Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 10 Aoû 2020 1:10



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 72 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 [18/19] 9ème J : Angers / Strasbourg - 2/2 
Auteur Message
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 2:44
Messages: 6404
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Bordel mais combien de buts on va prendre dans les arrêts de jeu. C'est pas possible de se laisser bouffer comme ça, oui c'est évident qu'on va avoir une équipe remontée comme un coucou au retour des vestiaires mais il est aussi évident qu'on se doit de la contrer et de lui pourrir son moral en contre, et ça on ne sait pas encore le faire. Peut être c'eut été un hold up mais comme contre Sainté, Marseille et Nantes, des points perdus bien trop bêtement.

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


6 Oct 2018 23:27
Profil ICQ
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18535
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Deux points envolés
Pour la deuxième fois de suite après Marseille, le Racing a perdu des points dans les arrêts de jeu hier à Angers, en étant rejoint (2-2) à la 90e +3 alors qu’il menait de deux buts à mi-parcours…
Le Racing avait éprouvé toutes les peines du monde à l’extérieur la saison dernière, particulièrement durant le cycle retour où il n’avait glané que deux points en neuf déplacements. Depuis le coup d’envoi 2018-2019, les hommes de Thierry Laurey sont lancés sur de tout autres bases hors de… leurs bases, alors qu’ils ont rendu visite à deux des quatre cadors supposés de la Ligue 1, Lyon et Marseille, où ils ont précisément concédé leurs seuls revers en voyage (2-0 au Parc OL et 3-2 dans le temps additionnel au Vélodrome).

Matz Sels a retardé l’échéance

Hier au stade Raymond-Kopa, Stefan Mitrovic et ses partenaires ont longtemps cru que leur 5e expédition allait leur permettre de faire un bond sensible en avant. Parce qu’ils ont, dans un premier temps, su provoquer la réussite, à l’image de ce penalty de Thomas Mangani arrêté par un Matz Sels de haut vol (11e ).

Sans cet exploit du gardien international belge, le SCO serait une première fois revenu à hauteur des Strasbourgeois et il n’est évidemment pas dit que la rencontre aurait pris la même tournure.

Car depuis la 2e minute et une effraction des perceurs de coffre-fort Da Costa et Mothiba, le Racing mène au score. Le premier a servi le deuxième qui s’est joué de Butelle d’une parfaite pichenette. Un Mothiba qui va signer son premier doublé sous ses nouvelles couleurs juste avant la pause. Le service sur un plateau est assuré par Carole et le Sud-Africain se charge de faire payer la note aux Angevins d’une volée à bout portant (40e ).

Mais pour faire un match plein, le réalisme offensif ne suffit pas. L’imperméabilité défensive est indispensable. Souvent, le gardien en est le premier garant. Depuis son arrivée, Matz Sels n’avait jamais réalisé un match référence, jamais été fautif non plus.

Mais on attendait encore du Belge qu’il justifie son transfert à près de 4 millions. C’est fait depuis ce samedi. Impérial sur le penalty de Mangani, bondissant sur une tête à bout portant de Capelle (16e ), un tir contré de Tait (46e ), une volée sans angle de Kanga (50e ) et un centre de tir de N’Doye (66e ), il a longtemps tenu la baraque et repoussé l’échéance.

Pour tenir ladite baraque, un gardien a aussi besoin de baraka. En déviant sur son poteau droit, avec un soupçon de chance, un centre de Reine-Adelaïde (21e ), le n°1 strasbourgeois a prouvé qu’il n’en manquait pas. « Matz nous a maintenus à flot », lui rend hommage son entraîneur Thierry Laurey.

Malheureusement pour lui et ses partenaires, il ne pourra rien sur le tir soudain de Capelle, enroulé du gauche à l’entrée des 16 m, qui ramène les Angevins dans le sillage des Bleus (58e ). Juste avant, Carole a manqué le ballon du 3-0. Il a surtout manqué d’un chouia de veine en expédiant sur le poteau droit un centre de Mothiba dont Da Costa avait raté la reprise (52e ).
« On s’y voyait déjà »

Les vagues angevines ne cessent alors de s’intensifier. Mais même acculés, les hommes de Laurey semblent tenir leur 2e succès à l’extérieur, après Bordeaux en ouverture. Pourtant, sur un ultime centre de l’entrant Tait, le défenseur central Romain Thomas décroise une tête à rebond dans le coin gauche que Sels ne fait que dévier dans ses filets (90e +3).

