Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 13 Juil 2020 9:45



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 [19/20] 23ème J : Toulouse / Strasbourg - 0/1 
Auteur Message
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 503
N'importe quoi .


6 Fév 2020 23:20
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 706
Carole était sur le banc à cause des 2 pénaltys provoqués, ou le mal est ailleurs???
L'absence de Caci est pour moi, la plus préjudiciable à l'équipe, bien au delà des ventes du mercato.
Son absence en début de saison et depuis le début de l'année, correspond avec les périodes les plus faibles du Racing.
Son retour est prévu au mois de Mars .


6 Fév 2020 23:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18397
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing enfin fringant en déplacement
Victorieux mercredi à Toulouse (0-1), le Racing a retrouvé la première moitié du classement. Après n’avoir pris qu’un point lors de ses six premiers déplacements, la bande à Thierry Laurey en a pris douze sur les six suivants. De quoi espérer « se positionner durablement » dans le haut du tableau.
Quand il a été rappelé à Thierry Laurey mercredi soir que quand le Racing marque à l’extérieur, il gagne, le coach strasbourgeois s’est fendu d’un grand rire. « C’est pour ça qu’il faut qu’on marque à tout prix », s’est ainsi amusé le technicien.

S’il a pu sourire de la remarque, c’est d’abord parce que son équipe a gagné mercredi sur la pelouse de la lanterne rouge toulousaine. Mais le constat est implacable : les quatre fois où le Racing a marqué chez un adversaire, il en est reparti avec les trois points de la victoire. Les huit autres fois, il n’a pas trouvé le chemin des filets et il n’y a guère qu’à Reims, lors de la deuxième journée le 18 août, qu’il a réussi à prendre le point du match nul.

« C’est comme ça. On a eu des soucis à l’extérieur en début de saison, pour des raisons objectives et d’autres qui nous ont échappés. Quelque fois, vous avez beau essayer de faire ce qu’il faut, vous n’êtes pas récompensé et le week-end suivant vous ne préparez rien du tout et puis tout roule. C’est aussi ça la magie du football, c’est que de temps en temps il y a des choses qui se passent et qui ne sont pas rationnelles », a pu développer Thierry Laurey.

Il est toutefois impossible d’imaginer ce dernier n’avoir rien préparé, que ça soit quand ça n’avait pas voulu sourire – on se souvient de cette parade du bout des gants de Keylor Navas devant Ludovic Ajorque au Parc des Princes le 14 septembre – ou quand Majeed Waris est sorti du banc mercredi pour s’offrir un premier but sous le maillot du Racing synonyme de succès.

« On a des garçons qui sont sur la corde raide et on est vraiment dans la gestion »


Sur la pelouse du Téfécé, le coach du Racing a ainsi tenu à s’appuyer, au coup d’envoi, sur le système de jeu en 4-4-2 et s’il a changé les hommes, il ne l’a pas fait en tirant à la courte paille dans le vestiaire.

« Il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en ligne de compte. S’ils avaient eu (Yaya) Sanogo dans l’axe, on aurait peut-être monté une équipe différente, a confié le technicien. On a des garçons qui sont sur la corde raide et on est vraiment dans la gestion. Mais je ne vais pas dire que c’était par défaut (le turnover) parce qu’on avait la volonté d’installer ce système de jeu ici. »

L’illustration de cette gestion, c’est un Lionel Carole qu’il fallait « reposer un peu » et qui est rentré après l’heure de jeu au relais d’un Mohamed Simakan « qui commençait à tirer un peu la langue » une semaine après avoir repris à Marseille en Coupe de France « sans refaire un entraînement collectif ».

L’explosivité de Majeed Waris a permis de faire basculer la rencontre et son entrée a aussi permis au Racing de gérer sa fin de match en passant dans un système en 4-2-3-1. « On voulait verrouiller un peu plus les couloirs, parce que plus ça allait et plus on courait sur la largeur et ça devenait compliqué d’être à l’heure à chaque fois. On s’est fait attaquer par l’axe, c’était moins dérangeant. On a bien verrouillé sur la fin. Quand tu peux économiser les joueurs, c’est toujours mieux », a aussi souligné Thierry Laurey.

