Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 21 Mai 2019 10:35



Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 [18/19] 35ème J: Strasbourg / Marseille - 1/1 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 19:21
Messages: 11483
Localisation: HAGUENAU
sur 9 pronos, 6 pensent que le racing va gagner, 2 vont dans le sens d'un match nul, et 1 qui pense que le racing va perdre (moi) :mrgreen:
purée quand on analyse poste par poste et puis que l'on compare ceux qui cirent le banc, je ne suis pas optimiste, et pourtant l'OM n'est pas au plus fort en ce moment :roll:


3 Mai 2019 14:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11598
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
impatient de voir le match mitrovic balotelli :!:
balotelli ne terminera pas le match :idea:


3 Mai 2019 15:31
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
Ou Mitrovic, qui verra sa saison se terminer .


3 Mai 2019 16:07
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
la composition des équipes.
Avec, côté Racing: Sels, Carole, Caci, Mitrovic (cap.), Koné, Lala; Sissoko, Martin, Fofana; Da Costa, Ajorque.
Et côté marseillais: Mandanda; Kamara, Caleta-Car, Rami, Sakaï; Luiz Gustavo (cap.), Lopez; Ocampos, Strootman, Germain; Balotelli.


3 Mai 2019 20:31
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 1974
Localisation: Strasbourg
Quelle purge et le public n’est pas en forme non plus... :help: :(


3 Mai 2019 21:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Toujours au niveau
Exemplaire d’énergie et d’envie, le Racing a réduit presque à néant les derniers espoirs européens de Marseille. En décrochant un nul méritoire pour son avant-dernière sortie à la Meinau, il a prouvé sa capacité à tenir tête au meilleur.
Il n’y a peut-être plus beaucoup d’énergie dans le réservoir à force d’avoir lutté pendant des mois avec intensité. Il y a peut-être un soupçon d’envie en moins, car, dans le fond, la saison est d’ores et déjà réussie. Mais il reste de la fierté, cette irrépressible volonté de ne pas courber l’échine qui lui permet de renverser quelques montagnes.

Pas plus que le PSG, que Lille, que Lyon et que Saint-Etienne, l’Olympique de Marseille n’aura remporté la mise à la Meinau. Cela veut sans doute dire un peu quelque chose que Stefan Mitrovic et ses copains ont fait parfaitement jeu égal contre tous les membres du top 5 de la Ligue 1, ce matin.
Au final, ces sommets enjoués n’ont donné qu’une maigre moisson de cinq points. Mais il y a des souvenirs autres que purement comptables et la capacité de réaction alsacienne reste une force assez épatante en cette saison finissante.

Ce supplément d’âge a fait son œuvre


Hier, les Bleus ont d’abord tenté de lécher leur relance mais ils ont aussi eu tendance à jouer avec le feu. Marseille avait un impératif de victoire pour rester dans la course à l’Europe et a pu le faire sentir sur quelques pressings coordonnés. Le Racing lui, est qualifié pour quelques joutes continentales la saison prochaine mais a pu exprimer un brin de fébrilité sur des glissades malvenues ou de suffisance sur l’une ou l’autre montées imprudentes. Mais à mi-parcours, il n’avait pas à rougir.

Sans vraiment briller devant, les Strasbourgeois avaient tenu le choc derrière. S’appuyant sur leur puissance, ils avaient donné le change pour contrarier un OM, un petit ton au-dessus techniquement.

Ainsi, la première période a ressemblé à une grande séance de bluff ou un long pensum selon le penchant pour le foot où les deux camps ont guetté l’erreur de l’adversaire. La solidarité alsacienne a évité que les rares boulettes ne prêtent à conséquence, Sels sauvant notamment le coup devant Luiz Gustavo (27e ). Voir le produit local, Anthony Caci, mordre dans un duel avec « super star » Mario Balotelli avait quelque chose de jubilatoire.

