Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 5 Avr 2020 13:59



Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 [19/20] 14ème J : Amiens / Strasbourg - 0/4 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 17570
Localisation: Strasbourg
Allez je vais également faire mon commentaire après ce week-end assez chargé.
Quel score ! :shock: Je ne dis pas "quel match" car je pense que, même s'il était à sens unique, on a été en réussite offensivement et l'adversaire était sous l'eau.
Avant le match je voyais le 0-0 des familles avec aucune des deux équipes qui ne veut se livrer au risque de se faire contrer ... et c'était d'ailleurs le cas jusqu'au but de Caci :)
La suite est "anecdotique" dans la mesure où les Amiénois paraissaient avoir totalement abdiqué et pourtant avant la mi-temps Kakuta et Mendoza m'impressionnaient techniquement et au niveau de leurs choix.

Sels : il n'a pas franchement brillé dans la mesure où il n'a pas eu d'arrêt à faire et où il a failli nous coûter un but gag
Caci : j'ai trouvé qu'il avait un peu de mal en début de match mais s'est bien repris. Content qu'il ait marqué et pour moi il a fait deux passes décisives. Belle inspiration que de lancer sans contrôle Ajorque pour le 2-0.
Mitrovic : bon match avec quelques interventions sur des actions qui auraient pu être chaudes. Bien soulagé par Djiku qui coupait pas mal d'offensives adverses
Simakan : match sobre où on sentait qu'il avait pour consigne de ne pas prendre de risque. Carton jaune immérité à mes yeux car il tacle le ballon proprement. Je n'ai rien vu à ce sujet mais je crois que c'est son 3ème de la saison. Reste à savoir si c'est en 10 matchs ou pas.
Lala : un peu mieux que les précédentes fois mais quand même à l'ouest par moment.
Djiku : il a été un des meilleurs je trouve avec un position très basse et beaucoup de hargne. Il a parfaitement suivi les consignes et s'est dépêché de transmettre la balle dès qu'il l'avait.
Sissoko : a été certainement le moins bon strasbourgeois hier soir. Vu le peu de boulot défensif qu'il a eu, il s'est montré plus offensif qu'à l'accoutumée et ça a mis en avance ses lacunes techniques.
Fofana : un peu moins en jambe que d'habitude mais c'est peut-être un peu le contre coup d'une très internationale durant laquelle il a joué avec les U20 puis avec les Espoirs.
Thomasson : le meilleur technicien parmi nos joueurs offensifs mais a quand même semblé moins mobile qu'à l'accoutumée. Bon match en tout cas.
Ajorque : un peu comme Caci j'ai trouvé qu'il avait commencé le match en étant un peu à l'Ouest. Puis il s'est repris et a montré toute sa palette entre le jeu de tête, la déviation, les dribbles et la finition.
Mothiba : il avait de l'envie mais a commis quelques maladresses techniques alors que les passes qui lui étaient faites étaient largement à sa portée. J'espère que le but sera accordé à Thomasson car c'était du vol :lol:

Sinon je suis content du but de Da Costa car on dirait qu'il est un peu mis de côté par le coach ... et en plus il a failli finir avec une passe décisive pour Bellegarde sur le carton rouge en fin de match.

:) :) :) Caci
:) :) Ajorque
:) Djiku
:( Lala
:( :( Mothiba
:( :( :( Sissoko

En tout cas félicitations à Laurey pour cette compo et cette tactique avec une vraie sentinelle. Il fallait oser et ça a payé !

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


24 Nov 2019 19:24
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13278
Localisation: Madrid
Pour le tacle de Simakan, effectivement ça m'a paru sévère parce qu'il est le premier sur le ballon et que son geste est propre. L'arbitre sanctionne sans doute un excès d'engagement. Dans d'autres championnat ça n'aurait peut-être pas été sifflé.

Un truc sur Ajorque : j'ai toujours senti chez lui une grande confiance et un vrai tempérament, même quand il était médiocre en ce début de saison. C'est à mettre à son crédit. Et surtout ça commence enfin par payer.


24 Nov 2019 22:33
Profil Site Internet
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 415
Ca fait plaisir, on ne va pas le bouder. On a fait plier une équipe amiénoise qui par le passé ne nous
a pas vraiment réussi, qui s'est même permise de nous voler la vedette quand elle n'a pas carrément
volé la mise. Le score généreux mais pas usurpé a permis de remettre les pendules à l'heure. On ne
boxe pas dans la même catégorie ( j'en rajoute ).
Mine de rien cette victoire fait du bien. Après 30 minutes difficiles mais pas inquiétantes l'équipe a eu la
maîtrise du match. Nos jeunes confirment, Caci, Fofana, Simakan ont été précieux une fois de plus.
Djiku a été très bon dans son nouveau rôle.
J'ai eu des mots durs pour Ajorque et Mothiba, ils sont en train de me faire avaler ma langue, c'est tant mieux.
Rien ne permet de dire qu'on sera une victime expiatoire contre Lyon.


