Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 7 Juil 2020 20:03



Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 [19/20] 17ème J: Strasbourg / Toulouse - 4/2 
Auteur Message
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3905
Localisation: Paris
Et aucun carton. Très belle soirée.


7 Déc 2019 22:56
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18374
Localisation: Dorlisheim
Purée il fallait qu'il marque un deuxième but .


7 Déc 2019 23:00
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7482
Localisation: Mulhouse
Kaniber tu avais tout bon à un but près :bravo:
Je vous raconterai ce que les yeux ébahis des fans ont vu ce soir ... quand j'aurais pris ma dose de raclette :lol:


7 Déc 2019 23:28
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 706
Victoire importante ce soir contre une équipe vraiment très faible défensivement.
Mais notre défense était Elle meilleur ???
DJIKU doit revenir en défense, il faut absolument trouver une autre sentinelle.
Très bon match de Thomasson, Ajorque et Caci.
Les relégables sont à 9 points ce soir, Metz le barragiste à 6 points, on se donne un peu d air ce soir avant les 2 dernières rencontres de 2019 qui ne seront pas une partie de plaisir.
Avec 21 points ce soir, la moitié du chemin maintiens est acquis.


8 Déc 2019 0:41
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 21:39
Messages: 3777
Match très vivant mais décousu et jamais vraiment maîtrisé. Heureusement nos attaquants ont su exploiter les failles béantes de la défense adverse.


8 Déc 2019 0:48
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 7482
Localisation: Mulhouse
Premier constat : énormément de fébrilité des deux côtés à chaque entame de mi-temps. Je n'ai pas vu qui oublie de marquer le buteur toulousain sur l'ouverture du score à la 3e minute, mais on ne le félicite pas. Même remarque pour Toulouse lors du but de Koné dans la foulée :lol: En seconde période, bis repetita : le Racing fait le break et c'est Toulouse qui revient dans la foulée (leur 3e tir cadré du match).

Du côté de Strasbourg, on a eu le mérite de savoir poser le jeu après l'égalisation et de gérer relativement bien la seconde période après le but du 3-2. Par contre, le break aurait dû être fait plus rapidement et on commet trop d'erreurs collectives pour gagner un match sans prendre de but. Après, c'est aussi le schéma tactique très offensif qui veut ça, et pour le spectacle je préfère un 4-2 dans la douleur qu'un 2-0 dans la douleur.

Dans les faits, les joueurs ont livré des prestations très inégales. Liénard par exemple a globalement fait les bons choix dans le jeu, mais envoie 3 tirs dans les étoiles de manière assez incompréhensible (2 étaient des belles situations). Sissoko a fait une prestation épouvantable. Inversement, Caci est intouchable en ce moment. Lala se réveille un peu, peu de pertes de balles même si défensivement c'est pas encore ça. Simakan et Sels accusent le coup. Devant c'était bien, mention spéciale à Thomasson et Ajorque, très alertes devant le but. Mothiba opportuniste et généreux dans l'effort.

Du côté de Toulouse, je pense qu'on va descendre en Ligue 2. Ils ont quelques joueurs joueurs offensifs sympa, mais c'est hyper décousu et la défense est cataclysmique, elle est pire que celle de Metz et des Crocos :extasy: L'équipe joue à l'énergie mais finit par se fatiguer et ne propose rien de constant sur tout le match.

Au final, la victoire et le score sont mérités, on s'est juste fait peur inutilement par moment.


8 Déc 2019 2:00
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Mai 2007 0:30
Messages: 664
fan_racing a écrit:
Je n'ai pas vu qui oublie de marquer le buteur toulousain sur l'ouverture du score à la 3e minute, mais on ne le félicite pas.


C'est Ajorque. Il a lui même reconnu que c'était de sa faute dans les interview d'après-match.

_________________
Lovely day for a Guinness


8 Déc 2019 2:09
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18374
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing refait le plein
Au terme du match le plus ouvert qu’il a disputé cette saison, le Racing a effacé hier à la Meinau les stigmates de la fessée reçue mardi à Brest (5-0), infligeant à un Toulouse FC audacieux, mais bien trop fragile sur ses bases arrière, sa septième défaite d’affilée (4-2).
Les puristes, dont Guy Roux, présent parmi les 23 634 spectateurs de la Meinau, n’ont pas assisté hier à un sommet tactique, ni à une leçon de tableau noir. Mais ils ont dégusté de bout en bout un festival offensif sans temps mort ou presque.

