Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 23 Mar 2019 20:03



Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 [18/19] 23ème J : Saint-Étienne /Strasbourg - 2/1 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 10218
Localisation: Longjumeau
Le match que j'attendais... samedi 2 février, à savoir une décompression en 1ere mi-temps et une 2eme un peu mieux... Meme si j'espérais secrètement un 1-1.
Par contre, après je m'attendais à une victoire contre Angers, et la comme le match d'Angers s'est joué avant celui-là avec le mauvais résultat que l'on connait, j'espérais que cette décompression n'aurait pas lieu... Dommage !
Mais il va falloir faire un résultat à Caen qui est au fond du trou avec une défaite qui se profile à domicile contre Nantes pourtant réduit à 10 :!: Il faudra s'y imposer pour rester dans la 1ere moitié de tableau, vu que du 5eme au 11eme il n'y a que 4 pts :!:


13 Fév 2019 21:20
Profil
Professionnel@Pro
Professionnel@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 17:46
Messages: 300
La marche est trop haute pour Ndour et Aaneba, ils ne peuvent pas rivaliser .TL les avaient logiquement aligné vu que c est des latéraux de métiers mais la c est certains que Carole, Lala et Caci Out c est beaucoup trop.
Sainte mérite sa victoire sur l ensemble du match.
Il faudra enfoncer Caen Dimanche en mettant sur le terrain une équipe qui doit impérativement chercher les 3 points .


13 Fév 2019 21:35
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 11534
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
la nuit puis le jour
ce match me confirme que lorsque lala n'est pas là, le racing doit passer à une défense à 4
mon flop
sans hésiter, sels, totalement absent de la surface de réparation, m'a fait regretter kamara
ensuite j'ai hésité à mettre prcic, car je n'étais pas sûr de sa présence sur le terrain
enfin aaneba, a montré ses limites pour jouer en L1
mon top
sissokho, confirme chaque match et sera titularisé chez les espoirs
goncalves, pour sa bonne deuxiéme mi-temps
mothiba, pour sa combativité
les autres
mitrovic, absent face à beric
koné, assez bon match
martinez, dépanne tyrtès bien en arg
n'dour, même remarque que pour aaneba
fofana, assez bon match
thomasson, bon match, est actuellement indispensable au racing
da costa, son but le sauve du flop, et je me demande si son avenir se situe pas en latéral :idea:
TL, bon coaching pour remettre le racing dans le sens de la marche, après avoir quand même loupé la compo de début de match


13 Fév 2019 22:09
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 12:10
Messages: 10380
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
on a démarré ce match bien trop tard mais bon, vu le turnover, pas de quoi être surpris....

mon flop :
1. Ndour : pas le niveau L1, tout simplement.... à vendre ou prêter au prochain mercato
2. Koné : rarement vu autant en difficulté que sur ce match
3. AAneba : trop faible aussi pour ce match

le top :
1. Sissoko : très bon match
2. Thomasson : toujours dangereux offensivement
3. Personne

Déçu des matchs aussi de Mitrovic et Prcic qui auraient pu être dans le flop....

allez, va falloir oublier ses 2 derniers matchs et retrouver une dynamique à Caen en étant consistant pendant 90 mins et non 45.


13 Fév 2019 22:55
Profil ICQ
Entraineur@Staff
Entraineur@Staff

Inscription: 12 Juil 2008 15:39
Messages: 2279
Localisation: Saint Herblain - 44
Ndour est en fin de contrat donc pas de vente.


13 Fév 2019 23:17
Profil
Minime@Amateur
Minime@Amateur

Inscription: 24 Nov 2018 23:34
Messages: 53
j'ai pas compris la titularisation de ndour, il n'avait pas le niveau en L2. Faute professionnelle. Deux victoires doivent suffir
si la logique est respectée. Goncalves a boosté l'équipe en deuxième mi-temps, il sera encore utile. Prsic ne remplace pas
Martin, il est trop lent et ne percute pas même s'il a du ballon. ce soir la défense m'a fait peur. Une victoire à Caen est
souhaitable, une spirale négative arrive vite.


