Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Mai 2019 3:21



Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 [18/19] 28ème J : Strasbourg / Lyon - 2/2 
Auteur Message
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005 1:00
Messages: 6452
Localisation: Gingsheim
j'étais à la Meinau ce soir et j'ai adoré l'ambiance.
avec un bémol, j'ai entendu des sifflets lors de certaines phases de jeu des Strasbourgeois.

mais sinon, vraiment quelle ambiance !!

j'ai bien aimé Caci qui était bon et qui proposait des solutions de contre attaques


9 Mar 2019 22:55
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6843
Localisation: Mulhouse
Comme D520 : un spectacle incroyable, avec une explosion de cris et d'encouragements à chaque offensive, par moment on se serait cru à Dortmund ou à Dublin.
J'ai vécu la rencontre à fond, de la première à la dernière minute, bravo aux deux équipes d'avoir tout donné :bravo:

J'ai trouvé certaines remarques sévères avec le Racing. Certes nous n'avons pas fait une aussi bonne mi-temps que Lyon, nous avons commis plus de maladresses et étions moins précis, mais il y a quand même eu les occasions pour revenir. J'ai trouvé Lyon impressionnant, techniquement meilleur que Lille et plus impliqué que le PSG. C'est clairement l'équipe en forme du moment. Le Racing a énormément de mérite de revenir dans un match comme celui-là, même s'il se l'est lui-même compliqué.

En première mi-temps, certains joueurs sont passés à côté du sujet. Cela a pénalisé toute l'équipe, alors que tous n'étaient de loin pas à côté de la plaque. Il y avait beaucoup de volonté de bien faire et de respecter les consignes, malgré nos lacunes.

Mon top :
:D :D :D Sels : on ne compte pas le nombre de fois où il a été décisif, où il a boxé le ballon quand il fallait et au bon endroit ... jusqu'à cette parade horizontale qui en fait l'homme du match. Peu de gardiens de L1 l'auraient sortie celle-là.
:D :D Ajorque : n'arrête jamais son travail de sape sur la défense adverse et a encore la lucidité de fusiller Lopes avant sa sortie. Une belle occas aussi en première mi-temps qui méritait un meilleur sort, des déviations de la tête à bon escient ...
:D Martinez : un match plein d'autorité, en atteste son énorme tacle sur Cornet. Juste l'impression qu'il aurait pu mieux marquer son adversaire au rebond sur le premier but, sinon cela aurait été une soirée parfaite.

Mon flop :
:? :? :? Koné : une soirée cauchermardesque pour lui. Une énorme bourde dès la 3e minute en déposant le ballon dans les pieds de l'attaquant lyonnais pour l'ouverture du score. Puis il concède le pénalty. Un match à oublier.
:? :? Da Costa : a presque tout raté jusqu'à sa sortie, alors qu'il a été souvent sollicité. C'est impressionnant la manière dont son défenseur le rattrapait en pleine course, limite l'impression qu'il avait un problème physique. Au moins il a cherché à faire le pressing ...

Pas d'autres flop à mon sens, beaucoup de joueurs ont semblé coincé suite à l'ouverture du score et se sont réveillés en seconde période. Caci a raté trop de centres pendant les 45 premières minutes, jusqu'à en distiller un qui s'est avéré décisif. Défensivement il est bien monté en puissance.

Lala et Thomasson ont fait un bon match et auraient pu être dans le top.

Une mention aussi pour Thierry Laurey, dont toutes les retouches au fil du match se sont avérées positives.

Place maintenant à Nîmes, où les 3 points feraient vraiment un bien fou avant la finale.


10 Mar 2019 0:31
Profil
Cadet@Amateur
Cadet@Amateur

Inscription: 25 Nov 2018 0:34
Messages: 79
Sans Sels on perd 4 zero a la mi-temps, il faut pas l'oublier. Ce point est un miracle, tant mieux.
On joue mal depuis un bout de temps.


10 Mar 2019 1:28
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15735
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le Racing arrache le nul contre Lyon (2-2) : boulettes puis tripes
Plombé par deux bourdes et mené 2-0 en début de deuxième mi-temps, le Racing s’est arraché ce samedi soir à la Meinau pour décrocher le nul contre Lyon grâce à un doublé de Ludovic Ajorque (2-2).
« On s’est dit après le deuxième but qu’on s’était un peu plombé tout seul. Mais il restait quarante minutes et on savait qu’on avait le temps de revenir. »

Comme toute la Meinau ou presque, l’entraîneur du Racing Thierry Laurey a tout de même cru que la cause était entendue hier lorsque Moussa Dembélé a transformé à la 52e , d’une magistrale frappe croisée du droit dans la lucarne, le penalty qui donnait deux buts d’avance à l’Olympique lyonnais. Le deuxième doublé consécutif de l’ancien avant-centre du Celtic Glasgow, après celui de dimanche dernier contre Toulouse, semblait enterrer les derniers espoirs des Strasbourgeois.
« Ça valide le sérieux et le professionnalisme des garçons »

Car lorsque, comme eux, on ambitionne de partir à la pêche aux gros, il est toujours fâcheux de ne pas serrer les mailles de son filet. Malheureusement pour eux, le Racing et le malheureux Lamine Koné ont fait ce samedi deux cadeaux au cador lyonnais qui n’en attendait pas tant.

