Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 22 Oct 2018 3:05



Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 [18/19] 8ème J : Strasbourg / Dijon - 3/0 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 12640
Localisation: Madrid
Excellent match. Content pour Martin :wink:


29 Sep 2018 22:22
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14673
Localisation: Dorlisheim
Sans blessure il y a des joueurs qui auront du mal à trouver une place dans cette équipe.


29 Sep 2018 22:25
Profil
Espoir@Pro
Espoir@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 227
Bravo à nos bleus.
Le match " référence de ce début de saison.
Si cette année, l equipe est épargné par les blessures et suspensions à répétition, on peut dire que l ossature du groupe est du niveau 10 ème à 12 ème place . Effectivement Kaniber je pense aussi que nos rescapés de National et ligue 2 entre autres n auront pas grand chose à se mettre sous la dent cette saison. Le niveau du groupe à prit un peu de niveau et c est tant mieux.
Encore et encore bravo aux supporters de la Meinau, une superbe ambiance.
Ce soir, je ne mettrais pas de Flop je pense honnêtement que personne le mérite.
Mon Top :
:D :D :D : Da Costa
:D :D : Martin
:D : Martinez


29 Sep 2018 22:35
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 16 Juin 2005 8:46
Messages: 1834
Localisation: Strasbourg
Allez, d’abord le négatif ce soir :
En fait il y en a peu. Je pointerais néanmoins :
- le fait qu’on a du mal à tuer un match qu’on maîtrise
- la crainte de se prendre un but casquette sur des sautes de concentration.
- je ne sais toujours pas situer le racing dans cette L1. S’est-il excessivement bonifié où certaines équipes sont-elles réellement à la ramasse (Amiens et Dijon m’ont paru réellement faibles). Dans le doute on dira un peu des deux...

Sinon sur le match et l’équipe ce soir, on a maîtrisé comme contre Amiens mais on était un soupçon moins mordant, la fatigue liée à l’accumulation des rencontres certainement.

- Excellent coaching de Laurey. On dirait qu’il m’entend dans son oreillette :lol:

- Sels (6) à très bien fait ce qu’il avait à faire, et que c’est précieux d’avoir un gardien sachant jouer au (aux 2) pieds.

- Caci (6) bon match, bonne présence et anticipation du jeu. Ce garçon, qui découvre la L1, ne jouera peut être plus jamais ailleurs qu’en défense s’il continue à progresser de la sorte.
- Carole (6) rien à reprocher à ce joueur, il sait tout faire aussi bien défensivement qu’offensivement. C’est pas Lala sur les phases offensives, mais il rassure.
- Martínez (6), il a été très bon ce soir. Pas de fautes, de bonnes interceptions... le meilleur défenseur central ce soir.
- Mitrovic (5), y a un truc qui cloche, je ne le sens pas serein et pourtant on voit bien que c’est un excellent défenseur, mais...
- Lala (7), du feu dans les jambes en ce moment. Il veut briller pour partir ou prolonger ? Indispensable en ce moment.

- Sissoko (6), il devient réellement impressionnant et indispensable. C’est un diamant brut et il a tout pour faire une grande carrière.
- Martin (7, pour son but mérité pour l’ensemble de son œuvre), très bon ce soir, dans la droite ligne de son début de saison. Autant il m’a déçu l’an passé, autant je le trouve excellent en ce moment. Pourvu qu’il tienne physiquement parce que son style de jeu est très exigeant.
- Thomasson (6, avec encouragements), ce soir il a fait son premier bon match avec le racing. S’est battu, a (enfin) apporté son écot défensif tout en orientant le jeu et a (enfin) joué vers l’avant.

- Zohi (6), sacré bon match pour un minot qui, comme Caci, découvre le haut niveau. Ajorque et surtout Saadi on du mouron à se faire. Il lui reste néanmoins encore beaucoup à apprendre (appels de balle, finition et fluidité (intelligence) dans son jeu de passe). Mais il a un potentiel intéressant.
- DaCosta (8) pour sa passe décisive et son but, alors que ce n’était pourtant pas son meilleur match ce soir. On le sentait au bout du rouleau. Paradoxalement beaucoup de déchet mais quelques fulgurances qui ont suffi à faire basculer le match. De telles stats depuis le début de saison ne doivent rien au hasard...


Bonne semaine finalement, malgré la frustration marseillaise.


29 Sep 2018 22:45
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14673
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Bleus d’enfer
Le Racing s’est forgé, hier, une convaincante victoire face à Dijon, la troisième de sa saison, qui le propulse dans la première moitié du classement. Avec cinq points d’avance sur la zone rouge, il peut envisager la suite avec gourmandise.
Alors qu’ils avaient entretenu mercredi les mauvaises habitudes au Vélodrome, où ils n’ont pas gagné depuis plus de vingt ans, les Bleus étaient priés d’en entretenir une bonne hier. Ils y ont réussi en faisant preuve de solidité, d’une forme d’intelligence et, dans la dernière ligne droite, d’une maîtrise qui laisse espérer des lendemains riants.