Moins clinquant que le 4-0 qui avait débloqué le compteur du Racing à Amiens le 23 novembre lors de la 14e journée, ce 1-0 ramené de Toulouse permet au groupe strasbourgeois d’envisager « de se positionner un peu plus où (il) est », à savoir dans la première moitié du classement. L’objectif est clairement annoncé, même si la physionomie de cette Ligue 1 2019/2020 incite à la prudence (*).

« On est assez lucide en Alsace, on veut faire si possible mieux que l’année dernière, mais pour être honnête l’objectif c’est de se maintenir, a tempéré le coach strasbourgeois. Le championnat est serré et va l’être pendant un petit moment. Il y a des équipes qui reviennent tout doucement, qui vont reprendre confiance. Tant qu’on n’aura pas 42 ou 43 points, ça sera compliqué. Quand on les aura, ça sera beaucoup plus simple. »

Après avoir laissé passer samedi dernier contre Lille l’occasion de s’ancrer dans le top 10 de la Ligue 1, le Racing aura dès dimanche l’opportunité de le faire en recevant Reims, dont il n’a pas réussi à faire sauter le verrou défensif les deux fois où il est allé y jouer (en championnat et en quart de finale de la Coupe de la Ligue).

Dimanche à la Meinau (17h), Thierry Laurey s’attend « à un match difficile » contre une formation qui totalise également 33 points. Mais maintenant que son équipe « a trouvé certains repères à l’extérieur », il serait frustrant de ne plus trouver la clé à domicile.


7 Fév 2020 6:46
Profil
Espoir@Pro
Espoir@Pro

Inscription: 18 Sep 2016 21:32
Messages: 234
télésupporteur a écrit:
je confirme l'avis de its me sur sels
pas de faute, mais pas rassurant depuis quelques matches
l'occasion de lancer kamara :idea:


Pas de faute, mais pas rassurant et cela depuis quelques matchs, et le pompon, il faut relancer Kamara.
Merci pour ce moment. :pan:


7 Fév 2020 20:41
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7490
Localisation: Mulhouse
langsam a écrit:
Laurey doit avoir ses raisons, mais je pense aussi que Sissoko aurait dû jouer à la place de
Liénard. Ce dernier s'en est bien sorti mais il lui manque des réflexes défensifs pour évoluer
efficacement à ce poste. Le meilleur étant, à mon humble avis, Djiku. On a vu que Simakan
n'était pas un latéral, autant le faire jouer en défense centrale et (re)mettre Djiku en sentinelle.
J'ai donné mon opinion sur le match, je trouve la prestation plus qu'honnête dans une confrontation
qui était loin d'être facile.
A 33 points on tutoie Montpellier 5ème, on a derrière nous Monaco, Lyon …, excusez du peu.
Il est difficile de croire que le maintien n'est pas assuré même si l'impossible n'existe pas.
J'attends un " vrai " match contre Reims, sans la pression comme a bien dit " Dim " et sans cette
autre pression qu'a définie Thomasson, " on ne joue pas le PSG à chaque match ".
Il reste 15 journées pendant lesquelles tout est possible. Faites nous plaisir les gars !


Assez d'accord avec tout ça ... A la limite en 4-2-3-1, on peut se retrouver avec Liénard et Sissoko a faire du travail défensif et de la transmission au milieu de terrain, car ça sous-entend qu'on a par ailleurs beaucoup de joueurs offensifs sur le terrain. Mais quand l'un des deux doit un peu s'excentrer sur un côté, je préfère que ce soit Liénard et que Sissoko reste en sentinelle.

Je pense que quand Koné reviendra et que Simakan sera pleinement opérationnel, Laurey partira sur ton option : concurrence entre Koné/Mitrovic/Simakan pour les 2 places dans l'axe et Djiku en sentinelle lorsque Sissoko n'y sera pas.

Mine de rien, on a quand même encore pas mal d'options au milieu (Djiku, Sissoko, Liénard, Bellegarde, Prcic s'il rejoue cette saison, Grimm en complément ...). Et on a désormais des solutions pour jouer avec deux attaquants ou avec un attaquant de pointe (Ajorque ou Mothiba) et deux ailiers (Waris et Zohi).

Faut juste pas qu'on ait une nouvelle blessure.


7 Fév 2020 22:08
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3905
Localisation: Paris
Simakan n'a pas été essayé devant la défense déjà ? Ça ferait une option de plus.


8 Fév 2020 12:57
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com