Pour le Racing, l’épilogue est douloureux. « Mais je ne l’ai pas mauvaise, relativise le coach du Racing. Même si on a mené deux à zéro, on savait très bien que le match n’était pas terminé. On ne peut pas dire que l’égalisation d’Angers soit illogique. Si j’avais voulu parodier notre cher Charles Aznavour, j’aurais dit : “On s’y voyait déjà.” Malheureusement, c’est arrivé. C’est rageant quand ça survient à la 93e. Mais ça aurait pu arriver à un autre moment, comme sur le penalty. C’est un bon point malgré tout. »

À Marseille douze jours plus tôt, ses troupes en avaient laissé échapper un dans le temps additionnel. Cette fois, elles en égarent tout de même deux à Angers. Il leur reste à espérer que ces points qu’elles n’ont pas su engranger ne leur manqueront pas trop en fin de saison.


7 Oct 2018 6:12
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18535
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
STÉPHANE MOULIN, entraîneur d’Angers
➤ STÉPHANE MOULIN, entraîneur d’Angers
– « Rentrer à 2-0 à la mi-temps, c’était une injustice. Les Strasbourgeois n’avaient rien volé, car ils avaient été extrêmement réalistes et avaient marqué deux beaux buts. Mais c’était injuste quand même. Malgré ce score, j’étais convaincu qu’on pouvait renverser la situation. Les joueurs l’ont fait. Ç’a été long, mais on l’a fait parce qu’on a persévéré. On est allé chercher un point amplement mérité, plus important sur un plan mental que sur un plan comptable. Je suis fier de ce qu’ont fait les joueurs, de ce qu’ils ont montré dans le jeu. On a tiré 24 fois au but, ce n’est pas rien, alors que le scénario nous avait été contraire jusqu’à la 93e’. On a cru en notre étoile jusqu’à la fin. J’ai vu un beau match ce soir. Strasbourg a cette capacité à contrer et à faire mal. Les Strasbourgeois sont extrêmement dangereux. On est allés au bout, mais eux aussi qui n’ont pratiquement fait que résister en 2e mi-temps. Je suis vraiment satisfait du comportement général de l’équipe, de l’énergie et de l’intensité qu’elle y a mis. Ce match ne vaut qu’un point, mais il comptera sur notre capacité à ne rien lâcher. On a fait revivre la ‘’dalle’’ angevine. Strasbourg a montré de la qualité, mais on en a montré pas mal aussi.»

➤ IBRAHIMA SISSOKO, milieu de terrain du Racing. –
« Prendre un but à la 90e’ , c’est dur. Mais en deuxième mi-temps, ils ont poussé, c’était très dur pour nous. On les a laissé faire et c’était compliqué. Il y a eu des hauts et des bas dans ce match. La première mi-temps a été très bien, mais ensuite, on a trop reculé. »

➤ LEBO MOTHIBA, attaquant du Racing, auteur d’un doublé. – « En première mi-temps, tout s’est bien passé. Avec Nuno, on a beaucoup parlé, on était bien organisé, on a fait les efforts défensifs. Mais ensuite, en deuxième mi-temps, c’était plus dur. On a lâché à la fin, je pense qu’il y eu un peu de fatigue. »

➤ ROMAIN THOMAS, auteur de l’égalisation angevine
– « On a fait preuve de courage, d’abnégation. Il fallait éviter à tout prix de prendre le troisième but. On a réussi à réduire le score à une demi-heure de la fin. Ensuite, on a poussé, poussé et le gardien a fait Jésus en face ( sic ). Mais on a fini par égaliser. Ce point a un goût de victoire. A la mi-temps, il y avait peut-être que nous qui pensions pouvoir revenir. Je ne suis pas sûr que beaucoup de monde y croyait dans le stade. Mais nous l’avons fait. »


7 Oct 2018 6:21
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18535
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
L’entente offensive entre Lebo Mothiba et Nuno Da Costa Saga Africa inachevée
Titularisés ensemble pour la deuxième fois de la saison, le Sud-Africain Lebo Mothiba, double buteur, et le Cap-Verdien Nuno Da Costa, passeur sur l’ouverture du score, avaient placé le Racing sur la voie d’un succès qu’il a laissé échapper.
Ils avaient déjà été associés une fois dans le onze de départ. C’était contre Amiens à la Meinau (3-1). Ce jour-là, ni Nuno Da Costa, ni Lebo Mothiba, arrivé moins d’un mois auparavant en provenance de Lille contre 4 millions d’euros, n’avait marqué ou délivré une passe décisive.

Mais depuis, leur tandem avait frappé deux fois. La première à Marseille il y a douze jours quand Mothiba, titulaire, avait “offert” à la 89e le but du deux partout à son comparse entré en jeu un peu plus tôt. Deux minutes plus tard, Valère Germain avait toutefois réduit à néant les espoirs alsaciens.

La deuxième est intervenue trois jours plus tard contre Dijon lorsque Da Costa, auteur de l’ouverture du score, avait rendu la pareille au Bafana Bafana , en le décalant parfaitement pour le 2-0, synonyme de break.