Une semaine après avoir dominé Amiens, dans une Meinau qui se plaît si merveilleusement à ne pas bouder son plaisir, le Racing a vaincu Dijon, prolongeant une série d’invincibilité face à cette équipe qui remonte désormais à douze ans et huit matches officiels.

« Pour l’instant, ça roule »


Sur la ligne de départ, l’affaire n’avait rien d’une évidence. Le Racing était d’abord confronté à une sorte de miroir contrariant, Dijon s’appuyant sur une défense à trois centraux.

La bande à Dall’Oglio avait perdu lors de trois de ses quatre dernières sorties ? Elle n’a rien eu de résigné dans les premiers échanges et Tavares, lancé par Amalfitano, s’est offert la première action dangereuse même si son tir est passé à côté (7e ). Da Costa a ensuite repris d’une impeccable tête décroisée un centre de Thomasson (13e ). En inscrivant son quatrième but cette saison, le Cap-Verdien a concrétisé une évidente envie de bien faire en même temps qu’une certaine habileté à renverser une tendance initiale incertaine.

« Je suis satisfait de notre entame, a apprécié Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing. Ouvrir le score rapidement, c’est important. Il fallait bien gérer notamment sur les coups de pied arrêtés car on affrontait une équipe plus athlétique que nous. Mais on n’a pas pris de but et ce n’est pas anecdotique. »

Mitrovic et ses copains n’ont pas lâché leur étreinte, pendant un bon quart d’heure. Les armoires bourguignonnes ont multiplié les fautes pour entraver notamment les initiatives d’un virevoltant Zohi (lire par ailleurs).

Et les Strasbourgeois ont bien cru faire le break sur une action bien sentie, les bonnes passes répondant aux bons appels, jusqu’à un centre de Thomasson au deuxième poteau où Coulibaly a mis à terre Da Costa d’une intervention digne des tatamis. Penalty, carton rouge… et puis non. La VAR est passée par là. M. Wattelier est revenu au hors-jeu initial de Thomasson. Comme miraculés, les Dijonnais se sont mis à dominer. Sliti, sur un coup franc à droite du but de Sels (33e ), et Tavares, d’une demi-volée au-dessus (35e ), ont signifié que l’affaire n’était pas dans le sac.

Au retour des vestiaires, la partie d’échecs a repris. Dijon a penché de plus en plus vers l’avant et cela lui a presque souri quand Abeid a trouvé le poteau sur un coup franc que lui a glissé Sliti (55e ).
Vivement la suite

Mais le Racing a ensuite exprimé ses progrès manifestes, sa capacité à développer des mouvements soignés et à maîtriser son sujet. Si Dijon était en mode offensif, c’est Runarsson qui a été mis sur des chardons ardents et les Strasbourgeois ont vraiment mis leur grosse “papatte” sur la partie.

Il convenait de joindre l’utile à l’agréable en tuant le suspense. À l’affût de la moindre possibilité de contre, le Racing a fini par tordre son visiteur. Une interception de Sissoko a permis de lancer Da Costa, auteur du centre nickel pour servir Mothiba dans un fauteuil (81e ). Et Martin a transformé la belle soirée en triomphe au terme d’un rush dans la surface conclu d’un plat du pied qui a mystifié tous les Dijonnais à proximité (90e +2).

« Je suis content qu’on ait su verrouiller, même si le troisième but est peut-être de trop, a conclu l’entraîneur des vainqueurs. Tout le monde s’accroche et se bat. Pour l’instant, ça roule. Mais il faut que tout le monde tire dans le même sens. »

Plus forte un peu partout, l’équipe strasbourgeoise se plante là, plutôt haut, en avance sur ses temps de passage d’il y a un an. Il n’est pas question de le regarder plus beau qu’il n’est. Mais avec un peu de monde à l’infirmerie, avec un banc si souvent utile, avec quelques recrues qui devraient monter en régime, ce Racing semble tailler pour ne pas trembler.

Ce matin, il a cinq points d’avance sur Monaco, 18e. Et il n’est pas dit qu’avec un voyage à Angers, dans une semaine, ce crédit diminue. Vivement la suite.


