Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 27 Mai 2019 9:48



Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [18/19] 17ème J: Strasbourg / Caen - 2/2 
Auteur Message
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15771
Localisation: Dorlisheim
SO a écrit:
Racing-SM Caen le dimanche 9 décembre à 15 heures
Image
La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation de la 17e journée de Ligue 1 Conforama.
La rencontre entre le Racing et le Stade Malherbe Caen se déroulera le dimanche 9 décembre à 15 heures au stade de la Meinau dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1 Conforama. Elle sera diffusée sur BeIN SPORTS 1.


Il faudra faire mieux que la saison dernière .


6 Déc 2018 7:36
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6853
Localisation: Mulhouse
Caen est mal en point et nous nous sommes sur une bonne dynamique, mais décimés.
Si nous gagnons ce match, la phase aller est pliée pour moi.


7 Déc 2018 16:55
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15771
Localisation: Dorlisheim
fan_ racing même décimé le racing ne lâchera pas, ils sont dans un tel dynamisme qu'il n'y aura rien d'autre que la victoire .


7 Déc 2018 19:21
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16959
Localisation: Strasbourg
J'ai mis un petit 3-0 des familles. Il ne faut pas nous reposer sur nos lauriers après ces deux bons résultats et il faut engranger un maximum de points le plus rapidement possible.
Une victoire contre Caen nous permettrait de jouer relâché contre Reims et permettrait surtout de les mettre à 12 points ! Si en plus le match Guingamp-Amiens pouvait accoucher d'une souris et finir à 0-0, ce serait formidable.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


7 Déc 2018 19:37
Profil
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff

Inscription: 10 Avr 2004 22:53
Messages: 1472
Localisation: Colmar
Je m'attend à un match fermé. Un 1-0 serait déjà bien.

Les Caennais vont fermer derrière comme l'an passé, et comme Toulouse et Nîmes.

Les pauvres n'ont que 2 victoires pour l'instant et une attaque famélique. Faudrait surtout pas les relancer...
:rcs:

_________________
- C'est pas parce qu'on à rien à dire qu'il faut la fermer
- Et vous vous en pensez quoi ?
- Moi ? Oh rien..


8 Déc 2018 12:14
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15771
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Avant Racing – Caen: un grain de Sels
Le gardien de but belge du Racing Matz Sels a réalisé une performance de haut vol, mercredi, pour permettre à ses troupes de prendre un point face au Paris SG (1-1). Et il espère continuer sur sa lancée dimanche, pour la réception de Caen.
Vendredi matin, les “héros” alsaciens ont été ménagés. Un petit tour sur le terrain, assorti de quelques parties de tennis-ballon… L’heure était à la récupération avant la réception de Caen, à la Meinau, pour ce deuxième match de Ligue 1 de la semaine.

Seule exception : Matz Sels, le gardien de but alsacien (26 ans, 1,88m), a de son côté bossé comme toujours en compagnie de Kawashima et Kamara, ses compères.

Il faut dire que l’international belge est du genre perfectionniste. Alors que tous les observateurs présents ont loué sa prestation XXL face au Paris SG – avec notamment trois parades de grande classe en deuxième période –, Sels faisait un bilan plus mitigé de cette rencontre.

« J’ai fait mon boulot, simplement »


« Bien sûr, si on nous avait dit au début du match qu’on ferait un nul contre le PSG, on aurait signé tout de suite, relate-t-il dans un français presque parfait. On est seulement la deuxième équipe à ne pas perdre contre eux cette année. Mais j’ai quand même des regrets. Quand tu vois ce deuxième but refusé à la 95e minute pour un hors-jeu de dix centimètres, tu te dis que c’est dommage. »

Concernant ses exploits face à Kehrer et les autres, le Flamand garde la même ligne. « Les parades ? J’ai fait mon boulot, tout simplement, lâche-t-il sans fanfaronner. Et j’aurais pu préserver les points de la victoire sur le penalty. »

Perfectionniste, on vous a dit. Mais Matz Sels reconnaît toutefois que “el matador” Edison Cavani a parfaitement joué le coup. « Je pars bien, du bon côté, mais la frappe était vraiment forte. Même si j’avais réussi à la toucher, je ne sais pas si j’aurais réussi à la détourner », souligne-t-il.

Reste que ce but encaissé n’entache en rien la performance du Belge, qui monte en puissance depuis son arrivée en Alsace. Pas forcément très sollicité en début de saison, pas non plus spécialement décisif, celui qui s’est révélé à la Gantoise est devenu de plus en plus indispensable au fil des semaines.