Mais au final, l’affaire n’a, il faut l’admettre, pas casser trois pattes à un canard en première période. Le Racing parvenait à verrouiller les ailes. Marseille était au petit trot dans l’axe du terrain. Pour tout écrire, le public strasbourgeois avait pu s’enthousiasmer sur un seul semblant d’occasion quand un centre de Lala, repris par Sissoko, réorienté par Carole avait permis à Ajorque de décocher une frappe un peu topée (21e ).

Et l’ouverture du score, au retour des vestiaires, n’a rien eu d’un scandale, Germain, d’un splendide tir de l’intérieur du pied, depuis l’entrée de la surface, concrétisant la diffuse domination olympienne (48e ).

Il a fallu un coup de pied arrêté, une belle combinaison entre Lala et Martin pour rallumer les braises mais Ajorque a touché le poteau et pas le ballon sur le centre de ce dernier (54e ). Les mouvements locaux ont pu manquer de liant, le déchet technique demeurant consistant. Mais le supplément d’âme qui conduit à si souvent contester la hiérarchie établie à faire son œuvre.

Lancé dans un long raid, Ajorque, l’ancien de Clermont, a poussé Rami, le champion du monde à la faute. Les Strasbourgeois s’y sont mis à trois pour transformer le penalty, Mandanda repoussant les tentatives de Martin, de Thomasson mais pas celle de Lala (65e ). Le latéral a ainsi consacré une production individuelle majuscule. Mais toute l’équipe s’est ensuite serré les coudes, pour faire bloc et pour résumer la réaction phocéenne à pas grand-chose.

L’ambiance, une nouvelle fois de feu, a poussé les deux équipes à flamber dans une fin de match complètement décousue. Thomasson a eu la balle de match mais Caleta-Car a repoussé son lob après une sortie ratée de Mandanda (90e +1). Le Racing n’a néanmoins aucune raison d’éprouver le moindre regret. En sa fin de saison en pente douce, et même s’il ne l’a pas toujours maîtrisé, il a plutôt réussi son joli sommet.


4 Mai 2019 5:55
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15737
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lala a tout fait
Le latéral droit Kenny Lala n’a pas seulement rendu transparent Lucas Ocampos, l’un des meilleurs Olympiens du moment, il a aussi égalisé et offert aux Bleus un point mérité avec son 5e but de la saison.
En difficulté en première période et tout près du 0-2 en début de deuxième, les Strasbourgeois ont su, comme contre Lille (1-1) et Lyon (2-2), revenir au score hier soir à la Meinau contre l’OM (1-1).

❏ SELS (6). – Il n’a rien eu à faire durant un début de match maîtrisé par l’OM. Mais le portier international belge ne s’est pas pour autant endormi. Il était au contraire parfaitement réveillé lorsqu’il a gagné son duel face à Luiz Gustavo (27e ). Le but de Germain, tout en spontanéité, ne lui est pas imputable (48e ).
❏ LALA (7). – Non content d’avoir mis sous l’éteignoir Lucas Ocampos, l’un des rares Marseillais à surnager ces dernières semaines, le latéral droit n’a eu de cesse de se montrer disponible. Son 5e but, après le penalty de Martin et la reprise de la tête de Thomasson repoussés par Mandanda, couronne sa jolie prestation d’ensemble (65e ).

Koné, maousse costaud

❏ KONÉ (6). – Après son entrée à Amiens à la 63e , l’Ivoirien retrouvait le onze de départ pour la première fois depuis sa blessure à l’aine en finale de la coupe de la Ligue le 30 mars. Il a livré un duel maousse costaud à Mario Balotelli sans se laisser impressionner. Une rentrée solide.

❏ MITROVIC (5). – Le capitaine a tout de suite plongé dans le grand bain avec un contre décisif devant Luiz Gustavo (7e ). Il a raté l’une ou l’autre intervention, sans que le Racing n’en paie les pots cassés. Il a finalement été à l’image d’une défense qui a plutôt bien tenu son rang.

❏ CACI (4). – “Titi” n’avait plus joué axial gauche depuis le 3 mars à Nice. Contrairement au roc Koné, il s’est fait bouger sur l’une de ses rares montées dans un duel épaule contre épaule avec “Super Mario” (37e ). Il lui laisse aussi trop de liberté sur sa remise pour Sakai à l’origine du but de Germain (48e ) et se fait manger de la tête par le même Germain, sur l’action où Martin sauve sur sa ligne devant Caleta-Car (51e ). Pas vraiment à la fête.

