Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 14 Juil 2020 14:30



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 45 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [19/20] 21ème J: Monaco / Strasbourg - 1/3 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
direct raing a écrit:
Le match opposant Monaco à Strasbourg pour le compte de la 21ème journée du championnat de Ligue 1 vient d'être programmé au samedi 25 janvier prochain :

Le match se joue à la 21ème journée comme l'année dernière avec un 1-5 pour le racing, la même chose cette année, je ni croit pas trop mais un match nul et réalisable .


19 Jan 2020 12:58
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 503
Il ne faut pas rêver mais en foot tout est possible. Connaissant Laurey il va " bétonner ", il ne va pas déroger à son
habitude. Il a ses raisons que je ne partage pas toujours. Vouloir chercher le nul sera un objectif difficile à atteindre,
autant penser à jouer sans arrières pensées, quitte à se prendre une " branlée ". Je ne pense pas que l'avenir du club
en L1 se jouera au goal average. Autant vaut l'idée de se faire plaisir avant tout plutôt que celle de souffrir à tout prix
pour un gain espéré comme nul.
J'espère une équipe qui affichera un minimum d'ambition, je la vois ainsi :
Sels
Lala-Mitrovic-Koné-Carole
Djiku
Bellegarde ( Fofana )-Thomasson-Liénard
Zohi-Ajorque
Peut-être faudrait t'il faire jouer Fofana qui est je crois convoité par Monaco. S'il se montrait à son avantage son prix
de vente pourrait fluctuer. Actuellement je lui préfère Bellegarde avec qui il est en concurrence directe.
Sauf à me tromper lourdement je crois que Fofana partira, à 13, 15 ou 20, peu importe.
Si son départ peut servir à embaucher un Bastien Toma je suis plus que preneur, un tel joueur peut changer le niveau
d'une équipe. Mais j'ai peur qu'une fois de plus on se dirige vers une solution " petit bras " avec un " Chahiri ".


24 Jan 2020 18:08
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7490
Localisation: Mulhouse
Je ne pense pas que Chahiri soit une solution envisagée pour anticiper un départ de Fofana. Plutôt celui de Corgnet cet été.
Par ailleurs, je n'aime pas trop le qualificatif de "petit bras" pour désigner nos recrutements. Cela sous-entendrait qu'on recrute des joueurs au rabais par rapport à ceux que nous pourrions espérer ... alors que jusqu'à présent, on a souvent eu la surprise de voir des joueurs meilleurs que ce que l'on s'imaginait.

Je ne sais pas trop quelle stratégie Thierry Laurey va adopter contre Monaco. On a une semaine pourrie : on va à Monaco, puis à Marseille pour la Coupe de France, puis on reçoit Lille ... honnêtement vivement que cette série se termine, qu'on retrouve la Meinau et qu'on se remette les idées à l'endroit.

Demain après le match, je serai content si on ne revient pas de Monaco avec une gifle et un blessé supplémentaire dans les valises.


25 Jan 2020 0:29
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Souviens-toi, l’hiver dernier !
Il y a un an, plus de quatre décennies après son précédent succès en championnat au stade Louis-II, le Racing y réalisait un épatant festival offensif face à une AS Monaco dans le doute (5-1). Sa mission ce samedi chez une ASM en pleine rédemption s’annonce autrement plus ardue.


Monaco, son casino, ses voitures de luxe, ses signes extérieurs de richesse, son paysage de carte postale : pendant quarante ans, le Racing a rêvé de braquer le stade Louis-II en championnat et d’en revenir les poches pleines, butin de trois points en main. Mais il en a seulement rêvé.

Et puis, le 19 janvier 2019, face à une ASM certes loin de son standing et qui allait devoir batailler jusqu’au bout pour sauver sa place en Ligue 1 (17e au final), les Strasbourgeois ont mis fin à ces quatre décennies de disette sur le Rocher.

Alors en pleine euphorie, ils sont allés y chercher leur plus large succès de la saison à l’extérieur (1-5), en y mettant la manière et en enfilant quelques buts d’anthologie.

« Il ne faut pas y aller en tongs »

On pense à ce raid de 40 mètres de Ludovic Ajorque, déjà auteur du premier but, au milieu de quatre Monégasques sur le quatrième et à ce nettoyage méticuleux de la lucarne signé Ibrahima Sissoko sur le troisième. La précédente victoire en championnat du club bas-rhinois en Principauté remontait au 2 août 1978 : 2-0, buts de Francis Piasecki et Albert Gemmrich.

