Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Fév 2020 14:00



Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [19/20] 22ème J : Strasbourg / Lille - 1/2 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Interdit de cour des grands
Face à une équipe lilloise en souffrance, le Racing espérait franchir un palier pour les retrouvailles avec son public de la Meinau. C’est loupé. Les Nordistes sont plus solides et mieux armés pour jouer avec les grands de ce championnat.


Accrocher le haut du tableau en cas de performance contre Lille : tel était le souhait du Racing au moment de retrouver sa Meinau chérie, après un mois de pérégrinations par monts et par vaux.

Comme le disait Thierry Laurey à la veille du match, ce Racing-là n’a « pas envie de faire de la figuration » et a aussi « le droit d’avoir de l’ambition ».

Sur la lancée de leur cours magistral dispensé samedi dernier en Principauté (1-3), les Strasbourgeois commencent d’ailleurs par bousculer un adversaire pas bien revêche devant un “mur bleu” prompt à s’enflammer.

Thomasson avait montré la voie


Il faut dire que les redoutables Dogues de Christophe Galtier, ceux qui avaient mordillé les tendres chevilles strasbourgeoises à l’aller, fin septembre (2-0, 7e journée), sont doux comme des agneaux. En atteste leur série de trois revers de rang en championnat (Monaco, Dijon, PSG). Le Losc est même devenu infiniment petit, Epinal contribuant à le rapetisser en milieu de semaine. L’exploit des amateurs vosgiens de N2 en 8e de finale de la Coupe de France (2-1) est venu souligner les maux nordistes.

Au même moment, le Racing s’inclinait à Marseille (3-1). Sauf qu’il n’y a eu personne pour critiquer la prestation somme toute solide d’une équipe expérimentale, puisque privée de quelques titulaires.

Mais ce samedi soir, tous les hommes en forme étaient mobilisés. A commencer par Adrien Thomasson, l’éminence grise de cette équipe, l’homme qui sent les coups avant que ceux-ci ne se déclenchent.

Le milieu offensif allume la première mèche, d’une tête qui file hors cadre, sur un centre de Liénard (8e ). Il profite surtout d’une incroyable mésentente entre le gardien Mike Maignan et Renato Sanches, l’ex-milieu de terrain du Bayern glissant au moment de contrôler la balle. Thomasson, lui, surgit pour ouvrir son pied et inscrire son huitième but de la saison en Ligue 1 (1-0, 12e ).

Ainsi lancé, le Racing peut tisser sa toile et laisser les Lillois se fatiguer pour tenter de s’en extraire. Longtemps, le plan tient la route.

Il y a bien ces deux coups de pression aux alentours de la demi-heure de jeu, sur une tête de Xeka (29e ) et une frappe en demi-volée d’Osimhen qui s’écrase sur la transversale (30e ). Mais les Bleus font le dos rond et continuent à produite du jeu, le puissant Waris manquant même de doubler la mise (35e ).

Mais au retour des vestiaires, on sent vite que les affaires alsaciennes vont se compliquer. La faute à un pressing haut et constant de Nordistes qui étouffent les Bleus. La circulation de balle, jusque-là assez fluide, devient saccadée.

« Les Lillois sont revenus avec beaucoup plus de dynamisme, ils ont pris le dessus au fil des minutes, constate Laurey. On commençait à être sur le fil du rasoir, même si on n’était pas fondamentalement en danger. Mais quand tu perds la balle plus souvent et quand tu la récupères moins vite, tu subis. On peut juste regretter de n’avoir pas enfoncé le clou avant la pause…»

A l’heure de jeu, la rentrée de Jonathan Ikoné finit par faire basculer la rencontre du côté lillois. Sur un corner joué en deux temps, l’international tricolore trouve Gabriel, dont la tête piquée et croisée trompe Sels (1-1, 65e ).

Coaching gagnant de Galtier

Christophe Galtier a encore le nez creux en lançant Luiz Araujo. Sur son premier ballon, le Brésilien expédie la balle sur la… main de Carole. Comme à Marseille mercredi, le latéral du Racing provoque un penalty, qu’Osimhen ne manque pas de transformer (1-2, 80e ).

« Ce sont des fautes que l’on ne peut plus commettre, peste Laurey. On ne peut pas concéder deux fois de suite un penalty de la même façon. On ne peut pas défendre comme il y a dix ans. Idem pour la faute de concentration sur le corner. On ne peut pas être aussi loin au marquage. Contre une équipe comme Lille, ça se paye cash. »

« Pour franchir un palier, il faut être plus précis, plus exigeant », avait prévenu le technicien avant le match. Le Racing ne l’a pas été. Voilà pourquoi il perd une place au classement (9e ) et rentre dans le rang, loin de la cour des grands.

