Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 25 Sep 2018 5:38



Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 [17/18] 35ème J : Strasbourg / Nice - 1/1 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14533
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Au cœur de la lutte
Le nul arraché face à Nice hier n’est pas l’affaire du siècle pour un Racing dont se rapprochent les poursuivants. Ballottés pendant toute la fin d’un match qui a un peu viré dans l’irrationnel, les Bleus devront assurément souffrir jusqu’au bout pour assurer leur maintien.
Au terme d’une semaine où il a fait grand bleu sur l’Alsace, quelques nuages ont stagné, hier soir, au-dessus de la Meinau. Pour chasser ceux qui avaient tendance à s’amonceler sur l’avenir de leur club, à force de ne pas gagner depuis neuf matches, les joueurs du Racing savaient qu’ils devaient présenter un tout autre visage qu’une semaine auparavant, à Amiens, où ils ont déçu. C’était une soirée, au milieu des vacances de Pâques, dans un stade encore plein comme un œuf, non pas à incarner une résurrection, mais la bande à Laurey a confirmé qu’elle était bien vivante dans sa lutte pour le maintien.
Saadi a éclairci l’horizon

Il s’agira d’en faire la démonstration dans les trois semaines à venir. Car si elle a mis fin à une série de deux défaites de rang, elle a confirmé sa grande difficulté à gagner et se retrouve de plus en plus talonnée par les désespérés de la Ligue 1.

Kone et ses coéquipiers se sont d’abord efforcés de faire preuve d’application, ce qui était inspiré face à des Niçois adeptes d’une certaine précision pour déclencher leurs actions.

Et ils ont haussé le rythme pour signifier leur volonté de redevenir maîtres sur leurs terres, il y a eu quelques escarmouches pour matérialiser une forme de supériorité. Benitez mettait une plombe sur chacun de ses dégagements et cela ressemblait à un signe que le cinquième avant la journée ne faisait pas le malin sur le terrain du 17e. Le paradoxe, comme le foot en réserve tant, a marqué l’ouverture du score, intervenue au cœur d’un petit temps faible strasbourgeois.

Dans l’ombre depuis de long mois (voir page suivante) , Saadi a éclairci l’horizon d’une tête décroisée, sur un centre de Bahoken tandis que Troyes et Lille prenaient au même moment un avantage, sur leur pelouse respective, qu’ils ne lâcheront pas.

« On a fait une très bonne première mi-temps, on méritait largement d’être devant », a constaté Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing.
Oukidja a été l’homme du match

Effectivement. Le problème, c’est qu’il a un peu calé et surtout que l’OGC Nice s’est mis en route. La première victoire depuis la venue de Troyes, en février, n’était pas encore dans la poche. Intrinsèquement, l’équipe strasbourgeoise avait quelques raisons d’envier les arguments de l’adversaire azuréen. La défense centrale Dante-Marlon n’a pas inspiré un océan de sérénité, les latéraux n’ont pas marché sur l’eau.

Mais mettre sous l’éteignoir tout le reste n’a pas été une partie de plaisir et Oukidja a dû s’employer pour devenir le Strasbourgeois du match. Les Strasbourgeois ont mis toute leur énergie pour s’organiser, perturber les initiatives visiteuses, et ressortir de temps en temps.

Le retour des vestiaires a été pénible, Oukidja étant à la parade devant Lees-Melou (51e ). Ce dernier n’a pas rien pu faire sur le penalty, sévère, concédé par Bahoken, mais transformé du plat du pied par Balotelli (59e ). L’ambiance a viré à l’électrique alors que quelques éclairs lézardaient le ciel sombre. Les hôtels à proximité du stade ont dû recueillir quelques réclamations tant chaque action, chaque coup de sifflet, chaque ballon gagné, perdu ou disputé ont provoqué un incroyable lot de décibels.

Il fallait garder son sang-froid à l’instar d’Oukidja encore vigilant sur une tentative de Balotelli à l’entrée de la surface (76e ). Le Racing a paru complètement à bout de souffle pour en finir avec son avant-dernier match de la saison à la maison et le gardien strasbourgeois, a encore délogé de sa lucarne une frappe de super-Mario (88e ) avant de bloquer miraculeusement sur sa ligne un centre de Lees-Melou à la trajectoire improbable qui avait heurté le poteau.

