Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 27 Mai 2019 15:35



Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [18/19] 19ème J : Strasbourg / Nice - 2/0 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15774
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
trois points sous le sapin
En venant à bout de Nice, dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1, le Racing s’est offert un cadeau de saison en même temps qu’il mettait fin à deux mois sans victoire à domicile. Avec 26 points à la trêve, le voilà confortablement lové à la 7e place du classement.

A trois jours de Noël, il était facile d’imaginer que le Racing souhaitait partir l’esprit léger en vacances en glissant une sixième victoire en L1 sous son sapin. Mais au-delà de l’aspect festif que pouvait représenter la réception de Nice, cette rencontre de la 19e journée de Ligue 1 était également placée sous le signe de l’émotion puisque c’était la première fois que les Ciel et Blanc rejouaient à la Meinau depuis l’attentat du 11 décembre qui a endeuillé Strasbourg. Une situation que connaît malheureusement que trop bien Nice qui avait vécu un dramatique 14 juillet il y a à peine deux ans.

Passée cette communion entre les joueurs et les supporters, le Racing, en manque de résultats depuis deux mois à la maison (3N, 1D), est entré doucement dans son match, laissant l’initiative à une équipe azuréenne particulièrement performante à l’extérieur. Cyprien a été le premier à s’illustrer sur coup franc (6e). Et après un quart d’heure de jeu, malgré un tirage de maillot non sanctionné d’Atal sur Ajorque dans la surface (14e), ce sont bien les Aiglons qui avaient pris leurs aises dans le camp alsacien.

Deux passes décisives pour Lala


Mais contrairement au match de Reims la semaine dernière, où le Racing était passé complètement à côté de ses 45 premières minutes, les Bas-Rhinois sont montés progressivement en régime pour inverser le rapport de force. Ils se sont néanmoins d’abord heurtés au bloc niçois, l’un des plus compacts de la L1 (troisième défense), bâti lui aussi sur une défense à cinq (en 5-2-3 contre un 5-3-2 côté strasbourgeois). Mais sur un décrochage d’Ajorque, Lala a parfaitement vu l’appel de Thomasson qui s’en est allé battre Benitez d’un subtil piqué (1-0, 26e).

Toujours entreprenant, le RCS a continué à contrôler le déroulement des opérations, contenant sans forcer une attaque azuréenne atone et privée de Maolida, Saint-Maximin et Balotelli. Et sur un corner de Lala, qui s’est transformé en sixième passe décisive de la saison pour le piston droit, Koné a jailli entre Sarr et Benitez pour faire le break d’une tête rageuse (2-0, 41e).

Le suspense aurait même pu être définitivement éteint d’entrée de seconde période lorsque Mothiba s’est présenté face à Benitez. Mais cette fois-ci, c’est le gardien niçois qui remportait son duel (46e). De quoi donner des idées à son homologue strasbourgeois qui s’illustrait dix minutes plus tard. Sur une accélération, Atal déposait Caci qui l’accrochait dans la surface. Sels sortait alors le grand jeu face à Cyprien pour écarter la menace (46e).

Plus de la moitié du chemin…


Alertés par ce coup de semonce, les Racingmen ont cherché à se mettre rapidement à l’abri. Mais ni Ajorque (58e, 65e), ni Lala, sur un extérieur du droit (62e), n’ont pas réussi dans leur entreprise. Rien de rédhibitoire puisque la formation azuréenne, malgré une possession du ballon affirmée, s’est montrée par trop inoffensive, confirmant ainsi ses difficultés du moment face au but. Atal, très remuant, a ainsi de nouveau trouvé Sels sur la trajectoire de sa frappe au bout d’un contre (89e).