« On aurait aimé se retrouver plus haut, ça aurait été valorisant, conclut Laurey. Mais ce n’est pas grave, à condition d’apprendre de nos erreurs.»

Mercredi (19h) à Toulouse, chez le dernier de la classe qui vient de prendre un point à Amiens, il serait ballot de les reproduire…


2 Fév 2020 5:08
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Les Strasbourgeois n’ont pas su se mettre à l’abri
Le Racing a ouvert le score ce samedi contre Lille avec un brin d’opportunisme par Thomasson (12e ), n’a pas réussi à faire le break et a fini par céder sur un corner (65e ) avant d’être puni sur penalty (79e ).

Le retour des hommes de Thierry Laurey à la Meinau n’a pas été couronné de succès. Le technicien avait fait le choix fort d’aligner d’entrée de jeu Mohamed Simakan en défense, Alexander Djiku remontant ainsi au poste de sentinelle, ainsi que Majeed Waris aux côtés de Ludovic Ajorque en attaque.

Carole pas verni


Opportunistes pour ouvrir le score, les Racingmen ont été attentistes sur un corner rapidement joué par le LOSC, qui a ensuite bénéficié des mésaventures de Carole avec sa main droite pour empocher les trois points.

❏ SELS (5). – Sauvé à deux reprises en une minute, d’abord sur une tête de Xeka enlevée sur sa ligne par Lala puis sur cet enchaînement au point de penalty d’Osimhen qui touche la transversale (29e ), sans être mis à contribution en première mi-temps.

Il n’est pas plus attentif que ses coéquipiers sur ce corner rapidement joué par le Losc et conclu par Gabriel (1-1, 65e ). S’il réussit à enlever du bout du gant ce centre à ras de terre d’Ikoné pour Osimhen (76e ), il lui manque quelques centimètres pour sortir le penalty d’Osimhen (79e ).

❏ LALA (5). – Lancé en contre par Sissoko, le latéral droit n’avait pas réussi à surprendre Maignan sur son centre à destination de Waris… Ce n’est pas grave, Renato Sanches s’est chargé dans la foulée de mettre Thomasson sur orbite (1-0, 12e ).

Réduit bien l’angle de frappe dans la surface devant Bamba (27e ), il est surtout au bon endroit au bon moment pour sauver les siens de la tête sur la ligne de but (29e ). La justesse n’est pas encore tout à fait au rendez-vous sur les phases offensives.

❏ SIMAKAN (6). – “Momo” n’avait plus joué en Ligue 1 depuis la 17e journée et une victoire à la Meinau 4-2 contre Toulouse le 7 décembre. Son retour comme titulaire, après avoir joué 20 minutes à Marseille en Coupe de France mercredi, a rappelé à quel point le gamin est doué.

Son jaillissement dans les pieds de Renato Sanches (21e ) n’était qu’un échauffement avant son tacle d’une rare maîtrise pour chiper le ballon à Osimhen dans la surface (23e ). Il a muselé Bamba qui était à l’affût sur le ballon repoussé du bout du gant par Sels (76e ).

❏ MITROVIC (6). – Chahuté sur une sortie de Sels juste après le coup d’envoi, le capitaine a donné de sa personne dans son duel avec Osimhen. Le centre du Nigérian en plein visage quasiment à bout portant (20e ) a dû quelque peu “piquer”.

Buteur sur corner il y a une semaine à Monaco, le Serbe est de nouveau venu mettre sa tête sans le même succès cette fois (14e , 34e ).

❏ CAROLE (4). – Il a bien empêché Celik de monter dans son couloir, laissant également le moins d’espace possible à Renato Sanches. Il n’a pas hésité à participer au jeu comme sur cette relance inspirée vers Thomasson (32e ).

Pas verni, et averti en plus, sur cette frappe d’Araujo qu’il dévie de la main droite dans la surface (78e ). C’est le second penalty qu’il provoque cette semaine. Dur !

❏ SISSOKO (5). – Sa relance dans la course de Lala est à l’origine de l’ouverture du score, suite à une boulette de Renato Sanchez une poignée de secondes plus tard (12e ).

Il aurait pu profiter d’une glissade de Maignan, mais il n’a pas su ajuster son centre au second poteau alors que le but était grand ouvert (34e ). Il a essayé d’orienter le jeu, comme sur ce décalage pour Liénard (56e ).

❏ DJIKU (5). – De retour au poste de sentinelle, il a eu un déchet technique assez inhabituel en début de rencontre avant de monter progressivement en puissance. Sa tête après une partie de billard dans la surface lilloise manque de punch pour surprendre Maignan (34e ) et sa demi-volée du gauche des 20 mètres de précision (45e ).

❏ LIENARD (5). – “Dim” retrouvait sa Meinau et comme d’habitude, il a voulu l’illuminer de sa patte gauche. Maignan est d’ailleurs obligé de boxer un de ses centres (26e ) et n’a jamais dû être très serein sur les corners du Belfortain, qui a aussi tenté sa chance de loin (56e ). Remplacé par Zohi (80e ).