25 Nov 2019 0:38
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17934
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing, entre fraîcheur et bouffée d’oxygène
Après le rythme effréné auquel il a été soumis cet été, le Racing semble avoir retrouvé la fraîcheur physique et mentale qui lui faisait défaut. Grâce à ses deux éclatants succès contre Nîmes (4-1) et à Amiens (4-0), il s’est donné de l’air au classement.
Dix matches en trente-huit jours : personne n’a oublié la cadence infernale à laquelle ont été soumis les Strasbourgeois entre le 25 juillet, jour de leur victoire à la Meinau contre le Maccabi Haïfa au 2e tour préliminaire aller de la Ligue Europa (3-1), et le 1er septembre, date de leur rétablissement contre Monaco pour la 4e journée de Ligue 1, de nouveau à domicile, alors qu’ils avaient été menés à deux reprises (2-2).

Des joueurs qui recouvrent leurs moyens

Depuis ce marathon arrivé à son terme avec la première trêve internationale du début septembre, Thierry Laurey tient peu ou prou le même discours. Il l’a répété samedi à Amiens juste après que son équipe a signé son premier succès à l’extérieur en y inscrivant ses quatre premiers buts (4-0). « On a joué en août tous les trois jours alors qu’il faisait 35°. On a disputé six matches d’Europa League en un mois, pas en trois (allusion au rythme moins soutenu de la phase de poules que les Strasbourgeois n’ont pas réussi à atteindre). Forcément, tu y laisses des plumes. On a en plus eu quelques blessés qui nous ont privés de rotations supplémentaires. On a usé certains joueurs. Pour la majorité de l’effectif, cette expérience européenne était une découverte. Après, il a fallu beaucoup de temps pour récupérer physiquement, mais aussi psychologiquement et mentalement. Il y a eu trois trêves depuis et, lors de chacune, nous avons cherché à récupérer au maximum. Petit à petit, on retrouve une certaine fraîcheur athlétique. »

L’argument d’une lassitude physique et mentale était recevable lorsque le Racing était désespérément muet, en particulier à l’extérieur. Il le reste alors que son secteur offensif progresse de nouveau avec l’inspiration qu’on lui avait connue en 2018-2019 avec sensiblement les mêmes éléments.

« Tout n’est pas parfait, mais aujourd’hui, des garçons réalisent des gestes et combinaisons qu’ils ne faisaient pas en début de saison parce qu’ils n’en avaient pas les moyens », insiste l’entraîneur alsacien.

Le duo Ajorque – Thomasson, souvent livré à lui-même lors des premières journées, mais qui ne s’en était pas si mal sorti, bénéficie désormais du “renfort” de coéquipiers qui ont peiné à revenir à leur meilleur niveau, à l’image d’un Lebo Mothiba rentré sur les genoux de la Coupe d’Afrique des Nations, ou longtemps blessés, comme Youssouf Fofana ou un Anthony Caci épatant au poste de latéral gauche après un retour délicat à Marseille côté droit (lire ci-dessous).

S’il s’efforçait de n’en rien laisser paraître, Thierry Laurey a avoué samedi à Amiens que la stérilité de ses troupes hors de la Meinau l’avait taraudé. « Quand tu ne marques pas un but à l’extérieur, tu peux quand même éprouver un petit sentiment d’inquiétude. On était plutôt bien ces derniers temps, mais c’était une histoire d’efficacité. »

Grâce à sa sortie enfin empreinte de réalisme sur une terre picarde si souvent inhospitalière pour lui, le Racing s’est délesté d’un lourd fardeau : celui de l’inefficacité crasse qui lui collait au maillot tant qu’il n’avait pas marqué en déplacement.
Un socle défensif plus stable

En deux matches, il a remis sa différence de buts à flot (de – 6 à + 1). Son mutisme hors de la Meinau a pris fin au stade de la Licorne après 9h43’ de jeu. Sa verve retrouvée s’appuie aussi sur un socle plus stable. Depuis son passage à une défense à quatre à Marseille, il n’a concédé que quatre buts en cinq matches, dont deux au Vélodrome (échec 2-0).

« Dans les têtes, ça va beaucoup mieux. Contre Nîmes, au-delà des quatre buts marqués (4-1) , on s’est créé beaucoup d’occasions. Ça donne de la confiance, même aux défenseurs », argumente Thierry Laurey.

Entre efficience devant et solidité derrière, les Bleus, qui ont longtemps joué les funambules, sont peut-être en train de trouver, sur un fil certes encore ténu, un équilibre qu’ils tâcheront de ne pas perdre samedi (17h30) à la Meinau contre un Olympique lyonnais classé un point plus haut.


