Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 5 Avr 2020 13:12



Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 [19/20] 11ème J : Strasbourg / Nice - 1/0 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 11927
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
assez d' )accord avec les remarques précédentes ( sauf le 3 pour mothiba )
mon top
l'equipe pour sa combativité
TL pour le système mis en place
et quand même thomasson qui a survolé le match ( avec attal )
le flop
la faible équipe niçoise
le manque d'efficacité du racing


27 Oct 2019 18:37
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17934
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
la hiérarchie bousculée
Des cadres qui répondent présent, mais d’autres mis sur la touche et parfaitement suppléés par des jeunes décomplexés : voilà peut-être l’enseignement principal de la troisième victoire de rang du Racing à la Meinau, samedi contre Nice (1-0).
Il a longtemps privilégié un schéma défensif à cinq. Il l’a abandonné à Marseille l’autre dimanche pour un 4-4-1-1 infructueux (défaite 2-0), même si le plat servi par les Bleus au Vélodrome a été moins indigeste que les précédents à Lille et Dijon (revers 2-0 et 1-0).

Samedi contre Nice, Thierry Laurey est revenu à la recette qui avait fait bouillir la marmite meinovienne avant l’avènement du 5-3-2 en septembre 2018 : un 4-4-2 avec un milieu en losange.

Simakan, ce « vieux briscard »


En conférence de presse d’après-match, le coach strasbourgeois a néanmoins balayé d’un revers de la main la première et de fait seule question sur ce remaniement tactique. « On met toujours un système de jeu pour gagner. Ce soir (samedi) , c’était peut-être un peu plus adapté. »

L’entraîneur a surtout jugé « la victoire largement méritée », alors que son confrère azuréen Patrick Vieira venait d’estimer que son équipe, réduite à 10 dès la 56e , « pouvait repartir avec le point du nul ».

En réalité, aucun des deux n’avait tort : le Racing a livré son match le plus consistant et le Gym, buté sur un mur nommé Matz Sels, très apprécié par le directeur du football de Nice et ex-président du Racing Julien Fournier.

Plus que son remodelage collectif, les choix individuels du technicien alsacien ont frappé les esprits. Relégués sur le banc, les latéraux Kenny Lala et Lionel Carole, en difficulté depuis leurs transferts avortés de l’été, ont notamment été relayés avec succès par des gamins sans complexes, Mohamed Simakan et Anthony Caci.

Pour son retour après cinq mois d’absence, Caci avait souffert dans un inhabituel rôle de latéral droit à Marseille face à Nemanja Radonjic. Il a cette fois relevé le défi côté gauche.

Simakan, lui, continue d’épater après une année blanche pour cause de blessures, à commencer par son coach. « Il a par moments des allures de vieux briscard, dit Laurey. Il est malin comme tout, arrive à gagner des tas de fautes et à s’en sortir même quand il est en difficulté. Je veux que les jeunes s’inspirent de lui. “Youss” (Youssouf Fofana) a joué des matches internationaux dans ses catégories d’âge et ça l’a fait grandir aussi. Le petit “Antho” Caci aurait pu passer une soirée compliquée face à Atal, mais s’en est plutôt bien sorti. »

Adepte d’une certaine stabilité, le technicien alsacien, qui n’hésite cependant jamais à renouveler et régénérer son groupe, a donc envoyé des messages forts en bousculant la hiérarchie.

« Si jamais certains lézardent un peu, font le lièvre de la fable, on fera jouer les tortues pour arriver à nos fins. Dans mon esprit, il y a une hiérarchie entre joueurs d’expérience et néophytes. Après, c’est ce que les gens montrent qui est important. Rien ne dit qu’au prochain match ou dans dix journées, ces joueurs-là seront sur le terrain. Mais s’ils doivent l’être, ils le seront. C’est la règle du jeu. »

Après la victoire contre Nice, elle continuera évidemment à s’appliquer. Avec, en filigrane, une obligation : transposer enfin à l’extérieur l’honorable parcours à la Meinau (11 points sur 18, dont un 9 sur 9 lors des trois derniers matches).

Thierry Laurey admet n’avoir pas anticipé des débuts aussi chaotiques en déplacement (1 nul, puis 4 défaites, 1 point sur 15). « L’an passé, nous avons plutôt eu de bons résultats à l’extérieur et le fait d’être à cinq matches sans marquer cette année a été une mauvaise surprise. Ça n’a rien de catastrophique non plus, mais il va falloir qu’on s’y mette. Tant qu’on ne fera pas de série, on sera sur le fil du rasoir à la maison et on restera dans des eaux un peu troubles. L’important pour nous, c’est de retrouver de l’allant et une position plus calme et plus sereine avant Noël. »

La 16e de ce matin l’est un peu plus que la 20e qui avait sanctionné la 10e journée. Un bonus appréciable avant le voyage « compliqué » que prédit Laurey samedi à Angers.