2 Fév 2020 5:12
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
PoY a écrit:
Kaniber a écrit:
Lille ne marquera pas de but ce soir.

La prochaine fois tu nous épargnera tes prédictions douteuses :mrgreen:

Si mes prédictions seraient à chaque fois exactes, le racing serait premier avec 10 points d'avance sue le PSG,et moi je serais riche .


2 Fév 2020 5:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11992
Localisation: HAGUENAU
je n'ai vu que la 2ème mi-temps...mais d'après ce que j'ai pu constater, ce n'est pas Lille qui était plus fort, mais c'est le racing qui les a mis dans le sens de la marche :evil:
Ajorque quasi inexistant avait au bout de la semelle le 2-0 et on en parle plus, comment on peut rater çà ? un manque de concentration évidente et pas tueur dans cette phase
une perte de balle puis un corner ou tout le monde se regarde le nombril et c'est l'égalisation, tout le monde dort sur ce corner
la semaine dernière j'avais écrit que Carole est sur estimé, on en a eu la preuve seulement 8 jours après la même faute à Marseill. Pour moi çà reste juste un joueur, mais pas un défenseur latéral, rien ne colle chez lui dans les gestes d'un défenseur
il va falloir vite se relever et je ne prédit rien de bon à Toulouse en jouant de la sorte :twisted:


2 Fév 2020 12:05
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7316
Localisation: Mulhouse
Deuxième main en quelques jours pour Carole, peut-être souhaite-t-il se reconvertir en handballeur ?
Pour le mauvais marquage sur le corner, c'est une erreur d'appréciation à la base : les Lillois jouent le corner à la rémoise et le centre (parfait au demeurant) surprend les défenseurs strasbourgeois comme des bleus. Après, c'est le but le plus logique qui soit dans ce match. Lille a eu une dizaine de corners, c'était évident qu'à notre niveau on finirait par avoir une absence. C'est le fait d'en avoir concédé autant qui pose problème.

L'erreur principale du Racing a été de trop miser sur les contres en seconde période. En bon tacticien, Galtier a laissé des défenseurs en couverture pour éviter de trop s'exposer. Du coup, nos contres n'ont pas abouti. Il aurait fallu remettre un peu plus sur le pied sur le ballon, même si c'était difficile aussi vu la qualité du pressing lillois.

Ce qui au stade nous a pour beaucoup fait dire : Lille a fait un bon match et est bel et bien une bonne équipe. C'est d'ailleurs même la meilleure équipe que nous ayons reçu à la Meinau cette saison avec Francfort, tant sur le plan technique (ils ratent moins d'une passe sur cinq) que sur le plan athlétique. Il faut savoir reconnaître qu'un adversaire a été bon.

Si je devais "noter" le match en qualité L1, je mettrais au moins 3/5 : il y a eu des occasions des deux côtés, un déchet raisonnable dans le jeu, de l'engagement fort mais pas méchant, un arbitrage convaincant ... reste qu'aucun des 3 buts n'a été marqué dans le jeu.


2 Fév 2020 13:13
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
Si j'ai bien compris, c'est encore une équipe que le racing a mis sur les rails , car il faut bien reconnaitre que Lille était vraiment mal dans sa peau avant de venir à la Meinau, et là à la Meinau il retrouve leurs footballs .


2 Fév 2020 17:10
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
fab a écrit:
Liénard devrait être titulaire. Il est toujours meilleur à la Meinau et aura envie de rattraper sa presta plus que moyenne au Vélodrome

Je crois que ça n'était pas le cas.


2 Fév 2020 17:12
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
Tenor a écrit:
il va falloir vite se relever et je ne prédit rien de bon à Toulouse en jouant de la sorte :twisted:

Si maintenant il faut avoir peur de Toulouse, où va-t-on :roll:


2 Fév 2020 17:32
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17515
Localisation: Strasbourg
Moi j'avais quelques regrets à la fin du match parce que je me dis qu'il y avait de la place pour faire match nul mais pendant le match je sentais l'équipe lilloise largement au dessus de la nôtre. Même avec le 2-0 je pense qu'ils auraient été en mesure de remporter ce match tellement ils étaient meilleurs techniquement et tactiquement.
Le constat que je fais vient plutôt du fait que notre banc actuel est beaucoup trop léger pour pouvoir faire tourner et rester performants pendant 90 minutes. Quand nous on fait rentrer des Bellegarde ou Zohi, eux font rentrer des Ikoné et Araujo... c'est pas du tout le même calibre.
Offensivement parlant ça a quand même de a gueule d'avoir des Osimhen, Remy, Sanches, Bamba, Ikoné et Araujo... je ne dirais pas qu'on fait pitié à côté mais presque.
Je n'ai pas aimé l'arbitrage car j'ai trouvé qu'il n'y avait pas de logique dans ses sanctions; je pense aussi que le lillois Celik devait être exclu en première mi-temps lorsqu'il touche le pied de Liénard sur son dégagement le long de la ligne de touche. Mais même avec tout ça, cela n'enlève en rien la défaite strasbourgeoise. Il ne faut pas oublier le poteau d'Osimhen et la balle sauvée sur la ligne par Lala, si à la mi-temps on se retrouve avec 2 buts au fond de nos caisses, c'est pas scandaleux du tout.