Pourtant, qui aurait parié qu’une opposition entre le 15e de Ligue 1, Strasbourg, et la lanterne rouge, Toulouse, déboucherait sur le match le plus débridé et distrayant de la saison ? Peut-être Thierry Laurey qui, vendredi en conférence de presse, avait insisté sur les qualités offensives des hommes d’Antoine Kombouaré.

Ce que l’entraîneur strasbourgeois n’avait en revanche pas prévu, c’est que son équipe serait menée dès la 3e minute après le but du défenseur toulousain Isimat-Mirin.

Sur un corner de Dossevi côté droit, Sissoko s’était fait bouger par le central uruguayen Rogel. Le Sud-Américain avait ainsi trouvé son partenaire de la charnière qui, d’une frappe en pivot aux 6 mètres, avait trompé Sels. Après la fessée reçue mardi à Brest (5-0), les Bleus auraient pu rester groggys un long moment.
Thomasson distribue les caviars à la louche

Mais Lamine Koné et les siens n’ont pas laissé le doute s’installer. Le capitaine du soir, remplaçant au brassard d’un Mitrovic relégué sur le banc, a lui-même sonné la révolte. Sur un coup franc de Liénard tiré côté gauche, l’Ivoirien a grillé la politesse à Isimat-Mirin et égalisé d’une tête smashée (7e ).

« Il y a eu du bon et moins bon, résumera son coach devant la presse. Mais dans l’ensemble, on a eu la volonté d’effacer la triste soirée de Brest. On a réussi à le faire avec la manière, notamment en première mi-temps où on avait le match en main. »

Le ton est donné et le tempo, enlevé. La rencontre part dans tous les sens. Thomasson distribue les caviars à la louche, mais Liénard (8e ) et Sissoko (22e ), entre autres, gaspillent ces délicieuses offrandes en déchirant les nuages.

Toulouse n’usurpe nullement la réputation « d’équipe joueuse » dont l’affublait Laurey vendredi. Mais on comprend aussi très vite pourquoi le “Téfécé” possède la défense la plus perméable de Ligue 1.

Sylla et Rogel se font régulièrement enrhumer et Thomasson, qui avait placé une tête lobée juste au-dessus à la 19e , ne va pas manquer, sept minutes plus tard, la cible sur un centre en retrait de Mothiba côté droit. D’un plat du pied gauche, le meneur alsacien prend Reynet à contre-pied pour son 5e but de la saison.

Fofana décisif d’entrée


Les Bleus régalent alors, à l’image de cette roulette de Mothiba ou de ces deux râteaux consécutifs de Djiku. Et la Meinau se régale.

À peine la deuxième période a-t-elle débuté qu’Ajorque va exploiter un centre millimétré de Caci pour y aller lui aussi de son 5e but en Ligue 1 d’une tête hors de portée de Reynet (48e ).

Mais autant le “Téfécé” n’a pas eu le loisir de profiter de sa précoce ouverture du score, autant le Racing ne va pas avoir celui de savourer ce qu’il pense être le but du break définitif. Dès la 50e , sur un mouvement à une touche de balle inspiré par Gradel, Sylla et Koulouris, Saïd ajuste Sels et remet les Strasbourgeois à portée de Toulousains toujours aussi incisifs dans un match redevenu indécis.

« Ce n’est pas si mauvais »


« Tout peut arriver », avait prédit Thierry Laurey vendredi. C’est toujours vrai à l’amorce du dernier quart d’heure. L’instant choisi par Fofana, entré 30 secondes plus tôt, pour servir sur un plateau un Ajorque dont la reprise repoussée par le portier haut-garonnais est exploitée par le “renard” Mothiba, buteur décisif après avoir été passeur (75e ).

En 96 heures, les fantômes de Brest se sont débarrassés de leurs chaînes pour avancer le pied léger. Après leur sixième succès en 17 journées, leur cœur l’est aussi.

Car même si leur classement, 15es , reste inchangé, le fossé avec le bas de tableau n’a jamais été aussi creusé.

« Après notre début de championnat, vingt-et-un points, ce n’est pas si mauvais, souligne un Thierry Laurey satisfait. On a passé la barre des vingt. Il faudra en prendre d’autres lors de nos deux derniers matches avant Noël. » Histoire de passer les fêtes au chaud.


