Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 23 Fév 2019 1:54



Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [18/19] 22ème J: Strasbourg / Bordeaux - 1/0 
Auteur Message
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 6749
Localisation: Mulhouse
Qu'est-ce que ça fait du bien ce but à la dernière seconde :bravo:

Liénard ne remplace peut-être pas Martin au poste près, mais j'ai trouvé que c'était un de nos joueurs les plus propres dans le jeu en première mi-temps. Il devrait davantage oser faire la passe devant, il a le bagage technique pour le faire et il ralentirait moins le jeu comme on le lui reproche souvent.

Inversement, Sissoko avait une bonne présence athlétique au milieu de terrain, souvent bien placé, mais laborieux dans ses relances ! Pas son meilleur match je trouve.

A noter le gros impact mis par les deux équipes au milieu de terrain et la défense très resserrée de Bordeaux. On en a vraiment chié comme rarement cette saison pour trouver la bonne position de tir.


27 Jan 2019 0:33
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15376
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Sous une bonne étoile
Le nul aurait été logique et aurait contenté tout le monde. Et puis Kenny Lala a surgi à l'ultime seconde pour offrir trois points au Racing face à des Bordelais médusés. Ceux-ci seront revanchards mercredi (18h45) en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

"Pour être honnête, dans le temps additionnel, j'ai dit à mon adjoint qu'un point, ce serait bien, que l'on continuerait d'avancer. C'est cruel pour les Bordelais. Ce genre de match ne se joue à pas grand chose. Ce grand chose a basculé de notre côté." Le sentiment de Thierry Laurey résume tout. La victoire du Racing est on ne peut plus heureuse. Mais il ne l'a pas volée car il a fait les efforts pour chercher à forcer la décision, malgré l'absence de Jonas Martin, bien visible, mais dont il faudra bien s'accomoder pendant deux mois au moins.

Comme prévu, Strasbourgeois et Bordelais se sont tenus de très près. C'est banal de l'écrire, mais oui, les défenses ont pris le pas sur les attaques, personne ne parvenant à faire vaciller l'équilibre et l'organisation adverses. Aux points, comme on dit en boxe, le Racing était certes devant. Bordeaux, que l'on sentait pourtant capable de faire mal à chaque contre, a fait trembler le Racing à deux reprises en tout et pour tout. Sur une reprise dévissé de François Kamano au point de penalty à la 41e' et sur le coup franc du Guinéen encore, à la 85e', que Matz Sels est allé chercher dans sa lucarne droite, pour un nouvel exploit dont il a le secret.

Le Racing a été plusieurs fois en position de débloquer le situation, avec trois véritables moments chaudes. La frappe enroulée d'Adrien Thomasson a chatouillé le poteau de Benoît Costil (12e'). Le tir de 20m d'Ibrahima Sissoko a obligé le gardien girondin à se détendre de tout son long (51e'). Puis les deux entrants Samuel Grandsir, pour ses débuts à la Meinau, et Lebo Motiba ont cru parvenir à leurs fins (82e'). Sur le centre du premier, la reprise de près au second poteau du Sud-Africain était encore détournée par Costil. Le gardien bordelais n'a rien pu sur le but de la délivrance, venu de nulle part, au bout du temps additionnel. Sur le long centre de Pablo Martinez, lequel lobait Kamano, Kenny Lala a enchaîné contrôle et frappe de l'extérieur du pied, de demi-volée, en gros à la Benjamin Pavard, mais dans le soupirail cette fois.

Le Racing en est ainsi à quatre victoires consécutives en Ligue 1. Avec 35 points quand il en a fallu 38 l'an passé pour se maintenir, il conforte sa 5e place et déboule même à deux points du podium avant, c'est vrai, les rencontres de ce dimanche. Face à des Bordelais qui l'ont forcément en travers de la gorge et seront d'autant plus révoltés, il s'agira de remettre ça mercredi en Coupe de la Ligue. Car maintenant que les lendemains sont quasiment assurés en Ligue 1, ce serait merveilleux de bonifier le tout en s'offrant une finale de la Coupe de la Ligue. Mais attention, début janvier, Le Havre était allé gagner à Bordeaux en Coupe de France (1-0 aussi). Quelques jours plus tard, en Coupe de la Ligue, les Bordelais avaient inversé le score...

