Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 2 Déc 2020 16:55



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 [19/20] 10ème J: Marseille / Strasbourg - 2/0 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13502
Localisation: Madrid
Si on perd contre Nice, je pense qu'il faudra effectivement changer de coach et ne pas rester passif.

Si on gagne ça pourra relancer une dynamique (éventuellement).

Mais de grâce, évitez de plaider pour le retour de Gress, c'est tellement à côté de la plaque..


21 Oct 2019 20:31
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7801
Localisation: Mulhouse
Pour moi, le pire n'est pas le classement ni le dispositif tactique.
Le classement fait mal parce qu'on n'aime pas être lanterne rouge, mais une équipe qui se secouerait pourrait rapidement remontée. Comptablement, il y a peu d'écarts entre les équipes.
Le schéma : tout le monde demandait à ce qu'on en change, on a été exhaussé puisqu'on est passé en 4-2-3-1.
En défense, on avait 2 défenseurs centraux absents, on était obligé de faire évoluer Simakan dans l'axe.
Au milieu, on se plaint des prestations de Sissoko, mais qui d'autre peut-on mettre à sa place ? Prcic est notre seule solution de rechange, et il n'est pas milieu défensif.
Liénard joue depuis un moment sur une jambe et a dû être ménagé avant la trêve. On peut faire le procès de TL pour l'avoir laissé sur le banc, perso j'ai surtout l'impression qu'il a un pépin physique qui ne se règle pas.
Devant, Ajorque n'y arrive pas, mais les autres font pire. Je suis hyper déçu des prestations de Da Costa et de Mothiba, qui ont déjà eu largement de quoi saisir leur chance.

Non, le truc qui me fait le plus peur, ce sont les réactions de Laurey après les matchs. On connaît notre coach, il aime ses joueurs mais n'a pas la langue dans sa poche, quand il est mécontent en conf de presse il le fait savoir. Or là, il est évacue les problèmes. La dernière fois qu'il a eu cette attitude, c'était en fin de saison 2017-2018, quand l'équipe était cuite de chez cuite. Voir revenir cette situation ne peut que nous alarmer ...


21 Oct 2019 21:17
Profil
Vétéran@Pro
Vétéran@Pro

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 676
Personne ne plaide pour le retour de Gress, je faisais un " pied de nez " à l'histoire. Je suis et reste dans
l'humour sans plus. Après on peut voir et formuler toutes les hypothèses possibles.
Demain sera un autre jour, j'irai acheter mon " DNA " comme d'habitude, frappé au coin du bon sens, rue des
Hallebardes ( des parchemins à vrai dire ) pour ne pas changer. Je mettrai un point d'honneur en acceptant
le pain béni du boulanger qui fait le coin avec la rue " brûlée ".
On a tendance à brûler aujourd'hui ce qu'on a adoré hier, je vois bien Laurey mourir dans les pires souffrances.


Dernière édition par langsam le 22 Oct 2019 7:09, édité 1 fois.



22 Oct 2019 1:30
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19337
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le voyageur impuissant
Lanterne rouge depuis sa défaite à Marseille dimanche soir (2-0), le Racing paie son inefficacité loin de ses bases. S’il n’est pas largué après dix journées, il le doit à ses résultats à la Meinau où il va se mettre de plus en plus de pression.
Lessivé sous la pluie qui s’est abattue dimanche soir sur le Vélodrome, rejeté en toute fin de classement pour la seconde fois seulement depuis son retour parmi l’élite (lire encadré) , le Racing est plombé par son manque de résultats sur la route. Sa situation est bancale mais loin d’être encore compromise dans cette Ligue 1 qui s’apprête à se transformer en poule aux œufs d’or. Chacun des vingt pensionnaires actuels veut sa part des juteux droits télés promis, mais le problème, c’est qu’il n’y en aura que pour 18 d’entre eux, maximum.

La phrase « être dernier ou dix-neuvième à la dixième journée, pour moi c’est anecdotique » lâchée par Thierry Laurey peut s’assimiler à une manière d’évacuer une situation tendue. Elle ne résiste pas aux faits : les deux dernières lanternes rouges à ce stade du championnat (Metz puis Guingamp) sont descendues 28 matches plus tard.

