Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 1 Oct 2020 8:55



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 33 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 [19/20] 19ème J: Strasbourg / St-Etienne - 2/1 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18901
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
Racing-AS Saint-Etienne le 21 décembre à 20h45
Image
La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation TV de la 19e journée de Ligue 1 Conforama.
Le Racing clôturera son année 2019 juste avant Noël avec la réception de l’AS Saint-Etienne le samedi 21 décembre. Le coup d’envoi de la partie est programmé à 20h45. La rencontre sera diffusée en intégralité sur BeIN SPORTS.

Ils viennent au bon moment le racing et bien lancé et les trois points c'est comme si ça serait déjà fait, La saison dernière le racing a fait un match nul contre eux, mais cette Année personnellement je pense à un 3-0


16 Déc 2019 18:15
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17823
Localisation: Strasbourg
Aholou a pris rouge contre le PSG donc s'il prend plus d'un match de suspension, il devrait être absent contre le Racing.
En tout cas ils vont être survolté pour effacer ce 4-0 subi à domicile.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


16 Déc 2019 21:08
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18901
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Avant Racing – Saint-Étienne : un mois au vert jusqu’au bout ?
La claque du début décembre à Brest (5-0) a réveillé les Bleus qui ont depuis aligné trois succès, dont la qualification à Nantes mercredi (1-0) pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Ils viseront la passe de quatre samedi à la Meinau face aux Verts.


Contrairement à leur avion, cloué au sol mercredi soir à Nantes par une visibilité insuffisante à l’arrivée, les Strasbourgeois ont vraiment décollé en ce mois de décembre.

Paradoxalement, c’est par un crash qui les a éparpillés façon puzzle sur le gazon de Brest (5-0) qu’ils ont amorcé leur envol. Depuis, les hommes de Thierry Laurey ont enchaîné trois succès : deux en championnat contre Toulouse (4-2) et à Bordeaux (1-0), plus une qualification en Coupe de la Ligue mercredi à Nantes (1-0) et un voyage programmé le mardi 7 janvier (21h) à Reims en quarts de finale.

« La gifle de Brest a réveillé tout le monde »


Tous sont unanimes pour reconnaître que la baffe reçue en Bretagne a fait l’effet d’un bon coup de pied au derrière.

Leur coach n’est d’ailleurs pas le dernier à voir dans cette sortie de route brestoise un virage salvateur. « Il a fallu qu’on se prenne une bonne gifle dans le Finistère pour réveiller un peu tout le monde, disait-il mercredi avant de quitter la Beaujoire. On est un peu à la limite, mais je suis plutôt satisfait de ce que font les garçons. J’avais dit que si on se qualifiait à Nantes et on ne perdait pas contre Saint-Étienne (samedi à la Meinau) , ce serait une fin d’année de qualité. Nous nous sommes qualifiés à Nantes, à nous de ne pas perdre face à l’ASSE. Ce ne sera pas facile non plus, mais on va tout faire pour satisfaire notre public et nos dirigeants. »

Ce dernier match du cycle aller de Ligue 1 et de l’année dans une Meinau à guichets fermés pourrait de fait permettre aux Strasbourgeois de passer Noël au chaud et au vert.

Avec 24 points à la veille de cet ultime rendez-vous 2019, le Racing possède déjà le même total qu’en 2017-2018 à la trêve et n’est qu’à deux unités de celui de 2018-2019 (il avait basculé à mi-saison avec 26 après son succès domestique contre Nice).

« On n’a pas le temps de se regarder le nombril »


Un petit rappel historique que le capitaine serbe Stefan Mitrovic a sorti des archives il y a quelques jours déjà. « J’en ai parlé à l’équipe après notre succès de dimanche à Bordeaux : “Tout le monde disait il y a peu de temps encore que nous faisions une mauvaise saison et aujourd’hui, nous comptons un point de plus que l’an dernier après dix-huit journées.” C’est très bien et nous sommes encore capables de prendre des points sur le dernier match. Après Brest, nous nous sommes dit que si nous ne jouions pas en équipe, nous étions mauvais. À Bordeaux, nous avons été solides défensivement, concentrés. À Nantes aussi. Je suis vraiment content. »

En signant un quatrième succès de rang ce samedi face aux Verts, les Bleus basculeraient vers 2020 avec un point de plus qu’en 2018-2019 lorsqu’ils avaient décroché la 11e place, malgré une fin de parcours chaotique (deux victoires lors des seize dernières journées). Thierry Laurey est cependant loin de vendre la peau de l’ours du Forez avant de l’avoir tué.