14 Fév 2019 0:56
Profil
En ligne
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15490
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Contre Saint-Etienne (2-1), le Racing est parti de trop loin
Totalement hors sujet en première période, le Racing a redressé la barre après le repos, ce mercredi soir, à Geoffroy-Guichard. Insuffisant, pourtant, pour accrocher une belle équipe de Saint-Etienne (2-1). Ce second revers de rang en championnat condamne les Strasbourgeois, toujours neuvièmes, au surplace au classement.
Le Racing n’a d’abord pas existé au stade Geoffroy-Guichard (lire notre direct). La faute à une première période épouvantable comme on n’en avait encore jamais vu en championnat cette saison. Dominé dans tous les compartiments du jeu par une équipe stéphanoise pleine d’allant, Strasbourg a été submergé par les vagues ligériennes qui ont déferlé durant 45 minutes sur son but.

Peut-être que si le match s’était tenu à la date initiale, le 3 février, le scénario n’aurait pas été le même. A ce moment-là, l’ASSE n’aurait pas pu aligner ni Khazri, ni M’Vila, tous deux suspendus. Ce soir, avec l’aide de Cabella, ils ont fait tourner la boutique au milieu de terrain. Le 3 février, le Racing aurait également pu compter sur ses latéraux Caci et Lala qui se sont blessés depuis. Leurs remplaçants, Aaneba et Ndour, ont vécu un match très, très compliqué.
Le calvaire d’Aaneba et Ndour

Dès la 4e minute, Aaneba était trop loin de Kolodziejczak pour l’empêcher de trouver la tête victorieuse de Beric (1-0, 4e). Quant à Ndour, alors que Sels venait d’effectuer une superbe parade sur un coup de boule de Monnet-Paquet, il perdait dans la foulée son duel avec Perrin qui trompait Sels à bout portant (2-0, 27e).

Bien entendu, les deux défenseurs ne sont pas les seuls à être pointés du doigt au cours de cette première période cauchemardesque. Complètement dépassés par une formation ligérienne bien plus mobile, toujours au duel avec un temps de retard, les Ciel et Blanc ont passé leur temps à courir derrière le ballon. Et n’ont jamais vraiment trouvé la solution pour empêcher les Verts de pénétrer dans leurs 16 mètres. Sels a dû s’employer sur une frappe de 25m de M’Vila (25e) et aurait pu être l’auteur d’une passe décisive sur un coup franc de Khazri mais Beric n’a pas profité de ce ballon relâché dans les six mètres (31e)…

Inoffensif, Strasbourg a dû se contenter d’une frappe croisée de Mothiba sans danger (41e). Mais c’est bien avant, sur un slalom de Fofana conclu par Kone d’une frappe puissante mais au-dessus (6e), qu’il aurait pu rapidement inverser la tendance.

Pour essayer d’exister dans ce duel de haut de tableau, Thierry Laurey a revu sa copie à la mi-temps. Le coach alsacien a fait sortir ses deux latéraux (pour Gonçalves et Thomasson) pour mieux changer de système et délaisser le 3-5-2 pour un 4-2-3-1. Une réorganisation tactique qui a eu le mérite de redonner un peu de couleurs à des Bas-Rhinois bien trop pâlichons.
Changement de visage après la pause

Le Racing a alors gagné en maîtrise collective et n’a plus constamment subi les assauts d’une équipe ligérienne plus encline à gérer son avantage qu’à enfoncer définitivement le clou. Les Alsaciens sont donc sortis prudemment de leur coquille, cherchant à développer du jeu, mais ils ont eu bien eu du mal à constituer une menace pour Stéphane Ruffier. Et c’est même Saint-Etienne qui a été proche du break définitif sur ce duel perdu par Monnet-Paquet devant Sels (71e).

Et pourtant, la réduction du score inattendue de Da Costa consécutive à un corner (2-1, 73e) a donné du piment à une fin de partie jusqu’ici à sens unique. L’option offensive choisie par Thierry Laurey avec la rentrée d’Ajorque n’aura toutefois pas été suffisante à venir prendre un point, ce qui aurait été miraculeux, d’autant plus que l’ASSE s’est vu refusé justement deux penalties par M. Brisard après consultation du VAR.

Avec ce second revers de rang, le Racing fait du surplace au classement. Il reste neuvième (35 points), à distance respectable de la zone rouge et légèrement décroché des places européennes. Il faudra se reprendre dès dimanche à Caen pour stopper la mauvaise série en cours.


