Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 26 Oct 2020 2:39



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 [19/20] 10ème J: Marseille / Strasbourg - 2/0 
Auteur Message
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7700
Localisation: Mulhouse
Fini, 2-0 avec un but dans les premiers instants et un autre à la dernière seconde.
La tactique et les changements étaient intéressants, mais l'équipe n'a pas le niveau.
Trop de naïveté et trop d'imprécisions devant ...


20 Oct 2019 21:59
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3905
Localisation: Paris
Dégoûté de dégoûté.
C'était peut-être le déluge, mais ne pas arriver à se procurer une seule occasion face à ces Marseillais, ça me met en rage.

On est derniers, c'est peut-être anecdotique vu les écarts, mais au moins ça montre qu'il est temps de se bouger le c..


20 Oct 2019 22:01
Profil
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7700
Localisation: Mulhouse
Phapha a écrit:
C'était peut-être le déluge, mais ne pas arriver à se procurer une seule occasion face à ces Marseillais, ça me met en rage.


Sans vouloir défendre le Racing plus qu'il ne le mérite, les Marseillais étaient à leur niveau habituel :? Pas pour rien qu'ils en ont pris 3 à Amiens et qu'ils n'avaient pas gagné depuis 4 matchs ...


20 Oct 2019 22:05
Profil
Pupille@Amateur
Pupille@Amateur

Inscription: 21 Aoû 2018 14:45
Messages: 18
Depuis début de saison : Latéraux a la rue, notre habituel capitaine aussi et un seul attaquant trop isolé = confiance perdue car systeme dépassé qui n'a pas recu assez de sang frais au mercato.

Cette équipe va tout droit en Ligue 2... et ce match ne fait que le confirmer.


20 Oct 2019 22:07
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19097
Localisation: Dorlisheim
Le plus inquétant? On ne voit pas d'où peut venir la lumière en l'état actuel. Ce Racing-là est tellement inoffensif. D'ailleurs, on en est à 450 minutes sans marquer à l'extérieur. Et à quatre défaites de rang en déplacement.


20 Oct 2019 22:08
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2007 20:39
Messages: 3798
Mine de rien, c'est le 2e péno que nous coûte Simakan cette saison.

La 2e période était désespérante, on avait le ballon mais c'est l'OM qui avait les occases...

Notre position de lanterne rouge m'inquiète moins que notre jeu brouillon et stérile. J'espère encore un sursaut comme celui qui nous avait permis de sauver notre peau en 2018.


Dernière édition par Roswell Man le 20 Oct 2019 22:34, édité 1 fois.



20 Oct 2019 22:28
Profil
Recruteur@Staff
Recruteur@Staff

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 788
Cela devient dur de trouver quelque chose de positif.
Le match contre Nice est d près et déjà capital, une victoire ou se sera la crise.
J en peu plus de la nonchalance de Lala et Carole.
On verra sûrement une autre compo samedi prochain.
Je le redis encore une fois pourquoi ne pas essayer Botella en 2 ème attaquant, on voit bien que Mothiba et Da Costa ni sont plus. Le joueur qui m a le moins déçu ce soir c est Bellegarde.


20 Oct 2019 22:33
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19097
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
La grisaille s’installe
Malgré le choix fort de changer de système de jeu, le Racing ne s’est pas relevé de l’ouverture rapide du score marseillaise, avant de concéder un penalty en fin de match qui cloue le club strasbourgeois à la dernière place de Ligue 1.
En bien mauvaise posture au coup d’envoi de ce dernier match d’une 10e journée de Ligue 1 qui a vu la plupart de ses concurrents plus ou moins directs s’imposer – Monaco contre Rennes (3-2), Saint-Étienne à Bordeaux (0-1) dans l’après-midi, Toulouse face à Lille (2-1) ou encore Brest à Angers (0-1) samedi –, le Racing était dans l’obligation de performer ce dimanche soir dans la grisaille marseillaise.

Un choix audacieux dont on ne peut même pas dire qu’il n’était pas bon

Une défaite par plus de deux buts d’écart et les hommes de Thierry Laurey glissaient en effet à la dernière place du classement, devancé au goal-average par Dijon – qui a tenu en échec le Lyon version Rudi Garcia, samedi (0-0).

Jusqu’aux arrêts de jeu de la seconde période, les Racingmen s’accrochaient à la 19e place à la faveur d’une meilleure attaque. Un penalty, concédé par Simakan et converti par Strootman (90e +5) plus loin, et voilà le Racing lanterne rouge…

Le coach strasbourgeois n’avait pas hésité au coup d’envoi à sacrifier son 5-3-2 qui tournait au ralenti pour mettre en place une défense à quatre. Un choix audacieux dont on ne peut même pas dire qu’il n’était pas bon et qui ne peut pas être mis en cause sur l’ouverture du score après un peu plus de deux minutes de jeu sur une situation malheureuse.