30 Sep 2018 6:35
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14673
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
« Un match référence »
❏ JONAS MARTIN, milieu du Racing
: « Dans ce championnat, il n’y aura pas de match facile. Nous avons bien entamé la rencontre et été récompensés par un but. Ensuite, nous avons fait le dos rond pendant quelque temps et avons réussi à mettre ce 2e but qui nous a libérés. Nous n’avons pas pris de but à domicile. C’est bien parce que ça faisait très longtemps que ça ne nous était pas arrivé. Et on a la chance d’en mettre trois pour la 2e fois d’affilée. Ça prouve notre qualité offensive. Si, en plus, on est plus solides défensivement, c’est parfait. Avant la trêve, ce serait de bon augure de rapporter un point d’Angers, une équipe semblable à Dijon. Notre marge sur la zone rouge est anecdotique, mais elle montre que nous avons fait un bon début de saison. »

❏ IBRAHIMA SISSOKO, milieu défensif du Racing
: « C’était une très belle soirée. Nous avions à cœur d’enchaîner une deuxième victoire à la maison (après Amiens) où on n’avait pas très bien commencé. On a pris les trois points sans prendre de buts. Ça fait longtemps qu’on n’avait pas fini un match sans en encaisser. Dijon n’avait pas encore perdu à l’extérieur. C’était un sacré challenge pour nous. Nous avons réussi à le relever. Il faut maintenant se focaliser sur le déplacement qui nous attend à Angers samedi. Notre septième place ? C’est toujours bon à prendre. Il est surtout important de prendre les points le plus rapidement possible pour ne pas revivre la fin de saison dernière. Il n’y a pas d’euphorie. Nous venons de battre Amiens et Dijon, deux concurrents directs, chez nous. C’est très bon signe. Si nous voulons nous maintenir le plus rapidement possible, il faut que la Meinau devienne une forteresse. Ce serait merveilleux de ne plus perdre ici ».

❏ LIONEL CAROLE, latéral gauche du Racing :
« Ce succès montre que nous sommes dans le vrai et que nous faisons du bon travail. Marquer trois buts, c’est la petite cerise sur le gâteau. Après le match de Marseille, nous avons montré notre rage de vaincre. Et ça a fait un bon match contre une bonne équipe qui était devant nous au classement. La saison vient de commencer. Il ne sert à rien de calculer. L’important, c’est le contenu et c’était aujourd’hui (hier) très intéressant. Nous y avons vraiment mis la manière. Nous n’avons pas encaissé de buts, n’avons laissé que très peu d’occasions à l’adversaire et sommes parvenus à concrétiser les nôtres. C’est un match référence pour nous ».

❏ ANTHONY CACI, défenseur central du Racing
: « C’est une super victoire. Après Marseille où perdre 3-0 aurait été presque logique et où notre défaite 3-2 avait été une déception après toute la bonne volonté que nous avions mise, nous nous devions de nous relever à la maison. C’est ce que nous avons fait. En Ligue 1, ce n’est jamais facile. Nous avons respecté les consignes du coach. Il nous avait dit de rester bien en place, de ne pas commettre d’erreurs bêtes, comme nous l’avions souvent fait à la maison ou à l’extérieur. Onze points en huit matches, c’est un bon début de saison. On remonte au classement. Aujourd’hui (hier) , nous avons tous fait un très bon match ».


30 Sep 2018 6:38
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14673
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Da Costa force 4
Nuno Da Costa, buteur et passeur décisif, a été l’homme clé hier soir, dans une rencontre où la défense strasbourgeoise a, elle aussi, été inspirée.
S ELS (5). – Pas vraiment mis à contribution en première période, le gardien s’est appliqué au pied (son point fort) pour tenter d’offrir des ouvertures à ses attaquants. Il est heureux de voir Tavarès vendanger deux occasions (33e et 35e ), tout comme il est chanceux sur cette frappe d’Abeid, qui touche le poteau (55e ).

❏ LALA (6). – Depuis trois matches, il est impliqué dans tous les buts strasbourgeois. Le latéral transformé en ailier n’a pas dérogé à la règle hier, son “une-deux” avec Thomasson étant à l’origine du but de Da Costa. Défensivement, Lala n’a pas non plus ménagé sa peine, n’hésitant pas à faire des courses de 80 mètres pour aider les trois centraux.

Les grands compas de Sissoko

❏ CACI (6). – Le joueur formé au Racing a continué sur sa lancée. Hargneux dans les duels et inspiré sur ses ouvertures, le natif de Forbach a tenu son rôle au sein d’une défense à trois où il a désormais pris ses marques. Il a souvent jailli à bon escient de sa ligne pour couper court aux avancées dijonnaises en deuxième période.

❏ MITROVIC (5). – Parfois en difficulté à Marseille, le Serbe, adepte du jeu court, a pris moins de risques qu’à l’accoutumée. Pas un mal face aux petits bolides comme Sliti ou Keita. A parfois été à la limite sur certaines interventions en seconde période, mais sans conséquences fâcheuses.

❏ MARTINEZ (6). – Comme à son habitude, le natif de Martigues n’a pas hésité à balancer quand il le fallait. Pas ménagé par Keita, qui l’a proprement chargé à la 17e minute, le défenseur central est resté dans la lignée de ses dernières sorties et a coupé un grand nombre de ballons dangereux en seconde période.