Une Meinau une nouvelle fois à guichets fermés n’a pas encore eu le temps de s’échauffer les cordes vocales que l’Ivoirien commet une boulette que n’aurait pas reniée le latéral allemand du PSG Thilo Kehrer, coupable de la même précoce approximation mercredi contre Manchester United.

L’Ivoirien saucissonne sa passe en retrait pour Matz Sels. L’ancien Racingman Martin Terrier, buteur à l’aller (2-0 le 24 août), a senti le coup, mais bute sur l’international belge. La reprise excentrée de Cornet revient alors sur Dembélé qui, de près, ouvre le score (3e ).

Pour un OL dont Bruno Genesio a profondément remodelé le visage, laissant Fekir, Traoré, Depay et Ndombele sur le banc, le scénario est idéal. « Pour être honnête, on a été ballotté sur l’ensemble de la rencontre parce que certains contres lyonnais en deuxième période auraient pu terminer au fond. Ça aurait pu faire trois à zéro, admet Thierry Laurey. Mais on a eu le mérite de s’accrocher et d’être efficaces quand il a fallu l’être. »

Costauds mentalement aussi. Il faut en effet avoir des tripes lorsque la deuxième période démarre aussi mal que la première, sur une nouvelle erreur d’un Lamine Koné qui a dû passer une bien mauvaise nuit.

Surpris par un petit pont d’Aouar, le défenseur l’accroche avec le bras. La faute n’est pas énorme, mais réelle. Le penalty est au fond des filets et les Bleus, un peu au fond du trou.

Le match semble à peu près aussi plié que le 12 mai 2018 quand Lyon menait 2-1 à la 88e à la Meinau, avant de s’incliner 3-2. C’est alors qu’une altercation entre Mendy et Da Costa (58e ) va réveiller le stade.

Thierry Laurey, lui, n’a jamais cessé d’y croire. « En première mi-temps, on avait sensiblement la même possession qu’eux. Ça nous laissait de l’espoir. Mais il fallait mieux utiliser le ballon, aller au bout de nos intentions, avoir un peu plus d’ambition. Malheureusement, l’entame de la deuxième période a été aussi difficile. »

D’autres ne se seraient jamais relevés de ce 0-2. Mais pas ce Strasbourg 2018-2019 qui n’a plus à faire la preuve de sa capacité à se transcender dans les grandes occasions. En 103 secondes tout pile, il va refaire surface grâce à la paire Thomasson-Ajorque, tout simplement énorme.

Sur un centre de Caci, la tête du premier est d’abord détournée par le second hors de portée de Lopes (69e ). Puis l’ancien Nantais décale son avant-centre qui, d’un missile du gauche, fusille le portier international portugais (70e ).

Ce deuxième doublé du Réunionnais – après celui à Monaco le 19 janvier – permet aux Strasbourgeois d’atteindre la barre des 38 points, celle-là même qui leur avait permis de se sauver le 12 mai 2018 après leur succès sur Lyon.

« Trente-huit points à la vingt-huitième journée, c’est plus que correct, se plaît à souligner leur coach qui se garde bien de s’emballer. On ne se gargarise pas avec ça […], mais ça valide un peu le sérieux et le professionnalisme des garçons. »

Cette saison, Stefan Mitrovic et ses partenaires ont donc accroché les trois premiers du championnat dans leur chaudron meinovien : le PSG (1-1), Lille (1-1) et Lyon (2-2). Même si le nul d’hier leur vaut d’enchaîner un sixième match sans victoire, ce triptyque de haute volée dit tout de la qualité de leur saison.