Ou alors il faut estimer que la faute d’Anthony Caci – sur un Radonjic qui rôdait sur son côté droit à l’entrée de la surface et à l’origine du coup franc mal repoussé par le mur strasbourgeois –, est imputable à ce choix tactique. Mais on frôlerait très largement là les limites de la mauvaise foi.

Forcément, cette ouverture précoce du score a rendu le 4-4-2 encore plus nécessaire, avec un Lala plus offensif sur son aile droite que Fofana à l’opposé, Sissoko et Bellegarde dans le cœur du jeu, tandis que Thomasson évoluait en soutien d’Ajorque. Mais ce but concédé trop vite a aussi trotté dans les têtes de Strasbourgeois trop fébriles ou trop impatients dans la construction.

Face à un Olympique de Marseille sans réelles grandes idées, mais pas loin aussi de doubler la mise sur cette frappe de Caleta-Car qui s’écrase sur le poteau droit de Sels, battu sur le coup (20e ), les Racingmen ont tenté d’aller jouer dans le camp adverse comme il ne l’avait fait que par intermittence à Dijon et pratiquement pas à Lille, lors de ses deux dernières virées hors de leurs bases.

Mais comme en Bourgogne, l’efficacité a fait défaut aux hommes de Thierry Laurey. De centres trop longs en coup francs mal ajustés, le Racing a entretenu l’espoir de débloquer la situation, mais il faut bien reconnaître que Steve Mandanda a passé une soirée assez pépère.

Lala, Thomasson, Sissoko et Ajorque ont cherché à combiner, le jeu strasbourgeois s’est plus souvent développé sur ce côté droit. Mais à part sur une frappe de Thomasson boxée en corner (17e ), une tentative lointaine plein axe de Bellegarde pour être généreux (53e ), ou un jaillissement devant Ajorque (56e ), le champion du monde n’a pas eu besoin d’intervenir.

Matz Sels, qui a pu se faire des sueurs froides sur quelques contres phocéens ou sur cette mésentente avec Koné (76e ), a aussi été sauvé par sa transversale sur une reprise quasiment parfaite de Radonjic au second poteau sur un centre de Germain (55e ).

Les rentrées combinées de Da Costa et Mothiba (68e ) puis celle de Zohi (82e ) n’ont pas eu l’effet escompté. Sur un ultime corner (86e ), le ballon brossé par Thomasson a dansé sur les corps strasbourgeois comme une puce sur le dos d’un chien, preuve du manque de maîtrise technique.

Ça aurait presque été anecdotique sans la conclusion de ce match, une passe en retrait hasardeuse de Da Costa et un Simakan obligé de faire faute sur Benedetto dans la surface (90e +5).

La suite, on la connaît. Le Racing qui n’a toujours pas marqué à l’extérieur est lanterne rouge dans la grisaille marseillaise.


21 Oct 2019 4:31
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19097
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Thierry LAUREY (entraîneur du Racing)
« Dans l’envie, dans la volonté de créer du jeu, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs mais on a manqué de justesse technique pour espérer gagner. On ne marque pas à l’extérieur. On est en difficulté, les chiffres le prouvent. Dans le jeu, dans l’animation, je trouve qu’on progresse. Je ne sais pas si c’est dans les têtes des joueurs, je ne suis pas psychologue. On va travailler encore plus fort, même si je ne sais pas comment on peut faire plus. Être à la dernière place ou dix-neuvième à la dixième journée, pour moi, c’est anecdotique, mais on va devoir trouver une réponse rapide, pas urgente ! »

Je suis désolé mais ses discours commencent à me sortir par les oreilles .


21 Oct 2019 4:33
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 19097
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
On repart encore à vide
Malgré un changement de schéma tactique, les Strasbourgeois n’ont pas davantage réussi à marquer hier au Vélodrome que lors de leurs quatre déplacements précédents. Les voilà derniers de Ligue 1.
Et de cinq ! Cinq matches sans inscrire le moindre but à l’extérieur cette saison. Le 4-4-1-1 instauré par Thierry Laurey n’y a rien changé. L’entrée de trois attaquants, Lebo Mothiba, Nuno Da Costa et Kevin Zohi, après le repos non plus.