8 Déc 2019 7:21
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18374
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Complètement débridé
Le Racing a retrouvé le chemin de la victoire ce samedi à la Meinau. Mais face à des Toulousains entreprenants, les Strasbourgeois ont dû s’employer jusqu’au bout pour décrocher ce succès 4-2.
Le Racing n’a pas paniqué après l’ouverture rapide du score du Téfécé (3e ), revenant au galop dans la partie pour croquer son retard avec à la baguette un Thomasson une nouvelle fois étincelant.
Mais dans un match particulièrement débridé, les Strasbourgeois n’ont pas manqué de se faire peur. Après avoir fait une première fois le break (3-1, 48e ), ils ont su accélérer une quatrième fois pour reprendre deux longueurs d’avance (4-2, 75e ). Mais là, encore, ils ont éprouvé de grosses difficultés à museler leurs adversaires.

SELS 5


Resté sur sa ligne sur l’ouverture du score sur corner d’Isimat-Mirin (3e ), il est trop court pour empêcher Said de réduire le score (50e ). Après avoir repoussé avec un peu de réussite la frappe lointaine plongeante de ce dernier à l’heure de jeu, il se couche bien sur celle de Sangaré (71e ). Heureux de voir Caci intervenir après sa claquette devant Sanogo (83e ), il enlève du bout des gants le “missile” de K. Koné (90e +2).
LALA 5

Le latéral droit du Racing, au repos mardi à Brest, avait retrouvé ce samedi ses jambes de la saison passée et a, enfin, pesé offensivement, sans toujours rassurer en défense (lire ci-dessous).
SIMAKAN 5

Il a retrouvé hier soir son rôle de piston droit de la défense centrale dans lequel il avait étouffé le Lyonnais Dembélé une semaine plus tôt. Son ouverture dans la profondeur pour Mothiba est à l’origine du but de Thomasson (26e ). Il ne coupe pas le ballon devant Sylla qui a échappé à Lala sur le second but toulousain.
KONE 5

Capitaine en l’absence de Mitrovic, il a évité au Racing de trop gamberger en propulsant le ballon au fond des filets de Reynet sur le coup franc de Liénard (7e ). Il reste scotché sur ses appuis quand Said surgit pour reprendre victorieusement la passe de Sylla (50e ) mais a été précieux de la tête pour écarter le danger.
CACI 6

Avec notamment Dossevi à surveiller dans son couloir, le désormais latéral gauche du Racing a mis le temps avant de montrer le bout de son nez dans la moitié de terrain toulousaine. Son ouverture pour Ajorque est mal exploitée par ce dernier (31e ). Au retour des vestiaires, le grand Réunionnais convertit son centre parfait d’une tête croisée (48e ). Sauve le coup au second poteau devant Said après la claquette de Sels (83e ).
SISSOKO 5

Se fait bouger par Rogel à la réception du corner qui amène le but (3e ). Bien servi par Thomasson, il envoie sa frappe directement chez les Ultras (22e ). Il est toutefois monté en puissance, portant le danger avec son physique dans le couloir droit. Remplacé par Fofana (74e ), qui se met tout de suite en évidence d’un centre à l’origine du 4e but strasbourgeois.
DJIKU 5

Son retour dans les pieds de Gradel dans la surface débouche sur le corner qui permet au Téfécé d’ouvrir le score. Il a pris sa chance de loin sans grande précision (34e ). Pas encore rayonnant dans son rôle de sentinelle, il compense avec beaucoup de sobriété.
THOMASSON 7

Sa passe en retrait dans la surface méritait un meilleur sort de la part de Liénard (8e ). Sa tête sur un centre de Lala passe juste au-dessus de la transversale de Reynet, pas loin d’être lobé (19e ). Il ne rate pas l’occasion de mettre le Racing aux commandes après une passe à ras ras de terre de Mothiba (26e ). De son propre aveu, il avait « été nul » (ce qui était plutôt sévère), il a une nouvelle fois régalé la Meinau et éclairé le jeu du Racing, multipliant des caviars de passe en première période.
LIENARD 6

Jute après son coup franc excentré qui permet à Koné d’égaliser (7e ), il rate le coche sur un ballon en retrait de Thomasson. Son ouverture dans le bon timing pour Mothiba n’a pas permis à ce dernier de faire le break peu avant la pause (40e ). Il est à l’origine du 3e but en décalant idéalement Caci (48e ). Il a toutefois manqué de justesse sur ses frappes en dehors de la surface (65e , 71e ).
AJORQUE 5

