Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 22 Oct 2018 2:54



Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 [18/19] 5ème J: Montpellier / Strasbourg - 1/1 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11312
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
idem pour le racing


15 Sep 2018 21:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11312
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
mothiba égalise


15 Sep 2018 21:51
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3512
Localisation: Paris
Au moins ils gagnent proprement.

Ah ben non.


15 Sep 2018 21:53
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11312
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
match de petit niveau
mon top
martin, et il est seul
mon flop
lala
da costa
sels
les autres ; bof
à retenir : un point à l'extérieur


15 Sep 2018 21:54
Profil
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Aoû 2007 18:14
Messages: 3512
Localisation: Paris
On s'en sort vraiment très très bien. Les Montpelliérains peuvent se les bouffer d'avoir reculé à 11 dans leur 20 mètres sur la dernière possession.
Beau centre de Zohi, belle tête de Mothiba.
Mais au vu de la 2e mi-temps, j'ai vraiment l'impression qu'on les a vus trop beaux. Au boulot !

Seule satisfaction statistique : au moins on peut dire qu'on ne perd pas toujours quand l'équipe d'en face joue à 11.
Et une satisfaction statistique personnelle : le Racing ne perd pas quand je regarde au moins un bout du match.
Et j'ai le bon score et le buteur !


Dernière édition par Phapha le 15 Sep 2018 22:30, édité 1 fois.



15 Sep 2018 21:58
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Aoû 2002 21:22
Messages: 12640
Localisation: Madrid
Un bon point !


15 Sep 2018 22:10
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 22:26
Messages: 10010
Localisation: Longjumeau
télésupporteur a écrit:
idem pour le racing

Sauf erreur de ma part le match contre Nantes était bien plus plaisant que celui de ce soir... Vu comment Montpellier joue, on doit bien s'ennuyer à la Mosson :!:


15 Sep 2018 22:19
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6574
Localisation: Mulhouse
C'est clair, pas étonnant qu'on atteigne péniblement les 10 000 spectateurs là-bas :oops:

Sinon, vraiment content que le Racing arrache ce point.
Courir après le score face une équipe bien regroupée comme ça pendant tout le match, pour finalement égaliser tout à la fin grâce au buteur recruté en fin de mercato, sur une passe décisive d'un jeune du centre ... c'est le genre de scénario qui vous aide à vous forger un mental :)
Et en plus, on ne sera pas l'équipe qui relancera Montpellier après leurs 7 mois sans victoire à domicile ...

Après, il y a quand même encore beaucoup d'interrogations. On se rend compte à quel point il nous est difficile de faire craquer un adversaire même lorsque celui-ci est retranché dans son camp.


15 Sep 2018 22:43
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14673
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Et Mothiba a jailli
Hier à Montpellier où il n’a pas montré grand-chose, le Racing a évité une troisième défaite consécutive grâce au premier but de son dernier renfort estival, Lebo Mothiba, à l’ultime seconde du temps additionnel (1-1). Il sort le Racing du pétrin, lui permettant de gratter un point précieux.
Ça fait toujours sept mois, bientôt huit, depuis un soir de février, que Montpellier n’a plus gagné à la Mosson. Ce jour-là – le 3 février exactement lors de la 24e journée 2017-2018 –, Angers était reparti bredouille, battu 2-1 par les hommes de Michel Der Zakarian. Hier, ces derniers ont bien cru, au terme d’un match très moyen, mettre un terme à leur série d’insuccès domestique de huit rencontres (5 nuls, 3 défaites). Mais à la dernière seconde du temps additionnel, le nouvel attaquant sud-africain du Racing Lebo Mothiba a, d’une tête rageuse et victorieuse, évité à son équipe un troisième revers d’affilée qui l’aurait plongée dans un abîme de perplexité.

La lourde chaleur de l’été indien montpelliérain – 30° au thermomètre dans l’après-midi – a-t-elle anesthésié les acteurs en cette mi-septembre? On ne saurait le dire. Mais quand une mi-temps entière, la première en l’occurrence, manque à la fois de rythme et d’occasions, il faut redoubler d’efforts et d’imagination pour trouver matière à s’enthousiasmer. Du moins à ne pas sombrer dans une certaine torpeur.

Les 45 premières minutes sont effectivement passées et il ne s’est strictement rien… passé. Deux frappes hors cadre de Lasne (7e’ ) et Delort (42e’ ) pour les Montpelliérains, une remise de la tête mal dosée par Ajorque à destination d’un Da Costa trop court côté strasbourgeois: voilà à peu près tout ce qui a pu sortir le maigre public de la Mosson de sa somnolence durant un premier acte manqué.

Les trois remplaçants à la baguette

Thierry Laurey a innové tactiquement, avec une défense à trois ( lire page suivante ), pour museler l’un des compartiments offensifs les moins efficaces de Ligue 1. Le trio Martinez-Mitrovic-Caci n’a pas eu grand-chose à faire et son gardien Matz Sels, encore moins. L’international belge passe une soirée tranquille. Après tout, un Racing qui reste sur deux revers d’affilée à Lyon (0-2) et contre Nantes (2-3) n’en demande pas plus.

Seulement, le bel ordonnancement des Bleus va voler en éclats dès le début de la deuxième période lorsq’un moment d’égarement sur un coup de pied arrêté, les a plombés. Sur un corner de Sambia à droite, Le Tallec, entré en jeu dès la 6e’ à la place de Dolly, a priori victime d’une fracture du péroné, est laissé libre de tout marquage. D’une parfaite tête décroisée, il ajuste un Sels impuissant (50e’ ).