« C’est bien d’être dans les eaux dans lesquelles on est passé il y a deux ans et l’année passée. Mais un championnat dure trente-huit journées. Qu’on tourne (à la trêve) à vingt-quatre, vingt-cinq ou vingt-sept points, il faudra être attentif et faire le boulot en deuxième partie de saison. »


20 Déc 2019 14:10
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18901
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing en tenue de gala contre les Verts ?
Pour boucler l'année 2019 et aussi le cycle aller du championnat, le Racing espère enchaîner un quatrième succès de rang, toutes compétitions confondues, ce samedi soir (20h45) contre l'AS Saint-Etienne, équipe qui ne compte qu'un point de plus que les Bleus.


C'est un Meinau à guichets fermés, dans une ambiance de fête, qui accueillera "un vrai match de gala", comme le définit Thierry Laurey. "Saint-Etienne fait jours rêver, poursuit l'entraîneur alsacien. Juste avant Noël, espérons qu'on ne leur fera pas trop de cadeaux."

Depuis que Claude Puel a repris l'équipe en main, début octobre pour la victoire dans le derby contre Lyon (1-0), l'ASSE a bien remonté la pente. Mais ces dernières semaines, les Verts ont quelque peu levé le pied. Alors que 7 points et 10 places séparaient les deux formations en début de mois, les écarts se sont resserrés, le Racing reprenant 6 unités en deux matches.

Juste avant Noël, espérons qu'on ne leur fera pas trop de cadeaux

Alors que les Bleus enchaînaient contre Toulouse (4-2) et à Bordeaux (0-1), les Verts prenaient cher à Reims (3-1) et contre le PSG (0-4). Il est vrai que les blessures en cascade - Cabaye, Hamouma, Khazri ou Monnet-Pacquet - leur compliquent la tâche.

Du coup, seul un point les sépare, le Racing pouvant doubler son adversaire en cas de succès. "C'est une équipe contre laquelle on a toujours un peu de mal, prévient Thierry Laurey. Et malgré les blessés, il y a encore beaucoup de talent. Des garçons comme Ruffier, Perrin ou M’vila ont beaucoup d'expérience. Et on connaît un ex-Strasbourgeois (Denis Bouanga) qui est en pleine réussite depuis six mois."

Pour entretenir la bonne dynamique actuelle, alimentée mercredi par la qualification à Nantes en 8es de finale de la Coupe de la Ligue (0-1), Thierry Laurey pourra compter sur l'essentiel de ses forces vives. Les cadres laissés au repos ou sur le banc - Ajorque, Thomasson, Mothiba, Koné, Caci - devraient retrouver leur place de titulaire, a priori dans le système en 4-4-2 temporairement abandonné à Bordeaux.

Ne reste plus qu'à endosser l'habit de lumière pour finir l'année en apothéose à la Meinau.

L'équipe possible

Sels - Lala, Koné, Mitrovic (cap.), Caci - Fofana, Djiku, Thomason, Liénard - Ajorque, Mothiba

Remplaçants : Kamara (g.), Carole, Sissoko, Prcic, Corgnet, Da Costa, Zohi.

Absents : Simakan, Bellegarde, Botella (blessés), Kawashima (g.), Ndour, Aaneba, Zemzemi, Grimm, Lebeau (choix)


20 Déc 2019 21:27
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 756
Match important pour bien finir l'année.
Les verts vont venir pour gagner comme le dit Puel malgré son équipe amoindri avec les absences entre autres de Bouanga, Xabaye,Khazri ou Hamouma entres autres..


20 Déc 2019 23:35
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7623
Localisation: Mulhouse
Même remarque qu'à Bordeaux ou à Nantes : c'est en jouant pour gagner qu'on aura une chance de le faire :) Ou de quitter les Verts en bon ami avec un match nul.


21 Déc 2019 0:23
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18901
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Gala de fin d’année pour le Racing face à Saint-Étienne
Sur une série de trois victoires toutes compétitions confondues, le Racing reçoit ce samedi (20h45) l’AS Saint-Étienne à l’arrêt en championnat depuis deux matches et qui débarque à la Meinau avec un petit point d’avance. L’occasion est belle de doubler un hôte prestigieux et de boucler 2019 en beauté.


Ce soir, un petit peu avant 23 heures, le cap de la moitié de saison 2019/2020 aura été franchi et on n’y verra certainement pas plus clair sur la hiérarchie d’un championnat qui a rarement été aussi serré.