28 Oct 2019 5:25
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17934
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Thierry Laurey : « Lebo Mothiba n’a rien dit et a bossé »

Après avoir traversé l’été comme un fantôme, toujours souriant certes, mais un fantôme quand même, Lebo Mothiba a ouvert sa ligne de statistiques en servant sur un plateau, d’une remise de la tête, le seul but du match à Adrien Thomasson samedi contre Nice (1-0).

Devant la presse, Thierry Laurey a rendu hommage à son attaquant sud-africain, en particulier pour son état d’esprit. « Il aurait aussi pu marquer », a souligné le coach, avant de revenir sur les semaines difficiles qu’a vécues l’international sud-africain. « Il nous a semblé que Lebo était revenu “lessivé complet” après la Coupe d’Afrique des Nations (l’Afrique du Sud est allée en quarts de finale). Aujourd’hui, il commence à reverdir, même si ça fait bizarre de le dire alors qu’on est en automne. Je suis content du choix que nous avons fait par rapport à lui. Contre Monaco (2-2 le 1er septembre) , je l’ai sorti à la mi-temps. Il n’a rien dit, il a bossé et malgré la petite blessure qui l’a empêché de jouer avec son pays lors de la trêve internationale (2-1 contre le Mali le dimanche 13 octobre) , il a fait contre Nice ce qu’on attendait de lui. C’est ce qui est important. »


28 Oct 2019 5:28
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 17934
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom | À la Meinau, les Racingmen répondent présent Un « état d’esprit » à exporter
En signant son troisième succès consécutif à la Meinau, le Racing a réussi avec ses valeurs domestiques à sortir de la zone rouge. Une détermination que Dimitri Lienard, Adrien Thomasson et leurs coéquipiers devront maintenant appliquer loin de leur base.
Samedi, au moment de commenter leur troisième victoire de la saison en Ligue 1, les mêmes termes sont souvent revenus dans les propos des joueurs du Racing : « état d’esprit », « guerriers », « soulagement », « envie » ont été quelques mots-clés de la soirée.

Mais un autre n’a pas manqué aussi de ressurgir, comme une sourde menace : « extérieur ». Les joueurs de Thierry Laurey pouvaient savourer un succès plus important pour ne pas laisser le doute s’installer que pour quitter une dernière place que tous ont pris soin de qualifier d’anecdotique durant la préparation de ce match contre Nice.

Ils n’ont pas, non plus, oublié une évidence : tant qu’ils ne mettront pas au moins autant d’énergie sur la route qu’à la Meinau, la situation restera précaire.

« L’année dernière, on marchait limite mieux à l’extérieur qu’à domicile, rappelle avec assez de justesse Adrien Thomasson (*). Il faut qu’on retrouve cette dynamique-là pour enchaîner parce que sans une série [de victoires] on ne sortira pas de cette zone du classement. Ce soir (samedi) , l’état d’esprit était bon, on s’est battu ensemble, les onze comme les trois qui sont entrés. Il faut qu’on garde ça à l’extérieur où on doit aussi être encore plus juste techniquement quand on a le ballon. »

« On avait besoin de se remobiliser. Ça passait par une prise de conscience des joueurs un peu plus expérimentés »


Le désormais meilleur buteur du Racing cette saison en Ligue 1 – avec trois réalisations en neuf matches (dont huit comme titulaire), soit deux de moins qu’en fin de saison passée – est rejoint dans son analyse par Dimitri Lienard.

« Il fallait une révolte, mais à domicile, je ne me faisais pas vraiment de soucis pour ça. On a vu onze guerriers et les trois remplaçants sont entrés dans le même état d’esprit, souligne le plus Strasbourgeois des Belfortains. Maintenant, il faut réussir à faire ça à l’extérieur, sinon à chaque fois ça sera reculer pour devoir mieux sauter et on n’est pas à l’abri, un jour, de passer à côté à la Meinau. »

Lanterne rouge après le revers à Marseille (2-0), les Strasbourgeois ont vécu une semaine compliquée et ont eu le mérite de trouver les ressources pour réagir dès le match suivant et éviter qu’un semblant de crise commence à s’installer. On ne saura que samedi après le match à Angers si les joueurs de Thierry Laurey sont vaccinés, mais la victoire contre Nice, dans l’esprit plus que dans la manière d’ailleurs, était un premier remède à appliquer.