❏ CAROLE (5). – Comme Lala de l’autre côté, le latéral gauche a apporté son écot offensif, sans oublier de museler l’habituel contre-attaquant qu’est Hiroki Sakai. Malheureusement pour lui, il a laissé le Nippon filer une fois et ça a suffi à ce dernier pour se muer en passeur décisif sur l’ouverture du score (48e ).

❏ SISSOKO (4). – Positionné à droite du trident de récupérateurs, le longiligne “Ibou” n’a pas ménagé ses efforts. Mais il a eu du mal à toucher ses attaquants et à casser les lignes très resserrées de Marseillais au pressing agressif. Il a fini par céder sa place à THOMASSON (63e ), en vue sitôt après lors de sa reprise de la tête écartée par un Mandanda qui venait de repousser le penalty de Martin (65e ). L’ex-Nantais a même eu la balle de match, stoppée par Caleta-Car (90e + 1).

❏ MARTIN (5). – Au sein d’un Racing longtemps sevré de ballons, il a comme d’hab’beaucoup distribué le jeu, mais souvent dans la latéralité. Sauveur de la patrie sur la reprise de Caleta-Car à bout portant (51e ) et plus tranchant après le repos, il a aussi raté un penalty. Un échec sans conséquence fâcheuse, puisque Lala avait bien suivi (65e ).

❏ FOFANA (5). – Des trois de l’entrejeu, il a été le seul, durant le premier acte, à ouvrir quelques brèches. Sans être resplendissant, il a été moins en difficulté que lors de ses titularisations précédentes. Il a toutefois un peu disparu en deuxième période.

❏ DA COSTA (5). – Un peu court sur le premier centre dangereux de la partie signé Carole (6e ), le Cap-Verdien a beaucoup bataillé. Mais on l’a davantage vu gratter de ballons qu’en bonifier. Son manque de rayonnement offensif dit tout des difficultés qu’ont longtemps éprouvées les Bleus. Thierry Laurey a fini par le rappeler sur le banc pour lancer MOTHIBA (78e ).

❏ AJORQUE (6). – Il y a des soirs où, pour un attaquant, ça ne veut pas rigoler. Ce vendredi était un de ces soirs pour le grand Ludo. Le Réunionnais a péché à la finition, en dévissant sa demi-volée du gauche tout seul à 10m des buts de Mandanda (22e ), en expédiant un coup franc dans les nuages (44e ) et en arrivant un poil trop tard sur un centre de Martin (53e ). Mais on peut difficilement reprocher à un attaquant de se créer des occasions, même quand il ne les convertit pas. Son obstination a d’ailleurs été récompensée par l’obtention du penalty égalisateur. Averti juste avant sa sortie au profit de GONÇALVES (89e ).


4 Mai 2019 6:02
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10425
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
match inintéressant au possible..... je pensais qu'on verrait une équipe de l'OM qui jouerait sa survie et qui serait comme des morts de faim sur la pelouse, et en fait pas du tout.... et au final ça a donné un match bien bien pourri.


4 Mai 2019 9:26
Profil ICQ
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 22 Sep 2015 15:54
Messages: 1631
Ben moi je pensais voir un Racing plus entreprenant, jouant sans pression, dans un stade plein et une ambiance de feu.
Au final on a vu un Racing petit bras, refusant le jeu pour ne pas perdre.
Du coup un match effectivement bien pourri.


4 Mai 2019 9:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14657
Plutôt d'accord avec Solari, au moins en première mi-temps, l'OM essayait de pousser, avec ses moyens, et le racing n'arrivait pas à sortir correctement le ballon, et n'arrivait pas à accélérer ...
Par contre, vu le niveau de déchet hier des 2 côtés, on avait du mal à espérer mieux ...
En fin de match, les équipes se sont enfin lâchées, trop tard ...


4 Mai 2019 10:09
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com