Il y aura une certitude, aussi anecdotique qu’attendue : le Paris SG basculera en 2020 coiffé d’une honorifique couronne de champion d’automne. Mais derrière la locomotive parisienne, c’est encore le grand flou. Et comme aime le rappeler Thierry Laurey, la photographie d’une saison à un instant T ne veut de toute façon pas dire grand-chose.

« À part Paris, le reste c’est très aléatoire »


« À part Paris, qui va prendre la tête à la première journée et la garder jusqu’à la trente-huitième, le reste c’est très aléatoire, souligne encore le coach du Racing à la veille de clore le cycle aller par la réception de Saint-Étienne. Tu peux être à un moment en dessous de tout et trois journées après tu es presque candidat à l’Europa League. Tout peut arriver dans le football et l’important, ce n’est pas de savoir si tu es dans les temps de passage à la quinzième ou à la vingtième journée. »

Cette Ligue 1 2019/2020 pour le moins illisible donne en tout cas raison au coach strasbourgeois, même si ce n’est pas forcément sa formation qui joue le plus au yo-yo depuis le début de la saison. Les Racingmen ont certes touché le fond une fois, après la défaite à Marseille (2-0) lors de la 10e journée, ils ne sont jamais montés au-delà de la 12e place et ont le plus souvent navigué dans ces eaux-là. Le parcours de l’AS Saint-Étienne a déjà plus des allures de montagnes russes.

Dix-neuvièmes au soir de la 8e journée – le Racing était déjà treizième, comme ce matin –, les Stéphanois sont remontés comme des flèches au classement sous l’impulsion de Claude Puel, arrivé dans la foulée à leur chevet. Il y a trois journées, après un probant succès domestique contre Nice (4-1), les Verts pointaient à la cinquième place.

Deux revers plus loin (3-1 à Reims, 4-0 contre le PSG), ils débarquent à la Meinau à la onzième place et avec seulement un petit point d’avance sur des Strasbourgeois qui ont su se remettre en question après la gifle reçue à Brest (5-0) le 3 décembre. Deux succès plus loin (4-2 contre Toulouse, 1-0 à Bordeaux) les voilà donc à l’affût des Stéphanois, leurs 24 points en bandoulière, prêts à se mettre au niveau d’une affiche qu’on qualifie de prestige.

« C’est un match de gala. Saint-Étienne ça a toujours fait rêver, c’est une image que tous les Français ont en tête, glisse Thierry Laurey. Juste avant Noël, espérons juste qu’on ne leur fera pas trop de cadeaux. »

« En ce moment, on ne fait pas des grands matches mais on est sérieux »


S’il ne peut pas cacher que son équipe est sur une bonne pente après la qualification pour les quarts de finale de “sa” coupe de la Ligue acquise mercredi à Nantes (0-1) dans la foulée des deux succès en championnat, le technicien du Racing se méfie d’une équipe stéphanoise « contre laquelle on a toujours un peu de mal ». « Même quand elle a quelques absents, elle est performante. Il faudra faire attention parce que ce sont des garçons qui ont beaucoup d’expérience. »

Pour museler des Stéphanois qui ont relevé la tête mercredi en cherchant leur billet pour les quarts de finale de la coupe de la Ligue à Nîmes – « ce n’est pas anodin, même s’ils l’avaient fait en championnat », estime Thierry Laurey –, le coach du Racing compte sur l’état d’esprit actuel de son groupe.

« Il y a beaucoup de talents dans cette équipe [stéphanoise] et quand il y a du talent, il faut qu’il y ait beaucoup de rigueur et de concentration pour ne pas laisser la moindre situation à ces joueurs. En ce moment, on ne fait pas des grands matches mais on est sérieux. On le provoque, mais on a une certaine forme de réussite, insiste Thierry Laurey. Pour l’instant, on ne s’en tire pas trop mal et j’espère qu’on sera capable de conserver tout ça demain (ce samedi) parce qu’on s’attend à tout sauf à une partie de plaisir. »

Au bout de ce gala de fin d’année, il n’est pourtant pas exclu d’en avoir pris, du plaisir. À la Meinau, les Strasbourgeois ont souvent régalé ces derniers temps. Parfois avec excès, comme contre Lyon, laissant l’euphorie prendre le pas sur l’autorité. C’est peut-être d’ailleurs le cadeau empoisonné qu’ont laissé les Gones à leur éternel rival que le Racing ne compte pas cette fois recevoir avec la porte du garde-manger grande ouverte.