25 Nov 2019 5:24
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 10854
Localisation: Longjumeau
Its_me a écrit:
J'espère que le but sera accordé à Thomasson car c'était du vol :lol:

Sur le site de la LFP, il est accordé à Thomasson ;)


25 Nov 2019 12:53
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 415
Ce n'est pas du vol, Mothiba accompagne l'action, c'est naturel.


26 Nov 2019 0:24
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17934
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
le joli coup Djiku
Samedi à Amiens lors du premier succès strasbourgeois à l’extérieur (4-0), Thierry Laurey a innové en confiant à Alexander Djiku le poste de sentinelle de l’entrejeu. Un coup tactique que le défenseur axial, brillant dans ce rôle inédit, espère néanmoins ponctuel.
Mercredi, lors de l’opposition organisée à Illkirch où avait été délocalisé l’entraînement, Alexander Djiku était apparu dans un registre très inhabituel de milieu défensif. Les observateurs s’étaient alors interrogés : Thierry Laurey fomentait-il un coup tactique pour le voyage à Amiens trois jours plus tard ?

Les nombreuses absences ce jour-là, liées notamment aux retours tardifs des internationaux, laissaient la porte ouverte à toutes les hypothèses, celle-ci semblant cependant d’autant plus improbable qu’elle était inédite.

« Une équipe, ce n’est pas un joueur, pas un poste. C’est de l’alchimie, de l’humain »


Pourtant, samedi au stade de la Licorne, l’entraîneur du Racing a encore feinté tout le monde.

Si le technicien n’a pas retouché dans la Somme le système de jeu sur lequel il s’appuie depuis quatre matches – le 4-4-2 avec un milieu en losange qui a longtemps fait la réussite du Racing avant le passage à une défense à cinq en septembre 2018 – il est allé au bout de son idée : faire monter d’un cran un Djiku néophyte au poste de sentinelle de l’entrejeu. Un choix osé, mais pleinement assumé et, surtout, payant.

Explication du coach au tableau noir. « C’était lié au fait que (Gaël) Kakuta joue sous (Serhou) Guirassy et qu’il est emmerdant. On n’avait peut-être pas le joueur (parmi les milieux de terrain) pour le cadenasser. Il nous semblait qu’Alex était le bon compromis, d’autant que les Amiénois avaient en plus un Guirassy très dangereux dans le domaine aérien. On pensait qu’il fallait un joueur avec un physique à la hauteur pour le contrer. Comme Lamine (Koné, malade) n’était pas là, le petit (Mohamed) Simakan y est allé et a fait un très bon match. Une équipe, ce n’est pas un joueur, pas un poste. C’est de l’alchimie, de l’humain, avec des joueurs dont il faut savoir marier les qualités. »

Il n’en reste pas moins que l’individualité Djiku s’est acquittée avec brio de la mission que son entraîneur lui avait confiée. « Alex, on l’avait bien briefé cette semaine et je l’ai trouvé excellent. Il nous a apporté beaucoup de densité athlétique. Il s’est très bien déplacé, a joué avec simplicité. Lui-même est peut-être surpris de sa très, très bonne performance. Ça a stabilisé notre jeu devant la défense et permis de gagner des ballons assez haut. C’est plutôt encourageant. »


Le rendement de l’ex-Caennais dans sa fonction d’essuie-glace du milieu a effectivement très vite poussé un Kakuta sous l’éteignoir à s’excentrer à gauche, puis à droite, pour aller chercher des espaces qui, après vingt minutes de relatif tâtonnement, s’étaient refermés dans l’axe.

Les permutations de l’ancien prodige du foot français avec le nouvel international colombien Steven Mendoza et le Congolais Chadrac Akolo n’ont pas déstabilisé le natif de Montpellier.

« J’ai fait ce travail pour l’équipe et je suis content de moi »


« J’avais des consignes du coach. Je pense que j’ai assez bien réalisé ce qu’il m’avait demandé de faire. C’était un travail pour l’équipe, il fallait que je me sacrifie, je l’ai fait et je suis content de moi. »


Mais celui que le Racing pistait déjà lorsqu’il évoluait à Bastia avant de le débaucher cet été de Caen pour 4 millions d’euros ne perd pas de vue l’essentiel pour lui, même si le ton qu’il emploie n’a rien de vindicatif. « Je suis défenseur central de base et je pense le redevenir incessamment (sourire). »

Il a toutefois prouvé en Picardie que l’abondance de biens dans l’axe défensif, entre Simakan, Koné, Mitrovic et lui-même, voire Caci et Ndour, pouvait ne pas nuire. Thierry Laurey sait désormais que la polyvalence naissante du Franco-Ghanéen lui offrira une option supplémentaire dès lors qu’un technicien de surface devra en nettoyer les abords. Et qu’il pourra toujours y recourir s’il l’estime de nouveau adaptée au profil de l’adversaire.


26 Nov 2019 5:56
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3905
Localisation: Paris
Au fait, Caci et Ajorque sont dans l'équipe-type de la journée (avec Terrier).


29 Nov 2019 14:10
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com