« On avait besoin de se remobiliser tous, on était dans une période très difficile. Ça passait par une prise de conscience des joueurs un peu plus expérimentés. On a réussi à amener tout le monde avec nous. Les supporters ont répondu présent aussi, c’était bien, souligne Adrien Thomasson. On a retrouvé l’envie d’aller toujours vers l’avant qui faisait notre force l’année dernière, l’envie de courir ensemble, de presser ensemble. C’était un bon match de notre part, même si on aurait aimé marquer plus qu’un but. »
« C’est toujours passé à l’arraché avec un Racing qui bosse »

Faute de se mettre à l’abri, les Strasbourgeois ont dû faire le dos rond jusqu’au bout des arrêts de jeu samedi – « Il faut aussi féliciter cette équipe de Nice qui a cherché à jouer même à dix contre onze », estime Dimitri Lienard – et c’est sans doute dans cette abnégation qu’ils vont puiser leur salut. L’ADN de cette équipe, les plus anciens, les plus expérimentés doivent s’en porter garants.

« Est-ce qu’on n’avait pas fait en sorte de monter suffisamment l’exemple ? Avec “Mitro” (Stefan Mitrovic) , Adrien (Thomasson) et d’autres anciens, on se harangue sur le terrain et ce soir (samedi) on a réussi à avoir un collectif uni. On ne s’en sortira que comme ça. Ça fait sept ans que je suis ici et c’est toujours passé à l’arraché avec un Racing qui bosse », appuie Dimitri Lienard.

S’ils ne vont pas pouvoir embarquer des petits bouts de Meinau avec eux pour conjurer leur mauvaise série à l’extérieur, les Strasbourgeois jurent qu’ils vont « s’appuyer sur l’état d’esprit » affiché samedi. On ne demande qu’à voir…

(*) 11e à l’issue de la saison 2018/2019, le Racing était 8e à l’extérieur (23 points pris) et 13e à domicile (26 points).


28 Oct 2019 5:30
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 4989
Localisation: paris
Simakan dans l'équipe type du week-end pour l'équipe (le journal)

Bravo à lui.

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


28 Oct 2019 10:30
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 630
Il est le 4 ème défenseur le mieux noté depuis le début de la saison.
Honnêtement je le préfère à Droite plutôt qu axial qui est son poste de prédilection.
Après Selz, il est pour le moment la plus grande valeur pour un futur transfert.
Je pense qu à ce rythme , il sera impossible de garder Selz et ce sera un transfert très juteux pour le club, autant il me paraît réaliste de garder Simakan une année supplémentaire et de le faire grandir un peu plus.
A son âge un transfert avec pourcentage à la revente sera une bonne chose , biensur si il continu sur cette lancée.
Je le vois bien intégrer rapidement les espoirs et quand on sait que Sidibe et numéro 3 dans la liste des AD en EDF, on peut raisonnablement penser que Simakan à le potentiel pour être le futur Strasbourgeois à intégrer un jour la bande à DD.
Nos jeunes ( Simakan, Caci, Fofana, Bellegarde ) , doivent prendre les clefs du jeu car certains cadres sont plus dans le coup.


28 Oct 2019 11:40
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 10754
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
en tout cas ce que j'aime bien chez TL, c'est sa faculté à se remettre en question et remettre ses choix en question. C'est pas la première fois que je le remarque et je pense que c'est une très grande qualité pour un entraineur, comparé à d'autres qui s’entêtent dans des choix qui ne fonctionnent jamais...


28 Oct 2019 13:28
Profil ICQ
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2004 16:17
Messages: 4989
Localisation: paris
Bien d'accord avec toi. TL à su changer son système, faire adhérer et travailler les joueurs en ce sens.

Je trouve qu'il a mis du temps. Il pensait sûrement que le 5-3-2 pouvait fonctionner encore en début de saison, après avoir montré ses limites la saison dernière.

Mais au final c'est positif. Et rien n'empêche d y revenir si on retrouve les joueurs qui vont bien pour rendre ce système efficace à nouveau.

_________________
Si un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. S'il n'en a pas, s'inquiéter n'y changera rien


28 Oct 2019 13:55
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 1:44
Messages: 6397
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Changer un système ça ne se fait pas comme ça, de même, savoir si le 442 losange sera la bonne réponse va demander pas mal de confirmations. Avec un Lala et un Carole efficaces, le 532 est la meilleurs solution. Comme ils sont absents, il faut changer. Je salue aussi Laurey sur ce coup, il a peut être mis du temps à modifier mais c'est loin d'être évident. Après on a marqué 3 points et on est 16ème c'est pas non plus comme si on était sauvé. A confirmer et surtout en déplacement.

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


28 Oct 2019 14:47
Profil ICQ
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2783
Localisation: Saint Herblain - 44
urotsukidogi a écrit:
Après on a marqué 3 points et on est 16ème c'est pas non plus comme si on était sauvé. A confirmer et surtout en déplacement.
C'est clair. Si les 2 prochains matchs sont des défaites tout sera remis en cause. Nouvelle disposition tactique ou pas.


28 Oct 2019 17:50
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com