Avec cette sixième victoire de la saison, et ses 26 points dans la musette, soit deux de plus que l’an passé, le Racing va pouvoir passer les fêtes de fin d’année bien au chaud. Dans sa quête du maintien, il a très certainement déjà fait plus de la moitié du chemin…



23 Déc 2018 7:45
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15774
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Lala, “Most Valuable Passeur”
Kenny Lala a encore brillé hier pour achever un cycle aller qui le place parmi les meilleurs latéraux de l’Hexagone. Avec deux passes décisives, il occupe la tête d’un classement où règnent de sacrés client.
Lala était bien là, hier. Mais il n’est pas tout seul. Les Strasbourgeois ont été pour nombre d’entre eux à la hauteur d’un match qui place leur club dans le confort de la première partie de classement.
❏ SELS (7). – Une intervention autoritaire sur coup franc (5e) a lancé sa production sur des bases sereines. Le Belge, attentif et rassurant, a confirmé les belles impressions d’une solide demi-saison. En détournant le penalty de Cyprien, il a empêché le suspense de revenir sur les débats et ce n’est pas dommage.

Koné, puissant, bien placé et buteur


❏ LALA (8). – En mode majeur sur son couloir droit, l’ancien Lensois a été époustouflant, distributeur de caviar à la louche, plutôt de saison, intense dans tous les ballons joués, inspiré dans ses changements d’aile. Le joueur sous contrat jusqu’en 2020 ajoute deux passes décisives à son imposant compteur, rejoignant Depay et Di Maria dans le classement de l’exercice et n’a pas manqué de régaler comme sur une délicieuse séquence de la 42e quand quatre Niçois, à ses trousses, ont fini les reins cassés, le nez dans le gazon, à bout de souffle.

❏ KONÉ (7). – L’Ivoirien ne se laisse pas aller à l’esbroufe et, hier, cela lui allait bien. Puissant, bien placé et buteur, il a presque tout bien fait et a signé l’un de ses meilleurs matches sous le maillot bleu.

❏ MITROVIC (5). – Le capitaine serbe ne respire pas la sérénité et cela s’est vu d’entrée avec une faute qui lui a valu jaune (5e). Une glissade de l’angoisse sur une seconde escarmouche a sonné comme un réveil car il a ensuite coupé quelques centres, veillé à rester bien placé sur les rares incursions azuréennes et mieux fini qu’il n’a commencé.

❏ MARTINEZ (6). – Le défenseur central a quasiment été impeccable. L’ancien du Gazélec Ajaccio a contribué à la solidité de l’arrière-garde alsacienne et initié par ses relances et ses courses quelques mouvements intéressants.

❏ CACI (5). – Le Lorrain s’est d’abord efforcé de s’occuper du danger Atal, le latéral visiteur qui pouvait causer quelques problèmes. S’il a perdu un ballon qui aurait pu prêter à conséquence puisqu’il a donné lieu à la seule frappe cadrée de Nice en première période, le jeune (21 ans) joueur formé au club est monté en régime se lançant dans quelques raids vigoureux. Au retour des vestiaires, il est coupable d’une bévue, un croche-pied sur Atal, qui aurait pu tout changer. Au contraire, l’action, finalement sans conséquence, a donné un coup de fouet aux Bleus qui se sont remis dans le droit chemin pour parachever leur succès

❏ SISSOKO (5). – Le grand du milieu a effectué un travail de l’ombre nécessaire, restant aux basques de Lees-Melou notamment l’un des Niçois le plus dangereux. Il a parfois perdu l’équilibre, mais ne s’est jamais découragé, s’est relevé pour une copie, au final, honorable.

❏ MARTIN (7). – Avec ses centaines de ballons touchés et ses dizaines de kilomètres parcourus – la récente qualification en coupe de la Ligue à Marseille inspirerait-elle une forme d’exagération –, il ressemble à un homme bionique au cœur du jeu alsacien. Devant, derrière et évidemment au milieu, il aimante toutes les actions et assure un équilibre collectif irrésistible.