Que la bonne étoile continue de briller dans le ciel bleu du Racing.


Dernière édition par PoY le 27 Jan 2019 9:45, édité 1 fois.

Mise en forme



27 Jan 2019 6:04
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15376
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lala, Zorro de plein fouet
Alors que le Racing et Bordeaux se dirigeaient vers un nul vierge logique hier à la Meinau, Kenny Lala a, d’une demi-volée fouettée à la 90e +3, offert aux Bleus un succès précieux et un ascendant psychologique avant la demi-finale de la Coupe de la Ligue mercredi.

Pour l’ascendant psychologique qu’ils auraient pu prendre avant leur duel de mercredi (18h45) à la Meinau en demi-finale de la Coupe de la Ligue, le Racing et Bordeaux ont longtemps cru hier qu’ils devraient repasser. Le premier round entre Alsaciens et Girondins dans le chaudron meinovien a en effet surtout été d’observation. Mais dans un match qui ne méritait pas vraiment d’avoir un vainqueur, Kenny Lala a fini par endosser l’habit de Zorro.

Une quatrième victoire consécutive en Ligue 1
En inscrivant à l’ultime seconde du temps additionnel son quatrième but de la saison, le latéral droit a offert aux Strasbourgeois une quatrième victoire consécutive en Ligue 1 qui leur permet de conforter leur 5e place. Pourtant, les Bordelais ont largement donné raison à Thierry Laurey qui, la veille en conférence de presse, avait insisté sur un fait. « Bordeaux, ça défend bien. » Jusqu’au coup de canon final de Lala, leur 4-3-3 a effectivement anesthésié les velléités strasbourgeoises et bouché les espaces. Les Bleus d’Alsace n’ont que rarement trouvé les intervalles et tout aussi rarement mis hors de position l’arrière-garde girondine. Une statistique illustre leur – relative – incapacité à fissurer le bloc aquitain : durant ce premier acte, ils n’ont pas cadré un tir. Thomasson (12e ) et Martinez (25e ), s’y sont bien essayés, mais sans réussite, ni précision. L’occasion la plus dangereuse des Strasbourgeois est en fait intervenue sur un coup franc d’un Lienard de nouveau promu capitaine. Son homologue bordelais au brassard, Benoit Costil, n’a pas très bien apprécié la trajectoire de son ballon lifté et l’a dégagé du tibia de façon peu orthodoxe, mais efficace, puisqu’il a pris à revers adversaires et partenaires.

Dans ce match fermé à double tour, Matz Sels n’a guère tremblé non plus, sinon de froid pour cause de chômage technique ou presque. Une tête imprécise de Kamano, oublié au deuxième poteau sur un coup franc de Basic côté droit (23e ), et deux reprises ratées de Karamoh, puis Kamano sur un centre du Croate (42e ), ont toutefois matérialisé une menace sous-jacente à défaut d’être patente. Les Bordelais n’ont toutefois pas attrapé le cadre une seule fois non plus. À vrai dire, ça fleure bon le premier 0-0 à la Meinau. Un tir lointain du droit de Sissoko, détourné en corner par la main droite par Costil au pied de son poteau gauche, semble devoir sortir la rencontre de son gentil ronron (51e ). Mais non ! Les deux équipes campent sur leurs positions. Le coach du Racing tente bien de dynamiser son secteur offensif en lançant Lebo Mothiba à la place de Dimitri Lienard. Éric Bedouet en fait autant en sortant Karamoh et Basic pour injecter Briand et Sankharé.

Le centre désespéré de Martinez
Le Racing appuie un peu plus ses actions et sur le champignon. Mais les Girondins ne desserrent pas la garde. Costil enferme même dans sa niche une nouvelle frappe lointaine de Martinez qui résonne quelque peu comme un aveu d’impuissance (76e ). L’abandon d’une défense à cinq pour un quatuor après le remplacement de Ndour par Grandsir permet néanmoins aux Bleus de hausser encore le ton.
La recrue hivernale distille un centre lobé que Mothiba reprend d’une volée croisée. Mais Costil s’interpose (83e ). Sels en fera autant en extrayant de sa lucarne droite un magistral coup franc de Kamano (85e ).

