Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Fév 2020 13:09



Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [19/20] 15ème J : Strasbourg / Lyon - 1/2 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11992
Localisation: HAGUENAU
j'avais le choix d'aller voir : soit Reip soit le Racing, ben ce sera le Racing qui jouera à guichet fermé ;)


28 Nov 2019 8:23
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 7:46
Messages: 2226
Localisation: Strasbourg
T'en as marre de voir que des défaites ? :lol: :lol: :lol: désolé :oops: :oops: :oops:

Bon j’espère que c’est pas toi qui porte le chat noir aux forestiers :mrgreen: et encore moins que tu nous l’amènes à la Meinau :!:


28 Nov 2019 13:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11992
Localisation: HAGUENAU
on verra ça si Reip gagne enfin...et sans moi :lol:

et puis si le racing perd ...ben je me poserai effectivement la question :roll: :lol:


28 Nov 2019 17:44
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3898
Localisation: Paris
Ce serait vraiment très jouissif d'enchaîner une 5e victoire à domicile. Mais honnêtement, ne pas perdre serait déjà pas mal.
Je vois un bon 1-1.


29 Nov 2019 14:13
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3898
Localisation: Paris
Ah, je vois sur lequipe.fr que Depay, Aouar et Thiago Mendes seraient absents pour blessures musculaires. Notre cote remonte un peu. Mais avec Terrier et Dembélé il va y avoir deux sacrés clients (et sait-on jamais si Traoré se réveille...).


29 Nov 2019 15:45
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 20:39
Messages: 3765
Je ne me hasarderai pas à faire un pronostic. Quels que soient sa compo et le contexte, l'OL est vraiment capable du meilleur comme du pire, c'est quasiment une tradition.


29 Nov 2019 16:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
Phapha a écrit:
Ah, je vois sur lequipe.fr que Depay, Aouar et Thiago Mendes seraient absents pour blessures musculaires. Notre cote remonte un peu. Mais avec Terrier et Dembélé il va y avoir deux sacrés clients (et sait-on jamais si Traoré se réveille...).

Pas de problème, nous on a super Mario qui va rejouer, alors, nous sommes à égaliter avec Lyon ,donc 2-1 .


29 Nov 2019 16:48
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Lamine Koné et Dimitri Liénard de retour avec Strasbourg contre l'OL
Les deux Strasbourgeois, qui étaient malades face à Amiens (4-0), retrouvent le groupe de Thierry Laurey pour la réception de l'OL, samedi (17h30) en Ligue 1.
Absents face à Amiens (4-0), lors de la 14e journée de Ligue 1, Lamine Koné et Dimitri Liénard ne sont plus malades et retrouvent le groupe de Strasbourg, qui affronte l'OL, samedi (17h30) en Ligue 1. Un groupe au complet, puisque « tout le monde est opérationnel pour demain. Même moi je me suis remis de mon petit virus », a indiqué Thierry Laurey, l'entraîneur du Racing, vendredi en conférence de presse.
Bingourou Kamara, Abdallah Ndour et Benjamin Corgnet évolueront avec la réserve.

Le groupe de Strasbourg

Sels, Kawashima - Simakan, Koné, Mitrovic, Caci, Carole, Djiku, Lala - Liénard, Bellegarde, Sissoko, Y. Fofana, Thomasson - Mothiba, Zohi, Ajorque, Da Costa.


29 Nov 2019 18:54
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Racing - Lyon : lâchez les fauves !
Les premiers frimas de l’hiver ont endurci le Racing, qui retrouve sa vibrante Meinau chérie nanti de deux succès éclatants pour défier sans peur l’Olympique lyonnais, ce samedi après-midi (17h30). L’exploit est dans ses cordes.
Quand l’OL débarque à la Meinau, il s’y passe toujours quelque chose, en bien ou en mal. Dans un maelstrom de sentiments contradictoires, le public alsacien a peu ou prou tout vu.

Souvent, résignation et frustration prédominaient. C’était à une époque lointaine à l’échelle footballistique : la dernière décennie... Wiltord y claquait des triplés (0-4 en janvier 2006). Le champion du monde Fabio Grosso y usait de rosserie à l’italienne sous le regard bienveillant de l’arbitre (1-2 en avril 2008).

Et le club de Jean-Michel Aulas écrasait tout sur la scène hexagonale, avec ses sept titres de champion et ses six succès de rang dans l’enceinte strasbourgeoise.

« L’OL est une grosse machine de guerre »


Depuis qu’il est ressorti du long tunnel qui l’a éloigné du grand monde, donc de la capitale des Gaules, le Racing est parvenu à inverser la tendance.

Du coup franc de Lienard, geste rédempteur devenu scène de mythologie vu d’ici (3-2 en mai 2018), au doublé supersonique d’Ajorque (2-2 en mars dernier), allégresse et félicité bercent désormais les travées.