❏ THOMASSON (6). – Un peu brouillon sur ses premiers ballons – un centre raté à la 13e –, l’ancien Nantais est d’une précision diabolique en ce moment. Sur la passe en profondeur, il accélère pour déposer Sarr et profiter de l’hésitation de Benitez pour inscrire son quatrième but. S’il n’a pas tout réussi par la suite, il a beaucoup couru pour contrarier les relances niçoises et offrir quelques solutions.

❏ MOTHIBA (4). – Le Sud-Africain ne transforme plus le plomb en or et c’est presque même un peu le contraire en ce moment. Son face-à-face perdu face à Benitez en tête-à-tête est emblématique d’une soirée un brin ratée, où, pour ne rien arranger, l’arbitre ne l’a pas aidé (46e). Remplacé par Benjamin Corgnet (84e).

❏ AJORQUE (7). – S’est démené un peu partout, dans la surface, plus bas sur le terrain, a provoqué et n’a pas manqué de se consacrer à chaque fois ou presque à la solution la plus inspirée. Le grand de devant aurait mérité un petit but, comme sur cette lourde frappe décrochée depuis l’entrée de la surface (58e). Est sorti sous des acclamations méritées pour céder sa place à Kévin Zohi (75e).



23 Déc 2018 8:00
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15774
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Noël au balcon
Grâce à son premier succès à la Meinau depuis deux mois hier contre un OGC Nice inoffensif (2-0), le Racing bascule à la trêve hivernale avec 26 points, à une belle 7e place, lové dans un matelas assez douillet sur la zone rouge.
Vingt-quatre points à la trêve de Noël en 2017-2018, vingt-six un an plus tard : le Racing, que sa défaite à Reims (2-1) l’autre samedi avait, pour la première fois de la saison, mis en retard sur son tableau de marche de la saison écoulée, a repris un peu d’avance à la faveur de son 6e succès, le premier à la Meinau depuis le 20 octobre face à Monaco (2-1), hier contre Nice (2-0). Il passera donc Noël au balcon, avec l’espoir de ne pas vivre Pâques au tison, comme l’an dernier lors d’un pénible cycle retour. Sa marge sur la zone rouge le lui autorise.
Lala sert le caviar
Vendredi en conférence de presse, Thierry Laurey avait invité ses troupes à la patience et la prudence. Ses joueurs l’ont écouté. Mais l’addition de ces deux vertus cardinales ne leur a cependant pas inspiré la frilosité qu’elles induisent parfois.

Ils ont en effet maîtrisé leur sujet et des Niçois passablement inoffensifs. Sans doute quelques ronchons relèveront-ils qu’ils ont ouvert le score à la 26e sur leur première occasion nette, même si dans la minute précédente, Ajorque avait été un rien trop court sur un centre de la gauche travaillé par Caci. Un Ajorque qui, au quart d’heure de jeu, avait aussi réclamé un penalty pour un accrochage d’Atal. L’arbitre Willy Delajod avait alors estimé que le geste de l’Algérien n’était pas assez répréhensible, d’autant que l’avant-centre alsacien avait amplifié sa chute.

On joue donc la 26e lorsque Kenny Lala, à qui l’arrière-garde visiteuse, d’ordinaire si hermétique, offre beaucoup – trop – de liberté, alerte Adrien Thomasson dans l’axe profond pour ce qui sera sa 5e passe décisive. Le portier azuréen Walter Benitez marque un temps d’arrêt avant de sortir. Trop tard ! L’ancien Nantais a subtilement piqué son ballon. Son 4e but est au bout.

Un but qui récompense davantage la maîtrise territoriale des Bleus que leur tranchant. Mais qu’importe ! Cet avantage n’est pas volé et il va même être doublé à la 41e sur un corner côté gauche et la… 6e passe décisive d’un Lala qui régale. Lamine Koné, dont la remise de la tête avait permis à Pablo Martinez de marquer d’une superbe “Madjer” à Rennes le 2 décembre (4-1), va cette fois finir le travail tout seul comme un grand.
Il survole l’Aiglon Sarr pour placer un coup de boule décroisé hors de portée de Benitez. L’Ivoirien déflore ainsi son compteur en Bleu.
Seule ombre au tableau en cette fin de premier acte : l’expulsion de Thierry Laurey pour une réaction un peu vive après le carton jaune distribué à Lebo Mothiba pour une main dans le visage de Sarr (43e ). Car pour le reste, les Strasbourgeois n’en ont pas vraiment bavé.