Le premier nul vierge à la Meinau semble inéluctable. Mais à la 90e +3, sur un centre à la desperado de Martinez mal jugé par un Kamano lobé, Lala arme, de l’angle droit de la surface, une demi-volée du droit qui s’en va cingler le petit filet opposé. La Meinau explose. Elle rêve déjà d’une issue aussi heureuse mercredi et d’un ticket pour la finale du 30 mars à Lille.


Dernière édition par PoY le 27 Jan 2019 9:47, édité 1 fois.

Mise en forme



27 Jan 2019 6:07
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 14:18
Messages: 15376
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lala dans tous ses états
Kenny Lala a été le héros d’une soirée où les occasions ont été rares. Mais l’équipe alsacienne n’a présenté aucun point faible pour aboutir à une victoire étriquée, précieuse, méritoire. Toutes les individualités de Thierry Laurey sont à créditer de la moyenne, au moins.

❏ SELS (5). – Sans aucun tir cadré à se mettre sous la dent et sans réel danger à surveiller, le Belge a déjà eu le mérite de ne pas terminer gelé. Le gardien a pu se consacrer à un petit exercice au pied.
❏ LALA (6). – Le latéral droit avait du feu dans les jambes et a cherché à brûler sans attendre. Sa mise en route a été prometteuse mais celui qui vient de prolonger son contrat jusqu’en 2021 a un peu perdu le fil après le repos avant de se reprendre juste quand il a fallu pour faire exploser la Meinau au bout des arrêts de jeu d’une volée croisée, du droit, un geste de grande classe.

Martinez, tonique et mordant

❏ CACI (5). – Repositionné dans l’axe droit de la défense, le jeune Mosellan n’a pas tardé à retrouver ses marques, s’illustrant d’entrée d’une belle ouverture pour changer d’aile. Il a néanmoins privilégié une certaine prudence, une option judicieuse, dans un match verrouillé à double tour.
❏ KONÉ (6). – Grand patron de la défense alsacienne, l’Ivoirien a tout bien fait pour commencer, mettant Cornelius sous l’éteignoir, ne se montrant pas manchot non plus en termes de relances vers l’avant, dans la profondeur. Averti pour un sacrifice en toute fin de match (82e ).
❏ MARTINEZ (7). – Comme il parvenait à maîtriser le danger girondin sur son côté, le défenseur central s’en est allé secouer le cocotier d’un tir des 25 mètres au terme d’une longue chevauchée en deux occasions (25e , 76e ). Tonique, mordant et rassurant, il a fait fort en s’arrachant en toute fin de match pour le centre de la dernière chance qui a contribué à renverser Bordeaux.
❏ NDOUR (5). – Le Sénégalais est réapparu pour la première fois de la saison en championnat, une forme de renaissance qui fait plaisir. L’arrière gauche a cédé sa place à Samuel Grandsir (80e ) dont cela a également été la première en Ligue 1 sous le maillot bleu et qu’un petit centre vers Mothiba aurait pu transformer en incontestable réussite.

❏ SISSOKO (5). – A soufflé le chaud et le froid dans un premier temps, auteur d’un bon service pour Thomasson (12e ) ou d’un ballon perdu qui a pu occasionner un danger (16e ). Ses contrôles ont parfois été élastiques mais il ne s’est jamais et a lancé une bonne séquence alsacienne sur un tir qui a mis Costil à contribution (51e ).
❏ FOFANA (5). – Généralement bien placé et assez inspiré dans l’art d’intercepter, le jeune (20 ans) milieu de terrain a péché dans son jeu de passes, un brin imprécis. Malgré ce déchet, le natif de Paris a plutôt assuré et a bien fini en réussissant à se projeter avec une certaine inspiration vers l’avant.
❏ LIENARD (5). – Préposé aux coups de pied arrêtés qu’il n’a pas tous bien tirés, le capitaine d’un soir a néanmoins mis toute son énergie dans la bataille du milieu où il y avait fort à faire. Le gaucher a été l’auteur d’un match honorable avant d’être remplacé par Lebo Mothiba (60e ) dont une volée cadrée, du droit, au deuxième poteau, n’a pas été loin de correspondre au jackpot.

