Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Fév 2020 20:03



Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
 [19/20] 24ème J : Strasbourg / Reims - 3/0 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17727
Localisation: Dorlisheim
Reims a gagné à Angers 4-1 puis fait un match nul chez eux contre Nice, il faudra quand même un bon racing Dimanche, l'année dernière le score était de 4-0


6 Fév 2020 12:30
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 605
Un bon souvenir, post finale de la coupe de la ligue, avec un doublé de deux joueurs qui ne sont plus la.


6 Fév 2020 22:14
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17523
Localisation: Strasbourg
Vous le sentez venir le match annulé dimanche ? Ils prévoient 60mm de précipitations et surtout des vents jusqu'à 130km/h... :?

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


7 Fév 2020 0:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 10731
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
oui, ça va être compliqué, dans tout le nord de la France....

après, le vent est rarement un motif d'annulation. La pluie par contre oui là c'est possible.... on verra bien !


7 Fév 2020 14:55
Profil ICQ
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 605
La tempête prévu Dimanche ne devrait pas gêner le match étant donné que les vents forts et la pluie sont prévus en soirée et surtout début de nuit.


7 Fév 2020 15:04
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3900
Localisation: Paris
Et si ça faisait 0-0 ? On pourrait avoir ce fait assez incroyable, de n'avoir fait 0-0 que contre une seule équipe de toute la saison.


8 Fév 2020 11:51
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17727
Localisation: Dorlisheim
Il y aura des buts d'un côté comme peut être de l'autre .


8 Fév 2020 15:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17727
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Lamine Koné (Strasbourg) de retour contre Reims
Remis de sa blessure à la cuisse droite, le défenseur Lamine Koné est dans le groupe de Strasbourg qui affrontera Reims, dimanche (17 heures), pour la 24e journée de Ligue 1.
Absent des terrains depuis deux semaines et sa sortie sur blessure à Monaco (3-1), le défenseur international ivoirien de Strasbourg, Lamine Koné (31 ans, 9 sélections), est remis de sa « petite lésion musculaire à la cuisse droite » et réintègre le groupe du Racing pour la réception de Reims, dimanche (17 heures), en Championnat.
Sanjin Prcic (dos, en phase de réathlétisation), Anthony Caci (adducteurs, en rééducation), Ivann Botella (fracture d'un pied) et Benjamin Corgnet (douleurs musculaires) seront encore absents.
Le groupe de Strasbourg
Sels, B. Kamara - Simakan, L. Koné, Mitrovic, Carole, Djiku, Lala, Aaneba - Liénard, Bellegarde, Ib. Sissoko, Thomasson, Lebeau - Majeed, Mothiba, Zohi, Ajorque


8 Fév 2020 19:32
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17727
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Racing : en avant, marche !
Arrivé dans le Top 10 après un début de saison compliqué, le Racing a raté la marche à chaque fois qu’il a eu l’occasion de faire un bond en avant vers le haut du tableau. Une nouvelle occasion s’offre à lui ce dimanche (17h) à la Meinau contre un concurrent direct, Reims.
C’était il y a tout juste un mois, le 7 janvier. Le Racing se déplaçait à Reims en quarts de finale de la Coupe de la Ligue vêtu du costume de tenant du titre. Mais pour leur deuxième “balade” de la saison au stade Auguste-Delaune, après le nul vierge du match aller en Ligue 1 le 18 août (2e journée), le club strasbourgeois et Thierry Laurey n’ignoraient pas qu’ils allaient s’attaquer à un mur en béton armé. « Un coffre-fort », avait prévenu le coach pour qualifier la meilleure défense de Ligue 1 à l’époque (10 buts concédés en 18 matches avant la trêve de Noël). « Il faudra faire un casse. »

Reims « bien dans ses jambes et dans sa tête »


Ce jour-là, le Racing avait bien failli trouver la pince-monseigneur adaptée, mais n’avait finalement pas réussi à crocheter le verrou champenois. Le tir de son défenseur Alexander Djiku avait fait trembler le poteau gauche à la 89e et les Bleus s’étaient fait dépouiller de leur sceptre dans la cité des rois de France, éliminés aux tirs au but (0-0, 4-2).

Un mois plus tard donc, Strasbourgeois et Rémois se retrouveront ce dimanche (17h) à la Meinau. Fondamentalement, la donne n’a pas changé. Reims a certes traversé un mois de janvier compliqué en championnat (1 point sur 9, glané lors du match en retard de la 16e journée à Amiens le 15 – 1-1). Mais il a entamé février de la meilleure des façons, avec un succès 4-1 à Angers le 1er et un nul domestique contre Nice mercredi à l’issue d’un spectacle de belle tenue (1-1). Son arrière-garde est encore la 2e de L1, avec 16 buts encaissés (derrière le PSG, 15).

Ceci étant, personne n’a oublié de ce côté-ci des Vosges que lors de leur dernière visite à Strasbourg, les joueurs de David Guion en sont repartis non pas avec le butin, mais avec les valises pleines. Auréolés de leur couronnement en Coupe de la Ligue quatre jours plus tôt, les Racingmen les y ont effectivement rudoyés le 3 avril 2019 (4-0).