21 Déc 2019 7:19
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18901
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
zoom sur… | L’adversaire Des Verts pâles
Remis d’aplomb par l’arrivée de Claude Puel sur le banc de touche, en remplacement de Ghislain Printant, Saint-Étienne connaît pourtant une fin d’année pénible. Une défaite à la Meinau éloignerait encore un peu plus les Verts des places européennes visées en début de saison.


Le football n’est pas une science exacte, ni un calcul arithmétique. Et cela ne fait pas vraiment les affaires de Saint-Étienne qui a mis les petits plats dans les grands en 2019-2020.

Forte du plus gros budget de son histoire – évalué à 109 millions d’euros, soit le sixième de l’élite –, l’ASSE espérait continuer sa progression, elle qui avait terminé à une encourageante 4e place en L1 au printemps dernier.

« Les choix forts » de Puel


Et pourtant, rien ne s’est passé comme prévu. Jean-Louis Gasset n’a pas rempilé sur le banc stéphanois, au grand dam de ses joueurs. Son adjoint Ghislain Printant a repris le flambeau sans pour autant faire l’unanimité auprès de la direction bicéphale – Roland Romeyer (président du directoire) et Bernard Caïazzo (président du conseil de surveillance) – des Verts. Le début de saison catastrophique de Saint-Étienne, avant-dernier de L1 au soir de la 8e journée, a d’ailleurs été fatal à Printant.

L’arrivée aux manettes de Claude Puel, avec une victoire dans le derby face à l’OL pour commencer, a insufflé une nouvelle dynamique avec une série de neuf matches sans défaite (4V, 5N) toutes compétitions confondues. Insuffisant toutefois pour éviter une piteuse élimination dès la 5e journée en Ligue Europa malgré un groupe des plus abordables.

« En termes de points, on a bien rebondi, retient tout de même le Colmarien Ryad Boudebouz qui a découvert le style Puel. Il a une certaine rigueur tactique, il aime bien faire jouer ses équipes. Pour le match contre Lyon (1-0) , il a fait des choix forts en relançant des joueurs comme moi et (Loïs) Diony. Il a montré qu’il avait ses idées et qu’il ferait en fonction d’elles. C’est un bâtisseur, il est revenu en France avec cette idée-là. Tant mieux pour le club. »

Si les fondations stéphanoises apparaissent plus solides, l’édifice reste encore fragile. Bien revenue dans la course à l’Europe, l’ASSE a lâché du lest en perdant trois de ses quatre derniers matches de championnat et n’émarge qu’à la 11e place de Ligue 1 (25 points), avec un point d’avance sur le Racing.

La raclée subie dans le Chaudron face au Paris SG (0-4) – match durant lequel les engins pyrotechniques utilisés par les Magic Fans pour célébrer leurs 20 ans ont valu au club un huis clos total pour son prochain match à domicile, l’ASSE ayant de son côté porté plainte pour l’intrusion d’une centaine de supporters à Geoffroy-Guichard – a à peine été effacée par la qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue contre Nîmes, mercredi. C’est bien une équipe chancelante qui va débarquer à la Meinau.

«Le plus dur, c’était de se relancer, et on l’a fait, estime Ryad Boudebouz. Le championnat se jouera à partir de février-mars. Il faut déjà rester au contact et faire une bonne série. La saison est encore longue.»

Le classement est si serré qu’il permet aux Verts, pas épargnés par les blessures, de rester ambitieux malgré tout, à condition de ne pas laisser le fossé avec leurs «concurrents européens» se creuser davantage. Et là, pour le coup, c’est arithmétique.


21 Déc 2019 7:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18901
Localisation: Dorlisheim
Voici donc la composition des équipes:
RACING : Sels ; Caci, Mitrovic (cap.), Koné, Lala ; Lienard, Djiku, Y. Fofana, Thomasson ; Ajorque, Mothiba.

SAINT-ETIENNE : Ruffier (cap.); Trauco, Palencia, W. Fofana, Debuchy ; Z. Youssouf, M’Vila, M. Camara, Benkhedim ; Boudebouz, Nordin.


21 Déc 2019 21:35
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14929
Belle victoire ce soir :) Un Racing bien solide et en confiance. Il faudra réussir à garder cette dynamique après le mois de janvier cette année !
Quel championnat ! 4points entre le 5ème et le 14ème ! Il va y avoir du suspense un bon bout de temps :)


21 Déc 2019 23:43
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 33 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com