« Je sais ce que vous allez me dire », anticipait d’ailleurs Thierry Laurey hier en conférence de presse avant que ce rappel historique n’arrive sur le tapis : « L’an dernier, ç’a bien tourné là-bas pour nous. Mais quand tu regardes les chiffres aujourd’hui, il ne faut pas y aller en tongs, parce que tu peux être vite être remis à ta place. C’est un grand match, mais il faudra faire très attention. »

Malgré l’instabilité chronique qui le caractérise depuis deux ans, le club monégasque remonte clairement la pente, même si le PSG, tenu en échec au Parc pour la 20e journée (3-3), a remis les pendules à l’heure sur les bords de la Méditerranée trois jours plus tard en match en retard (victoire parisienne 4-1).

Pour la première fois de la saison, il est entré mi-décembre dans la première partie de tableau et le gardien belge du Racing Matz Sels n’est pas le seul à le considérer comme un candidat encore crédible à la Ligue des champions.

« Monaco n’est pas deuxième attaque par hasard »

Thierry Laurey n’est évidemment pas surpris non plus de voir son puissant hôte du soir retrouver de sa superbe.

« J’avais dit avant le match aller (2-2 à la Meinau le 1er septembre) qu’à force de prendre des joueurs et même des entraîneurs, il allait trouver la solution. Forcément, il l’a trouvée. On voit que l’équipe remonte doucement au classement. Elle commence à installer quelque chose de cohérent dans son jeu. Tu n’es pas deuxième attaque du championnat derrière Paris par hasard. Il y a beaucoup de qualité sur le terrain, le banc et même dans la tribune. Chez elle, je redoute un peu tout, en particulier ses joueurs offensifs. Même si (Keita) Baldé sera suspendu et (Islam) Slimani, absent, il y a du matériel. »

Décontenancé, mais pas surpris du sort réservé à Leonardo Jardim, écarté le 28 décembre pour la deuxième fois en 15 mois – « Dans le football d’aujourd’hui, plus rien ne m’étonne, mais je ne peux pas dire que je sois en admiration devant le football d’aujourd’hui » –, le coach alsacien se méfie de la griffe de son successeur, l’ancien sélectionneur de la Roja espagnole Robert Moreno.

« C’est quelqu’un qui, au-delà du fait qu’il n’a pas beaucoup – et c’est un euphémisme – entraîné en club (jamais comme numéro 1, ndlr) , a eu des résultats avec une sélection qui n’est pas 350e mondiale. C’est du haut niveau. »

Logiquement, il relève donc – sans défaitisme prématuré – que ce cinquième déplacement d’affilée en janvier « peut vite devenir périlleux ». Mais il sait aussi qu’avec cinq matches en quinze jours, son équipe peut esquisser les contours d’une fin de saison à laquelle un bon résultat à Louis-II donnerait déjà un peu plus de relief. Surtout si elle se souvient de l’hiver dernier…


25 Jan 2020 6:10
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Entre deux eaux
Après un début de saison raté, l’ASM, qui a remercié Leonardo Jardim le 28 décembre pour la deuxième fois en 15 mois, est revenue dans la première partie de tableau et espère poursuivre sa remontée face au Racing.


En décembre, Monaco a récolté 10 points sur 12 en Ligue 1 (succès 2-1 à Toulouse, 3-0 contre Amiens et 5-1 contre Lille, avec, entretemps, un nul vierge à Angers). Mais rien n’y a fait. Ses dirigeants s’étaient mis en tête de limoger leur entraîneur portugais Leonardo Jardim, qu’ils étaient allés rechercher en janvier 2019 pour remplacer Thierry Henry, son successeur quatre mois plus tôt.

Et même le carton face au LOSC juste avant Noël n’a rien changé au destin du technicien lusitanien, évincé le jour de la reprise et suppléé par l’ex-éphémère sélectionneur espagnol, Robert Moreno.

Jardim a payé au prix fort le calamiteux début de saison d’une ASM venue chercher le nul à l’aller à la Meinau le 1er septembre (2-2). Ce jour-là, l’international algérien Islam Slimani, buteur une semaine plus tôt pour ses débuts contre Nîmes (2-2), avait signé un doublé et permis aux Monégasques, alors 19es , de mener deux fois. « Mais nous avions trouvé les ressources pour égaliser deux fois également », rappelle l’avant-centre strasbourgeois Ludovic Ajorque.

Cinq mois plus tard, le buteur des “Fennecs” n’est plus en odeur de sainteté en Principauté. Il souhaite partir et ne jouera pas ce samedi, officiellement pour une douleur au quadriceps. Mais son comparse Wissam Ben Yedder continue d’affoler les compteurs.

Avec 14 buts – et 4 passes décisives –, l’international français mène le bal des goleadors de Ligue 1 et vient d’en être désigné meilleur joueur de décembre, au nez et à la barbe d’un Ajorque devancé pour la deuxième fois de rang – il l’avait été en novembre par le Lyonnais Jeff Reine-Adelaïde.