Ludovic Ajorque, un des hommes en grande forme du Racing, va tenter de maintenir la cadence contre l’Olympique lyonnais.
Quand l’OL débarque à la Meinau, il s’y passe toujours quelque chose, en bien ou en mal. Dans un maelstrom de sentiments contradictoires, le public alsacien a peu ou prou tout vu.

Souvent, résignation et frustration prédominaient. C’était à une époque lointaine à l’échelle footballistique : la dernière décennie... Wiltord y claquait des triplés (0-4 en janvier 2006). Le champion du monde Fabio Grosso y usait de rosserie à l’italienne sous le regard bienveillant de l’arbitre (1-2 en avril 2008).

Et le club de Jean-Michel Aulas écrasait tout sur la scène hexagonale, avec ses sept titres de champion et ses six succès de rang dans l’enceinte strasbourgeoise.

« L’OL est une grosse machine de guerre »


Depuis qu’il est ressorti du long tunnel qui l’a éloigné du grand monde, donc de la capitale des Gaules, le Racing est parvenu à inverser la tendance.

Du coup franc de Lienard, geste rédempteur devenu scène de mythologie vu d’ici (3-2 en mai 2018), au doublé supersonique d’Ajorque (2-2 en mars dernier), allégresse et félicité bercent désormais les travées.

Et le public, habitué aux bonnes choses à la table meinovienne, en redemande avec avidité. Sur la lancée de ses quatre succès domestiques – Nantes, Montpellier, Nice et Nîmes –, de sa première victoire à l’extérieur du côté d’Amiens (0-4) samedi dernier et de ses huit buts inscrits en deux matches, la troupe de Thierry Laurey est invitée à repasser les plats dans un stade à guichets fermés. « L’OL est une grosse machine de guerre, j’ai beaucoup de respect pour ce club et cette équipe, nuance le technicien strasbourgeois, séché jeudi par un petit virus et revenu aux affaires ce vendredi après-midi pour la dernière séance d’entraînement. C’est du haut niveau. »

Du haut niveau, certes, mais avec un effectif qui peine à s’inscrire dans la régularité. Ce qui, au demeurant, est un sérieux frein à la performance, l’OL ne comptant d’ailleurs qu’un point de plus que le Racing.

Arrivé mi-octobre au relais du novice brésilien Sylvinho, dont les cheveux gominés n’ont pas résisté au défrisage de Geoffroy-Guichard, Rudi Garcia a remis de l’ordre dans la maison. Dix points pris sur 15 mis en jeu en Ligue 1 permettent au mal-aimé du Parc OL de présenter un bilan loin d’être infamant, même si les faux pas à Marseille et en Ligue des champions – au Benfica et au Zenit Saint-Pétersbourg, mercredi soir – raturent d’un gros bémol la petite partition.


« Il faut profiter de ces périodes où l’on sent que l’équipe va bien »


Mais de quelques fausses notes isolées à la cacophonie ambiante, il est encore une portée que Garcia se refuse à noircir. Le coach, en colère après le deux à zéro encaissé en Russie, parle d’ailleurs de « match couperet » à la Meinau où « il faudra être bon, présent dans l’impact physique et répondre à l’enthousiasme de cette équipe ».

Sans son “premier violon” Memphis Depay ni Houssem Aouar, encore privé de Thiago Mendes – tous trois sur le flanc – mais aussi de Marçal, suspendu en plus d’être aussi blessé, Garcia s’avance avec un groupe aux arguments limités, malgré la réussite de Moussa Dembélé, meilleur buteur du championnat avec ses 10 réalisations. « Quatre joueurs en moins, ça fait beaucoup quand même, appuie Thierry Laurey. C’est mieux de voir ces garçons en dehors du groupe que sur le pré… Mais bon, que Lyon soit en pleine forme ou ne soit pas bien, ça reste un adversaire difficile pour une équipe comme la nôtre. »

Tout au long de la semaine, les Strasbourgeois ont préparé dans la sérénité et la bonne humeur cet après-midi de gala, se persuadant au passage que la série entamée voilà trois semaines contre Nîmes (1-4) et alimentée en Picardie peut être prolongée.

« On est mieux physiquement et mentalement, on a plus de fraîcheur, abonde Laurey. Il faut profiter de ces périodes où l’on sent que l’équipe va bien. Il ne s’agit pas de surjouer et de faire n’importe quoi. On veut donner le meilleur de nous-mêmes en restant calmes, humbles, dans la voie que l’on a tracée voilà deux journées. »

À l’image de Dimitri Lienard, prêt à « mettre le feu » dans une Meinau qui « l’excite et le transcende », le Racing s’apprête à bondir sur sa proie. Que celle-ci soit aussi grosse que Lyon pimente la chose. On en salive déjà.