Hier au stade Raymond-Kopa, Thierry Laurey a donc choisi d’écrire le deuxième opus de cette Saga Africa. Et les deux solistes n’ont pas mis longtemps à prouver qu’ils étaient à l’unisson, sur le même tempo élevé. Les quelques automatismes qu’ils ont acquis lors de leur époque commune à Valenciennes se sentent dans leurs déplacements. Les deux garçons s’entendent bien sur le terrain, en dehors aussi, et leur complicité footballistique s’en ressent.
Huit buts, trois passes à eux deux

Dès la 2e minute, Da Costa croise une passe impeccable dans la course de l’ancien Lillois. Pour éviter de buter sur Butelle, Mothiba trouve le but d’un exquis ballon piqué. Sa 3e réalisation, déjà, sous le maillot bleu, la 4e cette saison en comptant celle inscrite avec le LOSC.

Le Sud-Africain aurait dû bénéficier à la 33e d’un penalty pour une faute de Romain Thomas dans la surface. Le contact était plus net que celui de Jérémy Grimm sur le Marseillais Florian Thauvin l’autre jour au Vélodrome. Mais l’arbitre Johan Hamel va prendre la décision de ne pas le siffler…

Pourtant, les Bleus vont croire avoir fait le plus dur juste avant la pause. Car le vif Lebo est au bon endroit, au bon moment, comme sur ce centre de Lionel Carole, pour tromper Butelle d’une demi-volée du droit.

Le Sud-Africain passe son compère cap-verdien au classement des buteurs (5 buts). En six rencontres en Bleu, il a déjà frappé quatre fois et délivré une passe décisive. Son alter ego en totalise respectivement 4 et 2.

Le concerto des duettistes va cependant baisser d’un ton après le repos. Au sein d’un Racing qui subit et recule dangereusement, les deux flèches alsaciennes doivent se contenter de miettes. Il en suffit parfois d’une à un attaquant pour se goinfrer. Ce ne sera pas le cas. Au contraire, la furia angevine répondra à la Saga Africa du Racing qui, du coup, ressemble un peu à une symphonie inachevée.


7 Oct 2018 6:23
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18535
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Un Sels taille patron
Porté par un Matz Sels en réussite et un attaquant, Lebo Mothiba, d’une efficacité redoutable, le Racing a longtemps cru tenir la victoire, avant de se faire rejoindre dans les arrêts de jeu.
Matz Sels, le gardien belge du Racing, a réalisé une prestation XXL, malgré deux buts encaissés en seconde période. Sans lui, les Bleus seraient assurément rentrés sans rien.

❏ S ELS (7). Sa sortie audacieuse du pied (à la 9e ) a lancé son match. Le Belge a ensuite revêtu son habit de lumière en sortant un penalty de Mangani, à la 11e. Et le festival a continué sur cette tête de Capelle (16e ), que tout le stade voyait au fond. A de la réussite sur ce centre tir de Reine-Adelaïde (20e ), mais s’est ensuite montré ferme dans ses sorties aériennes, sur centre comme sur corner, tout comme sur sa ligne. Notamment en début de deuxième mi-temps. Ne peut rien sur la frappe de Capelle et est masqué sur la tête de Thomas.

❏ LALA (4). Sa faute sur Reine-Adelaïde, à la 10e , qui entraîne le penalty, aurait pu coûter cher au Racing. Et le latéral a souffert hier face à la vitesse de l’ancien Gunner , comme tout le côté droit de la défense strasbourgeoise. Pas son meilleur match de la saison, même si, à sa décharge, il avait un gros client en face.

❏ CACI (4). En difficulté face au remuant Reine-Adelaïde, tout comme Lala, le jeune défenseur s’est d’abord évertué à ne pas faire de faute. Mais la tâche n’était pas simple et il a parfois concédé des coups francs dangereux. Sa mission n’a pas non plus été simple ensuite, le jeune ailier le prenant de vitesse sur le premier but angevin signé Capelle et se faisant battre de la tête par Thomas sur le deuxième.

❏ MITROVIC (6). Le Serbe s’est montré bien plus costaud et rassurant que lors de ses dernières sorties. Dans les moments chauds, il a tenu la baraque en première mi-temps, mais il a tout de même vu jaune pour une faute sur Ndoye lors d’une deuxième période plus compliquée. A failli ouvrir son compteur but, de la tête sur un corner de Thomasson, à l’entrée du dernier quart d’heure.

❏ MARTINEZ (5). Son style engagé lui a valu un jaune juste avant la mi-temps et a offert un coup franc plein axe aux Angevins, qui n’a pas eu de conséquence. Touché à la cheville, il a eu du mal à terminer la première mi-temps. Est revenu sur le pré avec envie, mais il a quand même dû sortir sur blessure. Remplacé par KONÉ (71e ).