Par contre, en pointant que ce bilan est avant tout dû aux résultats loin de la Meinau –« Pour l’instant, si on n’avait pas les matches à la maison, il est clair qu’on serait certainement décroché », lâche-t-il –, le technicien du Racing peut se rassurer quand on scrute qui sont les deux dernières équipes à l’extérieur après dix journées des deux dernières saisons et où elles ont “échoué”.

À l’automne 2017, c’était Lille et le LOSC n’avait qu’un point à son compteur (1 but inscrit, 9 encaissés) tandis que les futurs relégués, Troyes et Metz, en compilaient respectivement sept et trois. Dans le même cas l’an dernier, Amiens pataugeait avec un maigre point (1 but pour, 11 contre) alors que les futurs condamnés Caen et Guingamp “pavanaient” avec quatre et cinq points.

Ce bref retour dans le futur offre au Racing, ce voyageur impuissant (1 point, 0 but inscrit, 6 encaissés), une lueur d’espoir toutefois tamisée par la lanterne rouge qu’il trimballe avec lui depuis dimanche soir. Bien moins loti qu’il y a un an (*), il se retrouve peu ou prou dans la même situation qu’à pareille époque lors de son retour en Ligue 1, quand il a dû attendre la 37e journée pour valider son maintien.

« Qu’on marque des buts, quitte à en encaisser »


Après dix journées, la bande à Thierry Laurey pointait à la 17e place – sortant pour la première fois de la zone rouge à la faveur de… son premier succès en déplacement (2-1 à Nice, avec un doublé de Da Costa) –, avait neuf points comme ce matin et tout de même six longueurs d’avance sur le dernier, Metz.

Si elle avait souvent plié en déplacement (12 buts encaissés !), elle avait trouvé quatre fois le chemin des filets adverses et pris cinq points. Cette saison, elle a une défense plus hermétique (merci Matz Sels au passage) mais n’a pris qu’un point. Un paradoxe que n’a pas manqué de soulever le coach du Racing.

« Je veux qu’on joue bien, qu’on retrouve le plaisir, qu’on marque des buts, quitte à en encaisser, qu’on se donne la possibilité de gagner des matches, souligne-t-il. Aujourd’hui, malheureusement, on n’a pas cette capacité de marquer à l’extérieur. Un blocage ? Ce n’est pas l’impression que donnent les garçons. »

Les Strasbourgeois vont quand même devoir mettre fin à cette pénurie en déplacement. Dimanche à Marseille, il n’a pas juste été question de manque d’efficacité devant le but – comme cela a été le cas durant un quart d’heure en première mi-temps à Dijon –, mais de difficulté tout court à venir créer le danger dans la surface adverse. Il y a eu une meilleure animation offensive – par rapport à Lille ou à la seconde période à Dijon, ce n’est pas bien compliqué – mais il manque ce fond de « justesse technique », pointé également par Laurey.
La hargne, la grinta font cruellement défaut


« On est mieux physiquement, en termes d’organisation, c’est plutôt correct aussi. Maintenant, il y a une qualité technique qu’il va falloir améliorer à tout prix, parce que si on ne le fait pas, ça va être compliqué. Quand tu joues cinq matches à l’extérieur et que tu ne marques pas de but, ça fait long, ça pèse », ne cache pas celui qui avait connu une situation assez similaire sur le banc du Gazélec Ajaccio lors de la saison 2015/2016.

Le manque de réalisme, qui n’est pas imputable qu’aux seuls attaquants, est criant. Alors que Ludovic Ajorque a trouvé deux fois le chemin des filets à la Meinau (dont une fois sur penalty), Nuno Da Costa et Lebo Mothiba ont perdu toute leur superbe quand Kevin Zohi n’a qu’une petite demi-heure de jeu pour tenter. Ça fait peu…

« L’an dernier, on se créait souvent peu d’occasions, mais on avait une efficacité qui était assez redoutable », ne peut que reconnaître Thierry Laurey, qui s’attendait « à un début de saison compliqué » mais « ne pensait pas à être à cette place-là ».