❏ CAROLE (5). – Propre sur chacune de ses interventions défensives, le latéral/ailier a livré un sacré mano a mano avec le TGV Rosier lors du premier acte. Et le joueur du couloir gauche a cette capacité à accélérer le jeu en une touche de balle, comme il l’a prouvé en seconde période, sans jamais négliger ses tâches défensives.

❏ SISSOKO (6). – Le récupérateur venu de Brest, sur le banc à Marseille, a ressorti des grands compas pour nettoyer le milieu de terrain. Son duel de “géants” avec Julio Tavarès a occasionné des batailles aériennes dont il est souvent sorti vainqueur. Mais le milieu doit encore s’appliquer un peu plus sur ses ouvertures, parfois mal dosées. A failli doubler la mise sur un coup franc de Lala, mais Coulibaly a dévié sa tête (son bras ?) sur le poteau, à la 63e.

❏ MARTIN (6). – Interceptions intelligentes, jeu vers l’avant sans déchet, l’ancien joueur de Montpellier a tenu son rôle de relayeur et n’a jamais cessé de mettre de l’huile dans les rouages. Averti logiquement à la 32e pour une faute sur Sliti, le milieu sera suspendu contre Monaco. Mais cela ne l’a pas empêché de réaliser une deuxième période pleine, ponctuée par un but qui ne doit rien à personne, dans les arrêts de jeu. Remplacé par Fofana (90e +3).

❏ THOMASSON (5).
– L’ancien Nantais est bien mieux entré dans la partie hier soir qu’à Marseille, à un poste d’électron libre derrière le duo d’attaquants. Il offre un superbe centre à Da Costa, sur l’ouverture du score. Est aussi impliqué sur le penalty annulé, car il avait un crampon et demi hors-jeu lorsqu’il centre. Moins en vue dans une deuxième période où le Racing a plus défendu, même s’il a eu quelques belles inspirations dans le dernier quart d’heure.
Ovation pour Da Costa

❏ ZOHI (6). – Pour sa deuxième titularisation après Bordeaux, le jeune attaquant s’est montré au niveau de ses coéquipiers et de la Ligue 1 (lire par ailleurs). Remplacé par Mothiba (73e ) , très combatif et récompensé par un but, son deuxième sous les couleurs du Racing.

❏ DA COSTA (7). – Il ne lui a pas fallu un quart d’heure pour ouvrir le score d’une belle tête décroisée, signant là sa quatrième réalisation personnelle en huit journées. C’est aussi lui qui est balancé par Coulibaly à la 26e , ce qui a entraîné le penalty finalement annulé pour un hors-jeu de Thomasson.

Sa complicité avec Lala est toujours aussi précieuse côté droit, d’où sont venues la majeure partie des actions alsaciennes. Offre le but du break à Mothiba sur un plateau juste avant sa sortie, sous les ovations du public. Remplacé par Corgnet (82e ).


30 Sep 2018 6:55
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15590
Localisation: Saujon (17)
Je n'ai suivi le match que par internet mais quel excellent résultat. Le match le plus important était bel et bien celui là cette semaine et le Racing a été au rendez vous. Je viens de voir le résumé en replay et Sissoko m'a paru crever l'écran sur ce que j'ai vu. Pas de top/flop pour moi du coup. Sans le VAR le score eut été beaucoup plus lourd mais je considère que cela a évité des erreurs (pareillement pour le match Nice PSG) même si cela n'est pas en faveur du Racing.

Cette victoire va permettre à Laurey et ses troupes de travailler sereinement cette semaine pour bien préparer ce match à Angers qui pourrait permettre au Racing d'être très bien placé au classement avant la réception de Monaco. De bonne augure tout cela !

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


30 Sep 2018 8:13
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10163
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
Roswell Man a écrit:
De loin notre match le plus sérieux et le plus abouti depuis le début de la saison :yes:

:D :D :D Da Costa, inspiré
:D :D Martin, déchaîné
:D Thomasson, libéré, délivréééé


j'ai le même top que toi :)

match totalement maîtrisé, ça fait plaisir. Même pendant les quelques temps forts dijonnais, on a courbé l'échine mais on a su rester solides et solidaires, au final dijon a peu d'occases. Il est par contre certain que si Tavares ne vendange pas son 1c1 en début de match, ça peut être une toute autre rencontre....
en tout cas ce dispositif tactique en 3/4/3 nous va comme un gant !!!


30 Sep 2018 9:32
Profil ICQ
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 12640
Localisation: Madrid
FM17 a écrit:
Sissoko m'a paru crever l'écran sur ce que j'ai vu.


Oui clairement il a fait un très gros match et a bouffé les Dijonnais au milieu. C'est vraiment une bonne recrue.


30 Sep 2018 10:14
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 56 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com