«On peut parler d’un gros moment d’inattention quand le mec est tout seul, enrage Thierry Laurey. C’est embêtant parce qu’on savait que sur les coups de pied arrêtés ou les deuxièmes ballons, ils étaient très présents, très agressifs. Il fallait faire attention à tout ça. C’est pour ça qu’on avait renforcé un peu l’axe. Je trouve que c’était le bon choix, mais malheureusement, le système de jeu ne t’empêche pas de prendre un but sur coup de pied arrêté.»

Et voilà comment sa troupe se retrouve exactement dans le cas de figure que le technicien redoutait: devoir courir après le score à la Mosson. Devant, elle n’a pas montré grand-chose quand il s’agissait de préserver un nul vierge. Est-elle capable de hausser le ton maintenant qu’elle est menée? L’entrée de Mothiba à la place d’un Ajorque victime d’une grosse béquille (54e’ ), puis de Corgnet et Zohi redessine sa palette offensive. Mais Montpellier contrôle. Delort sollicite Sels d’une frappe puissante que le portier repousse des poings (70e’ ). Sambia en fait autant sur un coup franc tendu (88e’ ).

Pour les Bleus qui poussent tout de même en cette fin de partie, le temps défile et un troisième revers de rang se profile. C’est alors que les trois remplaçants, Corgnet à la baguette, Zohi au centre et Mothiba à la conclusion d’un puissant coup de tête, vont leur offrir un point inespéré juste avant le gong. Un bonus comptable et psychologique appréciable quand on sait l’impact qu’aurait pu avoir sur leur moral un troisième échec de suite. «J’avoue que je suis très soulagé», confiera Thierry Laurey. Ses joueurs le sont aussi.


16 Sep 2018 6:17
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14673
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Le schéma tactique La stratégie du cheval de trois
Hier à la Mosson, le coach strasbourgeois Thierry Laurey a recouru à son quatrième schéma en cinq journées, avec une défense à trois centraux. Difficile de dire si cette option est un succès après cette égalisation à l’arraché.
Vendredi en conférence de presse, Thierry Laurey avait quelque peu botté en touche alors que la question posée appelait, en principe, une réponse simple: «Pour contrer le schéma tactique en 5-3-2 de Montpellier, le système à trois défenseurs centraux testé en amical contre Dudelange (3-1) n’est-il pas une tentation?»
Testé à l’entraînement jeudi


Le coach du Racing avait alors marqué un temps d’arrêt, avant de se lancer dans une de ces tirades alambiquées dont il a le secret quand il veut esquiver l’obstacle. Autant dire la question. « J’ai joué comme ça contre Dudelange parce qu’on avait des jeunes. J’ai voulu ne pas les mettre en difficulté. C’était aussi ça le but du jeu. On savait que Dudelange jouait dans un système qui pouvait favoriser cette organisation. C’était donc l’occasion de l’expérimenter. Car durant la préparation, nous avions travaillé sur différents systèmes, mais pas celui-là. On avait quand même terminé avec face à Nantes avec nos joueurs expérimentés (Martinez, Mitrovic, Koné). Comme ils n’étaient pas là contre Dudelange (Mitrovic ménagé, Koné blessé en sélection ivoirienne), nous en avions profité pour mettre les jeunes dans le bain. »

Ce jeudi à l’entraînement, en mélangeant un peu ses hommes pour brouiller les cartes, le technicien avait amorcé certaines séquences de jeu à partir d’une base arrière à trois axiaux : Caci, Mitrovic, Martinez. Exactement celle qu’on a retrouvée hier au coup d’envoi sur la pelouse de la Mosson. Avec, en prime, la première titularisation de Jérémy Grimm, en sentinelle dans un entrejeu à trois également composé d’un Ibrahima Sissoko décalé sur sa droite et d’un Jonas Martin naviguant sur sa gauche.

Le 11 août lors de la première journée, Dijon était venu gagner 2-1 à la Mosson en s’arc-boutant sur un trio défensif axial. Un plan de jeu inédit dont le coach bourguignon, Olivier Dall’Oglio, n’est pas coutumier, mais qui avait payé. Le pragmatisme et la réussite de l’ancien défenseur du Racing (1989-1992) ce jour-là ont-ils inspiré son collègue strasbourgeois?

Toujours est-il qu’après le 4-2-3-1 employé à Bordeaux et contre Saint-Etienne, le 4-4-1-1 testé à Lyon et le 4-4-2 avec un milieu en losange remis au goût du jour face à Nantes, Thierry Laurey a recouru hier à son quatrième dispositif en cinq journées.
Une inattention coupable

Mais son homologue et ancien coéquipier montpelliérain lui avait aussi réservé une petite entourloupe. En phase de repli et contrairement à ses habitudes, le MHSC s’est appuyé sur une défense à quatre, Junior Sambia ne remplaçant pas vraiment Ruben Aguilar, suspendu, dans son rôle de piston droit. Et plus du tout même lorsque la sortie prématurée du meneur sud-africain Keagan Dolly, sur blessure dès la 6e’ , a entraîné le repositionnement de l’ancien Niortais dans l’axe du milieu de terrain.

Longtemps, le compartiment défensif alsacien a contrecarré les desseins du secteur offensif – ou plutôt inoffensif – héraultais. Mais la stratégie du cheval de trois a fait long feu, mise à mal sur un corner de Sambia repris de la tête par Le Tallec (50e’ ). Le Racing a bien cru qu’il ne s’en relèverait pas. Jusqu’à cette égalisation inespérée de Mothiba à la dernière seconde.


16 Sep 2018 6:19
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 73 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com