Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Mar 2019 2:11



Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 [18/19] 26ème J : Strasbourg / Lille - 1/1 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15495
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
Racing-LOSC le vendredi 22 février à 20h45
Image
La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation de la 26e journée de Ligue 1 Conforama.
La rencontre entre le Racing et le LOSC se déroulera le vendredi 22 février à 20h45 au stade de la Meinau en ouverture de la 26e journée de Ligue 1 Conforama. Elle sera diffusée sur Canal+ Sport.


Je pense que le racing peu gagne ce match . 1-0


18 Fév 2019 15:52
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 6786
Localisation: Mulhouse
Cela va être très compliqué contre leur armada offensive, ils ont la deuxième meilleure attaque du championnat. Cela dit, Lille ne va pas non plus gagner tous ses matchs et il leur arrive de rester muet, comme contre nous ou contre Montpellier. D'ailleurs, le Racing a la troisième meilleure attaque a seulement deux buts près de Lille.

Je signerais pour un 1-1.


18 Fév 2019 20:20
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15495
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Avant Racing - Lille vendredi : le bon œil de Pichot
Coach des U17 d’un Lille OSC qui se présentera en dauphin de la Ligue 1 ce vendredi (20h45) à la Meinau, l’ex-Strasbourgeois Stéphane Pichot savoure la résurrection de son ancien club.
Il a vécu la descente aux enfers du Racing jusqu’à la liquidation judiciaire du 22 août 2011.

Alors qu’il s’était engagé à Strasbourg en 2009 sur la base d’un projet de remontée en Ligue 1, Stéphane Pichot, arrivé en Alsace un statut de cadre en bandoulière, a vite déchanté.

« Avec un président qu’on n’a jamais vu et des finances exsangues, c’était vraiment très compliqué », se remémore celui qui dirige les U17 du LOSC pour la deuxième saison.

« Entraîner plus haut ? C’est dans un coin de ma tête »
« La première saison a été très douloureuse avec la relégation en National. Elle a été tellement stressante que je me suis plus blessé cette année-là (2009-2010) que durant toute ma carrière. Ce ne peut pas être un hasard. Je n’ai pas joué les deux derniers mois. Quand j’ai signé, on m’avait dit qu’il n’y aurait pas de départs et que l’objectif était de retrouver la L1. Le Racing venait d’échouer de peu. Mais les promesses n’ont pas été tenues. Nos meilleurs joueurs sont partis et l’effectif n’était plus armé pour jouer les premiers rôles. »

Le club bas-rhinois sombre dans les abysses de la L2 et dégringole en National pour la première fois de son histoire. Pourtant, “Steph” Pichot garde un excellent souvenir de sa deuxième année en Alsace.

« Avec quelques anciens, nous nous sommes retrouvés à encadrer des jeunes de talent. Si tous les contrats avaient été homologués en début de saison, au lieu de l’être un par un, nous serions sans doute remontés. Mais on a multiplié les nuls d’entrée et ça nous a coûté l’accession, en dépit d’un extraordinaire cycle retour. C’était une déception. Malgré tout, j’ai pris beaucoup de plaisir. Même si ça s’est mal fini pour le club, on avait su fédérer un groupe. »

À près de 35 ans, alors que Strasbourg repart en CFA 2, le Mayennais de naissance file à Mouscron (Belgique), club filial du LOSC.

Le latéral droit aux 625 matches pros – dont 115 en L1 avec les Dogues de 2000 à 2004 – participera à deux accessions en trois ans, avant de raccrocher en 2014, à 37 balais bien sonnés, une fois le retour en Jupiler League assuré.

« J’ai intégré le staff de Mouscron comme adjoint. Ça s’est fait naturellement. Mais quand le LOSC s’est désolidarisé du projet mouscronnois, j’ai été rapatrié à Lille auquel j’étais lié et où je suis sous contrat jusqu’en 2020. »
« Strasbourg exprime son potentiel »
Il navigue alors quelques mois entre la réserve et les U19, avant d’hériter des U15, des U16 et, en 2017, des U17, 2es du groupe A derrière Caen.