10 Mar 2019 6:53
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15735
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Matz Sels (gardien du Racing) : "J’ai eu beaucoup de travail, surtout en première mi-temps"
➤ MATZ SELS (gardien du Racing) : « J’ai eu beaucoup de travail, surtout en première mi-temps, c’est dommage qu’on n’arrive pas à tenir le 1-0 plus longtemps. Au vu du scénario du match, on ne peut être que content de ce match nul. À 2-0, tout le monde pensait que le match était fini, mais avec les supporters qui poussent, on aurait même pu gagner. Après, quand tu donnes un but au bout de trois minutes, tu sais que ça va être difficile. »
➤ YOUSSOUF FOFANA (milieu du Racing) : « On a mal débuté, mais on a su faire la part des choses, on a poussé et on a su se remettre dans le match. Je pense même qu’on aurait pu obtenir la victoire. Cela fait longtemps que l’on n’a pas gagné, mais on a su relever la tête. Ce qui est positif, c’est qu’on est quand même revenu au score contre Lyon. »
➤ SANJIN PRCIC (milieu du Racing) : « La force de caractère de l’équipe a encore parlé. En étant mené 2-0 face à Lyon, peu d’équipes arrivent à revenir. Mais nous, on n’a pas lâché, on y a cru. Le premier but nous a fait du bien, ensuite, on a joué plus haut et ça nous a permis de marquer le deuxième. À 2-0, on n’avait plus rien à perdre, il fallait lâcher les chevaux. »
➤ LUCAS TOUSART (milieu de Lyon) : « Il ne faut pas chercher mille excuses, on les remet dans le match. Jusque-là, ils n’avaient rien montré. C’est un coup d’arrêt, on retombe dans nos travers. Ces points de perdu vont coûter cher pour la deuxième place. »
➤ BRUNO GENESIO (entraîneur de Lyon) : « On a eu un moment d’absence pendant dix minutes, alors que durant une heure, on avait tout bien fait et plutôt bien maîtrisé notre match. On menait 2-0 et on aurait pu mener 3-0, mais malheureusement, on est une fois encore retombés dans nos travers en ne maîtrisant pas nos nerfs dans un premier temps, puis en compliquant notre jeu, soit par excès de confiance et d’individualisme, soit par un grand manque de maturité. On doit faire preuve de davantage de maturité et d’intelligence, sans redonner des armes à l’adversaire comme on l’a fait. C’est vraiment très dommage de gâcher ce match par des fautes largement évitables, notamment ces pertes de balle sur les buts strasbourgeois. Cette année, on a perdu beaucoup de points à cause de ça. Ce soir, on voulait s’imposer pour avancer en championnat vers notre objectif et faire le plein de confiance (avant le 8e de finale retour de Ligue des Champions mercredi à Barcelone, NDLR). On s’était donné les moyens de prendre les trois points […]. Mais on a tout gâché en dix, douze minutes. »


10 Mar 2019 7:11
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15735
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Un duo renversant
Adrien Thomasson et Ludovic Ajorque ont été les deux grands artisans de la remontée strasbourgeoise. Mais la plupart de leurs coéquipiers a été à la hauteur en un match haut en couleur.
Il y a évidemment eu un naufrage individuel, celui de Lamine Koné, sur la pelouse de la Meinau. Mais tout un collectif a réussi à effacer un doublé de bourdes pour faire tomber dans l’escarcelle alsacienne un 38e point qui fait du bien.

➤ SELS (7). Le Belge a longtemps préservé des chances qui ont semblé infimes. Auteur d’une splendide intervention, main opposée, sur une tentative de Diop, en direction de sa lucarne (19e ), il a le brin de réussite qu’il faut sur une sortie assez mal maîtrisée devant Dembélé sur un centre de Dubois (27e ), puis repousse une autre tentative de Mendy dans un angle fermé (40e ), est encore à la parade sur une frappe de Cornet (41e ). Il ne peut rien faire sur le penalty, parfaitement exécuté par Dembélé mais laisse son équipe avec seulement deux buts de retard à l’heure de jeu, presque dans un fauteuil au regard de la suite.
Le capitaine a veillé au grain

➤ LALA (5). Avec Ferland Mendy dans son couloir et Martin Terrier dans les parages, le latéral droit avait fort à faire et l’a plutôt bien fait. Assez intéressant dans ses montées avant la pause, il a été plus discret quand il a notamment été repositionné au milieu du terrain.

➤ KONÉ (3). Évidemment, débuter une rencontre sur les mêmes bases que Kehrer avec le PSG face à Manchester United trois jours auparavant, cela n’aide pas. L’Ivoirien a été l’auteur de deux boulettes qui auraient pu tuer le Racing puisqu’il ne maîtrise pas sa passe en retrait sur l’ouverture du score puis est coupable d’une faute sur Aouar dans la surface à l’origine du penalty du 0-2. À un peu moins mal fini qu’il n’a commencé.

➤ MITROVIC (7). Le capitaine a bien veillé au grain, de sa position reculée. Il a coupé quelques ballons chauds et amené son… grain de sel dans la surface adverse où il a pu enquiquiner la défense lyonnaise dans les airs. Convaincant.