Avec une rencontre qui ressemble à un tournant dans cette saison : celle disputée, lors de la 9e journée, à Angers. Ce soir-là, le gardien strasbourgeois avait certes encaissé deux buts, mais surtout réalisé un wagon d’arrêts, écœurant les attaquants angevins. Sans oublier ce penalty de Mangani, détourné avec une grande maîtrise. « Souvent, un gardien a besoin d’un match où il est décisif pour lancer sa saison », expose-t-il.

En effet, depuis cet acte fondateur, Matz Sels est resté sur des bases élevées. Et si le Racing a accumulé 22 points en 16 journées, il n’y est pas pour rien.

« L’équipe défend bien, derrière, on est en confiance, expose-t-il simplement quand on parle de cette bonne période strasbourgeoise. Lors des deux derniers matches, “Mitro” (Stefan Mitrovic, ndlr) était pourtant absent, mais ça s’est bien passé car tout le monde est concerné. Quand je vois “Dim“ (Dimitri Lienard) , c’est tout simplement incroyable ce qu’il fait côté gauche. Ce n’est pas son poste, mais il réalise des prestations épatantes. »

L’international n’est par contre pas étonné du bon classement actuel du Racing. « Avant le début de saison, je disais déjà qu’on avait une bonne équipe. Après, beaucoup de choses dépendent des blessés, des suspendus, mais on est soudé et on a un bon groupe », avance le portier.

Et comme l’appétit vient en mangeant, Sels espère bien croquer le SM Caen, après avoir mordu les mollets du Paris SG. Mais attention, la mission est plus compliquée qu’elle en a l’air, si l’on en croit le Belge.
« Je dois prouver à chaque match »

« Ce match contre Caen sera peut-être le plus difficile de la semaine, prévient-il. Et surtout, il est plus important que celui face au PSG, car il peut nous permettre de creuser l’écart et de garder nos distances avec la zone rouge. En plus, la configuration risque d’être totalement différente. Contre les Parisiens, on devait jouer en bloc, être solide. Là, il devra certainement faire le jeu. »

Mais, quoi qu’il arrive, Matz Sels sera campé sur sa ligne, prêt à bondir pour aider les siens. « Rien n’est acquis, je dois prouver à chaque match, lâche-t-il. Mais c’est vrai qu’ici, je suis heureux, la vie est belle. »

Et elle le sera encore plus si le Racing prend trois points dimanche…


8 Déc 2018 14:15
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15771
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Caci à gauche ?
En l'absence de Lionel Carole, out pour un mois, Thierry Laurey, l'entraîneur du Racing qui peut compter sur le retour de suspension de son capitaine Stefan Mitrovic, est tenté de titulariser Anthony Caci sur le côté gauche de sa défense. Par ailleurs, Kevin Zohi a déclaré forfait pour le match disputé face à Caen en raison d'une douleur à la cheville.
Un retour mais deux absences : Si le match face au PSG a inspiré quelques sourires dans les rangs strasbourgeois avec le match de bonne facture réalisé face au futur champion de France et le point récolté au passage, il a laissé quelques traces dans les organismes. Thierry Laurey avait logiquement décidé de faire tourner par rapport à son équipe victorieuse de Rennes, trois jours plus tôt. Mais les précautions n'ont pas suffi pour préserver tous ses joueurs. Ainsi, Lionel Carole, son latéral gauche, a été victime d'un nouveau pépin à la cuisse et sera absent "un gros mois", selon les dires du coach strasbourgeois. Par ailleurs, Kevin Zohi ne sera pas non plus de la partie. Il a ressenti une douleur à la cheville gauche dans le sillage du match face à Paris et n'apparaît pas dans le groupe de 19 éléments retenus.

Pour constituer son équipe, le staff technique peut néanmoins s'appuyer sur le retour de Stefan Mitrovic, suspension de deux matches purgée. Le capitaine serbe devrait retrouver sa place dans l'axe de la défense, entre Lamine Koné et Pablo Martinez. A gauche, si Dimitri Lienard a dépanné ces dernières semaines, la tendance est à une titularisation d'Anthony Caci. Comme ces derniers temps, l'organisation autour d'une pointe, Lebo Mothiba en l'occurrence, était privilégiée. Le Sud-Africain bénéficierait du soutien d'un milieu à quatre, composé de Lienard, Martin, Sissoko et Thomasson.