❏ THOMASSON (5). – Un tir du gauche pas loin du cadre pour lancer sa partition (12e ) a mis en appétit. Mais la défense de Bordeaux n’est pas celle de Monaco, que l’ancien Nantais avait souvent mis au supplice. Parfois surpris en position de hors jeu, il a beaucoup couru en vain mais a haussé le rythme quand il a été repositionné derrière deux attaquants, à l’entrée de Mothiba.
❏ AJORQUE (5). – Absolument éblouissant au pied du Rocher une semaine plus tôt, le Réunionnais n’avait rien contre régalé son public. L’attaquant a multiplié les déviations de la tête et a été bien en rythme pour lancer le pressing. Il n’a guère eu de ballons à se mettre sous la dent en première période mais a enchaîné les courses pour éprouver la solide défense girondine avant d’être relayé par Nuno Da Costa (87e ).


Dernière édition par PoY le 27 Jan 2019 9:52, édité 1 fois.

Mise en forme



27 Jan 2019 6:11
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 20:07
Messages: 16776
Localisation: Strasbourg
Allez, petit retour sur ce match ô combien énervant.
C'est à vérifier mais je pense que c'est le match où on a été le plus mauvais depuis le début de la saison en termes de passes réussies (à peine plus de 70%). C'est trop peu pour espérer proposer un beau jeu. En gros sur 5 passes il y en a 1 ou 2 qui sont directement rendues à l'adversaire.
Le milieu de terrain était quand même vachement à la rue dans la construction du jeu et l'absence de Martin y est pour beaucoup.
Sinon au niveau des joueurs je pense que vous allez me trouver assez critique mais en même temps le match était tout sauf emballant.

Sels : il n'a eu qu'un arrêt à faire et l'a fait magnifiquement en sortait ce coup-franc magnifiquement tiré. Au pied il a déjà largement fait mieux.
N'Dour : il a de la volonté, là dessus il n'y a rien à dire ... mais au niveau des qualités c'est pas forcément folichon. Offensivement il a raté tous ses centres de mémoire et au niveau des passes c'était assez approximatif. Physiquement, il ne tient pas encore 90 minutes à son poste de latéral.
Martinez : il n'a pas eu trop de boulot mais l'a fait de belle manière. J'ai eu peur en fin de match sur le tacle alors que les Bordelais partaient en contre et où il ne prend qu'un jaune.
Koné : il a été costaud face à un Cornelius qui a un gabarit à la Ajorque. Rarement pris à défaut il a excellemment joué le rôle de pilier de la défense.
Caci : il a été un peu moins bon qu'à l’accoutumée surtout au niveau des transmissions qui partaient parfois directement en touche ou sur des adversaires.
Lala : il sauve son match avec cette frappe "pavardesque" au bout des arrêts de jeu. Avant cela il a raté énormément de choses et ses débordements passaient rarement. Au niveau des passes il était souvent à contre temps. Lucide, il a avoué au micro de BeIn qu'il n'était pas content de son match malgré le but.
Lienard : je l'ai trouvé un peu mieux que d'habitude mais il a toujours cette tendance à jouer vers l'arrière quand l'équipe va vers l'avant. Le jeu court a plutôt bien marché entre lui N'Dour et Ajorque lorsque celui-ci redescendait. Par contre ses crochets à 40m de notre but pour mettre l'adversaire dans le vent étaient tout sauf rassurant. Ils ont marché, tant mieux, mais au moindre échec les bordelais auraient eu une belle occase.
Sissoko : on sentait qu'il manquait quelqu'un à ses côtés. Il semblait jouer la peur au ventre et au niveau des passes c'était pas mirobolant. Défensivement il s'est bien battu mais il était à un niveau en dessous de celui auquel il nous a habitué.
Fofana : il a été le milieu le plus en vue mais n'a pas fait un match énorme non plus. Assez bon défensivement et offensivement, il n'y a cependant pas eu de coup de génie dans la percussion ou dans les passes pour amener de belles occasions.
Thomasson : il a été un des meilleur hier soir. Dans l'orientation du jeu il lançait magnifiquement les ailiers ou les milieux qui tentaient des incursions. Il a été souvent sollicité dans le domaine aérien alors que ce n'est clairement pas son point fort.
Ajorque : il est quand même assez impressionnant en ce moment. Il se bat sur tous les ballons, court un nombre impressionnant de kilomètres pendant les matchs, il va à gauche, à droite, redescend, fait des appels ... pour un type de son gabarit c'est assez rare. Comme dit plus haut il n'est pas mauvais techniquement et il s'en sort bien dans le jeu en petit périmètre. C'est juste dommage que ses coéquipiers n'anticipent pas plus ses déviations aériennes.