« Mais avec deux matches en moins et une bonne chance de qualification pour les phases finales. C’est un bonheur et un honneur d’être impliqué à plein temps dans la politique de formation d’un club qui en a fait sa priorité. On travaille au centre dans le même esprit que chez les pros. Diriger des jeunes, c’est très prenant, mais ça m’a plu tout de suite. Entraîner plus haut ? Pour l’instant, je ne peux pas postuler au BEPF (Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football). Mais c’est sûr que c’est dans un coin de ma tête. »

Le Racing y occupe également une place de choix. « Parce que j’y ai passé deux ans et que dans une carrière, ce n’est pas rien. Le club est reparti de tout en bas. Mais avec des dirigeants et un staff qui fournissent un travail de qualité, tant à la formation que chez les pros, et un public extraordinaire, Strasbourg montre ses valeurs et exprime son gros potentiel. C’est tout à son honneur. Je suis content et fier de son retour au premier plan. »

Un retour qui rend un LOSC ambitieux très méfiant avant sa visite à la Meinau. « Strasbourg a pris en août un petit jeune de chez nous. Au niveau de l’état d’esprit, il n’y a pas mieux que lui. Lebo (Mothiba) lui a beaucoup apporté, mais le groupe strasbourgeois était déjà fort, juge “Pich”. Pour Lille, ça ne va pas être simple vendredi. »

Pour les Bleus non plus, face à un LOSC qui, de l’aveu de son ancien défenseur, « peut difficilement dire, avec quatre points d’avance sur le 3e (Lyon) , qu’il ne vise pas, désormais, la 2e place. »


20 Fév 2019 12:49
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3693
Localisation: Paris
Je n'ai quasiment aucun souvenir de lui... :oops: :oops:


20 Fév 2019 16:04
Profil
Pupille@Amateur
Pupille@Amateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Fév 2019 10:19
Messages: 14
Localisation: Vendenheim
Côté lillois sur leur forum il sont pas confiant du tout pour se match à nous de mettre tout de suite notre rythme dans se debut de match

_________________
Allez les bleu


20 Fév 2019 20:20
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11345
Localisation: HAGUENAU
et tu penses qu'ici nous sommes plus confiants :?:

je signe volontiers pour un nul :roll:


21 Fév 2019 12:06
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15495
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Avant Racing – Lille : heureux comme Mothiba
L’attaquant du Racing Lebo Mothiba retrouve vendredi un club de Lille où il a passé cinq saisons. L’occasion, pour le très souriant buteur, de revenir sur les bons moments de son passage prolongé dans le Nord.
Comme tous ses coéquipiers, Lebo Mothiba, 23 ans, a mis beaucoup de temps pour rentrer au vestiaire, mercredi, après l’entraînement du matin. La raison ? Le nombre incalculable de selfies sur lesquels il a posé et d’autographes qu’il a signés.

«Tant que l’équipe tourne, je ne m’inquiète pas»


Là où certains trouveraient cet engouement lassant, lui ne perd pas son sourire. D’ailleurs on se demande bien ce qui pourrait lui faire perdre cette banane” qu’il arbore en permanence. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, Lebo Mothiba apporte sa bonne humeur au groupe strasbourgeois.

«Humainement, c’est une “pâte”, lâche d’emblée son coach Thierry Laurey quand on parle de l’attaquant Sud-Africain du Racing. Il a toujours le sourire, mais vraiment toujours. Et en plus, c’est quelqu’un de très respectueux, très à l’écoute.»

Et de talentueux, pourrait-on ajouter. Depuis son arrivée en Alsace, au mois d’août, Lebo Mothiba a en effet inscrit sept buts en Ligue 1 et deux en Coupe de la Ligue. Qu’il soit titulaire ou remplaçant, il déçoit rarement.

Alors certes, son début d’année 2019 n’est pas aussi flamboyant que l’automne 2018, où il enfilait les buts comme des perles. Mais rien d’inquiétant, si l’on en croit l’intéressé.

«Les attaquants, c’est comme ça, lance-t-il. Parfois tu marques, parfois tu ne marques pas… On juge bien sûr les attaquants au nombre de buts qu’ils inscrivent, mais on ne doit pas seulement marquer. Notre but est avant tout de gagner. Tant que l’équipe tourne, je ne m’inquiète pas.»

La réception de Lille, son ancien club actuellement en pleine bourre, ne le stresse pas davantage. «Bien sûr que cette rencontre va être difficile. Mais là-bas, on avait fait 0-0, c’était un bon point de pris à l’extérieur. Et à la Meinau, on a réussi à les battre en Coupe de la Ligue», positive le natif de Johannesbourg.
Reste que pour celui qui est arrivé dans le Nord en 2014, ce match aura une saveur particulière. Car comme le souligne Mothiba, il n’a «que des bons souvenirs» de ses années ch’tis. Et le meilleur d’entre eux est tout frais dans son esprit.