« On s’était préparé à cavaler, on a mis des choses en place et je suis très fier de mes joueurs, a conclu l’entraîneur du Racing. En fin de match, on a mal maîtrisé les possibilités de contre. On a des lacunes qui ne vont pas disparaître en 48 heures. On attendait de la rébellion après Amiens. Cela m’embête qu’on ne soit pas récompensé. »

Le petit point récolté n’écarte pas la menace en provenance de l’arrière où (trop) d’autres ont gagné. Mais il permet de ne pas percevoir comme vain le combat mené sans s’économiser. Il y en aura un autre, dans une semaine, à Rennes. A trois matches de la fin, la bataille pour le maintien est loin d’être achevée.


29 Avr 2018 5:22
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14533
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Zoom sur Idriss Saadi Le “Fennec” était un renard
Même si son cinquième but officiel n’a pas permis aux Strasbourgeois de renouer avec le succès, l’international algérien Idriss Saadi, qui a frappé tel un renard au cœur de la défense niçoise, a justifié le choix de Thierry Laurey de le titulariser pour la première fois en championnat depuis le 3 février.
À l’entraînement vendredi, Thierry Laurey avait fait tourner au sein d’une équipe de potentiels titulaires ses trois attaquants, Stéphane Bahoken, Jérémy Blayac et Idriss Saadi.

Si les deux premiers avaient été alignés ensemble lors d’un travail préparatoire mercredi, le troisième semblait constituer une alternative crédible, sinon plausible pour la venue de Nice.

L’entraîneur du Racing a finalement décidé d’associer d’entrée son international algérien, acheté 1,7 million l’été dernier à Cardiff City, à l’ancien Niçois. La neuvième titularisation de l’ex-Stéphanois en Ligue 1 cette saison. La deuxième seulement depuis le nul 1-1 à Dijon le 30 septembre (8e journée).

Entre-temps, le puissant avant-centre n’avait débuté en championnat que face aux Bordelais le 3 février à la Meinau (0-2), grattant trois autres titularisations dans les deux Coupes.

Le retour d’un schéma en 4-4-2 avec un milieu en losange, auquel son coach n’avait plus recouru depuis le derby contre Metz le 1er avril à la Meinau (2-2), lui a donc ouvert une fenêtre de tir. Il ne lui a pas fallu longtemps pour y glisser le pied et, surtout, la tête.
Bahoken passeur

Sa tête en retrait, précisément (16e ), et son décalage altruiste (17e ) auraient pu se muer en passes décisives si son compère camerounais n’avait dévissé sa demi-volée d’abord, sa frappe excentrée ensuite.

Pour les deux comparses, ce n’est que partie remise. En inversant les rôles à la 21e , ils vont tous deux récolter les fruits de leurs efforts.

L’ancien Aiglon enroule un centre du droit sur lequel le “Fennec”, en vrai renard des surfaces, se jette au premier poteau pour tromper Benitez d’une impeccable tête décroisée.

Après avoir inscrit son quatrième but officiel au bout du temps additionnel le samedi précédent à Amiens, sans influer sur le résultat (défaite du Racing 3-1), Saadi vient d’en ajouter à sa collection personnelle un 5e qui vaut de l’or.

Celui qui a cartonné en 2016-2017 en Belgique – 16 buts en Jupiler League avec Courtrai – est dans tous les bons coups. Autant quand il faut arracher un ballon au milieu de trois Niçois (43e ) que centrer pour “Steph” Bahoken, un poil trop court (45e ).

Comme Lille et Troyes mènent devant Metz et Caen, la quatrième réalisation en L1 de sa recrue algérienne est une bénédiction pour le promu bas-rhinois qui, depuis près de trois mois, avance tel un funambule sur le fil ténu et instable de l’insuccès. Par la faute d’une friabilité qui fait de lui la 18e défense de la L1.

Quatre fois seulement lors des 34 premières journées, le Racing n’a pas encaissé de but. La cinquième ne sera pas pour cette fois et la responsabilité en incombe à un attaquant, Bahoken, qui déséquilibre Séri dans la surface et offre à Mario Balotelli l’égalisation sur penalty. Le 15e but de l’Italien (59e ).

Les “Bleus”, qui ont beaucoup donné, roulent désormais sur la jante. Son buteur du soir ne manque pas spécialement d’essence, mais de munitions. Thierry Laurey choisira de le remplacer à la 70e par Jérémy Blayac auquel il l’avait préféré au coup d’envoi.