❏ SELS (5). L’international belge a vécu ce qu’il y a de pire pour un gardien : aller chercher au fond de ses filets un ballon qu’il n’avait pas encore touché. Il ne pouvait rien sur la reprise de Boubacar Kamara déviée par Ludovic Ajorque dès la 3e. Sauvé à deux reprises par ses montants (20e , 55e ), il a, pour le reste, plutôt bien jugulé le flux offensif marseillais jusqu’au penalty transformé par Strootman (90e +5).

Simakan solide mais fautif


❏ CACI (3). Pour son premier match officiel depuis cinq mois, “Titi” Caci a souffert dans un rôle de latéral droit qu’il n’avait guère expérimenté par le passé. Un Nemanja Radonjic en feu, qu’il a stoppé irrégulièrement après 1’15’’ de jeu sur le coup franc qui amène le premier but, lui en a fait baver. Il a tenté de compenser par sa combativité, mais manquait logiquement de rythme et a cédé sa place à Nuno DA COSTA à la 68e.

❏ KONÉ (6). Capitaine en l’absence de Stefan Mitrovic, suspendu, le colosse ivoirien a multiplié les interventions décisives et anéanti nombre d’offensives olympiennes. Il n’y a pas grand-chose à redire de sa prestation plus que correcte, si ce n’est ce carton jaune reçu à la 93e qui lui vaudra d’être suspendu à Angers le 2 novembre.

❏ SIMAKAN (4). Positionné côté gauche de la défense axiale, le “minot” foulait pour la première fois en match officiel un Vélodrome qui l’a fait rêver gamin. Il a semblé moins saignant que lors de ses sorties récentes. Sa seconde période cependant sobre et solide est entachée du penalty et du 2-0 qu’il provoque pour un balayage sur Benedetto (90e + 5).

❏ CAROLE (4). Après deux matches sur le banc, le latéral gauche a connu une mise en route délicate, avec deux passes en retrait mal assurées. En retard sur le centre de Germain catapulté sur la barre par Radonjic (55e ), il a encore évolué en-deçà de ses standards, malgré quelques inspirations.

❏ LALA (4). Le jeu a clairement penché de son côté en première période. Mais l’ex-Lensois, aligné à droite d’un milieu à quatre têtes, a souvent été mis en échec dans ses initiatives par un Sakai vigilant et s’est lui aussi parfois fait jongler par Radonjic. À créditer quand même de quelques bons centres. Mais il peut et doit faire mieux.
Ajorque rarement servi

❏ SISSOKO (4). L’ex-international espoirs a plutôt bien débuté, mais son rayonnement s’est peu à peu éteint. Sa contribution au jeu alsacien a été trop intermittente, même si sa bonne volonté n’est pas en cause. Il peine lui aussi à hausser son niveau depuis quelque temps.

❏ BELLEGARDE (5). On ne l’avait pas vu ou presque pendant 35 minutes lorsqu’il a laissé s’exprimer son pouvoir d’accélération avant d’être repris in extremis par Bouna Sarr (36e ). Il s’est signalé par séquences, malheureusement trop courtes, comme sur ce tir lointain capté en deux temps par Mandanda (53e ). Averti à la 78e pour un geste de dépit.

❏ FOFANA (4)
. Plus de deux mois après son entorse de la cheville contre Metz le 11 août, il est réapparu en Ligue 1 dans un registre de milieu gauche où il a eu du mal à se situer. Il a beaucoup couru, pas toujours dans le bon timing, ni dans le sens du jeu. Lui aussi aura besoin de temps pour retrouver ses sensations. Il a regagné à la 82e un banc dont est sorti Kevin ZOHI.

❏ THOMASSON (5). Ajorque et lui sont unis sur le terrain par une vraie complicité dans le jeu, même si elle peine ces temps-ci à se matérialiser en buts. Sur une déviation du Réunionnais, l’ancien Nantais a ainsi décoché la première flèche cadrée, mais sans angle, du Racing, détournée par le bouclier Mandanda (19e ). Il a en revanche raté la cible sur sa reprise à la réception d’un centre de Lala (25e ). Les minutes passant, il a été de moins en moins incisif.

❏ AJORQUE (4). Il a la malchance de détourner la reprise de Kamara sur l’ouverture du score marseillaise dès la 3e. Il a de nouveau beaucoup proposé, mais n’a que rarement été servi en bonne position. Quand il l’a été, comme à la 45e , il a trop croisé sa frappe du gauche. Encore un match frustrant pour lui jusqu’à son remplacement par Lebo MOTHIBA (68e ).


21 Oct 2019 4:36
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 84 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com