Seul au second poteau sur un centre de Djiku, il ne parvient pas à redresser sa tête vers la cage de Reynet (29e ). Il pousse trop son ballon de la poitrine sur cette belle ouverture de Caci (31e ), glisse sur ses appuis sur un caviar certes dévié de Thomasson (33e ), “croque” une nouvelle occasion de faire le break avant la pause avant d’être récompensé en plaçant une tête hors de portée de Reynet (3-1, 48e ). Est impliqué sur le 4e but
MOTHIBA 6

Lancé par Simakan côté droit, il sert parfaitement Thomasson dans la surface (2-1, 26e ). Le Sud-Africain a proposé sans cesse des solutions, régalé la Meinau de quelques gestes techniques (35e ). S’il a eu son lot de déchet, comme sur cette ouverture de Lienard (40e ), il délivre la Meinau en concluant l’action du 4e but (75e ). Remplacé par CORGNET (85e ).


8 Déc 2019 7:32
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17658
Localisation: Strasbourg
Bon résultat hier soir même s'il faut admettre qu'il y a beaucoup de bémols.
- les 5 premières minutes de chaque de mi-temps sont toujours autant catastrophiques
- l'adversaire était vraiment faible (je en sais pas combien de fois je me suis dit ça cette saison...)
- pléthore d'occasions mal négociées

Au niveau des joueurs je trouve que le niveau était assez homogène ou plutôt que l'écart entre les "bons" et les "faibles" était moins important qu'à l'accoutumée.
Sels : un match banal avec quelques interventions mais rien de vraiment impressionnant
Caci : un des meilleurs hier soir avec un couloir bien maitrisé et une très belle passe décisive.
Koné : s'en est plutôt bien sorti mais n'en imposait clairement pas autant que l'année dernière
Simakan : un peu à la peine hier soir, il a passé une bonne partie du match à boiter et dès le quart d'heure de jeu Mitrovic commençait à s'échauffer. Finalement il a tenu tout le match mais je me demande s'il ne faudrait pas le faire un peu souffler. Faut pas oublier qu'il revient d'une saison quasi blanche, que c'est sa première saison en équipe première et là depuis le début de la saison il a déjà plus joué que des Ajorque, Lienard, Gonçalves ou Fofana durant toute la saison dernière.
Lala : a toujours ses errements défensifs... un peu plus actif offensivement mais rien de vraiment génial non plus alors qu'en face c'était pas des foudres de guerre
Djiku : il a plutôt bien tenu la baraque et a parfois même pallié les lacunes de ses défenseurs.
Liénard : il a bien été aidé par le bon match de Caci qui lui offrait pas mal de solutions. A distillé quelques belles transversales ou ouvertures mais a malheureusement manqué ses frappes alors qu'elles étaient largement à sa portée. Défensivement à la peine aussi par moment.
Sissoko : il a eu de la volonté mais il a franchement du mal avec ce poste offensif. Il manque de technique pour pouvoir plus apporter aux attaquants, c'est pour ça que je pense que le poste sentinelle lui conviendrait mieux.
Thomasson : le meilleur hier soir avec beaucoup d'appels ou de disponibilités pour ses coéquipiers mais a joué trop haut je trouve. Régulièrement il était avec Sissoko plus haut que ne l'étaient Ajorque et Mothiba
Mothiba : je n'ai pas aimé. Quelques beaux appels mais il a quand même gaspillé pas mal de balles qui étaient à sa portée.
Ajorque : je ne sais plus quel entraineur disait ça mais il a sucé la ligne hier soir. Il a touché pas mal de ballons comme ça mais c'est dommage de souvent se passer de son gabarit au centre.

Les entrants ont été au niveaux des autres et n'ont eu pour principal utilité que d'apporter de la fraîcheur. D'ailleurs, globalement, j'ai l'impression que nos joueurs commencent à être vraiment cuits et attendent la trêve avec impatience. Physiquement parce que les courses sont moins rapides et mentalement parce que les duels sont assez rapidement "abdiqués".
En tout cas je suis content qu'on n'a pas joué comme Lyon en s'allongeant toutes les 2 minutes alors qu'on menait en fin de match.

:) :) :) Thomasson
:) :) Caci
:) Djiku
:( Lala, mais Mothiba serait dans ce flop s'il n'avait pas marqué
:( :( Simakan
:( :( :( Sissoko

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


8 Déc 2019 15:55
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com