2e attaque, 17e défense

Si l’on excepte la claque reçue face au PSG il y a dix jours à Louis II en match en retard (1-4, 15e journée), l’ASM version Moreno a fait le boulot en Coupe de France (succès 2-1 contre Reims en 32es et 3-1 à Orléans lundi face à Saint-Pryvé/Saint-Hilaire en 16es , avec deux doublés de Keita Baldé, suspendu ce soir) et est allée chercher un spectaculaire nul au Parc (3-3).

Les suiveurs du club princier considèrent cependant que la réception de Strasbourg fera office de révélateur en championnat, Moreno, réputé pour être adepte d’un football très offensif, ayant singulièrement bouleversé la façon de jouer de ses troupes. Ce qui ne l’empêche pas de veiller à un certain équilibre . « Je crois que l’équipe a progressé collectivement en défense. Je suis content. »

Une impression partagée par Thierry Laurey, même si ce dernier avoue davantage craindre son armada de devant, la deuxième de L1 derrière le PSG (35 buts marqués), que sa défense, 17e (33 encaissés). « Monaco est une équipe tournée vers l’offensive et sûre de sa force, car elle sait qu’elle va marquer des buts. Et c’est plus facile de bien défendre quand tu sais que tu vas marquer que quand tu es tout le temps sur la corde raide. »

Tout l’enjeu pour le Racing sera de museler l’une en transperçant l’autre.


25 Jan 2020 6:17
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Waris dans le groupe
Pour ce que Matz Sels qualifie de « match clé » dans une période charnière qui livrera des indications précieuses sur la fin de saison du Racing, Thierry Laurey a convoqué 19 joueurs. Il n’a “écarté” qu’un seul des 20 présents à la séance de veille de match, Jérémy Grimm, appelé à évoluer avec la réserve ce samedi (15h) contre Sarre-Union en National 3.

Kenny Lala, préservé à Angoulême en Coupe de France, réintègre le groupe, tout comme le 2e gardien Bingourou Kamara à la place du Japonais Eiji Kawashima.

La recrue hivernale Majeed Waris, arrivée en prêt de Porto il y a dix jours, fait sa première apparition. Trop tôt, a priori, pour débuter, même si son nouvel entraîneur le juge « plutôt pas mal ».

Il ajoute: « Il faut lui laisser un peu de temps pour se faire à ses partenaires. Le manque de bol, c’est qu’on n’ait pas pu l’avoir au stage ( en Espagne la semaine passée, NDLR ). Si on l’avait eu, ç’aurait été nickel. On va faire avec son état de forme. »

À en juger par la mise en place de mercredi, le technicien pourrait reconduire son 4-4-2 avec un milieu en losange, alors que le nouveau coach monégasque Robert Moreno s’attend à un autre système: « Je pense que Strasbourg va jouer avec cinq défenseurs comme à l’aller. »

Privé de Keita Baldé (suspendu) et Islam Slimani (blessé), l’entraîneur espagnol évoluera sans doute en 4-3-3, avec le Portugais Gelson Martins, de retour après une douleur au fessier, à droite et le Russe Aleksandr Golovin à gauche pour encadrer le meilleur buteur de Ligue 1 Wissam Ben Yedder.

➤ Les absents : K. Baldé (suspendu), Slimani (cuisse), Geubbels, Pellegri (reprise) à Monaco;
Mothiba (psoas), Da Costa (genou), Simakan (genou), Caci (adducteur gauche), Prcic (dos), Botella (pied), Kawashima (g), Grimm (choix) à Strasbourg.


25 Jan 2020 6:20
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
fan_racing a écrit:
Par ailleurs, je n'aime pas trop le qualificatif de "petit bras" pour désigner nos recrutements. Cela sous-entendrait qu'on recrute des joueurs au rabais par rapport à ceux que nous pourrions espérer .

fan_ racing, c'est un peu ce que fait le Racing, maintenant a une ou l'autre exception, ils ont toujours eu de la chance .


25 Jan 2020 6:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
Citation:
Le nouvel attaquant du RC Strasbourg Majeed Waris pourrait faire ses débuts avec le club alsacien à Louis-II contre l’AS Monaco ce week-end.

S'il joue il va marquer un but .


25 Jan 2020 16:01
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
La composition de Strasbourg
Sels - Lala, Koné, Mitrovic (cap.), Carole - Fofana, Djiku, Sissoko - Thomasson - Ajorque, Zohi.

Sur le banc, on retrouve Bingourou Kamara (gardien), Abdallah Ndour, Ismail Aaneba, Jeanricner Bellegarde, Dimitri Liénard, Benjamin Corgnet et la recrue offensive Majeed Waris.
19e homme, Adrien Lebeau a été laissé en tribunes par Thierry Laurey.


25 Jan 2020 20:35
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18402
Localisation: Dorlisheim
But Ajorque 0-1

Bellegarde lance Zohi dans la surface... le centre court dans les six mètres est parfait pour Ajorque qui trompe Lecomte de près!


25 Jan 2020 21:42
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 45 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com