30 Nov 2019 6:55
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17702
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lienard et Bellegarde d’entrée ?
Respectivement malade et remplaçant à Amiens, les milieux Dimitri Lienard et Jeanricner Bellegarde, entré en fin de partie en Picardie, pourraient réintégrer un onze de départ par ailleurs inchangé.
Connaissant Thierry Laurey, il faut toujours se méfier de ce qui ressemble à une mise en place. Mais ce vendredi après-midi à la Meinau, lors de la séance de veille de match, l’entraîneur strasbourgeois a semble-t-il dégagé un onze de départ qui pourrait bien être celui appelé à affronter Lyon ce samedi (17h30) dans une enceinte meinovienne à guichets fermés pour la 15e journée de Ligue 1.

Une fois n’est pas coutume, le technicien alsacien n’a d’ailleurs retenu que 18 joueurs, sur les 23 qu’il avait convoqués pour cette ultime répétition. Il a écarté après l’entraînement Abdallah Ndour, Jérémy Grimm, Sanjin Prcic, Benjamin Corgnet et son habituelle doublure dans les buts, Bingourou Kamara. Malades la semaine dernière et out à Amiens, Dimitri Lienard (gastro) et Lamine Koné (angine) réintègrent un groupe dans lequel apparaît pour la première fois de la saison le portier international japonais Eiji Kawashima. L’an passé, le coach bas-rhinois avait pareillement fait tourner, à intervalles irréguliers, ses 2e et 3e gardiens sur le banc.

Après les prolifiques succès des deux journées précédentes contre Nîmes (4-1) et à Amiens (4-0), l’équipe ne devrait que peu changer, même si Thierry Laurey a quelque peu brouillé les cartes en répartissant ses potentiels titulaires dans les deux équipes constituées lors de l’opposition. Son maître artificier Dimitri Lienard retrouvera, sauf surprise, le flanc gauche de l’entrejeu, Jeanricner Bellegarde récupérant le côté droit, après avoir régulièrement dépanné en sentinelle ces derniers temps.
Djiku de nouveau sentinelle ?

Le défenseur axial Alexander Djiku, efficace précisément dans ce rôle de sentinelle en Picardie, pourrait bien y vivre sa 2e expérience. A la Licorne, il a parfaitement muselé le meneur amiénois Gaël Kakuta. Ce samedi, il pourrait être affecté à la surveillance rapprochée de Jeff Reine-Adelaïde, pressenti, en l’absence du Hollandais Memphis Depay (blessé), pour évoluer de nouveau en soutien du meilleur buteur de la Ligue 1, Moussa Dembélé (10 buts). On se souvient que la saison dernière, l’attaquant international espoirs, alors angevin, avait fait passer une sale soirée à Kenny Lala au stade Raymond-Kopa alors qu’il arpentait l’aile gauche. Thierry Laurey ne l’a pas oublié.

L’OL, lui, se présentera dans le 4-2-3-1 devenu traditionnel depuis l’arrivée de Rudi Garcia mi-octobre en remplacement de Sylvinho. Depay (7 buts, 1 passe), Thiago Mendes et Houssem Aouar, déjà forfait à Saint-Pétersbourg mercredi lors de la défaite des Gones 2-0 en Ligue des Champions, manquent à l’appel, tout comme Marçal, suspendu après son expulsion contre Nice vendredi dernier. Malade en Russie, l’ex-Strasbourgeois Martin Terrier devrait occuper le couloir gauche. Aligné en sentinelle au Zénith, le Belge Jason Denayer retrouvera sans doute sa place en défense centrale. Youssouf Koné suppléera Marçal à gauche. Le jeune Brésilien Jean Lucas devrait faire la paire avec Lucas Tousart à la récupération.


Les équipes possibles


Strasbourg : Sels – Lala, Simakan, Mitrovic (cap), Caci – Bellegarde, Djiku, Lienard – Thomasson – Ajorque, Mothiba. Remplaçants : Carole, L. Koné, Fofana, Sissoko, Da Costa, Zohi, Kawashima (g). Entraîneur : Thierry Laurey.

Lyon : Lopes – Dubois (cap), Marcelo, Denayer, Y. Koné – Tousart, Jean Lucas – Be. Traoré, Reine-Adelaïde, Terrier, Dembélé. Remplaçants : Tete, Andersen, Yanga-Mbiwa, Rafael, Caqueret, Gouiri, Cornet, Tatarusanu (g). Entraîneur : Rudi Garcia.

Absents : à Strasbourg, Zemzemi (cuisse), Botella (reprise), Kamara (g), Ndour, Grimm, Prcic, Corgnet, Lebeau, Aaneba (choix) ; à Lyon, Marçal (suspendu), Depay (cuisse), Aouar (cuisse), Thiago Mendes (mollet), Cherki, Solet (choix).


30 Nov 2019 7:02
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 45 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com