14 Fév 2019 6:05
Profil
En ligne
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15490
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Semelles de plomb sur les ailes
Abdallah Ndour et Ismaël Aaneba ont vécu une soirée cauchemardesque, hier, à Geoffroy-Guichard. Les latéraux de fortune ont cédé leur place à la pause et le Racing a retrouvé de l’allant dans un système différent.
Il ne s’agit pas de faire le procès de deux sacrifiés. Le Racing débarquait dans le Forez avec la nécessité de bricoler et un impératif de nouveautés. Lala et Caci étant sur le flanc, Thierry Laurey avait donné sa confiance à Ismaël Aaneba et Abdallah Ndour pour encadrer la défense centrale au coup d’envoi de la rencontre en retard disputée dans le Forez.
« J’assume mes choix »

Les deux n’ont pas passé une soirée de rêve, c’est le moins que l’on puisse écrire. « Il me semblait que c’était la meilleure équipe possible, a expliqué l’entraîneur après coup. J’assume mes choix. »
C’est courageux. La première période n’a pas été triomphe, sans doute la pire réalisée par le Racing depuis le début de la saison. Saint-Etienne n’a pas tardé à résoudre le problème tactique incarné régulièrement par le système alsacien à trois axiaux et à deux latéraux en charge de se débrouiller dans le couloir.

Une réorganisation bienvenue

À droite, Aaneba a commencé son match par quelques approximations techniques et à la deuxième ouverture, Saint-Etienne a fait mouche, Kolodziejczak réussissant le centre pour Beric synonyme d’ouverture du score. De l’autre côté, cela n’a guère été mieux car Kevin Monnet-Paquet a multiplié les assauts et Ndour a été esseulé pour lui faire face.

En fait, les Verts ont tordu le Racing en dominant les ailes, tranquillement. Les deux latéraux n’ont pas beaucoup été aidés par les milieux de terrain, tandis que les trois centraux avaient déjà pas mal à faire devant le but de Sels. En se recentrant sur un coup de pied arrêté, Ndour a subi la puissance de Perrin, le capitaine stéphanois qui a doublé la mise.

Paradoxalement, c’est en poussant l’une ou l’autre action dans le camp local que les deux titulaires d’un soir – Aaneba avait été du onze de départ en Ligue 1 en deux occasions, à Lille (0-0) et face à Nîmes (0-1) en novembre, Ndour, une seule fois, il y a un peu plus de deux semaines face à Bordeaux – ont été un peu moins pathétiques. Mais le ballon leur a brûlé les pieds et l’imprécision de leurs passes a encore ajouté à leur déficit de confiance.

À la pause, leur calvaire a pris fin, le Racing s’est réorganisé et a réussi à exister avec un Gonçalves en mode enragé à droite, Martinez décalé à gauche dans une défense à quatre, Thomasson lancé en soutien de Mothiba pour apporter du poids devant.

« À la pause, on a laissé les garçons discuter entre eux et nous de notre côté, on a décidé de modifier l’équipe », a indiqué l’entraîneur du Racing.

Le Racing a présenté un tout autre visage, notamment grâce à des ailes retrouvées où les Strasbourgeois ont été moins en difficulté. Mais quarante-cinq minutes n’ont pas suffi pour complètement renverser la tendance. Dommage.


14 Fév 2019 6:11
Profil
En ligne
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15490
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Dr Jekyll, Mister Hyde
Le Racing a joué à mi-temps hier et cela ne lui a pas réussi. Les Bleus ont tardé avant de retrouver leur jeu séduisant et d’évoluer au niveau espéré, un peu tous Docteur Jekyll et Mister Hyde dans le Chaudron.
On ne les a d’abord pas reconnus. Et la pause leur a permis de retrouver leurs esprits, le fil et disputer, au final, un vrai match. Dommage, le mal était fait.

➤ SELS (5). Auteur d’une parade monumentale sur une tête de Monnet-Paquet qui n’a fait que retarder l’échéance sur le second but des Verts (27e ), le gardien belge a été plutôt bon, même s’il a relâché un ballon sur un coup franc de Khazri dont Beric a failli profiter (31e ). Secondé par Mitrovic, il préserve son camp de la catastrophe sur une absence de sa défense (69e ).
➤ AANEBA (3). Auteur d’un vrai raté sur son premier ballon à négocier dans la surface alsacienne (3e ), en difficulté sur le second avec une action limpide jouée à deux entre Kolodziejczak et Gabriel qui a mis le premier en orbite pour un centre décisif. Le défenseur n’a pas vu le jour et a même récolté un jaune, peut-être par exaspération de ne pas toucher un ballon (40e ). Remplacé par GONÇALVES (5) au retour des vestiaires (46e ), auteur d’un bon premier centre pour signer son entrée. Il n’a eu de cesse d’arpenter son couloir pour enquiquiner ses vis-à-vis et tenter de renverser la tendance. Cela a failli marcher.