❏ CAROLE (7). Écarte le danger à la 20e , devant Kanga. Une action à l’image d’un match défensif convaincant. À ce bilan s’ajoute ce centre parfait, pour Mothiba, sur le but du break et cette frappe sur le poteau (51e ). A parfois perdu trop rapidement le ballon sur contre, en deuxième période, mais a fait parler sa qualité de centre.

❏ SISSOKO (6). Parfaitement entré dans sa rencontre (il est à l’origine du premier but), le grand récupérateur s’est évertué à protéger une défense aux abois après l’ouverture du score. Et il l’a plutôt bien fait, ne ménageant pas ses courses pour faire le lien entre sa défense et le milieu de terrain, même s’il a parfois commis quelques fautes évitables.

❏ MARTIN (6). Pas forcément beaucoup en vue en première période offensivement, le milieu a l’art de sortir de sa boîte au bon moment. Comme sur cette frappe enveloppée (34e ), écartée par Butelle du bout des doigts. Défensivement, il a gratté un nombre incalculable de ballons, comme celui à l’origine du deuxième but alsacien. Dommage qu’il perde ses nerfs, à l’heure de jeu, écopant d’un jaune inutile.

❏ THOMASSON (5). Positionné en soutien du duo d’attaquants, l’ancien Nantais a une belle palette technique, qu’il a fait parler par intermittence offensivement. À l’instar du reste du milieu de terrain alsacien, il a surtout défendu et s’est évertué à garder le ballon. Remplacé par LIENARD (90e +1).

❏ DA COSTA (7). Hier, le Cap-Verdien a donné un amour de passe au Sud-Africain sur son premier ballon négocié. Comme son compère de l’attaque, il n’a ensuite pas ménagé ses efforts pour tenter de conserver le ballon dos au but. Même s’il n’a pas marqué, il s’est avéré précieux. Remplacé par GRIMM (82e ), impliqué sur le but égalisateur.

❏ MOTHIBA (8). Titulaire devant à la place de Zohi, le Sud-Africain n’a mis que deux minutes à se mettre dans le match, en transformant le caviar de Da Costa en but, inscrivant sa 3e réalisation sous les couleurs du Racing, avant d’inscrire un doublé à la 40e.


7 Oct 2018 6:26
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 18535
Localisation: Dorlisheim
Heureusement Sels étaient dans un grand jour sinon le racing serait rentrée avec zéro points .


7 Oct 2018 6:35
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 13357
Localisation: Madrid
C'est un bon point pris. Angers dominait, le fait qu'ils marquent à la 90e est rageant mais on était sur le reculoir depuis un moment. On ne peut pas franchement en vouloir aux joueurs contrairement au match face à l'OM par exrmple.


7 Oct 2018 8:51
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10890
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
oui et c'est bien ça le plus inquiétant au final, c'est d'avoir concédé autant d'occasions hier soir contre Angers.

Autant les matchs précédents on en concédait peu, ce qui était gage de solidité, autant là on en a subi un nombre phénoménal et on peut dire un grand merci à Sels.
Et encore une fois, on craque en fin de match, c'est tout le problème du 3/5/2 : physiquement c'est hyper difficile à tenir sur 90 minutes et ça se voit : les joueurs sont cramés les 10 dernières minutes...

le top :
1. Mothiba : superbe match
2. Sels : décisif à de multiples reprises
3. Mitrovic : le seul patron derrière hier

le flop :
1. Caci : moyen dans ses interventions, il a souvent pris le bouillon en première mi temps
2. Martinez : moins efficace dans tout ce qu'il a fait mais il a sans doute joué sur une jambe avec sa blessure....
3. Thomasson : trop de déchets encore....

les autres :
Lala : trop moyen défensivement
Carole : bon match
Sissoko : bon match
Martin : un peu moins bon que les dernières sorties
Da costa : très bon match, mais a fini le dernier quart d'heure cramé (il ne pouvait pas faire rentrer zohi ?)

je suis très inquiet du niveau physique de notre équipe....


7 Oct 2018 8:59
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2004 1:21
Messages: 14904
Oui, la frustration ne doit pas venir parce qu'on a pris ce second but ... Il faut voir la satisfaction, l'efficacité de Mothiba, Seltz enfin décisif ...
Mais ne pas se voiler la face, on a été largement dominé, et on s'en sort très bien ...


7 Oct 2018 9:04
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 2:44
Messages: 6404
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Mais si il doit y avoir un peu de frustration, on doit savoir garder un résultat quelqu'il soit et on ne sait pas le faire, résultat au moins 5 points qui ont disparu, plus d'1/4!!

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


7 Oct 2018 9:10
Profil ICQ
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 72 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com