Idriss Saadi a fait le job et en a été récompensé. Son but pèse un point, ô combien précieux. On ne sait s’il l’amènera à rompre le silence médiatique qu’il s’impose (notre édition d’hier). Ou s’il préférera continuer à parler avec ses pieds et, accessoirement, sa tête.


29 Avr 2018 5:26
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14533
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
DIMITRI LIENARD, milieu de terrain du Racing. – « À la maison, c’est fatigant et épuisant. On a fait un non-match à Amiens, mais là, on fait de belles prestations face à Saint-Étienne et Nice et on ne prend qu’un point, ça fait mal au crâne.

Si on n’est pas à 200 % on ne peut pas exister en Ligue 1, mais prendre un but sur penalty et concéder le nul, mentalement, c’est fatigant. Il faudra aller gratter quelque chose à Rennes, parce qu’après c’est Lyon qui arrive et en ce moment, c’est le feu d’artifice devant. »

PIERRE LEES-MELOU, milieu de terrain de Nice. – « On est passé à côté en première mi-temps. Ils avaient plus envie en première période, mais en deuxième mi-temps on a redressé la barre.

On a eu beaucoup d’occasions en seconde, mais ils ont bien joué le coup, ils ont haché le jeu, tant mieux pour eux ».

BAKARY KONÉ, défenseur du Racing. – « Il y a un peu de déception. En première mi-temps, on était bien en place. Mais la deuxième a été dure à gérer.

Nice nous a mis en difficultés et à la fin, on aurait même pu perdre ce match. On a mis de l’intensité et il faudra continuer comme cela. Il reste trois matches et ce sera trois finales où il faudra tout donner et mouiller le maillot. »


29 Avr 2018 5:29
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Fév 2012 15:18
Messages: 14533
Localisation: Dorlisheim
dna a écrit:
Martin était partout
Un Jonas Martin au four et au moulin, un duo d’attaquants en verve et un Oukidja des grands soirs n’ont pas suffi. Une faute anodine de Bahoken dans la surface a coûté cher au onze alsacien.
OUKIDJA (7). – Le portier a attendu 35 minutes pour toucher un premier ballon, sur une lourde frappe de Tameze parfaitement bloquée. S’impose juste avant la mi-temps sur un tir de Balotelli (44e ), puis sauve les siens face à Lees-Melou (51e ).

Il ne peut rien sur le penalty de Balotelli, mais se détend bien sur deux frappes de l’Italien à la 76e puis à la 90e , sans oublier ce centre tir de Lees-Melou détourné sur la transversale dans les arrêts de jeu.

Décisif, tout simplement !Il a colmaté avec intelligence toutes les brèches

FOULQUIER (5). – Avec des clients comme Balotelli ou Saint-Maximin en face, le latéral ne s’attendait pas à passer une soirée tranquille.

Et elle ne l’a pas été, même si le joueur de Watford a plutôt bien tenu la distance face aux deux bulldozers azuréens.

Sauve son équipe en revenant in extremis sur Sacko, parti seul en contre (52e ), lors d’une action où il a la chance de ne pas prendre un carton. A eu des jambes jusqu’au bout, comme en témoigne cette montée rageuse à la 67e , achevée par une frappe contrée de Bahoken.

KONÉ (6). – À l’instar du reste de la défense strasbourgeoise, il a parfois été “limite-limite” sur quelques marquages défensifs sur coups de pied arrêtés.

Mais son jeu de tête reste fort précieux, comme lorsqu’il effleure un centre au cordeau pour Balotelli (37e ).

A aussi eu le coup de rein nécessaire pour préserver un point en fin de rencontre (86e ) devant un Balotelli qui l’avait auparavant pris de vitesse (76e ).

MARTINEZ (5). – Après une première intervention compliquée devant Balotelli, celui qui revenait de suspension s’est mis dans le bon tempo. Sa tête cadrée, sur un corner de Lienard, a lancé les débats offensifs (7e ).

Il a ensuite coupé à bon escient quelques ballons chauds et a tout tenté en fin de rencontre pour donner l’avantage aux siens.

SEKA (5). – Une première intervention autoritaire sur son ancien coéquipier Sacko a donné le ton : Seka n’était pas là pour rigoler. A ensuite eu plus de difficultés face aux trois flèches niçoises, qui l’ont souvent pris de vitesse le long de la ligne. A tenté quelques chevauchées plus ou moins abouties en deuxième période.

AHOLOU (4). – Peu de ballons récupérés, quelques fautes inhabituelles…. “JE” n’a pas eu son rendement habituel en récupération. Fatigue ? Peut-être.

