième but pour lancer le Ghanéen en contre, il a pris ses responsabilités pour clore le score sur penalty (90e +4)

❏ DJIKU (7). – Sa première intervention qui a mis Mitrovic en difficulté (6e ) n’a heureusement pas donné le ton de sa soirée. Il débloque la situation sur corner (50e ) et signe une nouvelle prestation solide.


❏ MITROVIC (6). – À tout de même réussi à ralentir Dia qui avait intercepté cette mauvaise passe de Djiku (6e ). Si Sels n’a pas eu besoin d’intervenir, c’est bien parce que le capitaine du Racing a dirigé sa défense de main de maître pour ferme l’accès à sa surface. Sa déviation de la poitrine, sur un corner de Liénard, se transforme en passe décisive pour Djiku (50e ).

❏ CAROLE (5). – Kamara et surtout Dia sont venus apporter le danger dans son couloir, mais il a le plus souvent réussi à fermer la porte. Quand il est monté – comme sur cette passe de Bellegarde dans le dos de la défense rémoise –, il a fait les efforts pour revenir défendre à la perte du ballon, à l’instar de ce tacle sur Kutesa (76e ). Après en avoir coûté deux coup sur coup (à Marseille et contre Lille), il provoque le penalty converti par Lala. Un juste retour des choses.

❏ LIÉNARD (5). – Il a reconnu lui-même avoir eu du déchet dans ses passes en retrait notamment en seconde période, incriminant la délicate pelouse de la Meinau. Mais le « paysan de Belfort » est impliqué sur l’ouverture du score, sa justesse technique sur corner finissant par payer. Averti pour un excès d’engagement devant Chavalerin (45e ).

❏ SISSSOKO (5). – Solide à l’entrée de la surface pour bloquer l’entrée à Konan (11e ). Sa tête sur un corner de la droite de Liénard a frôlé le poteau opposé (12e ). Appliqué en seconde période, il a très peu été mis en difficulté.

❏ WARIS (7). – Il aurait pu ouvrir le score sur ce centre lumineux de Lala au point de penalty mais Lemaître l’a devancé (21e ). Il aura finalement dû patienter jusqu’à la 82e minute de son second match à la Meinau pour y faire trembler les filets après avoir été mis sur orbite par Lala et trouvé un relais idéal avec Ajorque. Déjà buteur mercredi à Toulouse e Ghanéen ne va pas tarder à être indispensable.

❏ THOMASSON (4). – Si le meneur de jeu du Racing n’a pas eu son rayonnement habituel, c’est avant tout la faute au bloc rémois. Sa volonté de bien faire a été contrariée par des choix ou des derniers gestes pas toujours justes, comme cette passe en pivot pour Waris (55e ) ou quand il avait bien suivi le coup sur ce ballon relâché par Lemaître qu’il n’appuie pas assez fort pour faire mouche. Remplacé par Simakan (81e ).

❏ ZOHI (5). – Son activité finira bien par être récompensée, mais l’Ivoirien va devoir encore patienter pour inscrire son premier en Ligue 1 cette saison. Cela aurait pu être le cas après une déviation de la tête d’Ajorque mais sa reprise a fui le cadre (18e ). Il a tenté sa chance de loin, après un relais avec Thomasson, sans plus de précision (60e ). Remplacé par Bellegarde (73e ).

❏ AJORQUE (6).
– Le Réunionnais semble moins marcher sur l’eau qu’en décembre mais il est toujours dans les bons coups ; C’est son contre avec Waris (49e ) qui amène le corner sur lequel Djiku ouvre le score. Il a parfaitement lu l’appel du Ghanéen pour lui remettre le ballon sur le deuxième but. Comme quoi, même quand Ludovic Ajorque ne marque pas le Racing gagne…


10 Fév 2020 5:59
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17674
Localisation: Dorlisheim
Je trouve toujours les DNA bien gentille avec certains joueurs .


10 Fév 2020 6:03
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 381
Et sévères avec d'autres " Kaliber ", c'est la loi du genre, on a tous nos " têtes de turcs " et nos préférés.
Des uns on ne retiendra que quelques " loupés " et on oubliera tout le reste, les transversales, le corner qui amène le premier but décisif. Des autres on ne parlera que du but marqué ou de la passe décisive même
si dans le jeu ils ont été quelconques. On ne va pas se formaliser pour autant. Je retiens la performance
collective avant tout, et dans ce rôle il y a des joueurs qui méritent plus d'éloges que d'autres.
Même si je ne comprends pas toujours ses choix je mets une mention particulière à Laurey qui est un
un " vrai bon " entraîneur. L'homme a beaucoup apporté au club, sa longévité dans la fonction témoigne
de sa valeur, il serait dommage de le perdre. Avec Keller et Laurey le club a clairement pris une autre
dimension. Les joueurs passent, les décideurs restent. On a la chance d'avoir des décideurs compétents
qui restent, ça n'a pas toujours été le cas. Quand on constate la valse des entraineurs actuelle on se dit
qu'on est bien loti. Ne nous enflammons pas et sachons raison garder. Un ou deux revers de situation peuvent réveiller les bonnes âmes versatiles en lesquelles sommeille toujours un supporter exigeant.
Pour ma part je considère que ce qui peut arriver ne sera que du bonus en ayant conscience que j'ai
la chance de voir évoluer une équipe qui me fait plaisir à voir jouer et qui porte haut les couleurs de
son club. C'est déjà pas mal.


10 Fév 2020 7:19
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 69 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com