➤ MARTINEZ (6). – Il n’a pas eu que des ballons aisés à négocier et s’en est plutôt bien sorti. Auteur d’un tir cadré pour tenter de rallumer la lumière (57e ), le Méridional a inspiré de l’assurance et de la solidité face à des attaquants lyonnais qui ont, parfois, pu impressionner.

➤ CACI (6). Le latéral gauche a pris son couloir avec envie, devant, derrière, toujours volontaire. Il y a eu quelques ratés dans ses centres mais sa débauche d’énergie a été une constante source d’inquiétude pour les Lyonnais.

➤ FOFANA (5). Le milieu a correctement joué son rôle de piston (voir ci-dessous).

➤ PRCIC (6). Franchement inspiré sur ses premiers changements d’aile, le Bosnien a régulé plutôt avec justesse le trafic, donnant le rythme qu’il fallait aux initiatives alsaciennes, trouvant des solutions vers l’avant plus régulièrement que d’habitude. Auteur d’une frappe vicieuse et détournée (31e ), le régulateur du milieu de terrain a un peu faibli après la pause mais a participé à l’effort collectif.

➤ THOMASSON (8). Il ne paye pas de mine sur un terrain, n’est pas celui qui court le plus vite ni saute le plus haut. Mais l’ancien Nantais, inlassable dévoreur d’espace, est souvent au bon endroit, au bon moment pour réussir le geste juste. Face à Lyon, il n’a pas ménagé ses efforts, comme toujours, a croqué dans les intervalles apparus entre les lignes rhodaniennes pour offrir des solutions, initier les mouvements et offrir le caviar. Sur le premier but, sa tête se transforme en… passe décisive puisque le ballon est dévié par Ajorque. Plutôt que de marquer son sixième but, il délivre sa septième offrande de la saison.
Thomasson en bonne compagnie

Mais son service en profondeur, moins de deux minutes après, a constitué une inspiration parfaite et l’envoie avec légitimité parmi les meilleurs passeurs de la Ligue 1 où il rejoint son compère Kenny Lala, en compagnie d’Angel Di Maria et Nicolas Pépé. On connaît compagnie moins glorieuse. A terminé perclus de crampes, contraint de céder sa place à Anthony GONÇALVES (88e ).

➤ DA COSTA (5).
Le Cap Verdien a virevolté, toujours joué en première intention, n’a eu de cesse de tenter de déséquilibrer l’organisation visiteuse et a été l’auteur d’un splendide retourné, juste avant la pause. Son déchet, assez naturel au regard de son jeu tout en spontanéité, n’a pas nui à son utilité. Il s’est effacé après un esclandre avec Ferland Mendy pour faire place à Lebo MOTHIBA (61e ).

➤ AJORQUE (8). Le grand attaquant strasbourgeois a mis dix minutes à se mettre en action puis a souvent joué juste, dans le bon tempo, avec une activité débordante pour réussir son deuxième doublé de la saison en à peine plus de 100 secondes. Son premier but a été heureuse sur une déviation de la tête, le deuxième a été splendide, d’un puissant tir croisé. Le Réunionnais n’en finit pas de se mettre à la hauteur d’un monde qu’il découvre et où il épate le plus souvent. Brillant avant d’être remplacé par Kevin ZOHI après avoir ramené le Racing à égalité (72e ).


10 Mar 2019 7:13
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15760
Localisation: Saujon (17)
Je n'ai pas vu le match mais ce point auquel je ne croyais pas (avant la rencontre) est bon à prendre. Les analyses de Genesio sont les mêmes depuis des années ;) . Ce serait drôle que Lyon ne soit pas en C1..(même si je ne souhaite pas que Lille y soit).
Ce serait dommage de vendre Ajorque mais son profil devrait intéresser beaucoup de clubs anglais prochainement.

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


10 Mar 2019 11:14
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14657
Je suis beaucoup moins positif que les DNA ... On s'est quand même bien fait manger pendant 70minutes, et ce n'est pas parce qu'on finit par un nul qu'on peut oublier ce qui s'est passé avant.


10 Mar 2019 11:22
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15735
Localisation: Dorlisheim
Les DNA ont toujours tendance de donner des points un peu bizarre .


10 Mar 2019 11:45
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 324
1 point vu la physionomie ce n est déjà pas mal surtout face à Lyon.
Dommage que Kone à fait un non match.
Espérons que les 20 dernieres minutes aient remis les joueurs dans le sens de la marche.
Mon top : Selz - Ajorque - Caci
Mon flop : Kone - Da Costa- Prcic.
38 points c est quand même top à 9 journées de la fin, tout le monde aurait signé des 2 mains au début de la saison.


10 Mar 2019 18:32
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com