Sels : pas rassurant du tout. J'en parlais déjà avant le match lors de l'échauffement, il semblait un peu absent et relâchait presque tous les ballons. Au final il a été fébrile et n'a certainement pas rassuré ses coéquipiers
Carole : match correct alors qu'il avait fort à faire car les lillois privilégiaient les côtés... une nouvelle main "accidentelle" dans la surface qui nous met définitivement sous l'eau.
Mitrovic : bon match alors qu'il était clairement en dessous de Osimhen et Remy dans tous les domaines ... en théorie.
Simakan : bon match où il a certainement beaucoup appris face à une attaque aussi forte. Quelques interventions cruciales par moment ... mais a aussi perdu plusieurs balles sur de longs ballons à destination de personne.
Lala : match correct avec quelques belles montées mais qui l'ont malheureusement abouti à rien du tout.
Djiku : il n'a pas eu son rendement habituel même s'il a été mieux lorsqu'on est repassé à 5 derrière.
Liénard : a eu le tournis avec le jeu rapide lillois. Parfois perdu défensivement, j'espérais plus de folie offensivement. Ses centres auraient mérité meilleur sort mais cela ne peut suffire dans un match.
Sissoko : je vais certainement aller à contre courant mais je l'ai trouvé plutôt bon hier soir. En plus d'être présent à la récupération il a été beaucoup servi de relai sur les côtés. Par contre ça n'est pas à lui de déborder ou de centrer.
Thomasson : le meilleur strasbourgeois hier soir et de loin. Beaucoup de solutions proposées et un but plein de lucidité.
Waris : beaucoup de fautes provoquées et de débordements. S'il arrive à faire des matchs entiers comme ça, il sera plus qu'utile pour cette fin de saison. Par contre, je pense qu'il savait qu'il ne resterait que 60minutes sur le pré et c'est certainement pour ça qu'il se donnait autant à fond. Par contre ce qui m'inquiète un peu c'est qu'il n'a jamais réussi à prendre de vitesse Reinildo.
Ajorque : plutôt transparent. A souvent préféré délaisser le centre de l'attaque pour d'exiler sur les côtés, un peu comme s'il ne voulait pas affronter Fonté et Gabriel...

Les remplaçants n'ont absolument rien apporté et ont même plutôt semblé être moins bon que les sortants qui étaient bien plus fatigués qu'eux.

:) :) :) Thomasson
:) :) Waris
:) Sissoko
:( Bellegarde
:( :( Sels
:( :( :( Ajorque

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


2 Fév 2020 17:40
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7316
Localisation: Mulhouse
Kaniber a écrit:
Si j'ai bien compris, c'est encore une équipe que le racing a mis sur les rails , car il faut bien reconnaitre que Lille était vraiment mal dans sa peau avant de venir à la Meinau, et là à la Meinau il retrouve leurs footballs .


On va casser un mythe : depuis le début de saison, il y a une seule équipe qu'on a vraiment relancée alors qu'elle était mauvaise au classement, c'est Lyon. Il y a aussi eu la défaite à Dijon, qui avait cela dit déjà gagné son précédent match avant d'enchaîner contre le Racing. Le reste du temps, le Racing n'a pas relancé les mal classés, mais les a au contraire enfoncés : Nîmes, Amiens, Toulouse, Saint-Etienne, Monaco ... que des équipes mal en point avant de nous affronter, avec l'obligation de gagner, et qui au final ont perdu. Nice aussi n'était pas dans une bonne passe avant de venir à la Meinau, et ils sont repartis avec une défaite en plus.

Donc je ne sais pas si on peut dire qu'on a remis Lille sur les rails, d'autant plus que cette équipe restait seulement sur 2 défaites dans le jeu : une logique contre le PSG (0-2) et une plus honteuse c'est sûr contre Epinal (1-2). C'est sûr qu'ils étaient moins bien qu'en première partie de saison, mais rien à voir avec les séries de défaites de certains autres.

A Toulouse par contre, il est clair qu'une défaite sera interdite. Quand tu as une équipe à ce point dépassée depuis 12 matchs, tu ne peux pas aller sur le terrain en calculant.


2 Fév 2020 18:32
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com