Mais une chose est sûre, l’Ivoirien est à la peine ces dernières semaines, même s’il a plutôt bien terminé.

MARTIN (7). – Le milieu relayeur n’a cessé d’arpenter le terrain de long en large, redescendant pour défendre et apportant sa vista technique à l’avant.

Au four et au moulin, l’ancien montpelliérain a colmaté avec intelligence toutes les brèches.

À créditer d’un très bon match, peut-être le meilleur depuis son arrivée en Alsace. Remplacé par Gonçalves (78e ).

LIENARD (4).
– Toujours précis sur coups francs et corners, le milieu de terrain a tenté de combiner avec Seka côté gauche en première mi-temps. Sans succès.

A perdu des ballons dans des zones dangereuses en seconde période.

Averti inutilement pour un geste d’énervement après l’égalisation signée Balotelli (60e ), il n’a pas été loin de voir rouge pour contestation.

CORGNET (5). – Discret en début de rencontre, le numéro 10 n’a pas beaucoup pesé dans le jeu, même s’il a obtenu un bon coup franc après une vilaine faute de Marlon, logiquement averti sur ce coup-là (29e ).

S’est évertué comme il pouvait à aider son secteur défensif en seconde période, mais n’a pas eu le rendement offensif espéré. Remplacé par Ndour (90e ), qui s’est fait mal sur sa première accélération.

BAHOKEN (5).
– Face à son club formateur, l’ancien aiglon a attaqué la partie pied au plancher.

N’a pas cadré sa première frappe sur un bon service de Saadi (16e ), ni la deuxième une minute plus tard, lancé par le même.

Mais il s’est rattrapé en offrant un amour de centre à Saadi sur l’ouverture du score (21e ). N’a cessé de se battre pour offrir des solutions. Gâche un peu sa prestation en commettant une faute maladroite sur Seri (59e ), qui entraîne l’égalisation niçoise sur penalty.

SAADI (6). – N’a pas raté son grand retour en tant que titulaire, en inscrivant le seul but alsacien (lire par ailleurs) . Remplacé par Blayac (80e ).


29 Avr 2018 5:34
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2004 13:10
Messages: 10137
Localisation: Knackiland, Oberhausbergen
très mauvaise soirée pour nous, même si Metz est à présent hors course.

Dommage, on a fait une très bonne première mi temps, mais bien aidé par nice qui jouait à 9 avec Santos et Sacko. Quand ces 2 sont sortis, on a eu du mal à voir le jour. Qui plus est on voit qu'avec le losange on a énormément de mal à finir le match car le milieu termine totalement cramé.

le top :
1. Oukidja : beaucoup de très bons arrêts, décisif pour une fois
2. Martinez : notre taulier en défense
3. Martin : bon match

le flop :
1. Bahoken : un bon centre sur Saadi et c'est tout. Certes beaucoup d'envie et de volonté mais techniquement c'est d'une faiblesse hallucinante. Et sa faute stupide donne le péno à Nice.
2. Corgnet : totalement transparent dans ce match, et a raté trop trop de choses à son poste où il doit être beaucoup plus juste
3. Foulquier : catastrophique.... il a de la chance de ne pas être expulsé pour sa faute sur Sacko, car il y a faute et il est dernier défenseur

les autres :
Koné : toujours aussi mauvais, aurait pu figurer dans le flop mais quelques interventions réussies améliorent sa prestation globale
Seka: hyper volontaire, je le préfère à N'dour à gauche malgré ses lacunes techniques
Aholou : match moyen, ne m'a toujours pas l'air à 100%
Liénard : mauvais match, candidat au flop aussi
Saadi : bon match

la chance qu'on a c'est que Rennes et surtout Nantes ne joueront plus grand chose quand on ira chez eux..... faut encore chercher des points !


29 Avr 2018 7:51
Profil ICQ
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire

Inscription: 10 Juin 2003 16:41
Messages: 3543
Localisation: WIEN
ce soir le racing a fait un bon match...

faute vraiment conne de Bahoken...fait un bon centre sur le but mais rate son contrôle sur le premier contre.

sur les contre on manque clairement de percussion...c'est là qu'on voit qu'il nous manque Terrier et Da Costa


29 Avr 2018 8:35
Profil
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15535
Localisation: Saujon (17)
Mon Top

Martinez : C'est pas rassurent de le dire mais c'est actuellement le meilleur défenseur...
Oukidja : 2 gros arrêts.
Saadi : son meilleur match depuis le début de saison

Mon Flop
Corgnet : transparent, lent...
Lienard : Ses CPA n'ont pas réussi à lui éviter le flop cette fois
Bahoken : Une passe décisive qui ne compense pas cette faute débite..