Alors que la hargne et la grinta des Pablo Martinez, Jonas Martin ou Anthony Gonçalves font cruellement défaut en ce moment, le Racing est obligé de mettre le bleu de chauffe à la maison pour compenser ses lacunes sur la route.

« C’est ce qu’il va falloir faire dès samedi contre Nice. C’est aussi simple que ça », conclut un Thierry Laurey qui doit trouver « des solutions de manière rapide, pas urgente » pour que l’impuissant voyageur ne s’en remette pas à chaque fois à la magie de la Meinau.

(*) Le Racing était 5e avec 15 points sur la route d’un tranquille maintien



5 août 2017

Avant de plonger au dernier rang dimanche soir à Marseille, le Racing n’avait plus été lanterne rouge de Ligue 1 depuis le 5 août 2017. Ce jour-là, pour son retour dans l’élite, il avait essuyé un rude 4-0 à Lyon. Mais c’était en ouverture du championnat. Aujourd’hui, il ferme la marche alors que le quart de la saison 2019-2020 – 10 journées – a été franchi.


22 Oct 2019 4:55
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19337
Localisation: Dorlisheim
Même si je me répète, mais nous ne sommes cas la 10e journée , et pour le maintien il y largement du temps et des points a accumulé pour rester en L1, par contre est que certains joueurs sont physiquement au bout ? où il y à réellement un problème de vestiaire entre joueurs ? avec l'entraineur ? si c'est le cas il faudra y remédier le plus vite possible, mais encore une fois je n'ai pas peur pour le maintien .


22 Oct 2019 5:07
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 10 Avr 2004 21:53
Messages: 1611
Localisation: Colmar
Que c'est marrant de vous lire, certains...

Une victoire ou deux et on est 10ème. Le championnat est HYPER serré, il faut juste que les joueurs se libèrent et ça va (peut) le faire.

J'ai pas vu les matchs à l'extérieur mais c'est clair que l'animation offensive pêche.

Après on est tributaire des résultats des autres aussi ; avec 3 points dans les 5 premiers matchs on était 18ème.

Là on en a 3 fois plus et on est 20ème...

je ne m'affole pas et si on fini 17ème ça m'ira.

_________________
- C'est pas parce qu'on à rien à dire qu'il faut la fermer
- Et vous vous en pensez quoi ?
- Moi ? Oh rien..


22 Oct 2019 16:19
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 14:54
Messages: 2254
Ben, finir 17 ème, ça voudra dire que le Racing est maintenu, et aujourd'hui le maintien est devenu la priorité.
L'objectif fixé par Laurey en début de saison c'est entre la 9ème et 12 ème place.
Donc 17 ème, au vu de la saison dernière, c'est une régression.
Perso, je pense que l'objectif milieu de tableau est réalisable, car, malgré cette dernière place, le Racing n'est pas largué niveau points, dans cette ligue 1 serré et incertaine.
Ça peut vite repartir, une victoire contre Nice et la confiance revient.
Dans le cas contraire, c'est une petite crise.

Le problème, c'est qu'une dernière place après 10 journées c'est pas top psychologiquement.
Ça peut installer l'équipe dans le doute, et ça met une grosse pression à chaque match.

Contre l'OM, j'ai vu un Racing qui a manqué d'une qualité essentiel, c'est la volonté.
Ça manquait de combativité, de grinta.
C'est avec ces qualités là que d'autres équipes moyennes voir faibles ont pu obtenir un résultat au Vélodrome ou à domicile contre des marseillais diminués par des absences essentielles.
Thauvin bien sûr, mais surtout des leaders combatifs comme Alvaro et Payet.
De fait, j'ai du mal à comprendre la différence de dynamisme et de combativité qu'il y avait avec le match contre le PSG.
Je m'attendais à voir un Racing qui rentre dans le speck dès le début pour faire douter cette équipe marseillaise moyenne, qui a du revenir à un système plus pragmatique pour chercher une victoire obligatoire, laissant de côté l'aspect séduction du jeu prôné par AVB.