Le groupe strasbourgeois : Sels, Kawashima - Lala, Koné, Mitrovic, Martinez, Caci, Aaneba, Tchamba - Thomasson, Sissoko, Martin, Lienard, Corgnet, Fofana, Zemzemi - Mothiba, Ajorque, Da Costa,


8 Déc 2018 18:58
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11607
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
je vois un match en sens unique
3_0 pour le racing :idea:


8 Déc 2018 19:46
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15771
Localisation: Dorlisheim
Citation:
je vois un match en sens unique


Alors il y aura plus que 3-0 , moi j'ai un 3-1


8 Déc 2018 20:16
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 15771
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Un clou à enfoncer
Après avoir décroché un point inespéré (mais mérité) face au Paris SG mercredi, le Racing va essayer de rester sur sa bonne dynamique pour s’imposer face à Caen, cet après-midi, à la Meinau.
Finis les flonflons et les superstars, retour à l’ordinaire. Tel pourrait être le slogan de cette rencontre de la 17e journée de Ligue 1, entre le Racing et Caen.

Après avoir affronté l’ogre parisien, les Strasbourgeois retrouvent en effet cet après-midi une équipe de “leur” championnat. Comprendre : une formation normande qui bataille tous les ans pour se maintenir dans l’élite.

À l’heure actuelle, au petit jeu du “qui-évitera-la-relégation-en-fin-de-saison”, les hommes de Thierry Laurey ont pris un peu d’avance par rapport à leurs adversaires du jour. Les troupes de Fabien Mercadal, 17es en ce moment, peinent à trouver leur équilibre en cette saison 2018/2019.

Avec deux victoires au compteur seulement – face à Amiens à domicile et à Dijon – les Caennais flirtent avec la zone rouge. Et ils courent derrière un succès depuis fin septembre… Bref, voilà a priori un client que le Racing devrait manger tout cru.

Mais a priori seulement. Car Thierry Laurey, l’entraîneur alsacien, se « méfie » grandement de cette équipe en difficulté.

« Leur organisation fait qu’ils ne prennent pas beaucoup de buts, prévient le coach alsacien. Il y a de très bons joueurs dans cette équipe, comme Beauvue, Farj… Même si pour l’instant la mayonnaise a du mal à prendre et que Caen n’a pas encore trouvé sa vitesse de croisière, cette équipe a tout pour faire un bon championnat ».

L’autre raison qui pousse Laurey à ne pas prendre cette équipe caennaise à la légère est qu’elle ne réussit guère aux Strasbourgeois. La saison passée, les Alsaciens avaient décroché « un point miraculeux » (dixit Laurey) à domicile (0-0) face à cette même écurie, avant de s’incliner en fin de saison à Caen (2-0).

Et on pourrait ajouter que les Caennais arrivent en Alsace avec le couteau sous la gorge et l’envie « de se racheter après leur défaite à domicile », comme le souligne aussi Thierry Laurey. Or, les bêtes blessées sont souvent les plus dangereuses, pour citer un dicton populaire.

« Nous n’avons pas de marge »

Ceci une fois posé, le Racing a tout de même des arguments à faire valoir. Le premier atout alsacien se nomme “confiance”. Même si les Bleus restent sur une série de trois matches sans succès à la Meinau (*), ils ont décroché une belle victoire à Rennes (1-4), suivie d’un nul méritoire face au PSG (1-1).

Et si l’équipe alsacienne n’est jamais à l’abri d’un accident de parcours, elle peut tout de même espérer engranger un sixième succès en Ligue 1.

« À nous de bien lire ce qu’il se passe sur le terrain pour voir ce qu’il est possible de faire face à cette équipe, tempère Thierry Laurey, prudent comme un Sioux. On met en place une stratégie, mais parfois l’adversaire est plus malin ou plus fort. Et je rappelle que nous n’avons pas de marge par rapport aux autres équipes de notre championnat. »

Pas de marge non. Mais une envie de bien faire et un fond de jeu qui autorisent les Strasbourgeois à y croire. Surtout dans une Meinau à nouveau pleine qui va pousser pour aider ses protégés à enfoncer le clou, après une soirée de mercredi pleine de promesses…

(*) Le Racing a concédé le nul contre Toulouse (1-1), puis perdu contre Nîmes (0-1), avant d’arracher le nul face au PSG.


9 Déc 2018 7:07
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 49 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com