23 Déc 2018 8:04
Profil
En ligne
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11607
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
tout à fait d'accord avec les appréciations de dropsy, surtout celle concernant caci
pour les notes des DNA, :roll: :jamaica:
je rajoute que hier j'ai vu une équipe joué avec une grande confiance en elle :idea:


23 Déc 2018 11:44
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15774
Localisation: Dorlisheim
Pour les notes comme tu dis ,effectivement Sels méritent un sept si c'est pas plus .


Dernière édition par Kaniber le 23 Déc 2018 13:02, édité 1 fois.



23 Déc 2018 12:17
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15760
Localisation: Saujon (17)
Un Racing qui a maîtrisé son sujet et qui a 26 points ce matin et la ...2è attaque du championnat. Réduire comme je l'ai lu que seule l'arrivée de Sels (au demeurant excellent) était une plus value par rapport à l'an dernier est une hérésie, tout le monde en convient ce matin. En atteste si besoin, les qualifications en coupe de la ligue contre Lille et Marseille sans le gardien belge. Cette première partie de saison valide donc l'excellente intersaison et le travail du staff technique.

Je n'ai pas trouvé Caci bon hier. Et je trouve Ajorque, au contraire de beaucoup, très intéressant...Comme quoi les avis...

Mon top
1/ Lala, à moins d'n faire une fixation comme télésup, ne pas reconnaître sa superbe prestation est presque drôle. Excellent match
2/ Sels, 2 arrêts importants ont empêché Nice de revenir dans le match
3/ Koné, superbe recrue, très joli but. Une superbe...plus value derrière

Mon flop
1/ Mothiba qui râte une occasion qui aurait du tuer le match en début de seconde période et du déchet sans ses remises. Fini mal l'année. 8 buts toutefois au compteur
2/ Sissoko, que j'aime beaucoup mais que j'ai trouvé moins percutant et moins juste hier
3/ Caci, la nouvelle coqueluche des supporters ne m'a pas rassuré et a commis trop de fautes techniques (placements, relances..). Il reste une des révélations cette année mais pas hier selon moi.

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


23 Déc 2018 12:32
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005 1:00
Messages: 6453
Localisation: Gingsheim
ben tu vois , pas du tout d'accord avec toi pour Caci. il est vraiment très intéressant et a fait un bon match hier soir en dehors de sa faute dans la surface.


23 Déc 2018 12:38
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 1975
Localisation: Strasbourg
Le fait de voir une rencontre au stade où à la TV peut influer la vision d’un match et de l’activité de certains joueurs.

J’ai l’impression par exemple que l’on ne voit pas réellement toute la hargne de Martin à la télé. Peut être en va-t-il de même pour la prestation de Caci qui, depuis les tribunes m’a fait forte impression. D’ailleurs à se demander quel est son vrai poste de prédilection.


23 Déc 2018 13:17
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6853
Localisation: Mulhouse
Je trouve que Caci a fait une prestation aboutie. Il a été débordé sur la première accélération d'Atal, puis il l'a muselé. Atal qui est quand même le meilleur Niçois et le genre d'ailiers qu'on a horreur d'avoir en face soi. Avant le péno, Caci a réussi toutes ses interventions, j'ai même été impressionné en première mi-temps par le nombre de balles qu'il coupe, en étant placé juste au bon endroit. Pour un jeune qui n'est de plus pas latéral gauche ni même gaucher, chapeau.

Après, sa faute qui conduit au pénalty est évidente. Cela l'empêche pour moi d'être dans le top, mais il ne mérite pas pour autant une appréciation négative.