«Mon plus beau souvenir, ce sont les deux buts que j’inscris face à Dijon, la saison passée (*) , avance-t-il, les yeux rieurs. Ces buts sont mes préférés, car ils ont aidé l’équipe à rester en Ligue 1. C’était super, parce que cela a rendu tout le monde heureux. Mes coéquipiers, le public lillois… C’était un super moment.»

À l’instar de l’effectif lillois, Lebo Mothiba a particulièrement savouré ce maintien, après des mois très compliqués. «Le plus difficile des moments que j’ai vécu à Lille, c’était en janvier 2018, quand je suis revenu (il était prêté jusqu’alors à Valenciennes, en L2, NDLR). L’équipe allait mal et ça a été dur à vivre.»

Mais cela s’est finalement bien terminé et aujourd’hui, le LOSC est transfiguré. Grâce à une attaque de feu, les Nordistes tutoient les sommets après avoir failli tomber en Ligue 2.

Cela n’étonne pas vraiment Lebo Mothiba. «Tous les attaquants présents au sein de l’effectif sont très bons: il y a Pépé, mais aussi Bamba, Ikoné, Leao, Rémy… Face à eux, il faudra être très concentré.» Car si l’international sud-africain ne rechigne pas à parler de son époque lilloise et se dit «très heureux de revoir tous (ses) anciens coéquipiers», l’avant-centre est aujourd’hui «100% strasbourgeois».
«Le meilleur moment de ma vie»
«J’essaie de ne pas penser à ce match de façon particulière. Je me concentre sur mon équipe, Strasbourg, souligne-t-il. Et c’est important pour nous de gagner à nouveau.»

Qu’il soit titulaire ou pas, Mothiba se dit prêt à «tout donner sur le terrain». «J’aime mes coéquipiers, j’aime le coach, le président, les fans, la Meinau et la ville, qui est très belle, conclut-il en élargissant encore son incroyable sourire. J’ai des bons souvenirs de Lille, mais maintenant, je suis heureux ici. Pour l’instant, je vis le meilleur moment de ma vie.» Ce n’est pas le Racing qui s’en plaindra.

(*) Score final 2-1 pour le LOSC, le 12 mai 2018, lors de l’avant-dernière journée de Ligue 1, au stade Pierre-Mauroy.
«Un joueur pétri de qualités»

Thierry Laurey apprécie beaucoup Lebo Mothiba. «C’est un joueur qui est pétri de qualités: il a le sens du but, une grosse faculté à garder le ballon et un côté altruiste très intéressant. Il va toujours chercher la solution collective. Il n’hésite pas à défendre, à aider ses partenaires, avant de penser aux “stats”. Et c’est un garçon qui a encore une belle marge de progression.»

«Personnellement, je l’adore, souligne encore l’entraîneur. Il donne tout sur le terrain et respecte toujours les choix. Il n’a pas d’états d’âme. Et même si ces derniers temps il marque moins, il se crée des occasions. Il a aussi un très bon jeu de tête. Son seul défaut, c’est son pied gauche, il doit encore le travailler un peu plus.»


21 Fév 2019 13:02
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15495
Localisation: Dorlisheim
equipe a écrit:
Strasbourg quasiment au complet pour la réception de Lille
Strasbourg pourra compter sur un groupe quasiment au complet pour la réception de Lille, vendredi (20h45) dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1.
Strasbourg, qui reçoit Lille, ce vendredi (20h45) pour le compte de la 26e journée de Ligue 1, sera presque au complet. Les Alsaciens seront seulement privés de leur défenseur Stefan Mitrovic, suspendu, et du jeune Duplexe Tchamba (20 ans), malade, mais qui n'a joué aucun match cette saison dans l'élite. Strasbourg retrouve par ailleurs Lamine Koné qui avait manqué le match précédent pour cause de gastro.
Le groupe de Strasbourg contre Lille
Sels, Kamara - Ndour, Martinez, Koné, Caci, Lala - Corgnet, Lienard, Prcic, Gonçalves, Sissoko, Fofana, Thomasson - Mothiba, Zohi, Ajorque, Grandsir, Da Costa


21 Fév 2019 20:17
Profil
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2279
Localisation: Saint Herblain - 44
Il manque juste le capitaine Mitrovic et le vice capitaine Martin mais à part ça...


21 Fév 2019 20:26
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005 0:00
Messages: 6439
Localisation: Gingsheim
et Carole ?


21 Fév 2019 21:08
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com