Mais ce n’est pas pour autant que Thierry Laurey s’attend à une promenade de santé ce dimanche. « Ce sera un match serré a priori. Reims est une équipe bien dans ses jambes et sa tête. Ce n’est pas l’adversaire idéal en ce moment. »

Racing n’a fait aucun nul lors des 19 dernières journées


Ce duel entre deux prétendants au Top 5 – si l’un des deux s’impose – sera-t-il aussi « fermé » que le pressent Alex Djiku ? Pas si sûr, si l’on s’en fie aux stats récentes des Bas-Rhinois. « On n’a pas fait un nul lors de nos 19 derniers matches de championnat (10 succès, 9 défaites). Notre seul nul est notre élimination aux tirs au but en Coupe de la Ligue à Reims », relève leur entraîneur qui en profite pour passer un message « à tous ceux qui pensent que je suis frileux. »

L’ironique technicien (« je suis très frileux !») espère que ses troupes sauront faire fructifier les trois points rapportés de Toulouse en milieu de semaine (1-0). « Je ne veux pas me fixer sur le classement (…). Mais quand tu enchaînes deux ou trois victoires, tu fais un bond énorme. Autant on l’avait fait en décembre, autant depuis la reprise de janvier, c’est un coup oui, un coup non. »

Face à des Rémois privés de leurs attaquants Rémi Oudin, transféré à Bordeaux pour 10 millions d’euros cet hiver, Kaj Sierhuis et Mathieu Cafaro blessés, le Racing se verrait bien forcer enfin « le coffre-fort » champenois auquel Thierry Laurey a de nouveau fait allusion hier dans la toute dernière phrase de son point-presse – « Ni haine, ni violence, mais avec intelligence » –, en paraphrasant la philosophie d’Albert Spaggiari – « Sans arme, ni haine, ni violence» –, le cerveau qui, en juillet 1976, a vidé les caisses de la Société Générale de Nice lors du fameux « casse du siècle ».


9 Fév 2020 5:13
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17727
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Reims, ce n’est pas juste une bonne défense
Le Racing est suffisamment bien placé pour savoir que cette saison la défense du Stade de Reims est en béton armé. Mais si les hommes de David Guion encaissent peu de buts (16 soit seulement un de plus que le PSG), ils sont aussi capables de faire mal offensivement.
Secoué en interne depuis la mise en examen de son président Saïd Chabane le 5 février, le SCO Angers l’avait été sur sa pelouse quatre jours plus tôt. Après avoir ouvert le score rapidement (7e ), les hommes de Stéphane Moulin avaient complètement perdu pied en seconde période concédant un cinglant revers (1-4).

Leur bourreau, ce premier février, était un Stade de Reims qu’on n’attend pas forcément dans un registre aussi offensif. Du club champenois, depuis le début de la saison, on retient avant tout la capacité à verrouiller l’accès à sa cage, défendue depuis cet été par le Serbe Predrag Rajkovic.

Le club champenois n’a encaissé que 16 buts – soit 12 de moins que le Racing –, ce qui lui a valu principalement d’occuper la 7e place de la Ligue 1 au soir de la 23e journée. Mais il serait réducteur de limiter les performances rémoises à cette seule capacité à bien défendre alors que le départ de Rémi Oudin pour Bordeaux durant le dernier mercato aurait pu avoir un impact.

« La faculté aussi bien de se projeter rapidement offensivement que de se refermer défensivement »


« C’est une équipe qui est bien organisée. Elle a la faculté aussi bien de se projeter rapidement offensivement que de se refermer défensivement, note d’ailleurs Thierry Laurey. Une équipe dangereuse dans le sens où si tu perds un ballon en zone médiane, tu peux être vite en danger et si tu dois leur poser un problème il va falloir le faire vite aussi. »

Et il n’a pas échappé au coach du Racing que ce Stade de Reims est également capable de se sortir de situations délicates. Mercredi, quatre jours après leur probant succès à Angers, les Rémois sont parvenus à égaliser contre l’OGC Nice sur un coup de tête de Yunis Abdelhamid sur corner.

« Ils ont la capacité à réagir, là ils viennent de revenir au score sur le match de Nice. À Angers, ils sont menés et ils reviennent bien. Non seulement ils égalisent mais ils en mettent encore trois derrière », a ainsi insisté Thierry Laurey.

Privé ce dimanche de deux atouts offensifs – Mathieu Cafaro ainsi que le Néerlandais Kaj Sierhuis, recruté en toute fin de mercato hivernal –, le Stade de Reims enregistre le retour de Moussa Doumbia. « Il nous avait fait mal au dernier match », n’a pas oublié Alexander Djiku.

Les Rémois n’avaient pourtant pas plus marqué que les Strasbourgeois ce soir-là (le 7 janvier en quart de finale de Coupe de la Ligue à Auguste-Delaune) avant de faire la différence aux tirs au but. Ce dimanche, ils voudront montrer que cette équipe-là ne se limite pas juste à une bonne défense.


9 Fév 2020 5:19
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 69 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com