Aholou a récupéré beaucoup de ballons mais semble crâmé en atteste ses courses en fin de match...Je me demande s'il ne joue pas un peu blessé.

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


29 Avr 2018 8:44
Profil
Espoir@Pro
Espoir@Pro

Inscription: 7 Jan 2018 18:46
Messages: 212
Impossible de tenir un avantage... Dommage de ne pas avoir su doubler la mise en 1er mi temps.
Metz est en ligue 2, Troyes a un calendrier tres difficile et sera la deuxieme equipe dans la charette.Petit à petit on engrange des points mais pas assez pour se mettre à l abri.
Il faudra obligatoirement prendre des points à Rennes et à Nantes si on veut rester en Ligue 1.
L'apport de Lala et Da Costa pour les 3 dernières finales sera indispensable pour rafraîchir cette équipe en bout dd courses qui n 'à vraiment pas était epargner cette saison par les pépins physiques.
Une fois le maintien acquis par deux nuls à l extérieur MK aura fort à faire pour que la 2eme saison en Ligue 1 ne soit pas un fiasco.


29 Avr 2018 9:31
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 2:44
Messages: 6282
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Perso sans l'affirmer sur ce forum (pas la peine de chercher pour confirmer) je pense qu'on sera relégable à la fin de la saison. Ce sera surement 18ème pas plus mais franchement si on s'en tient à la dynamique on est complètement à la ramasse. On a pas vraiment de chance et notre équipe a quand même un niveau ligue 2 moyen. Si on se maintien directement ou par un barrage (qui serait affreusement compliqué surtout si on ne récupère pas non joueurs) effectivement le chantier de l'équipe sera titanesque et m'inquiète plus que celui du dernier mercatique d'été.
En tous cas si on se maintien ce sera grâce à la victoire contre le PSG, c'est peu dire qu'on a aucune marge dans ce championnat.

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


29 Avr 2018 11:13
Profil ICQ
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 16479
Localisation: Strasbourg
Je ne vais pas détailler mon sentiment après ce match joueur par joueur car je suis sur téléphone et c'est bien relou de taper des pavés. Entre la gros-doigtitude et le correcteur orthographique, je m'énerve plus qu'autre chose.

Hier soir on a eu deux mi-temps totalement différentes avec des joueurs qui semblaient avoir perdu tous leurs moyens au retour des vestiaires. Nice a su élever son niveau de jeu et contre une équipe comme le Racing, c'est généralement suffisant.
Sur chaque accélération on sentait que ca pouvait aller au bout et si on regarde sur l'ensemble du match, le point obtenu hier soir est bien payé.

Top :
:) :) :) Saadi qui a été efficace (sauf son coup franc digne de Titou Lamaison), a fait un pressing constant et a été très collectif. Il a été à un niveau où personne ne l'attendait et a mis un beau but d'attaquant
:) :) Oukidja. Enfin ! Enfin un gardien qui se montre décisif chez nous. S'il pouvait finir le championnat sur la même lancée cela nous laisserait au moins une petite chance...
:) Martin a été partout sur le terrain. Le Martin d'hier soir nous aurait fait beaucoup de bien cette saison...

:( Aholou. J'ai lu plusieurs fois ces derniers temps qu'il jouait légèrement blessé... Cela expliquerait ses performances actuelles... Si c'est le cas, je préfèrerais un joueur à 100% de ses moyens
:( :( Corgnet n'a pas pesé sur les débats. J'avais l'impression qu'il était perdu sur le terrain avec des pertes de balles parfois très faciles.
:( :( :( Bahoken nous coûte certainement le match. Entre ses. Je ne sais pas si c'était des absences ou de la mauvaise volonté mais je ne l'ai jamais vu aller clairement au bout de ses actions. Le penalty qu'il nous cause est juste hallucinant de bêtise tellement la faute était inutile avec le joueur dans cette position. Offensivement il a vendant tous ses tirs de mémoire, et pas que de peu. Heureusement qu'il fait la passe décisive car sinon à mes yeux il aurait tout raté.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


29 Avr 2018 17:05
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.   [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com