A part cela, je rejoints le top de FM17. Sels et Koné ont vraiment été énormes dans le registre "rien ne passe". Lala n'en finit plus d'être décisif et ses stats commencent à tutoyer celles des très grands de ce championnat.


23 Déc 2018 17:59
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16961
Localisation: Strasbourg
Beau petit match qu'on aurait dû tuer au retour des vestiaires mais un peu comme une habitude, on a offert à notre adversaire du soir de quoi se relancer dans le match.
Heureusement pour nous, Sels a sorti le penalty et fait la parade qu'il fallait en fin de partie.
Depuis les tribunes, l'arbitrage était honteux et à sens unique. Comment l'assistance vidéo a-t-elle fait pour ne pas nous donner de penalty sur le tirage de maillot sur Ajorque en première période ? Si l'action s'était passée en dehors de la surface je suis sûr qu'elle est sifflée. Et sinon comment les niçois font-ils pour finir le match sans carton ?

Pour ce qui est des joueurs.
Sels a fait un match parfait tout en ayant été mis à contribution. A partir de là, la note de 7 des DNA me semble un peu basse.
Caci s'en est plutôt bien sorti face à Atal qui était largement le meilleur Niçois hier. A intercepté pas mal de ballons mais a néanmoins concédé un penalty et s'est fait déborder l'une ou l'autre fois.
Martinez a été assez bon mais sans l'être trop non plus alors qu'en face l'opposition n'était pas franchement folichonne. En fin de match il a découpé un joueur les deux pieds en avant ... j'ai été surpris de ne voir aucune biscotte sortir.
Mitrovic aurait pu être exclu par certains arbitres dès le début de match. Après cela il a été très banal sans réelle étincelle dans les interceptions ou dans les relances.
Koné était l'homme fort de notre défense centrale hier soir. Solide de bout en bout, il faudrait la jouer fine pour le garder en fin de saison car je pense que de beaux noms frapperont à la porte
Lala a fait deux passes décisives mais aurait pu finir avec 3 ou 4 si notre attaque avait été réaliste en seconde mi-temps. Défensivement très peu mis en danger, c'est un match de haute volée qu'il a fait hier soir.
Martin a été un peu moins bon que d'habitude je trouve. Beaucoup de passes latérales, il a moins souvent pris la balle pour monter en transperçant les lignes et ainsi créer des espaces. Bon match néanmoins avec beaucoup d'envie, jusqu'à la dernière minute.
Sissoko a fait un bon match je trouve. Ou plutôt il a fait un match très encourageant. Beaucoup de ballons grattés avec ses grandes jambes, quelques surnombres apportés offensivement, il a néanmoins un peu de mal dans les passes en profondeur lors des contres.
Thomasson a des superbes stats et pourtant je ne suis toujours pas convaincu par ses matchs. Je ne sais pas si j'en attendais trop suite aux matchs de préparation, mais à chaque match j'ai l'impression de ne plus le voir pendant parfois 15/20 minutes.
Ajorque a fait le job. J'ai aimé son match même si je trouve que souvent il se fatigue pour rien. Néanmoins il a été souvent aux duels et en est souvent sorti gagnant. Si Mothiba avait anticipé les déviations, il aurait eu de sacrément belles occases à jouer.
Mothiba a été pour moi le plus mauvais Strasbourgeois hier soir. Pas en réussite devant le but, il a été battu dans pas mal de duels et a parfois même raté des passes plutôt simples.

Je n'ai pas compris pourquoi c'est Ajorque qui est sorti plutôt que Mothiba. En tout cas Zohi a proposé pas mal de solutions et a provoqué comme souvent quand il rentre.
Corgnet a, encore une fois, fait une rentrée insipide.

:) :) :) Sels
:) :) Lala
:) Koné
:( Martinez
:( :( Mitrovic
:( :( :( Mothiba

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


23 Déc 2018 18:03
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com