J'espère donc grandement un retour d'un état d'esprit plus conquérant, dynamique et volontaire contre Nice qui sera assez diminué je crois.

En plus de l'essentiel, de l'efficacité retrouvée, et d'une défense plus solide ne dépendant plus des exploits de Sels.

Il me semble également essentiel de retrouver des Lala et Carole à un niveau plus conforme à ce qu'on est en droit d'attendre d'eux.

A suivre donc.


22 Oct 2019 17:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 20:22
Messages: 13502
Localisation: Madrid
Oui, oui, l'homme de la valée, l'écart de point est encore minime avec le milieu de tableau.

Ceci dit, on ne peut que constater l'absence de révolte et les erreurs techniques lamentables des joueurs, les analyses d'après matchs pas vraiment lucides de Laurey et ses tactiques has-been, les faillites individuelles (Lala mais aussi Carole, Mothiba, Da Costa....), l'absence de leader avec les départs de 3 de nos cadres qui n'ont pas été remplacés dans l'état d'esprit, le ratage du mercato qui conduit à un déséquilibre entre joueurs d'axe et joueurs de côté ... tout ça n'incite pas à l'optimisme !

Le match contre Nice doit permettre de relancer la machine, avec 3 points obligatoires bien sûr, mais aussi avec un retour de la volonté ET de la justesse technique.

Le Racing n'a pas un effectif comme Dijon ou Amiens qui dès le début de l'année est en mode commando avec lutte pour la survie. Dès lors, le risque d'une saison catastrophe n'est pas à exclure, et un retour en L2 non plus.

C'est pourquoi il ne me semblerait pas anormal de remettre en cause TL si on perdait ce match, car la crise ne serait alors plus du tout hypothétique mais bien réelle, et qu'un changement de coach pourrait difficilement donner lieu à une situation plus mauvaise que la situation actuelle.

Evidemment, je souhaite que TL et les joueurs se ressaisissent et qu'il ne faille pas en arriver à de telles extrémités. Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas attendre le mercato hivernal pour réajuster le tir. Il y a des problèmes plus profonds et notre place de lanterne rouge ne tient pas qu'à notre recrutement raté.


22 Oct 2019 17:56
Profil
Espoir@Pro
Espoir@Pro

Inscription: 18 Sep 2016 20:32
Messages: 236
L'homme de la vallée a écrit:
Que c'est marrant de vous lire, certains...

Une victoire ou deux et on est 10ème. Le championnat est HYPER serré, il faut juste que les joueurs se libèrent et ça va (peut) le faire.

J'ai pas vu les matchs à l'extérieur mais c'est clair que l'animation offensive pêche.

Après on est tributaire des résultats des autres aussi ; avec 3 points dans les 5 premiers matchs on était 18ème.

Là on en a 3 fois plus et on est 20ème...

je ne m'affole pas et si on fini 17ème ça m'ira.


Moi je trouve cela pas marrant du tout. La situation est très grave, et on est juste dans la continuité de la médiocrité depuis la finale en mars.
Combien de match insipides sans même le minimum syndical ,c'est à dire juste la combativité nécessaire pour pallier à l'insuffisance technique de l'équipe ?
Et Laurey qui me semble dans le déni, en plus il avoue lui même ne plus avoir trop de solutions.
Quand on a l'occasion de jouer la coupe d'Europe, on n'appauvrie pas l'équipe, et cela etait du ressort de Keller.


22 Oct 2019 18:19
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 1:44
Messages: 6430
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Evidemment qu'avec 2 victoires on est au milieu de tableau, le problème c'est que 2 victoires c'est notre total en 10 matchs!!! soit 1/4 du championnat. On est mauvais c'est tout et on va souffrir tout le championnat peut être comme jamais depuis le retour en L1 parce que personne ne s'attendait à tant de difficultés

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


23 Oct 2019 8:56
Profil ICQ
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com