:) :) :) Ajorque
:) :) Thomasson
:) Koné

:( N'Dour (qui prend la place de Lala avec son but)
:( :( Lienard
:( :( :( Sissoko

A noter que l'entrée de Mothiba était nullissime et il paraissait perdu sur le terrain. A failli mettre un beau but mais à part ça n'a pas du tout pesé sur la défense adverse. J'ai hésité à le mettre dans le flop pour ça.
Entrée prometteuse de Grandsir.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


27 Jan 2019 11:49
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 15:41
Messages: 3608
Localisation: WIEN
je suis assez d'accord avec toi its me :mrgreen:

Bordeaux n'a pas laissé beaucoup d'espaces. Martin a clairement manqué, personne pour casser les lignes, en espérant que Prcic peut aider le racing dans ce registre là.

Un des rares matchs de la saison ú le racing n'a pas dominé son adversaire avec son jeu de tête.


27 Jan 2019 12:02
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 17:14
Messages: 3657
Localisation: Paris
Oui, ils ont eu du mal à être dangereux sur corner, alors que c'est une de leurs spécialités.

Le manque d'espace explique quant à lui directement que Mothiba ait été inoffensif. Peser sur une défense en place ce n'est pas son truc, on le savait déjà.

Content de voir sinon que Dropsy et its_me placent Thomasson parmi les meilleurs strasbourgeois. J'ai eu les mêmes impressions, mais je commençais à douter en voyant l'avis des DNA et la note dans L'Équipe (un pauvre 4 ; remarquez, ils ont mis 2 à Kamano parce qu'il se fait lober juste avant le but...).

Pour finir un Bordelais qui m'a impressionné dans le mauvais sens, c'est Costil. Que d'approximations et de petits gestes qui montrent un manque de sérénité ! Il était finalement assez logique qu'il se prenne un but au moment où sa défense le lâche.


28 Jan 2019 10:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11306
Localisation: HAGUENAU
déjà dit et dire que j'aurai bien voulu le voir débarquer au racing, piouuuu :lol:
j'espère qu'il restera sur sa performance et son statut de fébrile ce mercredi, ça pourrait vachement nous aider pour se qualifier pour la finale :roll:


28 Jan 2019 11:05
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 10196
Localisation: Longjumeau


28 Jan 2019 12:25
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 12:56
Messages: 11519
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
après avoir vu des appréciations aussi disparates et même plus que surprenante de l'équipe , je donne mon avis sur ce match très fermé
mon top
fofana, pour le nombre de ballons récupéres
koné, pour avoir annihiler cornelius, vraiment la sécurité en défense
ajorque, s'améliore de match en match
mon flop
liénard, casse les actions offensives en jouant systématiquement vers l'arrière
martinez, qui échappe à un rouge plus que mérité
sissokho, en dedans pour ce match
les autres
sels, bon match
caci, bon match également
lala, son but lui évite le flop :oops:
n'dour, assez bonne rentrée
thomasson, bon match, aurait pu figurer dans le top
les entrants, rien de particulier à dire
TL, encore un bon coaching, s'améliore encore de matches en matches

pour bordeaux, je rejoins une remarque précédente qui signalait la fébrilité de costil ( ce qui se concrétisera mercredi :idea: )


28 Jan 2019 14:27
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Dropsy et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com