➤ KONÉ (4). Il rate une balle de but à six mètres de la cage de Ruffier (6e ). Cela compte à l’heure du bilan puisque sa frappe a constitué longtemps la seule occasion d’exister pour les Strasbourgeois. L’Ivoirien n’a pas toujours été à son aise.

➤ MITROVIC (5). S’il est dominé par Beric dans les airs sur l’ouverture du score, le capitaine s’est efforcé de réorganiser son camp. Le résultat n’a pas été complètement probant mais le Serbe a également sonné la révolte en étant l’auteur d’une bonne tête sur corner, au retour des vestiaires. Il sauve son camp, devant sa ligne, sur une action brûlante et a livré un combat de longue haleine à Beric.

➤ MARTINEZ (4). Il n’a pas été l’auteur du match de sa saison, dans l’axe comme sur le côté gauche où il a dû s’exiler après la pause. Une transmission ratée (69e ) aurait pu prêter à lourde conséquence mais Sels et Mitrovic ont sauvé le coup. À aussi vu jaune pour contestation.

➤ NDOUR (3). Le Sénégalais est le premier sur le gril, en charge de se coltiner le mordant Monnet-Paquet. Il est encore à la ramasse au marquage de Perrin sur le deuxième but et a logiquement cédé sa place à la pause à THOMASSON (5) , averti (60e ), combatif, soucieux de proposer des solutions en se plaçant dans les intervalles.

➤ SISSOKO (5). L’ancien Brestois a plutôt fait illusion dans un premier temps pour occuper un axe où l’ASSE comptait quelques arguments. Mais passées vingt minutes, le milieu de terrain a été emporté par le tourbillon et a dû recourir à des gestes irréguliers pour écoper les voies d’eau. Au retour des vestiaires, il a réussi une louche qui a remis le Racing en marche avant et n’a eu de cesse de filocher pour gratter les ballons.

➤ FOFANA (5). Auteur d’une belle ruade pour tenter d’égaliser après le premier but stéphanois en passant en revue toute la défense adverse, le jeune milieu de terrain a été l’un des seuls à surnager en première période, à la récupération, avant d’être décalé sur le côté droit en seconde où il a été moins en vue. A cédé sa place à AJORQUE (81e ).

➤ PRCIC (5). Coupable sur une perte de balle qu’il aurait pu éviter (25e ), le Bosnien a tenté de donner le rythme au jeu alsacien pour sa deuxième titularisation de rang. Il n’a pas beaucoup existé dans un premier temps avant de se reprendre, décochant notamment une frappe que Ruffier a tranquillement captée (69e ) et distillant quelques coups de pied arrêtés bien sentis qui ont mis les Verts en difficulté.

➤ MOTHIBA (4). Une frappe cadrée a égayé un long désert (41e ). Le Sud-Africain s’est démené mais a été franchement discret sauf en fin de match où ses appels ont donné des solutions d’attaque quand le Racing a cherché à arracher la décision.

➤ DA COSTA (6). Il a quasiment pris jaune avant de toucher son premier ballon (14e ), ce qui a été significatif de la domination locale initiale. La reconfiguration tactique lui a permis de revoir la lumière. Sur le côté gauche, il s’est démené et a fini par trouver l’ouverture pour réduire la marque d’une grosse reprise sous la barre et relancer le suspense.


14 Fév 2019 6:26
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11345
Localisation: HAGUENAU
TL a bien dit qu'il assume ses choix, heureusement il a changé son fusil d'épaule pour la 2ème mi-temps

quelle faiblesse ces 10 premières minutes, je suis parti manger et puis j'ai repris à 20' de la fin, tout était encore possible pour chercher un nul, ça ne l'a pas fait.

ll va falloir remobiliser tout çà, et vite :twisted:

après Angers, St Etienne, on ne sait jamais aussi à Caen ... :roll:


14 Fév 2019 10:23
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com